background preloader

Images

Images
Related:  Google, un moteur, mais pas que...

Google Scholar Google Actualités 200 astuces pour maîtriser Google Google est avant tout connu pour son moteur de recherche. Lancé en 1998, l’outil n’a cessé de se perfectionner, pour devenir la référence. Mais Google, ce n’est pas qu’un moteur de recherche : il s’agit aujourd’hui d’un éco-système complet, proposant de nombreux services. Gmail pour envoyer et recevoir des emails, Google Agenda pour gérer son calendrier, Google Drive pour synchroniser et modifier des documents, Google+ pour partager de l’information… Les outils Google sont relativement simples à prendre en main. 10 astuces pour mieux gérer son compte Google Avant de maîtriser les outils Google, il est important de maîtriser son compte Google. 25 astuces pour la recherche sur Google Le moteur de recherche est l’outil Google le plus utilisé. 30 opérateurs Google pour affiner ses recherches Pour affiner encore plus ses recherches, vous pouvez utiliser des opérateurs dédiés. 25 astuces pour Gmail Pour envoyer et recevoir des emails, de nombreux outils existent. 12 astuces pour Google Inbox

5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous Google vous connaît mieux que certains de vos proches, et ce grâce aux traces que laissent vos actions sur ordinateur ou sur smartphone, collectées par défaut. Et si vous ne nous croyez pas, vous n'avez qu'à vérifier en 5 étapes ce que le géant du web sait sur vous (pour cela, il vous faudra sans doute vous connecter à votre compte Google) : 1. Ce que Google sait de vos centres d'intérêt Les sites sur lesquels vous surfez, les recherches effectuées sur Google ou encore les vidéos que vous visionnez sur YouTube... Pour voir ce que Google sait de vos centres d'intérêt, cliquez-ici. Astuce : Sachez qu'il vous est possible de désactiver la proposition d'annonces basées sur vos centres d'intérêt, mais pas de les supprimer totalement. 2. Le GPS installé dans votre smartphone, Google Maps, est une mine de renseignements pour Google, qui garde ainsi une trace de tous vos déplacements. Pour voir ce que Google sait de vos déplacements géographiques, cliquez-ici. 3. 4. 5.

Vous pouvez désormais télécharger votre historique de recherches Google (et paniquer) C'est ce qu'on appelle un joli cadeau empoisonné. Depuis le mois de janvier, raconte le Washington Post, Google vous permet de télécharger l'historique de vos recherches. On pouvait déjà consulter cet historique en ligne et comme Andréa Fradin le racontait alors: «Si vous n'avez pas pris la peine de désactiver ce service, vous verrez toutes les recherches que vous avez effectuées ces derniers jours et mois. Dans le moteur de recherche classique, mais aussi sur Google Images, Maps, vidéos, etc. Accompagnées de l'heure à laquelle vous avez appuyé sur “entrée” pour effectuer les dites recherches. Eh oui, on est vite pris de court face aux résultats. Le quotidien américain explique que c'est un blog qui a mis en avant cette fonctionnalité, ce week-end. Puis, si ceci ne vous suffit pas, cliquez sur l'engrenage en haut, à droite, et ensuite sur télécharger. Google vous enverra un mail quand votre archive sera prête. Partagez cet article

Ce que Google, les réseaux sociaux et les services en ligne savent de vous et comment s’en protéger Le blog anglophone Clound Fender s’intéresse aux renseignements et données que Google récupère via la navigation des internautes et mobinautes. A chacun de suivre les différents points mentionnés ci-dessous (et d’autres ajoutés par mes soins), aussi de paramétrer avec soin les différents accès pour éviter cette « surveillance » en ligne effectuée par Google, les réseaux sociaux et services en ligne avant tout pour optimiser la connaissance d’un profil internaute et fournir des publicités et promotions davantage personnalisées. Découvrez comment Google vous imagine Google capitalise des renseignements « basiques » sur votre profil (âge, genre, langues utilisées, centres d’intérêts), ceci afin de vous proposer via les différents outils Google que vous utilisez (moteur de recherche, Gmail, Google+, YouTube…) des publicités ciblées. Que se passe-t-il dans votre boite aux lettres électronique ?

Le test pour savoir précisément ce que Google sait de vous Google sait beaucoup de choses sur vous, ce n’est pas une nouveauté. En naviguant sur votre ordinateur, sur votre téléphone ou votre tablette, vous laissez des traces que Google collecte par défaut. Mais, avant de prendre peur, sachez qu’il est possible de reprendre (en partie) le contrôle de vos données, de désactiver l’historique de navigation ou, au moins, de les rendre invisibles aux yeux des autres internautes. Pour voir tout ce que Google sait de vous, le site Archimag a mis en ligne un guide simple, rapide et efficace. En cinq étapes, il vous permet de survoler les paramètres de sécurité de vos historiques de navigation, de localisation ou de recherche. À Slate.fr, nous avons décidé de faire le test afin d’évaluer la sécurité de nos comptes Google respectifs. Les centres d’intérêt Votre activité sur internet permet à Google de savoir quels sont vos centres d’intérêt. L’historique de navigation et de recherche Pour YouTube, c’est la même histoire. Les applications extérieures

Une petite histoire de Google Vous ne trouverez pas dans l’historique ci-dessous les blagues du 1er avril ainsi que toutes les «bonnes actions» qui alimentent la timeline officielle de Google, très instructive, pas plus d’ailleurs que les vélos ou le premier grand chef intégré au staff de l’entreprise, Charlie, qui cuisinait auparavant pour le Grateful Dead. En revanche, la découverte au fil du temps de l’expansion tous azimuts de l’entreprise en parallèle des premières polémiques liées à son cœur d’activité est riche d’enseignement. Au-delà de son propre storytelling… Une vidéo qui résume en à peine plus de deux minutes l’histoire de Google jusqu’en 2009. Un beau panégyrique dans le plus pur style de la marque. 1996 – 2000 : en quête du moteur pur et parfait Août 1996 La première version du moteur de recherche est publiée sur le site de l’université Stanford, dans le cadre du projet BackRub, débuté en janvier 1996 par Sergey Brin et Larry Page, qui se sont rencontré dans cette faculté en 1995.

10 astuces pour améliorer ses recherches Google Si, comme la plupart des internautes du monde entier, vous utilisez le moteur de recherche de Google en saisissant simplement un ou quelques mots dans le champ de recherche, attendez-vous à être agréablement surpris par ce que vous allez découvrir : d'autres façons de faire une recherche et de solutionner les besoins de tous les jours grâce à Google. Ces astuces ne sont pas nouvelles et sont utilisables dans Google depuis longtemps pour la plupart. Elles facilitent grandement la recherche en aidant le moteur à comprendre et orienter les requêtes qu'on lui soumet. 1. Lorsque vous saisissez deux ou plusieurs mots dans Google celui-ci va en priorité chercher des pages qui contiennent ces mots, mais pas forcément dans le bon ordre et parfois en donnant plus de poids à un mot qu'à un autre. Cette astuce va être particulièrement utile pour rechercher un couple "nom prenom" ou "prenom nom" ou un message d'erreur précis par exemple. 2. 3. 4. Google ne recherche pas dans les sites en temps réel.

Paramétrer efficacement son compte Google — Site officiel de la Ville d'Ath La réputation du moteur de recherche proposé par Google n’est plus à faire ! Il rassemblerait 93% des recherches effectuées sur Internet en Europe1. Fort de ce succès, la firme américaine a très vite élargi sa gamme de services en proposant notamment une boite mail gratuite, une possibilité de stockage en ligne, une plateforme vidéo et bien d'autres (plusieurs de ces outils seront présentés dans le cadre de La Semaine informatique). Toutefois, bien que ces services soient très efficaces, ils présentent un défaut majeur propre à la plupart des sites Internet : la collecte de vos données personnelles. Voici quelques conseils2 pour paramétrer votre compte Google et laisser le moins de traces possibles sur cinq éléments particuliers : 1. Google enregistre chacune de vos recherches ainsi que la date et l'heure d'encodage. Découvrez ce que Google sait de vos recherches Le même procédé est utilisé pour les recherches Youtube Découvrez ce que Youtube sait de vos recherches Conseils : 2. ​3. Conseil :

Quelles sont les questions que l’on peut poser à Google? | Outils Froids Depuis l’intégration du Knowledge Graph en 2012 Google devient petit à petit un moteur de réponses en plus d’être un moteur de recherche. C’est à dire qu’au lieu d’utiliser les principaux mots-clés de votre question et d’y apporter une liste de pages susceptibles d’y répondre, il tente de « comprendre » cette question via son moteur sémantique (le Knowledge Graph donc) et d’y répondre directement. C’est aussi ce que fait très bien et depuis longtemps WolframAlpha. La réponse peut prendre trois formes. Il peut s’agir d’un volet de résultats complémentaires apparaissant sur la droite des résultats traditionnels et venant les compléter si nécessaire, une recherche enrichie en somme. Il peut aussi s’agir de la réponse à la question qui sera alors indiquée directement sous la barre de recherche, c’est la « Onebox ». Alors quelles sont les questions que l’on peut poser en espérant obtenir une réponse directe de Google? Si l’on est encore très loin des innombrables (et incroyables!)

Chiffres clés sur Google en 2017 : société, produits et services Article mis à jour le 22/09/2017, publié initialement le 14/11/2007 Remarque : vous devriez apprécier aussi ces articles : Les produits de Google Le moteur de recherche : ~93% des français utilisent Google contre (seulement) + de 80% aux Etats-UnisEn novembre 2015 (source), Google avait identifié 120 000 milliards de pages, dont 60% environ sont des doublons (contenus dupliqués). Voici des infos (source) qui devraient intéresser ceux qui travaillent le SEO (référencement naturel) : En 2016, Google a procédé à 130 336 tests de la qualité des résultats de recherche. Google+ : Android : 600 modèles de smartphones Android sont sortis rien qu’en 2015 ! YouTube : Google Photos : 200 millions d’utilisateurs et 24 milliards de selfies répertoriés en mai 2016 (source Google I/O 2016) Autres : Résultats financiers de Google Chiffres mis à jour après les derniers résultats Google : L’anniversaire de Google Les 20 ans de google.com en septembre 2017 Les 18 ans de Google en septembre 2016 Le doodle du 27/09/2016 :

Data centers – Google Data centers Back When you're on a Google website (like right now), you're accessing one of the most powerful server networks in the known Universe. But what does that actually look like? Here's your chance to see inside what we're calling the physical Internet. Who's behind the doors of the vast global web we call the Internet? What makes a good hometown for the Web? Google has been working for years to optimize our data center designs in order to minimize our environmental footprint. At our data center in Pryor, Oklahoma, we've built strong ties with the Cherokee community. One of the reasons Google chose the city of Lenoir, North Carolina is its roots as a factory town in the furniture industry. Our data center in Belgium is notable for being the first to operate without water chillers. Here among Oregon’s rolling hills, snow-capped peaks and brisk Columbia River, we make Google products and services available to the entire world.

Related: