background preloader

INFO 1 DEMOCRATIE - DEONTOLOGIE DU JOURNALISME

Facebook Twitter

SNJ : carte 2009. 11 octobre 2008 Le SNJ propose Résolution votée par le Congrès du SNJ, réuni au Havre, les 9, 10 et 11 octobre 2008.

SNJ : carte 2009

L’existence de dérapages médiatiques et de certaines pratiques journalistiques douteuses amène le Syndicat National des Journalistes, première organisation de la profession, à faire les propositions suivantes afin de retrouver la confiance du public par une meilleure observation de la déontologie de notre profession. 1.

Les chartes des devoirs et droits des journalistes (SNJ, 1918 et 1938 ; Munich, 1971) doivent être insérées dans la convention collective nationale de travail des journalistes afin d’être opposables juridiquement aux parties. 2. 3. 4. Lors de sa première demande de carte ou de son renouvellement, le journaliste devra s’engager sur l’honneur à respecter les principes professionnels contenus dans les chartes citées plus haut. Objectivité de l’information, honnêteté du journaliste Retour sur un débat toujours d’actualité - Enjeux E Médias.

Objectivité de l’information Le public reproche souvent aux journalistes leur manque d’objectivité.

Objectivité de l’information, honnêteté du journaliste Retour sur un débat toujours d’actualité - Enjeux E Médias

Bien des journalistes répondent que l’objectivité n’existe pas et qu’en tout état de cause, elle ne relève pas de la nature et des conditions d’exercice de leur travail. Comment y voir plus clair ? Peut-être en écartant d’abord les définitions philosophiques ou scientifiques du mot pour s’en tenir à son acception courante : est objectif ce qui est exempt de partialité et de préjugés. Mais nous savons que l’observation d’un événement et sa relation ne peuvent être réalisées indépendamment de la personnalité, de la culture, des convictions et des préoccupations des journalistes qui en sont, individuellement ou collectivement, les auteurs. D’une part, le travail du journaliste suppose une série de choix qui éloigne de la narration objective : en particulier, sélection des faits, choix d’un angle, choix des mots, choix des illustrations, hiérarchisation des événements entre eux. 1- 2- 3- 4- 5- Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions.

<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Les médias contribuent-ils au débat démocratique ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions

</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". 29 juillet 1881 : En France, loi sur la liberté de la presse. Suppression de tout régime préventif, abandon du délit d’opinion et disparition de la censure. 18 novembre 1936 : Suicide de Roger Salengro, ministre de l’Intérieur du Front populaire, suite aux attaques de L’Action française et de Gringoire sur son action pendant la Première Guerre mondiale et ses origines juives. 29 juillet 1982 : En France, loi sur la communication audiovisuelle posant le principe de la liberté de l’audiovisuel. Quelques pistes de réflexion Exemple concret. Le CSA critique les manquements des médias lors des attentats de Paris - Economie.

Le CSA a lancé un avertissement à toutes les télés et radios pour avoir divulgué des informations sensibles pendant leur direct sur les prises d'otages de janvier, des critiques mal reçues par les médias qui défendent la nécessité d'informer.

Le CSA critique les manquements des médias lors des attentats de Paris - Economie

Après avoir analysé 500 heures de programme, le gendarme de l'audiovisuel, qui ne sanctionne qu'en cas de récidive, a adressé à 16 médias 36 mises en demeure ou mises en garde pour des "manquements graves", susceptibles de "conséquences dramatiques". Des policiers s'étaient eux-mêmes déjà plaints de dérapages. BFMTV, Euronews, France 2, France 24, iTELE, LCI, TF1, Europe 1, France Info, France Inter, RFI, RMC, RTL ont reçu des "mises en demeure".

France 5, Canal + et France 3 des "mises en garde", un avertissement moins sévère. "Ces décisions ont une intention préventive, au cas où se produiraient des événements de même nature", a commenté le président du CSA Olivier Schrameck. Reproches Incompréhension. Si tu ne te préoccupes pas du modèle économique, le modèle économique s'occupera de toi.