background preloader

Algorithmes, IA & traitement des données

Facebook Twitter

Performeurs du quotidien. Dans une société où les grandes utopies collectives se sont éteintes, le corps est devenu un refuge et la santé une quête existentielle.

Performeurs du quotidien

Grâce aux objets connectés et au big data, chacun peut devenir un athlète en puissance, sommé de se mesurer et d’optimiser ses performances à chaque instant. Tant pis pour les moches et les obèses, grands perdants de cette société pasteurisée. Nicholas Felton est un fou de la donnée. Pendant dix ans, de 2005 à 2015, ce graphiste et designer web new-yorkais, qui a travaillé notamment pour Facebook, a intégralement traduit sa vie en chiffres. Complots et fake news : les réponses flippantes du Google Assistant français - Tech. Google Assistant pose un gros problème à la recherche d'information fiable sur le web : il n'apporte qu'une réponse.

Complots et fake news : les réponses flippantes du Google Assistant français - Tech

Et bien souvent, la réponse du service est loin d'être convaincante. Avec Google Assistant et le Google Home, les anglophones ont vu apparaître les prémisses d’un nouveau problème lié à la consultation d’information sur le web : la recherche qui ne donne qu’une réponse. En effet, Google Assistant et ses déclinaisons vocales et visuelles se basent sur les résultats de recherche Google, ce qui signifie qu’à une question posée par l’utilisateur, le service va donner la meilleure réponse.

Quand des théories du complot, des mensonges ou des articles racistes ou violents figurent en haut des classements, ils peuvent donc sortir comme unique réponse possible. Le problème inhérent à ce mode de recherche est évident pour qui comprend les enjeux liés à la capacité à s’informer. ChemtrailsLes chemtrails. La dictature du nombre ? Toi, être humain normalement constitué, tu es scanné, mesuré, segmenté.

La dictature du nombre ?

Tu es une composant d’un calcul. Le nombre est devenu l’élément sacré de notre humanité. Petit tour d’horizon ! Naissance d’une culture du nombre. Vous pensez que les chiffres, ce sont des affaires de mathématiciens, de scientifiques. « Dans l’ombre de la peur » : les premières pages de la bande dessinée sur le big data. Pratiques informationnelles et analyse des traces numériques : de la représentation à l’intervention. 1Quand Gabriel Tarde écrivait en 1890 qu’il « pourra venir un moment où, de chaque fait social en train de s’accomplir, il s’échappera pour ainsi dire automatiquement un chiffre, lequel ira immédiatement prendre son rang sur les registres de la statistique » (Tarde, 1890, 192), le sociologue iconoclaste imaginait une situation qui paraît, cent vingt ans après, en train de se réaliser.

Pratiques informationnelles et analyse des traces numériques : de la représentation à l’intervention

Dans les espaces numériques, qui ne cessent de se multiplier, chaque opération d’un utilisateur peut potentiellement déclencher la production d’une trace. Une requête sur un moteur de recherche, un échange sur messagerie instantanée, une déclaration sur un site de réseautage social, un mouvement de la souris, une hésitation avant la sélection du prochain lien – tous les gestes, aussi infimes soient-ils, peuvent être captés, enregistrés dans des fichiers de log ou bases de données et analysés par le biais de méthodes statistiques et autres. L’histoire du développeur qui aurait dû lire Kant. A l’origine, la confession d’un développeur américain du nom de Paul Sourour publiée sur le site Medium.

L’histoire du développeur qui aurait dû lire Kant

Dans cet article intitulé « Le code dont j’ai encore honte », Paul Sourour raconte que dans les années 2000, alors qu’il était jeune programmateur, il a été engagé par une entreprise de marketing canadienne, dont les principaux clients étaient des laboratoires pharmaceutiques. La loi canadienne étant assez stricte sur la publicité pour les médicaments, et interdisant la promotion directe d’un traitement, le site se présentait comme une plateforme d’information et fabriquait des quizz qui, quand les internautes y répondaient, les orientaient vers tel ou tel traitement en fonction des réponses.

De l’éthique chez les développeurs Paul Sourour se voit confié la fabrication d’un quizz à destination des jeunes filles. Toutes les spécifications lui sont données par son entreprise, il n’a qu’à écrire le programme. Passage aux aveux. De la responsabilité algorithmique. Qu’est-ce qu’un algorithme juste ? Celui qui rend compte de ses effets. Depuis pas mal d’année de nombreux universitaires ( les politiques sont bien moins nombreux) s’inquiètent du caractère obscur, caché voir même ésotérique des algorithmes dont le fonctionnement peut même à l’insu de leur concepteurs, produire des effets inattendus et indésirables sur les populations.

Qu’est-ce qu’un algorithme juste ? Celui qui rend compte de ses effets

C’est ce qu’on appelle gouvernementalité. Un bon exemple de ce type d’effet, que l’on désigne par la notion de performativité algorithmique, est donnée par l’étude de Edelman et Lucas (2015) sur les prix de AirBnB à New York, ils observent qu’une différence de 22$ existe entre les logements proposés par les blancs et les noirs. Ceci résulte principalement d’un mécanisme de réputation : l’exposition de la photo de l’hôte et produit un effet discriminatoire qui tout à la fois reflète et augmente la ségrégation spatiale et raciale.

De manière plus générale le phénomène est abordée sous le terme de politique algorithmique. Un tel modèle est mis en œuvre au travers d’une décision. Artificialintelligence.