background preloader

Jacques Ellul

Jacques Ellul
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Ellul dans sa maison à Pessac, en 1990. Jacques Ellul (né le à Bordeaux et mort le à Pessac) est un professeur d'histoire du droit, sociologue, théologien protestant et libertaire[1] français. Surtout connu comme penseur de la technique et de l'aliénation au XXe siècle, il est l’auteur d’une soixantaine de livres (la plupart traduits à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Corée du Sud) et de plusieurs centaines d’articles. Ayant adopté comme devise « exister, c’est résister »[4], il disait lui-même de son œuvre qu'elle est entièrement centrée sur la notion de liberté[5] : « plus le pouvoir de l'État et de la bureaucratie augmente, plus l'affirmation de l'anarchie est nécessaire, seule et dernière défense de l'individu, c'est-à-dire de l'homme »[6]. Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales et jeunesse[modifier | modifier le code] Il réussit le concours d’agrégation de droit romain et d’histoire du droit en 1943.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Ellul

Related:  Personnages de la démocratiePEOPLESciences humainesTechnologies

Alexis de Tocqueville Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexis de Tocqueville Sociologue occidental Époque contemporaine Alexis de Tocqueville par Théodore Chassériau (1850). Alexis-Henri-Charles Clérel, vicomte de Tocqueville, généralement appelé par convenance Alexis de Tocqueville, né à Paris le 29 juillet 1805 et mort à Cannes le 16 avril 1859[1], est un philosophe politique, homme politique, historien, précurseur de la sociologie et écrivain français. Edmund Burke Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Edmund Burke Philosophe irlandais XVIIIe siècle Biographie[modifier | modifier le code]

Décroissance (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot décroissance désigne en français deux choses : Pour les « objecteurs de croissance », également appelés « décroissants » dans la presse, une réduction contrôlée de l'activité économique est la seule alternative à un krach mondial aux conséquences imprévisibles. Selon eux, les réalités physiques rendent impossible un développement économique infini : les taux de production et de consommation ne peuvent pas être durablement accrus ni même maintenus, étant donné que la création de richesses mesurée par les indicateurs économiques comme le PIB repose sur l'exploitation et la destruction d'un capital naturel épuisable. Les « objecteurs de croissance » prônent donc sur le plan individuel la démarche dite de simplicité volontaire et, sur le plan global, une relocalisation des activités économiques afin de réduire l'empreinte écologique et les dépenses énergétiques.

Trop de robots, trop d’écrans : où sont passés les casseurs de machines ? C’était il y a quelques mois. En sortant du film « Ex Machina », dans lequel un robot humanoïde (attention spoiler) met une raclée à deux humains, Pierre Haski a énoncé cette question profonde, les yeux dans le vague : « Je me demande quand émergera un vrai mouvement néo-luddite. » Le luddisme. Un mot un peu sale, longtemps oublié, qui a ressurgi en 2006, avec la publication simultanée de trois livres sur le sujet.

Trotskisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le trotskisme (l'orthographe trotskysme étant également utilisée) peut faire référence : aux idées de Léon Trotski (ou Trotsky), militant communiste révolutionnaire russe, dirigeant aux côtés de Lénine de la Révolution russe de 1917, exclu du Parti communiste de l'Union soviétique en 1927 et banni de l'URSS en 1929 après la victoire de Staline incarnant, selon lui, la bureaucratie russe parasitaire ;à une partie des courants se réclamant du communisme révolutionnaire et opposés au stalinisme, regroupés en 1938 au sein de la Quatrième Internationale.

Alexandre Soljenitsyne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexandre Soljenitsyne Alexandre Soljenitsyne en 1998. Jean-Michel Truong Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean-Michel Truong Jean-Michel Truong, né Jean-Michel Charles Xuân Truong Ngoc[1],[2], est né le [1],[3] à Wasselonne[1] en Alsace. Psychologue et philosophe de formation, il est consultant et écrivain. Biographie[modifier | modifier le code] Né à Wasselonne en Alsace, d’un père d'origine vietnamienne et d’une mère alsacienne [2], Jean-Michel Truong fait des études de psychologie et de philosophie à l’Université Louis Pasteur et l’Université Marc Bloch de Strasbourg.

Jacques Ellul, l'antitechnicien "bluffant" ! J’ajouterais qu’il suffit d’observer le JT pour s’éclairer de pas mal de choses. Au début, on démarre sur une musique angoissante qui prépare le cerveau. On monte en épingle, on amplifie toutes sortes d’événements et d’informations perturbatrices, terrifiantes, scandaleuses etc, et au final, à bout de souffle le cerveau se voit sortir de son marasme par une information divertissante, du foot, du sport, un truc marrant. Ainsi, le cerveau se conditionne et en vient à se dire que la sortie, la solution à tout « problème », c’est le divertissement. L’angoisse et le divertissement sont tous deux les deux piliers principaux du système marchand. Le principe, c’est de persuader chaque individu qu’il est impuissant et que la seule chose à faire, c’est de se divertir avant toutes ces fins du monde imminentes dont on nous parle chaque jour.

Comment gagner à Tinder Comment gagner à Tinder ?, s’interrogeaient cet été dans un épatant billet pour le New Inquiry, Alicia Eler (@aliciaeler) et Eve Peyser (@evepeyser). Pour les deux jeunes femmes, Tinder, la célèbre application de rencontre qui compterait plus de 50 millions d'utilisateurs, dont plus de 10 qui l'utiliseraient quotidiennement (voir cette compilation rapide de quelques rares chiffres que la société distille avec beaucoup de parcimonie), n'est rien d'autre qu'un jeu. Il faut dire que le grand succès de Tinder repose assurément sur son interface, qui semble très engageante, tout en permettant à l'utilisateur de rester très détaché de ce qui est l'objet de son attention.

Related:  Philosophie