background preloader

André Gorz

André Gorz
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Personnalité discrète, il est l'auteur d'une pensée qui oscille entre philosophie, théorie politique et critique sociale. Disciple de l'existentialisme de Jean-Paul Sartre, il s'éloigne de celui-ci après 1968 et devient l'un des principaux théoriciens de l'écologie politique. Il est cofondateur, en 1964 du Nouvel Observateur, sous le pseudonyme de Michel Bosquet, avec Jean Daniel. Vie et philosophie[modifier | modifier le code] Marxisme & existentialisme[modifier | modifier le code] Parallèlement, il côtoie le groupe des sartriens et adopte une approche existentialiste du marxisme qui l’amène à accorder une place centrale aux questions d’aliénation et de libération, le tout dans le cadre d’une réflexion dont le fil conducteur est l’attachement à l’expérience existentielle et à l’analyse des systèmes sociaux du point de vue du vécu individuel. Autonomie & révolution[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Gorz

Related:  André GorzDébat au sein de la gauche 1969André GorzCoopérative MunicipalePEOPLE

Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz Alors que « nous semblons attendre misérablement de l’avenir qu’il nous restitue le passé», nous devrions plutôt « rompre avec cette société qui meurt et qui ne renaîtra plus »: telle était la certitude du philosophe, disparu il y a tout juste cinq ans, rappellent Christophe Fourel , auteur d'André Gorz, un penseur pour le XXIème siècle, et Olivier Corpet (1). Il y a cinq ans, le lundi 24 septembre 2007, une dépêche de l’AFP annonçait en fin d’après midi que le philosophe André Gorz s’était suicidé en compagnie de sa femme. La nouvelle était presque passée inaperçue, même si le suicide d’un couple “ main dans la main ” n’est pas chose banale. Ce qui l’était encore moins, c’est qu’André Gorz avait eu la délicatesse de laisser entrevoir cette issue à ses lecteurs un an auparavant. « Nous aimerions chacun ne pas avoir à survivre à la mort de l’autre », écrivait-il à l’automne 2006 dans Lettre à D.

Mallet (Serge) - ~~La nouvelle classe ouvrière~~. - persee.fr Ce texte est issu d'un traitement automatique (ocr) et n'a pas été revu ou corrigé. Paris Editions du Seuil 1963 270 Collection Esprit La Cité prochaine ouvrage comporte deux grandes subdivisions Dans la première Syndicalisme et société industrielle) auteur montre de fa on générale comment le syndicalisme transformé les caractères de la classe ouvrière Dans la seconde qui représente les deux tiers de ouvrage il donne les résultats de trois enquêtes effectuées respective ment auprès de la Compagnie Bull de la Galtex de la Thomson-Houston Trois exemples donc très différents et cependant les usines de Vendôme Arabes et de Bagneux ont en commun appartenir toutes trois des secteurs en expansion notable estime que la vie quotidienne de la classe ouvrière cessé ou est en train de cesser de constituer un comportement socio-

Un autre monde est possible selon André Gorz (et le logiciel libre) Avant de se donner la mort en septembre 2007, le philosophe et journaliste André Gorz a transmis un dernier texte à la revue EcoRev’, qu’il avait parrainée lors de sa création, intitulé « La sortie du capitalisme a déjà commencé ». Nous le reproduisons ici pour alimenter le débat, en rappelant que le sous-titre de ce blog stipule que « ce serait l’une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d’autre que du code ». Ce texte ayant fait l’objet d’une version remaniée, nous avons choisi de mettre en ligne l’un après l’autre les deux articles, qui bien que très proches, offrent tout de même d’intéressantes nuances. Extrait de la version remaniée : Extrait de la version originale : Pourtant une tout autre voie de sortie s’ébauche.

Jacques Robin Hommage à Jacques par Joël de Rosnay Jacques vient de nous quitter, mais il restera toujours parmi nous, dans notre groupe, dans nos pensées, dans nos actions. Jacques Robin était un être hors du commun. Non seulement visionnaire, humaniste, engagé dans la vie de la société, mais aussi et surtout un homme chaleureux, pétri d’émotion, de sensibilité et qui savait faire rayonner autour de lui respect, admiration et sens profond pour les êtres et pour la vie. On connaît sa carrière atypique.

Jacques Ellul Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Ellul dans sa maison à Pessac, en 1990. Jacques Ellul (né le à Bordeaux et mort le à Pessac) est un professeur d'histoire du droit, sociologue, théologien protestant et libertaire[1] français. Surtout connu comme penseur de la technique et de l'aliénation au XXe siècle, il est l’auteur d’une soixantaine de livres (la plupart traduits à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Corée du Sud) et de plusieurs centaines d’articles. Ayant adopté comme devise « exister, c’est résister »[4], il disait lui-même de son œuvre qu'elle est entièrement centrée sur la notion de liberté[5] : « plus le pouvoir de l'État et de la bureaucratie augmente, plus l'affirmation de l'anarchie est nécessaire, seule et dernière défense de l'individu, c'est-à-dire de l'homme »[6].

Leur écologie et la nôtre, par André Gorz Evoquer l’écologie, c’est comme parler du suffrage universel et du repos du dimanche : dans un premier temps, tous les bourgeois et tous les partisans de l’ordre vous disent que vous voulez leur ruine, le triomphe de l’anarchie et de l’obscurantisme. Puis, dans un deuxième temps, quand la force des choses et la pression populaire deviennent irrésistibles, on vous accorde ce qu’on vous refusait hier et, fondamentalement, rien ne change. La prise en compte des exigences écologiques conserve beaucoup d’adversaires dans le patronat. Mais elle a déjà assez de partisans capitalistes pour que son acceptation par les puissances d’argent devienne une probabilité sérieuse. Alors mieux vaut, dès à présent, ne pas jouer à cache-cache : la lutte écologique n’est pas une fin en soi, c’est une étape.

Serge Mallet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Né d'une famille d'artisans, il participe à la Résistance et adhère au Parti communiste français dont il se sépare en 1956 pour fonder plus tard le PSU. Le tiers secteur au-delà de la société salariale André GORZ* *Ecrivain, auteur de Misères du présent, richesse du possible, Editions Galilée, 1997. Contre le risque d'un contrôle sur le tiers secteur par les gouvernements, il faut défendre, selon André Gorz, l'émergence du tiers secteur comme lieu privilégié pour le développement d'une nouvelle société dans laquelle le politique et le sociétal ne sont plus subordonnés à l'économique. La mutation informationnelle laisse la place à de nouveaux espaces où le désir d'expérimentation et l'auto-activité peuvent s'épanouir grâce aussi à la reconnaissance d'un revenu de citoyenneté pour tous. Le développement du tiers secteur est lié à la crise de l'État providence et à sa tendance au démantèlement. Cette crise a des raisons culturelles et économiques.

Charte du GRIT Après avoir longtemps fonctionné sur un mode pyramidal, nos structures sociétales se caractérisent aujourd’hui par un fonctionnement en réseaux. Nous sommes entrés dans l’ère de la complexité et de l’information. Cette évolution bouscule nos repères et valeurs.

Related: