background preloader

Mythologie

Facebook Twitter

Mythologias. Les Enfers : catabases et topographie. Catabase (littérature) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Catabase (littérature)

Pour les articles homonymes, voir Catabase. La catabase (du grec ancien κατάϐασις / katábasis, « descente, action de descendre ») est un motif récurrent des épopées grecques, traitant de la descente du héros dans le monde souterrain, les Enfers. C'est l'une des épreuves qualificatives les plus décisives de l'initiation et de la formation du héros épique. "La catabase est la descente de l'esprit, soit imaginaire, soit rituelle (ex. : descendre à la grotte d'Éleusis), soit spirituelle" ; elle a lieu "soit en enfer (ex. : Orphée descendant chercher Eurydice aux Enfers) soit au royaume des morts (ex. : Jésus, selon Matthieu, XXVII), soit à l'intérieur de la Terre (ex. : l'antre de Trophonios) ; le but est nécromantique (acquérir des savoirs ou pouvoirs par les morts), ou chamanique (extase, guérison, recherche des âmes, etc.) ou initiatique (revenir à l'origine ou à 'l'intérieur') ou symbolique" (Pierre A.

Nekuia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nekuia

Chant XI de l’Odyssée[modifier | modifier le code] Au chant X (504-514), Circé avait conseillé à Ulysse de laisser Borée, le vent du nord, guider son navire au-delà de l'Océan jusqu'au bois sacré de Perséphone boisé de saules stériles. Elle indique ensuite à Ulysse d'arrêter son vaisseau à la confluence des fleuves infernaux que sont le Pyriphlégéthon, le Cocyte, le Styx et l'Achéron. Elle lui expose ensuite le rituel sacrificiel qu'il accomplira au chant suivant. Au début du chant XI, Ulysse et ses compagnons quittent le palais de Circé à Aiaia en embarquant un troupeau de bélier. Orphée et Eurydice. Orphée avait reçu de sa mère le don merveilleux de la musique, alors les dieux lui avaient fait cadeau d'une lyre.

Orphée et Eurydice

Depuis, il jouait de l'instrument au gré de ses envies ou de sa mélancolie, pour le plus grand plaisir des êtres qui l'entouraient.Le poète n'avait aucun ennemi, pas même les bêtes féroces : charmées, elles finissaient toujours par s'étendre à ses pieds. Bien sûr, aucune jeune fille ne pouvait résister aux notes tendres et apaisantes que faisait naître Orphée, mais aucune ne trouvait grâce à ses yeux, jusqu'au jour où il rencontra l'envoûtante Eurydice. Leur amour était si profond et si pur qu'ils décidèrent très rapidement de se marier. Mais ce bonheur fut de courte durée… Le mariage fut une fête pour tous les invités, chacun se réjouissant du bonheur des jeunes époux. Les Enfers étaient peuplés de créatures terrifiantes, toutes soumises à Hadès, le dieu des profondeurs de la Terre. Orphée aperçut rapidement la lumière du jour : ils allaient enfin quitter les Enfers. Orphée.

Poète musicien des légendes de Thrace, fils du roi Œagre.

Orphée

Par son chant il devint le maître des créatures, charmant les animaux, les plantes, et les pierres même. Après la mort de son épouse, Eurydice, il alla la réclamer aux Enfers, et Hadès se laissa fléchir. Mais, sur le chemin du retour, Orphée se retourna malgré l'interdiction qui lui en avait été faite, et Eurydice disparut à jamais. Il fut foudroyé par Zeus ou, suivant une autre tradition, mis en pièces par les Ménades. On lui attribuait l'invention de la lyre et des rituels divinatoires et magiques. (→ orphisme.) Thésée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thésée

Héros fondateur, à l'instar de Persée ou Héraclès, Thésée est vénéré par les Ioniens et est considéré par les Athéniens comme leur grand réformateur : roi mythique d'Athènes, il est rendu responsable de l'unification politique de l'Attique sous la domination athénienne[1]. Son règne marque aussi une période de paix avec les Thessaliens et les Béotiens[2]. En tant que roi unificateur, Thésée est censé avoir construit et occupé un palais de la forteresse de l'Acropole, qui peut avoir été semblable au palais excavé de Mycènes.

Le géographe Pausanias rapporte qu'après le synœcisme, Thésée a établi un culte de l'Aphrodite Pandémos (« de tout le peuple ») et Péitho sur le versant sud de l'Acropole. Dans Les Grenouilles, Aristophane lui attribue l'invention de nombreuses traditions athéniennes, dont celle de la consécration de la chevelure des éphèbes. Le mythe Naissance et enfance Arrivée à Athènes et avènement royal Maturité et mort Littérature. Ulysse aux enfers - Le mythe d'Orphée. Tout comme Hercule, Enée, Thésée et même Orphée, Ulysse est lui aussi descendu aux enfers.

Ulysse aux enfers - Le mythe d'Orphée

Après avoir passé toute une année chez la magicienne Circé, Ulysse décide de rentrer à Ithaque. Celle-ci lui annonce qu'il doit tout d'abord aller interroger l'âme du devin Tirésias aux enfers. Sur les indications de Circé, Ulysse prend la mer, et se laisse guider par le vent durant une journée. Il arrive alors tout au bout de l'océan, dans le royaume d'Hades. Une fois entré dans les enfers, Ulysse procède au rituel de la Nejuai ; il creuse une fosse, dans laquelle il verse les libations (lait miellé, vien et eau pure). Orphée et Ulysse ont pour point commun d'être allés tous les deux aux enfers mais contrairement au poète, revenu à la surface après avoir perdu une seconde fois sa femme, Ulysse est remonté en ayant accompli son but.

Ulysse sacrifiant le bélier noir Aurélien et Alexandre (3e) Mythologie greque. Mythologie greque 2. Mythologie gréco-romaine. Mythologie. Mythologie. Mythologie Grecque. Récits - légendes - Mythologie.