background preloader

Et si l'on créait une "ceinture aliment-terre liégeoise" permettant de nourir la population avec des produits frais et de qualité ?

Et si l'on créait une "ceinture aliment-terre liégeoise" permettant de nourir la population avec des produits frais et de qualité ?

http://www.catl.be/

Related:  bedAgriculture UrbaineVille durable - eco-quartierLes initiatives en Belgique

Manuel pratique de la culture maraîchère par Courtois-Gérard Voici un deuxième livre sur la pratique des désormais célèbres maraîchers parisiens. Ce livre date de 1843 et aurait été écrit avant le livre de Moreau, J. G, et J.J. Daverne » Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris » .Il se présente comme « l’exposé le plus complet jamais présenté de l’état de la culture maraîchère au dix-neuvième siècle », c’est dire !! 1000Bxl en Transition Le prochain marché gratuit aura lieu le samedi 25/04/2015 de 14h à 16h! Depuis le mois de mai 2014, nous organisons une fois par mois un « Marché Gratuit » Un marché gratuit (on l’appelle aussi gratiferia) est une brocante où tout est gratuit! Cap Ruralité : ruralité en Région wallonne - De nouveaux critères de ruralité pour la Région wallonne Proposer de nouveaux critères : pourquoi ? Le développement rural occupe une place grandissante au niveau de la Communauté européenne et en Région wallonne. Qu'il suffise de citer le décret du 6 juin 1991 instituant le développement rural comme une politique à part entière en Région wallonne, les réorientations récentes de la PAC qui renforcent l'importance du second pilier dédicacé au développement rural, le PDR mis en oeuvre en Région wallonne en ce compris l'axe Leader, le Contrat d'Avenir qui contribue à amplifier la politique de la ruralité en Région wallonne. L'attention croissante portée au developpement rural justifie que l'on s'intéresse aux critères d'éligibilité des territoires auxquels s'adressent ces politiques et actions de développement rural.

L’Association - Terre-en-vue Pour répondre aux enjeux auxquels l’agriculture belge se trouve confrontée, l’ASBL Terre-en-vue s’est donné trois missions : Elle accompagne les projets agricoles d’installation et de transmissions de fermes, en discutant avec les agriculteurs de leur projet et en les aidant à le définir ; en mettant les agriculteurs en contact avec des associations partenaires pour les aider à développer leur projet (en termes d’accès aux savoirs et savoir faire, d’accès au crédit solidaire et d’accès aux marchés) ; en aidant l’agriculteur à créer un groupe local (groupe de concitoyens soutenant le projet agricole pour son installation et son développement) ; en effectuant avec lui des recherches de terres adéquates... Elle développe une expertise relative à l’accès à la terre et à la protection des terres nourricières, principalement dans les domaines suivants : agronomique, géographique, juridique, économique et sociologique. Consultez les statuts de l’ASBL Terre-en-vue :

Cartes mentales: quel logiciel utiliser ? L‘article récent sur les cartes mentales ayant suscité un intérêt bien sympathique, j’ai décidé d’aller approfondir un peu le sujet. Il est vrai qu’avant de me « fixer » sur un logiciel bien précis (MindNode Pro), j’ai en ai testé pas mal, avec plus ou moins de réussite…Je me suis donc replongé dans la question (après avoir pris une bonne inspiration) et voici le résultat: la présentation d’une bonne vingtaine de logiciels orientés « cartes mentales ».Ce n’est pas une simple liste: je les ai réellement essayés pour la plupart. De manière parfois assez sommaire, mais suffisante pour vous délivrer mes impressions. Petite carte mentale réalisée en 2 minutes avec Simple Mind Agriculture urbaine : retisser les liens Parmi les espaces verts que peut compter la ville, les surfaces agricoles ne sont pas vraiment considérées comme tels, car elles ne sont pas accessibles pour le loisir, la détente, la promenade... Elles incarnent au contraire la limite de l’urbain, et non une partie intégrante de celui-ci. Mais la frontière est-elle si nette entre ville et agriculture ? Nous souhaitons dans la présente analyse porter un regard sur les liens qui unissent ces deux notions, les rapports qu’elles entretiennent, au fil des différents maillons qui composent la chaîne de la production alimentaire locale. Mais, avant tout, coupons court aux dires qui voudraient que ville et agriculture n’aient rien à faire ensemble. De la ceinture maraîchère à l’agriculture mondialisée

Bordeaux : un ragondin pas assez écolo pour vivre à Ginko 'été dernier, les habitants de l'écoquartier de Ginko, à Bordeaux-Lac, avaient découvert que, lorsqu'on vit à côté d'un plan d'eau, il est courant d'avoir des moustiques. Plusieurs s'en étaient émus, certains allant jusqu'à réclamer un traitement assez peu écologique de l'eau des canaux qui traversent le quartier. Depuis deux semaines, c'est un autre représentant du monde naturel qui trouble la quiétude de Ginko : un ragondin. Ath: les producteurs bio s’organisent C’est un ambitieux projet qui a été lancé par Yann Ducatteeuw pour favoriser les producteurs bio de la région et organiser un circuit de distribution direct pour des restaurants, des magasins ou des épiceries. C’est suite à des discussions avec des maraîchers de la région d’Ath que le projet «Bio d’ici» s’est affiné. Aujourd’hui, huit producteurs ont rejoint le groupement, dont Michel Delire, un tout nouveau maraîcher qui s’est installé à Mainvault : « Le réseau du Bio d’Ici commence à se structurer. Par exemple, nous avons fixé des prix communs pour les productions », explique le maraîcher. M ais il reste pas mal de mises au point à faire. parce que certains producteurs sont installés depuis longtemps ; d’autres démarrent et n’ont pas encore la certification bio.

Création de nouvelles grappes Eco-construction à Mons, Virton et Huy - RE-Emploi La « grappe » rassemble les professionnels et les acteurs en éco-construction d’une sous-région de Wallonie. Ils s’engagent à construire leurs bâtiments en respectant notre environnement et celui des générations futures, tout en offrant un maximum de confort aux occupants. Il s’agit en fait de concevoir, de rénover ou de (re)construire des bâtiments innovants composés d’éco-matériaux. Les avantages sont multiples : meilleure visibilité grâce aux actions collectives ( salons, presse,…), disposer d’informations techniques actualisées, améliorer ses compétences, le dialogue et la concertation entre membres permettent de mieux résoudre les difficultés sur chantier, confiance et cohérence pour le candidat bâtisseur qui rencontre un groupe d’artisans et professionnels travaillant dans une même direction : l’éco-construction. Actuellement, en Wallonie, il existe déjà plusieurs grappes et clubs C-durables en partenariat avec le Cluster éco-construction.

Des fruits dans l'espace public / Fruiten in de openbare ruimte Fruitbomen & arbres à fruits est un projet qui interroge la place du fruit dans l’espace public urbain et se met au défi de l’y (re)placer. Un défi modeste, mais un défi réel : dans le contexte actuel, nos espaces publics sont-ils encore aptes à « porter des fruits » au cœur même de la ville? Les arbres fruitiers ont-ils une place à prendre, un sens à dégager dans l’espace public urbain ? Pour qui? Pourquoi?

LA PARTICIPATION DES HABITANTS EN MATIÈRE DE LOGEMENT ET DE QUARTIERS DURABLES - RE-Emploi Ce rapport mène à l’initiative de la fédération française l’Union Sociale pour l’Habitat a pour objet de voir comment les bailleurs sociaux associent leurs locataires et leurs résidents à la fourniture des services, leur rôle et la façon dont ils sont mis au coeur de l’action. Dans cette publication, sont présenté diverses démarches d’implication et de participation telles qu’elles se pratiquent dans le secteur du logement de 5 États membres de l’Union européenne, En première, partie est abordé le cadre réglementaire qui définit les « règles du jeu » en la matière. Dans une deuxième partie, nous examinons des cas concrets qui montrent comment les principaux acteurs du logement (autant les bailleurs sociaux que les pouvoirs publics) s’attellent à renforcer la participation des résidents, convaincus que c’est le meilleur moyen d’améliorer la qualité des services rendus et de créer des quartiers durables sur le plan social, économique et environnemental.

Bruxelles sur la voie de la transition Dans le cadre du Brussels Creative Forum et du fabuleux jardin du Soir, plusieurs conférenciers se posent la question « faut-il mettre Bruxelles en transition ? » Ces vendredi et samedi, quatre débats seront organisés au Square Brussels sur la transition de manière plus large.

Related: