background preloader

Sommes-nous en démocratie ? - Conférence théâtralisée

Sommes-nous en démocratie ? - Conférence théâtralisée
This video is currently unavailable. Sorry, this video is not available on this device. by $author Share this playlist Play Pause

http://www.youtube.com/watch?v=dcmkAG3fESE

Related:  Démocratie ou pas ?

Vivons-nous vraiment en démocratie? Dans «Principe du gouvernement représentatif», initialement publié en 1993 et réédité le 10 octobre, Bernard Manin remet en cause l'élection au suffrage universel comme quintessence de la démocratie. Il explique pourquoi nos démocraties modernes n'en sont pas vraiment et pourquoi les révolutionnaires des XVIIe et XVIIIe siècles ont préféré mettre en place un système aristocratique plutôt qu'un gouvernement du peuple par le peuple. «Principe du gouvernement représentatif.» Avec un titre pareil, ce livre ne figurera sans doute pas parmi le top des ventes de la Fnac. Malgré sa couverture jaune pétante et la mention «postface inédite», il a peu de chance d'être l'objet d'un achat impulsif. Sommes-nous réellement en démocratie ? Sommes-nous réellement en démocratie ? I – La démocratie, c’est bien ! Depuis les bancs de l’école, on nous rabâche que nous sommes en démocratie. De la classe politique en passant par les médias et toutes les personnes défendant ardemment ce système, ceci nous est souvent répété ; la démocratie telle qu’elle est aujourd’hui dans les pays “ libres ” est un héritage de nos ancêtres qui se sont battus pour l’obtenir. Elle est une avancée en terme de liberté, d’égalité des peuples et de prises de décision de ceux-ci dans la vie politique de leur pays, comparé aux régimes dictatoriaux ou monarchiques. Tout ceci semble correct à première vue, on a déjà entendu ça pas mal de fois.

Les actions décentralisées des citoyens peuvent-­elles régénérer la démocratie L’activisme en ligne et le combat pour les libertés internet préfigurent-ils un renouveau de la relation entre citoyens et politiques ? C’est ce qu’avance Philippe Aigrain, l’un des fondateurs de la Quadrature du Net, qui voit dans les processus participatifs inédits qui naissent au croisement des technologies et de la participation citoyenne, un espoir à la crise économique et démocratique européenne. Ces alternatives sont-elles notre seul espoir face à l’horizon de politiques régressives, autoritaires et xénophobes ? La crise démocratique La démocratie est par nature toujours en crise : les citoyens des régimes démocratiques leur reprochent d’échouer à atteindre les objectifs qu’ils affirment viser, ou même doutent de leur capacité à le faire. Cela ne nous dispense pas de prendre en compte l’ampleur de la crise démocratique actuelle et son intensité particulière en Europe.

Documentaire : " Corrompu(e)(s) Grand Stade Ol-Land, syndrome de notre société " le stade des lumières et sa face cachée "Lyonnais, habitants du rhône, français, citoyens du monde, il est important de connaître les mécanismes de l'affaire OL-Land car ils vous concernent directement ou indirectement." Des médias en parlent : Ce documentaire est visible gratuitement sur ce site (plus bas dans la page). DEMOKRATIA Il est encore possible de contribuer en échange de contreparties, et ce jusqu'à la sortie du film au printemps ! Pour se faire, choisissez votre contrepartie dans la colonne de droite et faite m'en la demande directement par mail à kinemaya@gmail.com Plus la somme sera importante, plus il y aura de copies du film et donc plus il sera aisé de le voir dans toute la France.

Les confessions d'un assassin financier - John Perkins [LIVRE] " Les assassins financiers, écrit John Perkins, sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe. Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l'extorsion, le sexe et le meurtre. " John Perkins sait très bien de quoi il parle... Il a été lui-même un assassin financier. Son travail consistait à convaincre certains pays stratégiquement importants pour les États-Unis, comme le Panama ou l'Indonésie, d'accepter d'énormes prêts pour le développement de leurs infrastructures, et à s'assurer que tous les projets lucratifs étaient confiés à des entreprises américaines. description Nos sociétés et nos entreprises sont devenues ingouvernables par les méthodes traditionnelles (autocratie ou démocratie représentative) parce qu'elles sont : À la fin des années 1960, Gerard Endenburg, un ingénieur hollandais qui dirigeait une société d'électrotechnique, a voulu diriger son entreprise de manière humaine, tout en conservant, voire développant, son efficacité et sa compétitivité. En se basant sur les idées du pédagogue Kees Boeke, son compatriote et son contemporain, et en y intégrant ses connaissances en théorie des systèmes, en cybernétique et en biofeedback, Gerard Endenburg a créé, au début des années 1970, un nouveau style de gouvernance qu'il a appelé sociocratie, un mot créé par le philosophe français Auguste Comte.

?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Fwww.les-lectures-de-cachou Actes Sud, coll. Babel Essai Genre : essai, sciences politiques Infos : 2014 (2013) – V.O. : Tegen verkiezingen – Trad. : Isabella Rosselin et Philippe Noble – 219 p. – 9€50 – ISBN : 978-2-330-02820-6 Pourquoi ce livre ? PUTSCH – Les sept gouvernements (officiellement) renversés par les États-Unis Détails Catégorie : Zédito Publié le lundi 2 septembre 2013 18:01 Affichages : 704 Le Guatemala, le Congo, la République dominicaine, le Vietnam, le Brésil, le Chili, et maintenant l'Iran... Outil n°10 : Organiser un forum ouvert […] Les forums ouverts sont un outil efficace pour amener de grands groupes de personnes à discuter entre elles sur divers sujets […]. Il y a quatre règles et une loi : Les quatre règles : • tous ceux qui viennent sont les bonnes personnes. • quoi qu’il se passe, c’est la seule chose qui aurait pu se passer. • quel que soit le moment où il démarre, c’est le bon moment. • Quand c’est fini, c’est fini. La Loi des Deux Pieds : Si, pendant la réunion, des personnes qu’elles n’apprennent rien et n’apportent rien, elles ne doivent pas hésiter à faire usage de leurs pieds pour se rendre dans un endroit plus productif. » La clé de la réussite est la question – généralement incluse dans le titre de la réunion – qui est soumise à la discussion ce jour-là.

Pourquoi l'aristocratie élective ? Afin d'oublier les kilos de blanche nasale de Jean-Luc Delarue que j'ai financé bien malgré moi, hier je profitais allègrement de ma contribution à l'audiovisuel public en regardant l'émission de Frédéric Taddeï : "Ce Soir Ou Jamais". Il s'agit là de l'un des derniers programmes que je regarde parmi les rares que j'écoute encore : France Inter me consternant énormément, France Culture étant en passe de le faire, il ne me reste que France Musique, dernier espace de résistance de l'audiovisuel public où la connivence journalistique ne peut disputer le précieux temps d'antenne à la réclame agressive. Je paie donc une redevance pour me réveiller avec La suite Algérienne de Camille Saint Saëns à 7h23 !

Four Horsemen – Les Quatre Cavaliers (avec Joseph Stiglitz, Noam Chomsky, etc.) « Four Horsemen » est un film indépendant réalisé par Ross Ashcroft, qui dévoile les rouages du système économique dominants actuellement la planète. La croissance infinie et la recherche du profit ont poussé l’humanité au bord du précipice. Les quatre cavaliers d’aujourd’hui que sont la violence qu’engendre notre société, la dette, les inégalités et enfin la pauvreté, contrôlent nos vies. Alerte éthique: Affaire Basano/Ferrayé Afin de comprendre un peu mieux la trame du pastiche « Les aventures de Tin-tinne et de l’Ami-râle Pad-Ock », il est nécessaire de comprendre les dessous de l’incroyable escroquerie qui a eu lieu lors du paiement de l’extinction des 1100 puits de pétrole en feu au Koweït en 1991. L’affaire la plus importante de notre « Raie-Pue-Blik-Bananière » !... Elle se monte à 22 milliards d’euros !... C’est « l’Affaire Basano/Ferrayé ». Mais Christian Basano, qui a subi un préjudice important, tout comme Joseph Ferrayé, fait valoir devant les tribunaux qu'il a été victime d'une escroquerie internationale impliquant plusieurs hautes autorités de l'état.

David Van Reybrouck : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques» «Nous méprisons les élus, nous vénérons les élections.» Ainsi parle David Van Reybrouck (1), dans un essai récemment paru, Contre les élections. Né en 1971 à Bruges, David Van Reybrouck s’évertue avec un incontestable talent à démontrer «la fatigue de la démocratie occidentale», mais il propose un remède : au lieu de rendez-vous rituels où la population est conviée à déposer un bulletin de vote en faveur de tel ou tel candidat, il défend l’instauration d’un tirage au sort de citoyens qui se verraient légitimés à changer des lois. «Le fonctionnement de nos démocraties use les gens à un rythme effrayant. Nous devons veiller à ce que la démocratie ne s’use pas elle-même», estime-t-il, convaincu que les élections sont un facteur de paralysie de la démocratie. Son credo : non plus seulement le droit de vote, mais le droit à la parole.

Hehe oui et rien de tel que de bons éclats de rire pour comprendre les choses en profondeur (glande démocratique :p). A plus mon ami ! :) by alwen Jan 30

Related: