background preloader

1914-1918, Retrouver ses morts pour la France. Sur les traces du soldat Jean Durand.

1914-1918, Retrouver ses morts pour la France. Sur les traces du soldat Jean Durand.
Entre le 01 et le 11 novembre, c’est un peu la saison des morts, personnels, familiaux, intimes mais aussi des morts pour la France, un défunt pouvant recouvrir ses différentes réalités, je me suis demandée si on pouvait recomposer le physique ou le parcours militaire des soldats morts pour la France dont il reste aujourd’hui les noms gravés sur les monuments qui leur rendent hommage ? C’est quoi un monument aux morts ? L’expression " monuments aux morts " s’applique aux édifices érigés par les collectivités territoriales – le plus souvent les communes – pour honorer la mémoire de leurs concitoyens " morts pour la France ", sauf dans les départements d’Alsace et de Moselle où, pour des motifs historiques, cette notion est remplacée pour la guerre de 1914-1918 par celle de "morts à la guerre ". 38 000 monuments aux morts été érigés en France au lendemain de la Guerre Grande sur lesquels sont inscrits 1.3 million de noms de soldats « pour la France ». Petite Webographie toujours utile Related:  1914-1918Les Pertes HumainesGuerre 14 - 18 - Sites Généralistes

Réserve de l'armée d'active, territorial et RAT Retracer le parcours d'une recrue (12) Réserve de l'armée d'active, territorial et RAT Une fois leur temps dans l'armée d'active achevé, les conscrits deviennent des réservistes dont le parcours va se diviser en plusieurs phases successives jusqu'à la fin de leurs obligations militaires. Les étapes des obligations après la fin du service actif : En général, un homme est affecté administrativement à la réserve de l'armée d'active quelques jours après sa libération du service actif. Avant 1905, cela pouvait être deux ans après sa libération s'il n'avait fait qu'un an au lieu de trois. Cette information figure sur les fiches matricules : - La réserve de l'armée d'active : Une fois son service actif achevé, la recrue quitte sa caserne et l'armée d'active : il devient un réserviste. La durée de passage dans cette réserve varie suivant la loi de recrutement. Pendant qu'il est dans la réserve de l'armée d'active, le réserviste doit effectuer deux périodes d'exercices. - L'armée territoriale :

Instructions pour la tenue des registres matricules Retracer le parcours d'une recrue (4) La fiche matricule (1) Retour à la page précédente. Classe de recrutement et classe de mobilisation Il arrive que sur les documents concernant un homme (livret militaire, fiche Mémoire des Hommes...) on trouve deux années différentes pour indiquer la classe. On peut même trouver deux classes sur un même document : Il ne s'agit pas d'une erreur : chaque homme appartient à une classe de recrutement et à une classe de mobilisation. La classe de recrutement : Tous les hommes ayant atteint l'âge de 20 ans révolus (ou de 19 ans à partir de 1913) et inscrits sur les tableaux de recensement appartiennent à une même classe de recensement. La classe de mobilisation : Il s'agit de la classe avec laquelle « marchent » les hommes. Dans les cas cités, ces hommes vont avoir une classe de mobilisation différente de leur classe de recrutement. Les documents administratifs mentionnent presque toujours ces deux classes. La classe de mobilisation peut changer : 1.

nithart Petite histoire du service militaire en France ... Si vous n'avez pas le temps de lire, sachez que: 5 septembre 1798: création du service militaire. 10 mars 1818: le recrutement se fait par engagement et tirage au sort.Service de 6 ans. 27 juillet 1872: Service national obligatoire de 5 ans pour tous les hommes. 1913: le service est porté de deux à trois ans. 1939: il est ramené à deux ans..... 1970: service national de douze mois 1993: celui-ci est ramené à dix mois 1997: nouveau service national et début de la professionnalisation de l'armée. Si vous trouvez ce résumé un peu limité, si vous avez un peu de temps et que le sujet vous intéresse, je vous propose de lire le texte suivant: L'armée sous l'ancien régime: Chez les Francs, tout homme libre est soldat par définition. De la Révolution à la guerre de 1914 Si, en 1789, la conscription est unanimement condamnée par les cahiers de doléances, elle n’est pas prête à disparaître ! Loi de 1802: instaure le remplacement.

Un si lourd bilan - 1918, la Grande Guerre s'achève... - Dossiers Le monde, et surtout l’Europe, sortent profondément transformés de la Première Guerre mondiale. Dans "14-18", La Documentation photographique n° 6074 (1984), Jean-Jacques Becker dressait un rapide bilan du conflit et des changements qui s’ensuivirent. Certains d’entre eux auraient vraisemblablement eu lieu sans la guerre, mais dans des délais beaucoup plus longs. Les pertes humaines et matérielles « La guerre a tué environ 13 millions d’hommes (y compris les morts de la guerre civile russe qui succéda à la révolution d’octobre 1917). Les pertes humaines (rapportées au nombre d’hommes actifs) Aux morts se sont ajoutés un nombre immense de blessés et de mutilés, la “surmortalité” des populations civiles et le déficit de la natalité, au total une profonde transformation de l’équilibre démographique dans chaque pays. Les ruines de la place de l’Hôtel de ville d’Arras en 1918. © Archives La Documentation française, collection Verney. Agrandir l'image Les transformations territoriales

Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA Retrouver un soldat blessé ou malade, leur évacuation du front, leur convalescence, leur éventuelle réforme, de la première guerre mondiale, c’est possible !!!! Le Service des Archives Médicales et Hospitalières des Armées (SAMHA) conserve ces fonds d’archives nous permettant d’en savoir un peu plus sur ce qu’on enduré les soldats pendant la guerre. Mon arrière grand-père a été blessé le 4 Juillet 1916 à Estrées en pleine bataille de la Somme lorsqu’il était en renfort au 329e régiment d’Infanterie (date obtenue sur son diplôme de guerre). « A suivi en déroulant la ligne téléphonique les premières vagues d’assaut le 4 Juillet 1916, a continué d’avancer, malgré le feu des mitrailleuses; a été blessé » Dans ses écrits de son journal de guerre, il raconte ce qu’il a vécu, mais la suite de l’histoire s’arrête brusquement au combat d’Estrées. « Notre poste téléphonique s’installa dans un médiocre abri allemand, près de l’abri du chef du 5e bataillon. Comme documents, j’ai eu : Instruction :

Matricules dans la Marine (Excepté les engagés volontaires entre 1914 et 1918 – voir n° 8). La circulaire du 4 mai 1870, en nous indiquant la manière de marquer les effets, nous donne des précisions sur le matricule. Chaque port de recrutement enregistre les marins – non inscrits maritimes (voir n° 7) – au fur et à mesure de leur incorporation dans une numérotation à suivre (sans remise à zéro au 1er janvier de l’année). Exemple : 62800.1 désigne le 62800e inscrit à Cherbourg. A compter du 1er novembre 1924, la numérotation recommence à zéro chaque année civile et dans chaque port. Exemple : 2094 26-V indique un homme incorporé à Toulon en 1926. Cependant, on le rencontre le plus fréquemment écrit en ligne (Photo 2 - En bas d'un col bleu) Si ce matricule est précédé de la lettre L, cela signifie que le marin est inscrit sur la liste et non le registre-matricule, c'est-à-dire qu'il n'est pas originaire de la circonscription de réserve maritime de son lieu d'incorporation. Exemple : 4213/C/31~ 250-Biz-29 - deux points,

bac-lac.gc.ca - Première Guerre mondiale Affiche de recrutement, Première Guerre mondialeSource Généalogie et histoire familiale Corps expéditionnaire canadien Bibliothèque et Archives Canada conserve les dossiers du personnel de 600 000 Canadiens qui se sont enrôlés dans le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, BAC procède à la numérisation des 640 000 dossiers de service restants des membres du CEC. Si vous commandez une reproduction d'un dossier, les pages d'information suivantes vous aideront à comprendre les documents : Mots clés : nom de famille et " soldier "No de groupe d'archives : 10 Royal Newfoundland Regiment et Newfoundland Forestry Corps Bibliothèque et Archives Canada conserve des copies microfilmées des dossiers du personnel militaire du Royal Newfoundland Regiment et du Newfoundland Forestry Corps. Mots clés : nom et " Newfoundland "No de groupe d'archives : 38 No d'instrument de recherche : 9-56

Générations 14 Documents par département Les archives de l’ECPAD sur les départements français pendant la Première Guerre mondiale Dans la perspective des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, l’ECPAD vous propose des inventaires par département de tous les documents photographiques et cinématographiques existant dans ses collections. Chaque département fait l’objet d’une fiche de synthèse résumant les documents qui s’y rapportent. Les dossiers complets (classeur avec listes des reportages photographiques et des films, fichiers décrivant précisément chaque media) sont disponibles sur demande à la médiathèque de l’ECPAD : mediatheque@ecpad.fr Le choix a été fait de se placer dans un contexte contemporain pour déterminer la liste des départements français, de façon à faciliter les recherches. Ainsi, certains départements de l’Empire colonial français de l’époque n’apparaissent pas dans cette liste, mais dans la partie consacrée aux nations belligérantes, sous leur statut actuel de nation indépendante.

Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? La Première Guerre mondiale a vu plus de 8 millions d'hommes être mobilisés en France. Comment savoir si la personne sur laquelle je fais des recherches a été mobilisée ? Une seule certitude : les classes mobilisées. Grâce aux états des classes publiés tous les ans et dont il était fait une forte publicité dans les communes et la presse, on sait quelles furent les classes mobilisées pendant la guerre : celles de 1887 à 1919. Voici la répartition des classes valable du 1er octobre 1913 au 30 septembre 1914, suivie pour la mobilisation : (1) Pourquoi est-ce la seule certitude ? Par l'engagement volontaire et les carrières d'officiers, des hommes nés avant 1867 peuvent avoir participé au conflit. Les effectifs mobilisés : On trouve aisément sur Internet des statistiques sur les classes et les effectifs mobilisés. - Hommes mobilisés : - Réservoir d'hommes en 1914 et effectifs mobilisés pendant la guerre : La suite de la recherche : Sources :

Auprès de nos Racines Pertes humaines de la Première Guerre mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. Les Alliés de la Première Guerre mondiale comme les Empires centraux perdent plus de 9 millions de vies. Classification des statistiques[modifier | modifier le code] Le nombre des pertes estimées pour la Première Guerre mondiale varie énormément. Pertes par pays[modifier | modifier le code] Pertes militaires alliées par pays. Sources du tableau[modifier | modifier le code] Les principales sources utilisées pour les pertes civiles et militaires sont les suivantes : (en) Le rapport 2006-2007 de la Commonwealth War Graves Commission[26] est la source pour les pertes militaires du Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Afrique du Sud et le Raj britannique. Pertes humaines selon les frontières modernes[modifier | modifier le code] Madagascar: 2 500

Les conscrits de 1914 : la contribution de la jeunesse française à la formation d'une armée de masse - cairn.info La récupération ne porte pas uniquement sur ces catégories de personnel. Les ajournés, les réformés, les hommes du service auxiliaire reconnus comme tels pendant les hostilités, les blessés de guerre, les hommes placés dans des emplois sédentaires dans les services de l’arrière ou de l’intérieur, appartenant tous aux classes appelées de 1914 à 1918, font l’objet d’une politique active de recrutement. À l’heure où toute la société française est soumise à des sacrifices, ces derniers sont considérés, par l’opinion publique, comme des embusqués ou des favorisés, car mis à l’écart de l’effort de guerre. Dès lors, ces trois catégories de personnes sont appelées de nouveau à subir des examens médicaux et une visite au conseil de révision, pour compléter les effectifs de la nation en guerre. Tab. 3 - Nombre de révisions par classe Classes Nombre de révisions 1914 6 1915 5 1916 4 1917 4 1918 2 1919 1 1920 1 Source : Document parlementaire n° 335, du 29 juillet 1924

Le Tableau d'Honneur de L'Illustration LE TABLEAU D'HONNEUR de la Guerre 1914 - 1918 OFFICIERS, SOUS-OFFICIERS ET SOLDATS CITES A L'ORDRE DE L'ARMEE NOMMES OU PROMUS DANS LA LEGION D'HONNEUR OU DECORES DE LA MEDAILLE MILITAIRE Il s'agit d'une série de planches, dont la parution commence le 30 janvier 1915. Elles contiennent chacune 25 à 28 portraits et noms de personnages ayant été "cités à l'ordre de l'armée, nommés ou promus dans l'ordre de la Légion d'honneur ou décorés de la médaille militaire". En principe elles ne comportent pas d'indication d'origine. Les 416 premières planches, ont été éditées dans L'Illustration sous forme de fascicules de quatre planches du 30 janvier 1915 au 30 juin 1917.

Related: