background preloader

Avenir du journalisme

Facebook Twitter

De quoi se meurt la presse aujourd’hui ? A presse est en crise.

De quoi se meurt la presse aujourd’hui ?

La presse, la presse occidentale du moins, n'intéresse plus ni les investisseurs, qui ne croient plus en son avenir industriel, ni les lecteurs, toujours moins nombreux à l'acheter, ni les annonceurs, qui ne misent donc plus sur elle. Pilier de la démocratie, la presse se meurt, mais de quoi ? D'Internet et des chaînes d'information continue, répond-on de toute part.

Le coupable serait, dit-on, la multiplication des sources d'information instantanée et gratuite qui frapperaient d'obsolescence des journaux payants que leurs délais de fabrication rendraient incapables de survivre à ces nouvelles concurrences. What If: The New New York Times. MediaFuturist. La guerre : presse / web. Is the â??Assault on Journalismâ?? Real? « The SiliconANGLE. L'inénarrable Monsieur Joffrin. Laurent Joffrin : " les services de communication ont pris le pouvoir " Publié le 09 septembre 2009.

L'inénarrable Monsieur Joffrin

Journalists Without Twitter or Facebook? Consider Yourself Joble. Like so many media brands, Gannett’s Westchester, New York paper The Journal News is undergoing a massive restructuring.

Journalists Without Twitter or Facebook? Consider Yourself Joble

But besides economic woes, things are anything but typical at the Journal, as noted in David Carr‘s report in today’s New York Times: journalists work in an “Information Center” instead of a newsroom and are organized by “topics” instead of beats. And when it comes to layoffs, all 288 employees were shown the door. Un manifeste Internet (traduction: fr) Comment le journalisme fonctionne aujourd’hui.

Un manifeste Internet (traduction: fr)

Dix-sept affirmations rédigées sous forme de manifeste par des journalistes et des blogueurs allemands qui s'interrogent sur les rapports entre Internet et leur métier. Comment le journalisme fonctionne aujourd’hui. Dix-sept affirmations. 1. Internet est différent. Il produit des sphères publiques différentes, des termes d’échange commerciaux différents, et des compétences culturelles différentes. Hadopi : l'avenir des journalistes menacé ?, Presse - Informatio. Journaliste = marque. Journalists Are News Companies’ Most Valuable Asset - Publishing. Journalists are news companies’ most valuable assets.

Journalists Are News Companies’ Most Valuable Asset - Publishing

That’s what Mike Arrington asserts, and I think he’s right (disregard the “failing old media” rhetoric): And earlier today I got a glimpse at what AOL is up to – they are hiring all the journalists being fired and laid off by the newspapers and magazines. And they now have a news room 1,500 journalists and editors strong. Amazingly, failing old media is throwing away their most valuable assets. And AOL is eagerly picking those assets up for a song. Avenir journalisme. What’s left for the brand? Demain tous journalistes ?: Manuel de survie du journaliste 3.0.

BuzzMachine. Le lecteur 2.0 devient surinformé, infidèle et bavard - 2000-201. La nouvelle arme de la NSA s'appelle Fanny L'agence de sécurité américaine aurait infecté des milliers d'ordinateurs en passant par un ver dissimulé dans les disques durs.

Le lecteur 2.0 devient surinformé, infidèle et bavard - 2000-201

New 3DS, streaming... Désintermédiation et perte de pouvoir des journalistes : Crise d. Avec Internet, on s'habitue à accéder à l'information de façon directe, sans l'aide d'intermédiaires.

Désintermédiation et perte de pouvoir des journalistes : Crise d

Le rôle de médiation des journalistes est remis en cause. Ce rôle ne disparait pas: il se modifie. Dans le même temps, d'autres médiateurs apparaissent. Cette désintermédiation est apparue très visible lors de l'émission « Parole de Français », où le président de la République répondait à 11 Français (plus 2 journalistes de TF1). Avant de se rendre à Davos, le locataire de l'Elysée a participé à l'émission « Paroles de Français ». Cette émission, on peut la voir de deux façon: 1) c'est juste un trompe l'œil, une émission de télé réalité politique, un pseudo échange entre un homme politique et des citoyens triés sur le volet; l'essentiel se passe ailleurs, par exemple au sommet Davos, qui réunit les super riches.

Peartrees: Multi-dimensional Curation. A few weeks ago now, I posted an opinion piece on Technorati titled, 'Why Social Media Curation Matters'.

Peartrees: Multi-dimensional Curation

Following this I received quite a lot of feedback and it’s thanks to one of these comments – posted by on my blog – that I was led to Pearltrees. In addition to this, I was also motivated to re-evaluate my position on the subject of curation and take a closer look at what I perceived that to be. At first I made the rather naïve assumption that the difference between Pearltrees and the services I’d discussed in my previous articles both here and on my blog, was purely aesthetic – Pearltrees has a beautifully designed Flash interface.

Des "commissaires d'exposition" du web pour organiser l'informat. Internet est un gigantesque musée, mais il faut accrocher les tableaux soi-même.

Des "commissaires d'exposition" du web pour organiser l'informat

Une nouvelle fonction est en train d'émerger, pour palier ce problème: on les appelle "digital curator", "content curator", ils sont l'équivalent d'un commissaire d'exposition dans le domaine de l'art et des musées. Sur Internet, il y a du contenu, toujours plus de contenu. Des textes, des vidéos, des images, du son. Toutes ces informations ne valent que si ont peut entrer en contact avec elles.

La longue traine existe (ou le syndrome de l’écume) J’appelle ça le syndrome xternisien, celui de l’écume.

La longue traine existe (ou le syndrome de l’écume)

On a quelqu’un de l’extérieur du web. Il s’y intéresse, un peu obligé. Mais il ne descend pas dans les bas-fonds, et se contente d’aller regarder un peu ce qui semble être l’activité qui se déroule à cet endroit. Ca donne des choses comme ça : @pierrehaski C’est la limite du Web: le buzz s’auto-entretient et a un effet loupe. Enfin quelqu’un de censé. Participatif et "journalisme citoyen" Tout le monde est bien d'accord que l'expression "journalisme citoyen" n'a plus beaucoup de sens.

Selon Nicolas Langelier, journaliste québecquois, si l'expression est galvaudée, ce n'est pas pour les raisons que l'on croit. C'est non pas parce que les journalistes professionnels ont démontré que les contributions d'amateurs ne valent rien. C'est, au contraire, parce que ces contributions sont devenues incontournables et que les professionnels doivent en tenir compte. La question, pour les journalistes devient donc: "comment intégrer, à l’intérieur même de nos productions professionnelles, le travail et les idées de tous ceux qui voudront y participer".