background preloader

En finir avec la fabrique des garçons

En finir avec la fabrique des garçons
Quelque chose ne tourne pas rond chez les garçons. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au collège, ils représentent 80% des élèves sanctionnés tous motifs confondus, 92% des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes, ou encore 86% des élèves des dispositifs Relais qui accueillent les jeunes entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire. Tous ces garçons ont-ils des problèmes, des troubles du comportement et/ou de l’apprentissage ? Eh bien non, loin s’en faut. Des travaux récents (1) montrent que leurs transgressions et leurs difficultés scolaires sont, le plus souvent et quel que soit leur milieu social d’origine, des conduites liées à la construction même de leur identité masculine. Tous les premiers vendredis du mois, Libération publie en partenariat avec le magazine en ligne de l’organisme ( une analyse scientifique originale. L'injonction sociale à la virilité Cette fabrique des garçons se prolonge hors de l’école.

http://www.liberation.fr/societe/2014/11/06/en-finir-avec-la-fabrique-des-garcons_1137816

Related:  Inégalités garçons-filles à l'écoleEMMÊLERSexisme et discriminationgenre and coSituation des femmes et des filles dans le monde

Les filles sont meilleures que les garçons dans les disciplines «masculines» Selon une étude relayée par le Telegraph, de nouveaux chiffres montrent que les adolescentes sont plus susceptibles d’obtenir de bonnes notes dans des cours pratiques destinant à des professions au sein d’industries traditionnellement dirigées par des hommes. Cette étude, réalisée par Pearson, premier éditeur mondial, fait état d’un fossé grandissant entre les sexes. «Selon ces chiffres, les filles sont en tête dans la plupart des disciplines dès l’âge de 5 ans, et le fossé ne cesse ensuite de s’agrandir au fur et à mesure des études obligatoires.» L’an dernier, environ 62% des filles ont obtenu de bons résultats dans au moins cinq matières de l’équivalent britannique du brevet. Contre seulement 55% des garçons. Au moins un garçon sur 10 a également échoué dans l’obtention d’au moins un C (passable) à l’âge de 16 ans –soit un taux d’échec deux fois supérieur à celui des filles du même âge.

Masculinité hégémonique Quand on parle du genre, au singulier, on l’envisage à la fois comme une construction sociale, comme un processus relationnel et comme un rapport de pouvoir imbriqué dans d’autres rapports de pouvoir. Pour comprendre ce qui suit, il faut notamment bien comprendre cette idée de processus relationnel. Le genre crée de la division et de la binarité : il produit deux groupes, sur le mode de l’opposition, le groupe des « hommes » et celui des « femmes ». La « différence des sexes » est donc toujours aussi une opposition : on apprend les caractéristiques de son genre par opposition à celles de l’autre genre. #Commeunefille, la 2ème vidéo d'Always contre les stéréotypes Laura Gabrieli mercredi 15 juillet 2015 Always, la marque de produits d’hygiène féminine, vient de lancer une nouvelle vidéo intitulée #Commeunefille, Rien ne t’arrête ». Une campagne plus féministe que jamais. « Sois belle et tais toi », « Footballeur, c’est un métier d’homme », « La lutte est un sport masculin »… Autant d’idée reçues qui, aujourd’hui encore, limitent l’épanouissement des jeunes filles. La nouvelle campagne de la marque Always dénonce les effets que peuvent avoir les attentes sociétales sur la confiance des futures femmes.

La théorie du genre (djendeure). Mais pour avoir la réponse à cette question, il faudrait pouvoir disséquer un militant de La Manif Pour Tous, et vous savez que je suis résolument opposée à la vivisection. D’ailleurs il manque encore quelques signatures pour l’Initiative Citoyenne Européenne contre la vivisection, dépêchez-vous d’aller la signer avant le 1er novembre, ou vous aurez la mort de millions de chiots et chatons sur la conscience: Articles à lire sur la théorie du genre, le sexisme… Ca fait genre Petits rappels sur le genre Commission de la condition de la femme La Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) est le principal organe intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. La CSW est une commission fonctionnelle du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) créée par la résolution 11(II) du Conseil du 21 juin 1946. La Commission de la condition de la femme joue un rôle important dans la promotion des droits des femmes. Elle reflète la réalité vécue par les femmes dans le monde entier et contribue à l'établissement des normes mondiales relatives à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. En 1996, dans sa résolution 1996/6, le Conseil économique et social des Nations Unies a élargi le mandat de la Commission.

Les filles bien meilleures en lecture et les garçons un peu plus forts en maths Il arrive que les études en sciences humaines s’appuient sur des échantillons de taille insuffisante. Ce n’est pas le cas de celle que Gijsbert Stoet, chercheur à l’institut de science psychologiques de l’université de Leeds, en Angleterre, et David Geary, de l’université du Missouri, ont publiée dans la revue PloS One le 13 mars 2013. Les données qu’ils ont étudiées proviennent du Programme for International Student Assessment (PISA) concernant 1,5 million d’élèves des deux sexes âgés de 15 ans et répartis dans 75 pays pour les années 2000, 2003, 2006 et 2009. En particulier au sujet des performances en mathématiques et en lecture. L’analyse globale montre que les garçons sont meilleurs en mathématiques tandis que les filles battent les garçons en lecture.

Les métiers n'ont pas de sexe Les hommes dans la petite enfance « Dans le métier d’éducateur de jeunes enfants, une réelle mixité serait souhaitable. La place des hommes n’est pas encore faite. Lors de mes stages, parents et professionnels-les m’ont exprimé leur attachement à trouver une mixité dans les structures pour la complémentarité, l’ambiance d’équipe, les références de l’enfant et pour combattre les stéréotypes hommes-femmes encore très tenaces au 21ème siècle.”

La rue, fief des mâles L'espace urbain est ultrasexué, pensé par et pour les hommes. Au point que les femmes érigent des barrières inconscientes et traversent les lieux publics bien plus qu'elles ne s'y attardent. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Fanny Arlandis Sur le trottoir ou dans le métro, on croise des vieux, des jeunes, des hommes, des femmes. A première vue, l'espace public est mixte. A première vue seulement.

Les Moso, société sans père et sans mariage «L’effet de la Pluie sur l’herbe» est un webdocumentaire sonore et photographique sur la société des Moso, créé à partir d’un carnet de voyage réalisé en Chine en avril 2011. Les Moso sont un peuple du sud-ouest de la Chine, vivant sur un territoire situé aux confins du Sichuan, du Yunnan et de la frontière tibétaine, sur les contreforts de l’Himalaya, à 2 700 mètres d’altitude. Depuis deux millénaires, ils vivent selon une organisation matriarcale où les notions de mariage et de paternité sont quasi inconnues. Dans cette société sans mariage et donc sans infidélité, la sexualité est libre, sans rapports de domination entre hommes et femmes.

Les filles sont meilleures que les garçons à l'école. Depuis 100 ans et dans toutes les matières Temps de lecture: 2 min Depuis quelques années, de nombreuses études montrent que les filles ont de meilleurs résultats à l'école que les garçons, à tel point qu'aux Etats-Unis, les discussions tournent aujourd'hui autour de ce «nouveau» déséquilibre éducatif et des moyens d'aider les garçons à combler leur retard. Le constat est aussi une des raisons pour lesquelles Hanna Rosin, contributrice de Slate.com, annonçait récemment le déclin masculin et l'arrivée d'une ère dans laquelle les femmes accèdent enfin au pouvoir dans son livre The End of Men (voici venu le temps des femmes).

Égalité des filles et des garçons Les équipes montrent la voie Remise du prix du projet égalitaire « Filles / Garçons » à l'Ecole élémentaire du Peyrouat de Mont-de-Marsan Mardi 23 juin 2015, au Théâtre municipal de la Ville et au terme d’une restitution artistique présentée par les 152 élèves de l’école, dans une mise en scène de Wahid CHAKIB, Jean-Jacques LACOMBE, IA-DASEN des Landes, a remis, au nom d’Olivier DUGRIP, recteur de l’académie de Bordeaux, Chancelier des Universités d’Aquitaine, le Prix académique du projet égalitaire « Filles/Garçons » 2015 aux enfants et aux adultes qui ont animé le projet. « Allez les filles, osez le sport ! »

Chez Sopra Steria, la fragile victoire d'une salariée moins payée que les hommes "Ambitieuse", "soucieuse de progresser vers des responsabilités d'animation", un "profil de gestionnaire de haut niveau". Lorsqu'en 2005, Nora* est embauchée par l'entreprise informatique Steria, le bilan de compétences qu'elle vient d'achever dresse d'elle un portrait flatteur. La SSII devenue plus tard Sopra Steria la recrute comme cadre technique. Nora affiche sur son CV un DESS d'ingénieur des systèmes d'information et 18 mois d'expérience comme analyste programmateur, puis administrateur systèmes et réseaux. Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas - Une heure de peine... . Il y a des gens qui, simplement, refusent d'y croire : ça n'existerait pas, et puis c'est naturel, et de toutes façons, c'est la même chose pour les hommes. Freud racontait une histoire rigolote qui sonnait un peu comme ça, à propos d'un chaudron percé, mais passons : je ne suis pas là pour faire la psychanalyse du déni. Je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi le dernier argument, selon lequel les hommes aussi seraient discriminés, ne marche pas.

Related:  cdidargentsociologie du genre