background preloader

The Beatles

The Beatles
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Considérées comme la « bande-son » des années 1960, les chansons des Beatles ont marqué leur décennie ainsi que les générations suivantes, et leurs mélodies ont été adaptées à de nombreux genres musicaux, notamment le jazz, la salsa, le reggae, la soul ou la musique classique et baroque. Au XXIe siècle, le groupe jouit toujours d'une grande popularité ; ses chansons sont jouées et reprises dans le monde entier. Les Beatles demeurent les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde[1],[2]. « Placés à la proue » de l'évolution de la jeunesse et de la culture populaire des années 1960, leur style, leur habillement, leurs discours, leurs orientations, leur popularité planétaire, leur conscience sociale et politique grandissantes au fil du temps, ont étendu l'influence des Beatles bien au-delà de la musique, jusqu'aux révolutions sociales et culturelles de leur époque. — John Lennon

Swinging London et ses Idoles Les 60′s, c’était le règne de la pop et des couleurs flashy, le monde se mettait au diapason des tendances en vogue dans le Swinging London. Allons faire un tour du côté de Carnaby Street pour découvrir cette époque bien particulière et les icônes qui l’ont marquée ! Londres dans les 60′s, c’était comment ? Alors que Paris fut la métropole du XIXe siècle (Art Nouveau, courtisanes et Fée électricité), Londres est sans conteste celle du XXème siècle. Cette révolution culturelle londonienne part d’un lieu stratégique : Carnaby Street. Les idoles du Swinging London Les icônes de cette culture nouvelle et jeune sont sans conteste et en vrac : la jolie Twiggy, mannequin vedette de Mary Quant et sa minijupe, le mannequin Jean Shrimpton, James Bond, les Who, Mick Jagger et les Rolling Stones, les incontournables Beatles, Andy Warhol, … Coté style, les critères changent radicalement. Le mieux est encore de se faire son idée du Swinging London en quelques images…

John Lennon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lennon. John Lennon John Lennon en juin 1969 à Montréal, lors de l'enregistrement de Give Peace a Chance. John Winston Ono Lennon (né John Winston Lennon le à Liverpool, et mort assassiné le à New York) est un musicien, auteur-compositeur, guitariste, chanteur et écrivain britannique. Outre sa musique, Lennon est également célèbre pour ses nombreuses prises de positions, notamment pacifistes, à partir de la fin des années 1960. Plus de trente ans après sa mort, il est l'un des artistes les plus populaires du XXe siècle et incarne le mouvement pacifiste peace and love des années 1960 et 1970. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et adolescence (1940 à 1957)[modifier | modifier le code] Naissance et situation familiale[modifier | modifier le code] John Winston Lennon naît le à la maternité-hôpital d'Oxford Street, à Liverpool, pendant un raid de l'aviation allemande, en pleine période du Blitz[a 1].

Uriah Heep (groupe) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Uriah Heep (/yʊˈraɪə hiːp/) est un groupe de rock britannique, fondé en 1969 à Londres (après s'être appelé The Stalkers puis Spice de 1967 à 1969). Grâce à des albums au succès commercial notable, dans les années 1970, le groupe connaît le succès en Grande-Bretagne et en Europe continentale, mais moindre aux États-Unis. L'originalité du groupe consiste à marier un guitariste au son hard (Mick Box), utilisant fréquemment la pédale wah-wah, un chanteur aux capacités étonnantes (David Byron), employant volontiers le vibrato, et un organiste-pianiste-guitariste (Ken Hensley), apportant une touche très subtile, mélodique, progressive ou folk, le tout enrichi par des orchestrations de chœurs. Look at Yourself, troisième album paru fin 1971, inclut le single July Morning. Des membres importants sont recrutés. 1974 : un autre opus, Wonderworld, est enregistré. Pourtant, en 1981, contre toute attente, le groupe se reforme. Membres 1972-74 :

:: RockFM :: Led Zeppelin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Led Zeppelin L’œuvre du groupe s’inspire de nombreuses sources et genres musicaux[1], avant tout le blues, le rock et le folk[2] mais également le rockabilly[3], le reggae[4], la soul et le funk[5], le jazz[6], les musiques classique, celtique, indienne, arabe, pop, rock psychédélique, ou country, etc[7], autant de styles aussi bien repris sur leurs huit albums studio publiés de 1969 à 1979, qu'en concert. Membres du groupe[modifier | modifier le code] Histoire du groupe[modifier | modifier le code] 1968 à 1970 : la formation et les débuts[modifier | modifier le code] « Reformation » des Yardbirds[modifier | modifier le code] John Paul Jones, bassiste, apprend la nouvelle et contacte Page avec qui il a déjà travaillé lors de différentes sessions en studio. Jimmy Page va écouter Plant en concert et est enthousiasmé. Premiers succès[modifier | modifier le code] 1971 à 1975 : l'apogée[modifier | modifier le code]

UFO (groupe) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En 1977, UFO sort Lights Out, souvent considéré comme le sommet de la carrière du groupe et comme un album-phare du rock des années 70. Il contient des titres devenus des classiques pour les fans, comme par exemple Too Hot To Handle, Lights Out, Alone Again Or ou encore Love To Love. Avec cet album, UFO reçoit aussi les acclamations des critiques. Après ce succès, le groupe retourne en studio pour enregistrer Obsession (1978). Même s'il ne rencontre pas autant de succès que son prédécesseur, il contient quelques titres-phares comme Cherry ou Only You Can Rock Me. Des tensions ont commencé à naître entre Michael Schenker et Phill Mogg à la fin des années 70 et, en janvier 1979, juste avant la sortie de Strangers in the Night, Schenker décide de quitter UFO. Cette séparation est de courte durée puisque, deux ans plus tard, Phil Mogg reforme UFO et sort Misdemeanor (1985) et, plus tard, un EP Ain't Misbehavin' (1988). Site officiel de UFO

María Dolores Pradera María Dolores Fernández Pradera (born 29 August 1926 in Madrid) is a Spanish melodic singer and actress, and one of the most prestigious voices in Spain and Latin America. She is also known as María Dolores or La Pradera. She started her career as an actress, working in the theatre and in some of the most famous Spanish movies from the 1940s: “¡A mí la legión!” (1942), “La Lola se va a los puertos” (1947), or “Agustina de Aragón” (1950).[1][2] During the 1950s, she started singing professionally, eventually abandoning her career as an actress in the 1960s. Since then, she has recorded more than 35 discs. References[edit] External links[edit] María Dolores Pradera at the Internet Movie Database

Eric Clapton Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Eric Clapton Eric Clapton en concert le 28 juin 2008 à Hyde Park, Londres. Eric Clapton, CBE, est un guitariste, chanteur et compositeur de blues et de rock britannique, né le à Ripley, près de Guildford[1]. En 2011, le mensuel Rolling Stone l'a classé deuxième meilleur guitariste de tous les temps[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] L'histoire de sa naissance resta longtemps un secret de famille, et l'enfant n'apprend qu'à l'âge de 9 ans que ceux qu'il croyait être ses parents ne l'étaient pas, et que sa prétendue grande sœur était en réalité sa mère. L'enfance de Clapton ne se passe pas sans accrocs – il a plus tard confessé avoir été un « sale gosse ». C'est pourtant l'apprentissage par cœur d'un album de Chuck Berry qui lui permet finalement d'intégrer en mars 1963 son premier groupe : les Roosters. 1963 - 1965 : les Yardbirds[modifier | modifier le code] Article détaillé : Cream.

Pink Floyd Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pink Floyd est un groupe de rock progressif et psychédélique britannique formé en 1965 à Londres. Il est reconnu pour sa musique planante et expérimentale, ses textes philosophiques et satiriques, ses albums-concept et ses performances en concert originales et élaborées. De ses débuts à aujourd'hui, le groupe a vendu plusieurs centaines de millions d'albums à travers le monde[1],[2]. Membres[modifier | modifier le code] Ici figurent les principaux membres du groupe, autrement dit ceux ayant participé à la carrière discographique du groupe. Nick Mason a résumé l'évolution du groupe avec humour : « À bord du Floyd, [j'étais] sous les ordres de capitaines exigeants et parfois intransigeants. Histoire[modifier | modifier le code] Prélude (1960-1966)[modifier | modifier le code] En automne 1965, Waters, Mason et Wright forment un groupe de pop, les Architectural Abdabs, après un essai manqué sous le nom de Sigma 6.

Tito Puente Ernesto Antonio "Tito" Puente, (April 20, 1923 – June 1, 2000),[1] was an American salsa musician and Latin jazz composer. The son of native Puerto Ricans, Ernest and Ercilia Puente, living in New York City's Spanish Harlem community, Puente is often credited as "The Musical Pope," "El Rey de los Timbales" (The King of the timbales) and "The King of Latin Music." He is best known for dance-oriented mambo and Latin jazz compositions that helped keep his career going for 50 years. Early life[edit] Tito Puente was born on April 20, 1923, at Harlem Hospital Center in New York City.[2][3] His family moved frequently, but he spent the majority of his childhood in the Spanish Harlem area of the city.[2] Puente's father was the foreman at a razorblade factory.[4] Career[edit] Tito Puente's name is often mentioned in a television production called La Epoca,[9] a film about the Palladium era in New York, Afro-Cuban music and rhythms, Mambo and Salsa as dances and music and much more.

Related: