background preloader

Odyssée

Odyssée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia) est une épopée grecque antique attribuée à l’aède Homère[note 1], qui l'aurait composée après l’Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature et, avec l’Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne. L’Odyssée a inspiré un grand nombre d'œuvres littéraires et artistiques au cours des siècles, et le terme « odyssée » est devenu par antonomase un nom commun désignant un « récit de voyage plus ou moins mouvementé et rempli d'aventures singulières »[3]. Structure L’Odyssée raconte le retour d’Ulysse, roi d’Ithaque, dans son pays, après la guerre de Troie dont l’Iliade ne raconte qu'une petite partie. La construction du poème fait se succéder trois « moments » principaux : Structuration du poème dans l'Antiquité Les problèmes de la composition du poème : analystes et unitaristes Chant I Chant II

https://fr.wikipedia.org/wiki/Odyss%C3%A9e

Related:  GreeceAthènesMythologieOdyssée

Iliade Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Iliade (en grec ancien Ἰλιάς / Iliás, en grec moderne Ιλιάδα / Iliáda) est une épopée de la Grèce antique attribuée à l'aède Homère. Ce nom provient de la périphrase « le poème d'Ilion » (ἡ Ἰλιὰς ποίησις / hê Iliàs poíêsis), Ilion (Ἴλιον / Ílion) étant l'autre nom de la ville de Troie. L’Iliade est composée de quinze mille trois cent trente-sept hexamètres dactyliques et, depuis l'époque hellénistique, divisée en vingt-quatre chants. Homère Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómêros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre »[1]) est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Il était simplement surnommé « le Poète » (ὁ Ποιητής / ho Poiêtếs) par les Anciens.

Homère, Iliade, Odyssée, Ulysse, Troie Patrick Morantin "Regarde celui qui tient une épée à la main Et vient devant les autres comme un prince : Celui-là est Homère poète souverain." Dante, La Divine Comédie, Enfer, IV, 85-88 Charybde et Scylla (L'Odyssée) Charybde et Scylla sont deux monstres invincibles. Leur célébrité est telle que le langage a gardé ces deux créatures dans l’expression « Aller de Charybde en Scylla » qui signifie passer d’un danger à un autre ; se retrouver la proie d’un danger pire que le premier. Circé, après avoir expliqué à Ulysse ce qu’il fallait faire face aux Sirènes, indique deux voies possibles sans pouvoir toutefois dire laquelle choisir. Ulysse devra passer entre « deux hautes roches » (page 88).

l'Odyssée Poème épique grec en vingt-quatre chants, attribué à Homère, et qui se rattache, comme l'Iliade, au cycle de la guerre de Troie. L'Odyssée est consacré au retour d'Ulysse qui, pendant dix ans, doit affronter de multiples dangers sur terre et sur mer avant de pouvoir rejoindre son royaume d'Ithaque. De même que, dans l'Iliade, le poète avait concentré l'action de la guerre de Troie dans la crise de quatre jours provoquée par la colère d'Achille, de même, dans l'Odyssée, ce sont les derniers jours du voyage d'Ulysse qui constituent la partie centrale du poème, et les événements des dix années précédentes ne sont évoqués que par des retours en arrière. Loin d'être linéaire, en effet, l'action de l'Odyssée présente une structure complexe. Il est possible de distinguer plusieurs parties dans cette épopée, ce qui a conduit certains à penser que divers auteurs avaient composé l'Odyssée (→ Homère).

L'ODYSSÉE D'HOMÈRE (traduction de Leconte de Lisle) Homère (IX ou VIII siècle avant Jésus-Christ) Index : Calypso; Cyclope; Charybde et Skylla; Circé; Epreuve de l'arc; Hadès (Enfers); Lotophages; Nausicaa; Protée; Sirènes "Dis-moi, Muse, cet homme subtil qui erra si longtemps, Ἄνδρα μοι ἔννεπε, Μοῦσα, πολύτροπον, ὃς μάλα πολλὰ après qu'il eut renversé la citadelle sacrée de Troiè. πλάγχθη, ἐπεὶ Τροίης ἱερὸν πτολίεθρον ἔπερσεν·" Odyssée (I,1) Homère(En cliquant sur un mot grec, vous obtiendrez la traduction de celui-ci en français)

Ulysse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chez le Pseudo-Apollodore, qui organise les récits de la mythologie grecque en un ensemble chronologique globalement cohérent, la mort d'Ulysse, annoncée par une prophétie, marque la fin de l'âge des héros, et donc des récits de la mythologie classique. Ulysse est le personnage central du poème de l’Odyssée, à laquelle il donne son nom.

Aède Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un épisode de l’Odyssée : le chant de l'aède Démodocos. Le plus célèbre des aèdes est Homère. Mythologie grecque Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Hésiode Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Pseudo-Sénèque » : longtemps considéré comme un buste du philosophe stoïcien, ce portrait pourrait représenter un poète archaïque, peut-être Hésiode. Copie romaine d'un original hellénistique, British Museum Œuvres principales Mythologie grecque « Mythologie grecque » défini et expliqué aux enfants par les enfants. Zeus, le roi des dieux et du ciel La mythologie grecque est l'ensemble des mythes et légendes auxquels croyaient les hommes de la Grèce antique. Elle est constituée de nombreux récits qui racontent la vie et les aventures de plusieurs milliers de dieux, héros et autres créatures mythologiques. modifier Signification Les Grecs de l'Antiquité croyaient que leurs dieux contrôlaient tous les aspects de la nature et que la vie des hommes dépendait de la volonté de ces divinités immortelles.

Prométhée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Généalogie[modifier | modifier le code] Mythe de Prométhée[modifier | modifier le code] D'après le pseudo-Apollodore, Prométhée aurait créé les hommes à partir d'eau et de terre[5]. Les Grecs croyaient modérément en leurs mythes Entretien avec Marcel Detienne Quelle importance les mythes avaient-ils pour les anciens Grecs ? Parmi les histoires que la nourrice racontait au petit enfant, certaines furent oubliées, mais d’autres reprises et retravaillées par la mémoire collective, jusqu’à ce qu’un petit nombre d’histoires émergent pour apparaître comme exemplaires aux yeux de tous. C’est ce que Claude Lévi-Strauss appelait la cristallisation du mythe. Dès lors, tout le monde allait se référer à ce récit en considérant qu’il était vrai, c’est-à-dire, très prosaïquement, en s’accordant sur la structure générale du récit. Quelle vérité les Grecs leur attribuaient-ils ?

Fonctions tripartites indo-européennes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tripartition, ou les fonctions tripartites indo-européennes, sont une forme d'organisation commune aux sociétés d'origines indo-européennes mise en évidence par Georges Dumézil à partir de la mythologie comparée. Ces sociétés distinguent l'activité en trois fonctions politiques, correspondant à peu près aux domaines religieux, guerrier et économique, qui sont exercées comme des pouvoirs séparés et hiérarchisés. Origine[modifier | modifier le code]

Related: