background preloader

Comment étudier un personnage de théâtre ?

Comment étudier un personnage de théâtre ?

http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/7559/comment-etudier-un-personnage-de-theatre

Related:  les personnages à créersémiologie du personnage au théâtreLe jeu de l'acteurcomedien : statut, jeu

Le questionnaire de Proust pour créer vos personnages La caractérisation, ou l’art de créer des personnages, est un processus long et complexe dont dépend tout le potentiel émotionnel de l’histoire à écrire. Il existe maints exercices et méthodes en la matière, en voici un auquel je n’avais pas pensé jusqu’ici mais que je compte bien expérimenter… Les divers théoriciens de la dramaturgie ont beau s’affronter à coup de doctrines qui se ressemblent beaucoup, hem, lorsqu’il s’agit d’aborder la création de personnages, l’auteur se trouve face à des choix infinis. Certains fondent toute leur caractérisation sur un patronyme, d’autres écrivent une biographie détaillée, voire un journal de leurs personnages, on trouve aussi d’ardents partisans de la psychologie ou du questionnaire, l’idéal étant selon moi de combiner toutes ces méthodes. J’ai trouvé l’autre jour, dans les colonnes de l’excellent site The Write Practice, une idée à la fois toute bête et très ingénieuse: utiliser le fameux questionnaire de Proust pour étoffer ses personnages.

Le théâtre et la question de la mise en scène - Première Français Le théâtre est un genre littéraire, mais aussi un spectacle ; cette double dimension pose la question des rapports entre le texte et la mise en scène. 1. Le théâtre : un texte Si l'on excepte la commedia dell'arte (jouée aux xvie et xviie siècles, en Italie et en France), où le texte est réduit à un canevas sur lequel les acteurs improvisent, une pièce de théâtre est écrite par un auteur dramatique. Ce texte est composé de deux éléments distincts : le dialogue, et les didascalies.

La voix Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Les cordes vocales sont muscles. Comme tout muscle, elles demandent un échauffement. Cet avertissement est particulièrement important si vous travaillez avec de jeunes élèves qui n'en auront pas forcément conscience et qui ont facilement tendance à pousser leur organe au-delà de ses limites. La Grèce antique L'origine du masque du théâtre grec n'est pas connu avec exactitude. Ce serait Thespis, l'un des premiers tragédiens grecs, inventeur de la tragédie attique (VIème siècle av JC) qui, en se barbouillant le visage de lie de vin ou de céruse, aurait donné naissance au masque. Certains considèrent cependant que ce serait son élève, Phrynichos*, qui se serait peint le visage en blanc puis à la teinture de pourpier. * Phrynichos d’Athènes (le Tragique), né vers 540 et mort vers 470 av. J.-C., est parfois considéré comme le réel fondateur de la tragédie

Comment décrire les émotions ? Comment décrire les émotions de vos personnages pour que les lecteurs les ressentent en lisant votre livre ? Vous pouvez bien sûr travailler des techniques comme jouer sur les sonorités. Mais c’est surtout votre degré d’implication personnelle qui fera la différence. Voici 3 conseils à suivre pour améliorer vos descriptions des émotions : LES PERSONNAGES Il convient de prendre conscience qu'un personnage n'est pas une personne, même si la conception du personnage renvoie à la conception historique de la personne. C'est un signe littéraire composé à l'aide de procédés plus ou moins conventionnels qui se traduisent dans des indices textuels. Au départ, ce signe est souvent vide ; il se charge de sens, de valeur progressivement au fil du texte ; c'est souvent seulement à la fin du roman qu'il est fixé, déterminé à la fois par des séries d'informations et de transformations ou évolutions. Le fonctionnement du signe personnage est ainsi quelque peu cumulatif : des informations sur le personnage sont ainsi progressivement accumulées ; dans l'incipit de l'Assommoir de Zola, Gervaise et Lantier ne sont qu'un prénom féminin et un patronyme : « Gervaise avait attendu Lantier jusqu'à deux heures du matin.» Autour de ces signes vont s'agréger des significations, souvent rapidement (cadre des portraits, des scènes...). V.

Théâtre d'improvisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le théâtre d'improvisation est une technique de jeu dramatique utilisant l'improvisation théâtrale. Cela consiste en la création d'un spectacle ou d'une performance sur l'instant. φ Cafés-Philo De Chevilly-Larue et De l'Haÿ-Les-Roses φ Restitution du débat. Café-philo de Chevilly-Larue 23 septembre 2009 Picabia. Animateurs : Guy Pannetier, Guy Philippon, Danielle Vautrin. Donnez du relief à vos personnages Comment créer des héros de roman ambivalents, qui ne soient pas uniquement gentils ou méchants ? Nos 4 conseils pour concevoir ces personnages qui marquent très souvent les lecteurs pendant longtemps. 1. Créez des personnages utiles à votre intrigue Pour débuter la construction d’un personnage, toutes les options sont bonnes : description physique, famille, travail, traits de caractère, etc. Mais ne vous contentez pas d’une seule « dimension » : il faut donner de l’épaisseur à votre héros, qu’il soit tiraillé entre deux sentiments a priori irréconciliables (amour / haine), qu’il ait une raison d’exister, un conflit intérieur lui conférant un rôle précis à jouer dans votre intrigue.

Pour un statut sémiologique du personnage 2. Le signifié du personnage. Nous avons provisoirement défini le personnage comme une sorte de morphème discontinu 31. Les principaux concepts d'une morphologie (allomorphes, amalgame, discontinuité, redondance, etc.) seront donc probablement opératoires. Cependant, à la différence du morphème — ou monème — de la langue (-ons, -teur, cheval, -s, ...) qui est d'emblée reconnu, la détermination de 1* « information » du personnage, représenté sur la scène du texte par un nom propre et ses substituts, se fait en général progressivement. La première apparition d'un nom propre (non historique) introduit dans le texte une sorte de « blanc » sémantique : qui est ce « je » qui prend la parole?

Related: