background preloader

Dossier_fiches_outils_complet_avec_sommaire.pdf

Dossier_fiches_outils_complet_avec_sommaire.pdf

http://www.nordpasdecalais.fr/upload/docs/application/pdf/2013-03/dossier_fiches_outils_complet_avec_sommaire.pdf

Related:  Participation et villes numériques

Territoires Hautement Citoyens Aller au contenu principal Territoires Hautement Citoyens Présentation Territoires Hautement Citoyens est un programme qui propose aux collectivités locales d’opérer une transition démocratique en expérimentant des formes de gouvernance ouverte. Plus pauvres, les Français hyper-consomment autrement Cela fait dix ans que les Français sentent leur niveau de vie reculer. A force, ils développent un rapport à la consommation plus réfléchi : la débrouille entre dans les mœurs et la consommation alternative s’est démocratisée au point de ne plus être une alternative, nous enseigne la lecture du second rapport de l’Observatoire des consommations émergentes publié ce jeudi 7 novembre 2013 par l’Obsoco. Une bipolarité des comportements d’achat

Les 10 bonnes pratiques pour booster votre communauté. 7. Intégrez-vous dans les communautés existantes. Votre communauté ne vous a pas attendu pour échanger et se regrouper. Ouvrir le débat pour coproduire la ville Le rapport de recherche publié par l’ICADD : “Projet négocié dans un contexte de développement durable : méthodes et outils collaboratifs” met en avant les conditions de coproduction de la ville entre puissance publique, usagers et partenaires privés. A partir d’échecs et de succès expliqués avec précision, l’équipe ICADD organise un travail de cross dressing consistant à chercher sur d’autres secteurs d’activité la façon dont on implique les usagers notamment dans la conception d’innovations. Sombre analyse d’une culture politique qui souvent n’a d’autre intérêt à investir la participation qu’un enjeu de communication. Cet éclairage, pourtant, est un apport méthodologique et bibliographique important pour notre étude des conditions de coproduction de l’innovation. Cette étude décrit pourquoi la ville contemporaine est nécessairement, et de fait, un objet de coproduction.

Travail coopératif : quand la distance permet le rapprochement 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont les significations se rapprochent et méritent donc une définition et une distinction claires. a) Définition et notions voisines Le travail collaboratif : Il s’agit d’un travail de groupe d’égal à égal (sans lien hiérarchique de commandement ou d’impulsion) qui fonctionne sans véritable organisation préalable (coordination). Chaque intervenant apporte son savoir, son idée en pouvant ou non s’inspirer des apports réalisés précédemment par les autres (travail que l’on peut apparenter à une réunion de type non directive recherchant la créativité)

Retours sur la Journée « Revendiquons l’expérimentation » 2015 Le vendredi 6 novembre 2015 à la MJC Jean Macé, au 38 Rue Camille Roy, 69007 Lyon L’occasion de se rencontrer, entre acteurs publics et privés de la participation, de la concertation et du design, pour tisser des ponts entre ces mondes qui ne se connaissent pas toujours si bien, et qui pourtant partagent beaucoup. Nous souhaitions vous proposer un moment convivial de découverte et d’échange avec des formes légères et collectives, sur les liens qui peuvent exister entre ces deux secteurs : designer la concertation, design participatif, co-design, concerter le design, … tout est possible et imaginable, dans des secteurs aussi variés que les services, l’information, l’action publique, la ville et plein d’autres !

Près d'un Français sur deux adepte de la consommation "collaborative" 48 % des Français pratiquent la revente d'objets, le covoiturage, le troc ou encore la colocation, et à 63 % pour une raison d'économie financière, selon un sondage TNS Sofres. Près de la moitié des Français (48 %) pratiquent désormais la revente d'objets, le covoiturage, le troc ou encore la colocation, et à 63 % pour une raison d'économie financière, selon un sondage TNS Sofres pour le groupe La Poste. Selon cette étude publiée jeudi, qu'il s'agisse de revendre des objets, d'acheter en première main ou d'occasion, de pratiquer le covoiturage, l'autopartage, le troc, la colocation, la consommation dite "collaborative" n'est plus un microphénomène : désormais, 48 % des Français la pratiquent régulièrement et 32 % disent vouloir s'y mettre, quand 20 % y semblent réfractaires. Au total 8 Français sur 10 pratiquent ou ont l'intention de pratiquer cette nouvelle façon de consommer.

InstitutDeLaConcertation : CycleCN Activités / Chantiers / L'Institut de la concertation et le GIS Démocratie et Participation ont mis en place un "Cycle Concertation et Numérique". La prochaine séance a eu lieu le 22 mars à Marseille (de 14h à 17h30 au medialab Marseille, 18 rue Colbert 13001 Marseille), sur le thème de l’inclusion par le numérique dans les dispositifs participatifs. Compte-rendu disponible ici . A l’heure où le recours au numérique semble se développer au sein de dispositifs de concertation (consultations sur les projets de loi sur la République Numérique et sur la biodiversité, budgets participatifs de Paris et de Grenoble, débats publics de la Commission Nationale du Débat Public, site de Madame la Maire de Paris…), la question de l’apport concret des outils numériques, dans leur grande hétérogénéité, se pose avec d’autant plus d’acuité.

Related: