background preloader

Http://lescrealters.org/ engagement citoyen pour les initiatives alternatives

Http://lescrealters.org/ engagement citoyen pour les initiatives alternatives
Présentation des Cré’Alters Créée en 2010, l’association Les Cré’Alters a pour objectif de valoriser et soutenir les « créateurs d’alternatives », hommes et femmes aux idées originales et porteurs d’initiatives soutenant le développement durable et l’économie sociale et solidaire, en France comme dans différents endroits du globe (…) Lire la suite… Pourquoi Cré’Alters ? Parce que nous ne nous reconnaissons pas dans le modèle de développement pratiqué aujourd’hui. Le système dominant de la mondialisation néo-libérale creuse chaque jour un peu plus les inégalités de richesse, s’attaque aux acquis sociaux, détruit les économies locales, et épuise les ressources naturelles. Nous pensons qu’il est urgent de changer de paradigmes de développement, et de considérer l’épanouissement humain comme vecteur de développement de nos sociétés (…) Lire la suite…

http://lescrealters.org/

Related:  mistoufletteinitiatives en généralGaspi

L'expérience de Moderniser sans Exclure Exclusions, précarités, dysfonctionnements dans l"entreprise et dans la société : ces questions suscitent des débats auxquels tout le monde participe. Tout le monde ... sauf les principaux intéressés. Et pourtant ne seraient-ils pas les mieux placés pour en parler ? Vidéo à l'appui, Moderniser Sans Exclure fait l’expérience … Origine de cette démarche Philosophie « Enquête » ou « En quête » ? Et bien les deux ! Nous enquêtons partout en Europe à la recherche de nouvelles initiatives sociales car nous sommes nous-même en quête d’un autre monde, d’une nouvelle société ! Épisode après épisode, nous nous apercevons que d’autres possibilités existent et se mettent en place. Des manières de vivre plus justes, plus solidaires, plus harmonieuses et plus humaines !

Lutter contre le gaspillage alimentaire, ça se passe en cuisine ! - COSI, le blog La lutte contre le gaspillage alimentaire, véritable hérésie économique, environnementale et morale, nous tient à coeur et nous vous parlons régulièrement sur le blog (retrouvez les liens vers nos précédents articles en bas de ce billet). On estime aujourd’hui qu’un tiers des aliments produits dans le monde, soit 1,3 milliards de tonnes de nourriture, est gaspillé (source France Nature Environnement). Les causes de ce gaspillage sont multiples et ce avant même l’arrivée des produits alimentaires au consommateur final : destruction des fruits et légumes non calibrés, détérioration pendant le transport, pertes de matières premières lors de la transformation des produits (en plats préparés par exemple)… Si la lutte contre ces causes doit être directement prise en charge par les acteurs concernés, la lutte contre le gaspillage alimentaire est aussi l’affaire de tous, en cuisine particulièrement. Je range mes courses en mettant en avant les produits à consommer le plus rapidement. Connexe

C’est quoi un « CRACS »? – douzquinz.be, guide d’information généraliste destiné aux jeunes de 12 à 15 ans en Communauté française de Belgique Derrière ces cinq lettres se cache le « Citoyen Responsable Actif Critique et Solidaire ». Connais-tu cette espèce en voie d’apparition? C comme CITOYEN À partir de quel âge es-tu un/e citoyen/ne?! Euh… En fait, la citoyenneté, ça commence très tôt.

Un site utilisant Réseau Culture 21 Je reviens de Belfort où j’y ai retrouvé Olivier LANOË et Elsa JACOULET du réseau AMACCA. Nous venons d’assister à une émergence fort prometteuse à travers PAIDEIA 4D. Plaideia 4d, C’est la démarche d’une co-construction citoyenne et politique lancée en janvier 2013 de remettre l’humain au centre des décisions politiques par son implication dans le domaine culturel. 4 départements ont entrepris une démarche innovante qui ne peut que réjouir le réseau AMACCA. Il nous reste à encourager le plus de départements possibles à faire de même avec les équipes de Réseau Culture 21 et de l’Institut Interdisciplinaire d’Ethique et des Droits de L’Homme (IIEDH) de Fribourg.

A Préfailles, l'éclairage, c'est simple comme un coup de fil Un soleil qui rechigne à se coucher, et un faux air de bout du monde. A Préfailles, en ce début juin, il faut attendre 22h40 pour assister à l’allumage de l’éclairage public. Quel intérêt, me direz-vous ?

Nous devons réduire le gaspillage Nous vivons dans une société de consommation. Et nous gaspillons. Comment peut-on réduire ce gaspillage ? dph Partout dans le monde, des individus, des mouvements et des communautés inventent ou réinventent, sur leurs territoires, des modes de vie économiquement et socialement plus justes et plus respectueux de l’environnement. Ils mettent en œuvre de nouvelles manières de penser et de faire qui remettent en cause les frontières et les modèles établis. Ils proposent et ébauchent de nouvelles régulations pour faire face aux grands enjeux planétaires. Parce que l’échange d’expériences, la construction de références et de propositions communes sont indispensables au développement d’une citoyenneté mondiale et au renforcement des actions locales. DPH, c’est plus de 7000 fiches sur des démarches exemplaires, des initiatives innovantes, des analyses à partager – en quatre langues et issues de tous les continents.

Le Conseil régional des jeunes Objectifs L'ORJ rassemble les informations relatives aux situations des jeunes du Languedoc-Roussillon, et produit des analyses qui permettent ainsi d'apporter un éclairage sur toute une génération. S'adapter de façon continue à l'évolution de la jeunesse et donc de la société, la Région Languedoc-Rousillon doit pouvoir bénéficier d'un éclairage permettant de mieux comprendre les différentes réalités des jeunes et de détecter, à travers la jeunesse, les grandes tendances qui marqueront à coup sûr la culture et l'identité régionales de demain.

La campagne Les légumes moches d’Intermarché, un succès pas très fairplay La campagne des « Fruits & légumes moches » d’Intermarché, conçue par l’agence Marcel, a obtenu le Grand Prix Stratégies de la Publicité 2014. Oui, il s’agit d’une campagne réussie. Oui il s’agit d’une très belle initiative. MAIS… mais les moyens mis en oeuvre pour faire la promotion d’une expérimentation qui n’aura duré que 2 jours et dans un seul magasin me semblent totalement disproportionnés. Une campagne en grande pompe pour une opération locale Vous avez bien lu: 2 jours, un magasin.

Construire l'intelligence citoyenne Présentation de l'intervention La démarche de formation proposée par Majo Hansotte s’adresse à des acteurs de terrain, à des citoyens de base, à des intervenants artistiques, pédagogiques, à des éducateurs, enseignants ou à des animateurs culturels et sociaux. A travers les méthodologies dégagées dans la recherche « Intelligences citoyennes » de Majo Hansotte (De Boeck 2005, livre issu d’une thèse de doctorat), les actions mises sur pied peuvent déboucher sur différentes formes d’interventions citoyennes, à partir d’une démarche qui repose sur la « potentialisation des témoignages ordinaires »… Les citoyens impliqués dans la démarche témoignent de situations injustes vécues par eux. Sur base de ces témoignages le groupe construit une parole solidaire et élabore des pistes d’actions ou des projets de vie, des réalisations culturelles et sociales…. Les étapes de la démarche sont les suivantes :

MUSE - Monnaie à Usage Solidaire et Écologique L'association "Agir pour la transition", créée en août 2011, a pour objet de proposer des alternatives afin de participer à la construction d’une société nouvelle s’inspirant du mouvement de transition, née en Grande Bretagne en 2006. Ce mouvement invite les populations à réfléchir aux différentes solutions possibles pour un passage de la "dépendance au pétrole" à la "résilience locale"; il invite surtout à agir dès maintenant pour réduire la consommation d'énergies fossiles en reconstruisant une économie basée sur la relocalisation.La monnaie complémentaire locale est un des outils pour atteindre cet objectif. Aujourd’hui, l’action principale d'"Agir pour la Transition" est de mettre en place, administrer et gérer une monnaie complémentaire locale ayant pour nom la MUSE (Monnaie à Usage Solidaire et Ecologique) sur un territoire ayant pour épicentre la ville de Mûrs-Erigné.

Related: