background preloader

Serge Latouche

Serge Latouche
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Latouche. Serge Latouche Serge Latouche en 2011 Activités[modifier | modifier le code] Travaux[modifier | modifier le code] Influencé par les travaux de François Partant, Serge Latouche est membre fondateur et ancien président de l'association La ligne d'horizon, dont l'objectif est de poursuivre la réflexion que François Partant a exprimée dans ses livres et dans ses articles[4]. Dans le domaine des sciences humaines, il a développé une théorie critique envers l'orthodoxie économique[5], et dénoncé l'économisme[6], l'utilitarisme dans les sciences sociales et la notion de développement[7]. Les auteurs Jean-Marie Furt et Franck Michel relèvent que « Serge Latouche a dévoilé les dangers de l'uniformisation du monde sous prétexte d'universalisation du modèle politico-économique »[13]. Bibliographie[modifier | modifier le code] Écrits de Serge Latouche[modifier | modifier le code] ↑ « Antiutilitarisme et décroissance. Related:  Reveillons-nousPEOPLE

Pierre Rabhi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Rabhi Pierre Rabhi en 2009. Pierre Rabhi, né en 1938 à Kenadsa, en Algérie[1], Rabah Rabhi de son vrai nom (en arabe رابح رابحي le vainqueur)[2],[3], est un essayiste, agriculteur biologiste, romancier et poète français, d'origine algérienne, inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». Il défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et préservant les ressources naturelles, l'agroécologie, notamment dans les pays arides[4]. Il est le père de l'ingénieur Vianney Rabhi[5] (l'inventeur du procédé du moteur MCE-5, un dispositif permettant de rendre le taux de compression variable dans les moteurs à pistons) et de Sophie Rabhi-Bouquet (présidente de l'écovillage du Hameau des Buis[6]). Jeunesse algérienne[modifier | modifier le code] Pierre quitte Kenadsa pour Oran avec sa famille d'adoption et y suit deux années d'études secondaires.

Jean-Marie Pelt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pelt. Jean-Marie Pelt Biographie[modifier | modifier le code] Carrière universitaire[modifier | modifier le code] Jean-Marie Pelt est diplômé en Biologie en 1958 et commence en 1962 une carrière de professeur de botanique, de biologie végétale et de cryptogamie à la Faculté de pharmacie de Nancy[3]. Il effectue de nombreuses missions scientifiques à l’étranger. Il est président d’honneur de la Société Française d'Ethnopharmacologie[1] (SFE, président actuel : Jacques Fleurentin[1]). Il est professeur honoraire de l’Université Paul-Verlaine (Metz). Convictions et engagements[modifier | modifier le code] Pour sa commune[modifier | modifier le code] Entre 1971 et 1983, il occupe le poste de maire adjoint de la ville de Metz. En faveur de l'environnement[modifier | modifier le code] — Jean-Marie Pelt, L’homme re-naturé, 1977 L'environnement le préoccupe depuis longtemps. Foi et sciences[modifier | modifier le code]

Rachel Carson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rachel Louise Carsonsavante américaine Rachel Louise Carson, née à Pittsburgh en Pennsylvanie le 27 mai 1907 et morte le 14 avril 1964, est une zoologiste et biologiste réputée. Carson commença sa carrière comme biologiste au U.S. Bureau of Fisheries (Bureau des pêches) puis se consacra progressivement à l'écriture à plein temps dans les années 1950. Son best-seller Cette mer qui nous entoure (The Sea Around Us), publié en 1951, lui valut d'être reconnue comme écrivain de talent, et lui permit d'obtenir une sécurité financière. À la fin des années 1950, Carson se concentra sur la protection de l'environnement et sur les problèmes causés par des biocides de synthèse. Biographie[modifier | modifier le code] Elle est connue pour avoir publié en 1962 Silent Spring (Printemps silencieux), qui accusait certains pesticides d'être dangereux pour les oiseaux et pour l'homme. Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Grigori Perelman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Perelman. Grigori Perelman Grigori Perelman en 1993. Grigori Iakovlevitch Perelman (en russe : Григорий Яковлевич Перельман) est un mathématicien russe né le 13 juin 1966 à Léningrad. Ancien chercheur à l'Institut de mathématiques Steklov de Saint-Pétersbourg, Grigori Perelman, par sa personnalité particulièrement discrète, a contribué à alimenter les débats sur ses travaux, qu'il a présentés à l'occasion d'une série de conférences données aux États-Unis en 2003. Sa démonstration de la conjecture de Poincaré a été officiellement reconnue par la communauté mathématique, qui lui a décerné la médaille Fields le 22 août 2006 lors du congrès international des mathématiciens, et par l'Institut de mathématiques Clay, qui lui a décerné le prix du millénaire le 18 mars 2010[1]. Perelman a refusé la médaille Fields[2],[3],[4] et le prix Clay[5]. Biographie[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code]

Les Amanins Satprem Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Satprem Portrait de Satprem Satprem, de son vrai nom Bernard Enginger, né à Paris le 30 octobre 1923 et mort le 9 avril 2007[1], est un écrivain français proche de Aurobindo Ghose et Mirra Alfassa. Biographie[modifier | modifier le code] Avant l'Inde[modifier | modifier le code] Bernard Enginger est d'abord élève au collège de Jésuites d'Amiens, d'où il est renvoyé. Auprès de Mirra Alfassa[modifier | modifier le code] Il se retrouve ensuite en Haute-Égypte, puis en Inde, au gouvernement de Pondichéry[4]. En 1953, à l'âge de trente ans, il revient définitivement en Inde auprès de Mirra Alfassa, dont il devient le confident et le témoin pendant près de vingt ans. Le 3 mars 1957, Mirra Alfassa lui donne son nom, Satprem (« vérité et amour » ou « celui qui aime vraiment » en Sanskrit)[6]. En 1959, Satprem quitte à nouveau l'ashram de Pondicherry. Après Auroville[modifier | modifier le code] Satprem est mort le 9 avril 2007. Mère - Une trilogie (1977)

Plan C AGENDA :- 20/2/2011, Six-Fours, avec Culture Libre : "le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie". Vidéo.- 26/2/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "Centralité du tirage au sort dans une vraie démocratie". Enregistrement mp3.- 9/4/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "L'enjeu de la souveraineté monétaire". - 24/4/2011, Marseille : "1. L'enjeu de la création monétaire" (1 h), puis "2. le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie" (1 h 30). Vidéo.- 29/4/2011, Nice. Vidéo.- 16/9/2011, entretien avec Jean Robin (Paris).

Louis Monier Louis Monier is currently the Founder and CEO of Kyron. He is best known as the founder and spokesperson for AltaVista, the first large-scale search engine on the Internet. During his 4-year tenure he took the search engine through several firsts (very fast scalable Web crawler, support for many languages), while his colleague Mike Burrows (now at Google) built the first scalable search back-end. Louis also launched BabelFish, the first machine translation site. Louis got a Ph.D. in Mathematics and Computer Science from the University of Paris-Sud, Orsay, in 1980. After several years in research at Carnegie-Mellon, XEROX P.A.R.C. and Digital Western Research Lab, he devoted four years to AltaVista. He was then the CTO and VP of Engineering for a Kleiner-backed start-up in the Internet barter space (BigVine). After taking a year off he joined eBay as head of the Advanced Technology Group (the precursor to eBay Labs) and eBay's first Technical Fellow. See Less

Étienne Chouard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chouard. Étienne Chouard Compléments connu pour son soutien au tirage au sort de certaines assemblées Étienne Chouard, né le [1] à Paris, est un enseignant français, professeur d'économie et de droit dans un lycée à Marseille. Depuis lors Étienne Chouard, qui déclare « chercher la cause principale des injustices sociales »[2], étudie différents régimes démocratiques et constitutions. Parcours[modifier | modifier le code] Titulaire d'une maîtrise en droit à Nanterre (1980), Étienne Chouard est enseignant en économie-gestion et droit fiscal[Où ?] Le , il publie sur son site personnel une analyse critique envers le traité constitutionnel européen, se présentant comme un citoyen sans parti, sans étiquette et sans ambitions politiques personnelles[note 1]. Rapidement des centaines de réactions lui parviennent par courriel et la fréquentation de son site se confirme[14]. Chronologie[modifier | modifier le code]

Marcian Hoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Après quelques années passées en tant que chercheur de l'université Stanford, il est le 12e ingénieur recruté par la société Intel (INTegrated ELectronics) en 1968, une toute jeune startup qui vient d'être crée la même année par Robert Noyce et Gordon Moore très vite rejoint par Andrew Grove (1 milliard de dollars de chiffre d'affaires en 1983). En 1969, la société japonaise Busicom, premier gros client d'Intel, désire développer une gamme de calculateurs programmables de calculatrices de « grande puissance » (pour l’époque), et demande à Intel de fabriquer un jeu de douze circuits intégrés qui leur sont nécessaires. Idée révolutionnaire développée et commercialisée sous le nom de « microprocesseur » « Intel 4004 » dès novembre 1971. Processeur Intel 4004 Intel vend le microprocesseur et les droits exclusif du Intel 4004 à son client Japonais Busicom pour 60 000 dollars. Galerie Photo de Marcian Hoff

Related: