background preloader

Nicholas Georgescu-Roegen

Nicholas Georgescu-Roegen
Related:  PEOPLE

Self Directed Learning Herman Daly Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Daly. Herman Daly, né en 1938, est un économiste américain, professeur à la School of Public Policy de l'Université du Maryland. Biographie[modifier | modifier le code] Reconnaissance[modifier | modifier le code] le Prix Sophie et un prix de l'Académie royale des arts et des sciences néerlandaise Citation[modifier | modifier le code] « Plus l'ampleur optimale de l'économie est petite, plus grand est le degré de complémentarité entre le naturel et le capital artificiel, notre désir d'une expérience directe de la nature, et notre estimation de la valeur intrinsèque et instrumentale d'autres espèces. »; Discours d'acceptation du prix Nobel alternatif 9 décembre 1999. Œuvres[modifier | modifier le code] 1977, Steady-State Economics1989, For the Common Good, avec le théologien John B. Notes et références[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Autres sources

Nicholas Georgescu-Roegen, La décroissance. Entropie - Écologie - Économie Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen. Entretien vidéo-audio de 53 minutes avec Jacques Grineland sur l'oeuvre de “Nicholas Georgescu-Roegen, économiste de génie”, 17 juin 2008. Osons le dire: cet enregistrement est fondamental ! Nicholas Georgescu-Roegen, 1906-1994, est sans conteste le plus grand économiste de cette discipline. Dans cette interview, Jacques Grinewald, philosophe et historien français qui a bien connu Nicholas Georgescu-Roegen de son vivant, nous parle de la vie, de la carrière - brillante - et des travaux de cet économiste mathématicien encore en marge de la pensée économique dominante. Georgescu-Roegen a fondé sa pensée sur la thermodynamique, notamment sur sa seconde loi, l'entropie, ou loi de dissipation.

: Cédric Villani Benjamin Franklin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fils d'un marchand de suif et de chandelles, Benjamin Franklin mène une carrière d'imprimeur, avant de se retirer du milieu des affaires à l'âge de 42 ans pour entrer en politique. Son ascension sociale - rapportée à travers les nombreuses éditions de son autobiographie - restera longtemps un exemple de réussite par le travail et la discipline. Origine et activités[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Cet apprenti-imprimeur fuyant Boston à 17 ans, largement autodidacte, devenu imprimeur à Philadelphie, se fait connaître par le succès de son journal Pennsylvania Gazette et par ses almanachs Poor Richard, qui, vendus à plus de 10000 exemplaires, l'enrichissent. Son nom a été donné au Franklin Institut de Pennsylvanie, l'un des plus vieux et prestigieux organismes associatifs américains dévoués à la recherche scientifique. Biographie[modifier | modifier le code] La maison natale de Benjamin Franklin à Boston

Article sur Nicholas Georgescu-Roegen Orange Encyclopédie par Wikipédia pdf Nicholas Georgescu-Roegen Biographie[ ] Nicolae Georgescu naît à Constanța le . Entre 1927 et 1930, il étudie à l'Institut de statistique de l'Université de Paris (ISUP) dont il sort docteur en statistique. Alors qu'il suit les cours de Karl Pearson au University College de Londres (1930-1932), son travail suscite l'intérêt des économistes du Harvard Economic Barometer – probablement du fait de l'intervention de Pearson lui-même. Il enseigne à l'université de Bucarest, puis à l'Université Vanderbilt, Nashville aux États-Unis (et furtivement à l'Institut universitaire d'études du développement de Genève en 1974 et à Strasbourg, 1977-1978). Travaux[ ] De la microéconomie à la bioéconomie[ ] La preuve en est l’hommage que lui délivre Paul Samuelson en 1966, à l’occasion de la préface d’Analytical Economics, un ouvrage regroupant plusieurs articles de Georgescu-Roegen : — Paul Samuelson C’est surtout pour ses travaux dits bioéconomiques que Georgescu-Roegen est le plus connu. — Henri Guitton

Lettre à l'Inist Cher(e) responsable du service Refdoc à l'Inist, Cher directeur de l'Inist, Je suis enseignant-chercheur et je publie donc un certain nombre d'articles dans différentes revues professionnelles et scientifiques. Avec d'autres, je milite pour que les résultats de la recherche publique (c'est à dire mes articles) soient immédiatement disponibles pour tout le monde. Et pour ce faire je dépose mes articles, tous mes articles, dans des bases de données que l'on appelle des archives ouvertes et qui permettent à tout un chacun de consulter gratuitement le texte intégral de tous mes articles. Donc, cher responsable de service Refdoc de l'Inist, et toi aussi, cher grand chef de l'Inist, je te signale que TOUS mes articles sont TOUS disponibles gratuitement et en texte intégral à divers endroits du web (sur des sites d'archives ouvertes mais aussi sur mon blog, dans des revues scientifiques ou professionnelles qui ont de leur côté fait le choix de l'open access, etc.) Si je te raconte tout ça ...

Nikola Tesla Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nikola Tesla Portrait de Nikola Tesla Nikola Tesla (serbe cyrillique : Никола Тесла), né le 10 juillet 1856 à Smiljan, Empire d'Autriche (aujourd’hui en Croatie), et mort le 7 janvier 1943 à New York, États-Unis, est un inventeur et ingénieur serbe de Croatie[1],[2],[3], également citoyen américain, ayant principalement œuvré dans le domaine de l’électricité. Considéré comme l’un des plus grands scientifiques dans l’histoire de la technologie, pour avoir déposé quelque 300 brevets couvrant au total 125 inventions[4] (qui seront pour beaucoup d’entre elles attribuées à tort à Thomas Edison)[5],[6] et avoir décrit de nouvelles méthodes pour réaliser la « conversion de l’énergie », Tesla est reconnu comme l’un des ingénieurs les plus créatifs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Ses travaux les plus connus et les plus largement diffusés portent sur l’énergie électrique. Biographie[modifier | modifier le code]

Georgescu-Roegen : Bioéconomie et biosphère Nicholas Georgescu-Roegen : Bioéconomie et biosphère L'économie est un processus qui a lieu sur une planète qui s'appelle la terre Télécharger au format PDF (9 pages) La nouvelle science économique créée par Nicholas Georgescu-Roegen, la bioéconomie, a été le thème d'une première conférence mondiale à Rome en 1991. La crise écologique planétaire qui s'annonce depuis une bonne vingtaine d'années affecte de proche en proche tous les secteurs de notre civilisation industrielle en expansion. Le développement économique international, accéléré par l'expansion démographique humaine et l'évolution des techniques, est au coeur de cette crise sans précèdent que traverse actuellement l'évolution de la Biosphère de la planète Terre. La dynamique de l'Europe classique, dont les racines sont médiévales, sans oublier l'alliance entre la raison d'Etat (la guerre) et l'état de raison du modèle de l'Occident, est à la source de nombreux mythes économiques. Le paradigme bioéconomique

Khan Academy Brian Epstein Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Epstein. Brian Epstein Brian Epstein en 1965 Brian Samuel Epstein (API : /ˈɛp.staɪn/) (né le 19 septembre 1934 à Liverpool, et mort le 27 août 1967 à Londres) est un agent artistique ayant représenté de nombreux artistes au début des années 1960, et qui fut surtout le manager des Beatles, de 1961 à son décès en 1967. Ayant découvert le groupe encore inconnu au-delà de Liverpool lors d'un de ses concerts au Cavern Club en novembre 1961, Epstein va être décisif à plusieurs niveaux, sur la route de la popularité planétaire à laquelle les Beatles accèdent à partir de 1963 : en gommant leur image de rockers sauvages pour leur faire porter des complets-vestons, tout d'abord, en courant les maisons de disques londoniennes jusqu'à provoquer une audition par George Martin chez EMI en juin 1962, débouchant sur un contrat d'enregistrement, la suite appartenant à l'histoire de la musique populaire du XXe siècle.

The Wonderful World of Wikis for Life Scientists | San Diego Biotechnology Network: Life Science Events, Jobs, News, Companies, Directory, Blog, & Calendar You may know that the San Diego Biotechnology Network, and its partner company, Comprendia, are dedicated to improving communication between life scientists and the companies that serve them. As part of this objective, we like to pass on resources for both groups to help, check out our video resources for life science and the list of life science companies using social media. Life scientists can use the wiki list below as a reference and to learn and contribute, and companies should realize the potential that resources such as these present for helping their customers put the complex science behind their products in context. What is a wiki? Many use the term loosely these days, to refer to any web resource. To us, a wiki is a community-driven, content rich website in which many of the pages are interconnected. We’ve been looking into life science wikis, and with help from the Life Scientists group on Friendfeed, came up with the list below. Life Science Wikis

"la thermodynamique et la biologie sont les flambeaux indispensables pour éclairer le processus économique" by nicoxbus Aug 17

Related: