background preloader

Pick Up Artists : le Marketing de la violence misogyne

Pick Up Artists : le Marketing de la violence misogyne
Trigger Warning : ce texte contient, en citation, des propos intolérables incitant à la violence contre les femmes et notamment au viol. L’industrie de l’exploitation des femmes a peut-être créé le plus vieux métier du monde (le proxénétisme), mais elle n’en finit pas d’innover. Ainsi, depuis le milieu des années 90, elle s’est alliée avec celle du développement personnel pour accoucher du Pick Up Artist, acteur frénétique des "communautés de la séduction". Un Pick Up Artist est officiellement un "artiste de la drague", bien qu’il s’agisse plutôt d’une machine marketing bien rodée. Mon but n’est pas de décoder le modèle d’affaires ; cet article le fait très bien, avec une critique d’un point de vue masculin. Pour une critique féministe du Pick Up Artist, mieux vaut se renseigner sur le web anglophone. Ce business bien rodé exploite le malaise des hommes qui ne se sentent pas à la hauteur des injonctions patriarcales à la performance sexuelle et à la domination des femmes. Like this: Related:  McKing

Entreprendre sur le marché du sexisme Ce billet est la copie d’un courriel privé envoyé le 16 août au créateur de l’Agence CSV, spécialisée dans le web marketing. Le but est de questionner le patron Alexandre Chombeau au sujet de ses critères éthiques et de sa déontologie en matière d’apologie de la violence sur Internet, notamment de la violence misogyne d’origine masculine. Il travaille en effet au référencement sur Internet d’un site qui fait l’apologie du viol (lire le précédent billet à ce sujet : Pick Up Artists, le marketing de la violence misogyne) J’ai donc pris contact avec lui pour lui proposer un projet de collaboration ouvertement misandre, en parodiant le business-model de nombreux sites Internet misogynes dont celui de Seduction By Kamal pour qui travaille déjà l’Agence CSV. Seduction By Kamal et l’Agence CSV s’enrichissent en faisant l’apologie du viol des femmes. Cher Alexandre Chombeau, Je souhaite un prestataire pour le référencement d’un site Internet en cours de préparation. Salutations, Diké the Kastrator

« Majorité opprimée », un court-métrage percutant Il date de 2010, mais ce court-métrage dégoté chez Lidd.fr, réalisé par Éléonore Pourriat est toujours pertinent aujourd’hui. Certes, c’est de l’inversion des rôles pure et simple : dans ce petit film d’une dizaine de minutes, on suit la journée (de merde, disons-le franchement) d’un jeune père au foyer qui a commis l’erreur de sortir en short et petite chemisette pendant que sa femme est au travail. Pourtant, comme vous pourrez le constater par vous-même, c’est vraiment efficace. La preuve, peut-être, que le message qu’on veut faire passer n’est pas si compliqué que ça. On va droit au but en enchaînant les clichés et les attaques sexistes. Inverser les rôles pour provoquer l’empathie Non parce que, pas que je veuille faire ma victime (puisque c’est généralement ce qu’on me rétorque), mais en ce qui me concerne, la dernière fois qu’un type dans la rue m’a dit qu’il fallait sourire dans la vie, c’était hier. Arrêter de minimiser les effets du harcèlement et surtout les agressions

Follow Me – Un projet photographique de Murad Osmann Follow Me – Un projet photographique de Murad Osmann “Follow Me“, un projet personnel du photographe russe Murad Osmann, qui immortalise ses voyages à travers le monde avec sa petite amie dans une série de photographies toujours basées sur le même modèle : une vue à la première personne se laissant entrainer par la main vers de nouvelles découvertes… Une série émouvante, poétique et romantique ! J’adore ! Images © Murad Osmann

On liberal media analysis of “The Sexualization of Young Girls” | Radfem-ological Images Video from Sociological Images. We have seen before that liberal media analysis consistently falls short of making meaningful political connections, or naming and explaining the foundations and mechanisms of male power. The point of liberal and even liberal feminist media criticism seems to be to merely point out various “inequalities” or perceived positional slights and to conclude that these inequalities are undesirable on their face — for example, pointing out that young girls are sexualized more than are young boys suggests that the statistical difference is significant without explaining why that is so, or how or even whether it is of political relevance to women and feminists. What we have here is interesting, because the video itself does not even claim to be an examination of the sexualization of young girls in the media — the title of the project is “Media Sexualization of Children.” But so what?

La Crise de la masculinité Il y a en ce moment une poussée de groupes qui appellent à refondre le féminisme autour de l’homme. Souvent lancés par des hommes et relayés par des femmes, ces appels encouragent à valoriser le rôle de la femme tant qu’il est défini et circonscrit par rapport à la place de l’homme (la femme, au singulier, est définie comme fille de, mère de, épouse de). En ces temps troublés de débats sociétaux, il s’agit de rassurer et ménager les hommes, visiblement perturbés par la remise en cause de leurs privilèges. Cf les Antigones et Woman Attitude (découvert hier pour ce dernier). Dommage pour les orphelines, les lesbiennes, les célibataires, les mères de fillettes, les femmes stériles, les divorcées ? Woman Attitude va réenchanter les féministes, ces éternelles aigries (capture d’écran – womanattitude.com) Une femme victime de violence domestique devrait faire des concessions avec son agresseur ?!! Les féministes castratrices confisquent la parole aux hommes intimidés. Et puis quoi encore ?

8 Movie Special Effects You Won't Believe Aren't CGI Bram Stoker's Dracula -- Everything The year was 1992, and digital effects were on the rise, with Jurassic Park and the aforementioned Terminator 2 changing the game forever. Francis Ford Coppola was in the process of making the gothic masterpiece Bram Stoker's Dracula while Keanu Reeves was simultaneously working on ruining the very same masterpiece. Come on, act! The big-budget project was to have a stylized, surreal look in every frame. In response, Coppola fired every one of them and replaced them with his 29-year-old son, Roman. That's a shot out the window of the train where we see Gary Oldman's stare, hovering in the clouds for some reason. Normally, this book-train montage shot would be a cinch: You shoot your train, shoot your book and put it all together in the computer. Fuck that! Eternal Sunshine of the Spotless Mind -- Freaky Dream Transitions In some ways, its the most accurate portrayal of therapy we've ever seen. In a blink, the shot then turns from Joel to the doctor ...

Harcèlement sexuel : tous voyeurs et agresseurs « Le Courrier de Diké Cet article de Sandrine Goldschmidt, journaliste mais aussi photographe et peintre, m’a permis de comprendre pourquoi de nombreuses images de presse illustrant le harcèlement sexuel me mettent mal à l’aise. crédit photo : REUTERS/Jessica Rinaldi Pourquoi l’Express at-il choisi cette photo de visage féminin au rouge à lèvres tapageur ? Je ne le pense pas. Ph. Autre exemple caractéristique chez la Voix du Nord, avec le point de vue plongeant, qui symbolise la domination de l’agresseur : Ou encore chez Elle et Marie-Claire : Max PPP Getty Images Parfois, les photos présentent un point de vue externe : on voit les corps de la victime et de l’agresseur, à qui par conséquent, nous ne pouvons plus être identifiés. La Lanterne Remarquez comme les yeux de la victimes sont toujours invisibles (cachés par les cheveux ou coupés par le cadrage). Pourquoi se prêter à cette double manipulation de la victime (humiliation et déshumanisation) ? Le Cri – Edvard Munch Like this: J'aime chargement…

humOur de dogue Community Forum - Choppy video playback from WireCast 4 I'm getting choppy/stuttering playback of MPEG4 and H264 video clips within Wirecast 4. This happens without any form of recording/broadcasting taking place. Both audio and video as rendered by Wirecast has random stutter. It plays well for a couple of seconds than it misses a few frames or just stops for a second. CPU load is never higher than 5%. The same videoclips play perfectly on the same machine with Quicktime Player, iTunes and VNC. As a workaround I played all video from iTunes (using a playlist) and captured the video using Desktop Presenter. Below my system setup. I suspect that somehow WireCast is doing something special during video playback that causes the video pipeline to block? Hope you can help as this is the last issue that prevent my setup from being 'perfect'.

Related: