background preloader

Distribution de pret a porter et enseignes de mode - Groupe Beaumanoir - Home

Distribution de pret a porter et enseignes de mode - Groupe Beaumanoir - Home

http://www.groupe-beaumanoir.com/

Related:  Sources Marché Prêt à porter Fémininzamfakibeaumanoir

Prêt-à-porter, un marché aussi complexe que dynamique Tous les experts sont formels : depuis plusieurs années, le marché du textile en franchise est loin d'être au top de sa forme. " La croissance en 2013 a été assez modeste, même si le bilan dans l'ensemble n'est pas si négatif comparé à d'autres secteurs, tels que les équipements de la maison ou l'alimentation, où les marges s'avèrent bien inférieures ", constate Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise (FFF). Ainsi, d'après la FFF, le marché a affiché en 2013 un chiffre d'affaires de 4,43 milliards d'euros (contre 4,39 milliards d'euros en 2012) dans un secteur global du prêt-à-porter évalué à environ 30 milliards d'euros, dominé par les indépendants multimarques et les succursales. En 2013, le nombre de franchises s'élève à 356 (contre 350 en 2012) et le nombre de points de ventes à 7 764 (contre 7 325 en 2012). Quid des concepts tendance ayant fait fureur au cours des dernières années ?

Prêt-à-porter: les femmes dépensent-elles toujours plus que les hommes ? - 17 septembre 2014 En matière de garde-robe, les règles de grammaire sont à prendre avec des pincettes car l'adage "le masculin l'emporte" n'y fait pas loi. Chaque année, la consommation de prêt-à-porter féminin en France dépasse celle du prêt-à-porter masculin de plus de 20% comme le montre le graphique ci-dessus, issu d'une étude de l'Institut Français de la Mode (IFM) à paraître en octobre. Un chiffre révélateur d'une tendance de fond. Fil Info - Bretagne. Beaumanoir crée un pôle mondial du commerce connecté à Saint-Malo Roland Beaumanoir, P-dg fondateur, entouré de François Papini (à g.) et Daniel Gergès. Après Roullier et son centre de R & D, en cours de construction, le groupe Beaumanoir annonce un nouvel investissement majeur pour Saint-Malo. Le géant de la distribution textile fait de Korben sa tête de pont du service et va y bâtir sa vitrine digitale : « Silicon B ». Le territoire malouin reçoit actuellement des investissements capitaux pour son avenir et majeurs pour son attractivité.

Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Après six années consécutives de baisse, le marché français du prêt-à-porter féminin s'est stabilisé en 2014 et pourrait très légèrement progresser en 2015 à la faveur d'un contexte économique plus favorable, estime la Fédération française du prêt-à-porter féminin. Les ventes de mode féminine ont totalisé 10,8 milliards d'euros l'an dernier, signant une hausse symbolique de 0,1% et faisant mieux que l'ensemble du marché de l'habillement (homme, enfants compris) qui a reculé de 0,9% en valeur, selon les chiffres de l'Institut français de la mode (IFM).

Prêt-à-porter féminin : les ventes se stabilisent en 2014, signaux positifs pour 2015 - 11/02/2015 - ladepeche.fr (AFP) - Les ventes du prêt-à-porter féminin se sont stabilisées en France en 2014, après six années consécutives de baisse, laissant espérer aux acteurs du secteur une année 2015 sous le signe de la reprise. L'an dernier, le montant total des ventes du secteur s'est élevé à 10,8 milliards d'euros, en progression de 0,1% par rapport à 2013, a annoncé mercredi la Fédération française du Prêt-à-porter féminin (FFPAPF). Le prêt-à porter féminin "fait de la résistance" dans un contexte de ralentissement général de la consommation d'habillement (-0,9%), a déclaré Daniel Wertel, président de la fédération lors d'un point presse. "On a observé depuis plusieurs mois, et notamment sur le premier semestre 2014, un frémissement qui tranche avec la période récente", qui a enregistré six années de baisse consécutives, a-t-il souligné. Toutefois, sur 2014, les mois entre janvier et juin ont été particulièrement dynamiques, avec un chiffre d'affaires en progression de 1,3%.

Beaumanoir va vendre l'expertise de sa filiale... - Marché Multimédia Chez Groupe Beaumanoir (Cache Cache, Morgan, Bonobo...), l'e-commerce représente moins de 2% du chiffre d'affaires. Mais tous les sites sont rentables et même très correctement, clament ses dirigeants. La rentabilité, c'est justement ce que met en avant David Legrand, directeur général de Korben, s'agissant de la délégation e-commerce : « Nous ne sommes pas un groupe qui vit à crédit et nous n'imaginons pas de telles opérations, lance-t-il. L'objectif est de faire gagner de l'argent à nos clients en proposant la solution la plus économique possible. » Une collaboration fructueuse Cette certitude est liée aussi à son partenariat avec l'éditeur de plate-forme e-commerce Boutique Builder, dont l'expertise est reconnue sur le plan technique.

Le prêt-à-porter féminin face au défi de la «digital mum» Bertrand de Volontat Créé le Mis à jour le Mots-clés Mode Face à la crise, le prêt-à-porter féminin veut se réinventer. Car les chiffres parlent d’eux-mêmes. Avec 10,9 milliards dépensés en 2013 par les Françaises, soit -0,7% sur un an, le secteur poursuit son recul. Il se poursuivra selon toutes vraisemblances en 2014, à -1,4%, selon les chiffres de la fédération française du prêt-à-porter féminin publiés ce jeudi.

Les chiffres du prêt-à-porter féminin en ligne en France La part du Web dans les ventes d'habillement féminin atteint 13%. Notre partenaire Xerfi examine l'évolution des rapports de force entre pure players, enseignes spécialisées et VAD. En progression constante depuis 2007, la part d'Internet dans les achats de prêt-à-porter féminin atteignait 13% des ventes en valeur en 2013, selon l'étude Xerfi "La distribution de prêt-à-porter féminin". En effet, le poste habillement étant très sensible aux arbitrages de consommation, les ménages ont tendance à se tourner vers le Web, qui d'une part permet de comparer les tarifs et les produits plus facilement et où, d'autre part, les prix sont 13% plus attractifs que la moyenne du marché.

Le Groupe Beaumanoir mise sur l'e-réservation avec SoCloz Le groupe Beaumanoir se renforce sur le web-to-store en mettant en place l'e-réservation pour l'ensemble de ses marques avec SoCloz. Lancée depuis le 1er juin par la marque Cache Cache (Lulucastagnette et Oôra), l'e-réservation va être progressivement déployée à l'ensemble des marques du Groupe ces prochaines semaines (Scottage, Bonobo, Bréal et Morgan) avant d'être déployée progressivement à d'autres pays où le groupe est présent. En quelques clics, les clients peuvent vérifier la disponibilité des articles dans le point de vente de leur choix, les réserver pendant 48h, puis se rendre sur place les essayer, tout en bénéficiant de l'accueil et des conseils des équipes. " L'e-réservation est un service à forte valeur ajoutée qui s'intègre dans la stratégie multicanale des marques du Groupe. Points de repères

Le Groupe Beaumanoir est spécialiste de la franchise et de l'affilation dans la mode, le pret a porter et le textile. by lisalonchamp Mar 29

Related: