background preloader

Planète conférences - Le cerveau pour allié en classe ? - Apprendre à l'horizon 2035

Planète conférences - Le cerveau pour allié en classe ? - Apprendre à l'horizon 2035

http://www.youtube.com/watch?v=aOcpR8K0VRs

Related:  zigueapprentissage et cognitionNeuro-éducationneuroéducationCognition et apprentissage

Neurosciences et apprentissages Les neurosciences constituent l'une des branches de la recherche médicale qui intéresse le plus le grand public. Nous fondons d'énormes espoirs dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau, qui bénéficie de financements importants. Mais il n'est pas plus raisonnable de fonder l'espoir d'une société idéale ayant vaincu la maladie et, pourquoi pas, la mort, sur les neurosciences que sur les technologies numériques. Mais peut-on vivre et avancer sans cet espoir ?

projet de neuroéducation Formation profs sur une journée (6H) : Lycée Bichat - Lunéville (54)-juin 2010 Collège Bichat - Lunéville (54) - février 2011 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38) - avril 2011 Collège Cassin-Eloyes (88)-décembre 2011 Comment fonctionne la mémoire Je me répète: la science prend du temps, je publie quand je peux, le mieux est de me suivre sur Twitter, Facebook ou Google Plus. Un grand merci à Stefania De Vito, chercheuse en sciences cognitives à l'ICM, Hôpital de la Salpêtrière. Elle publie dans plusieurs revues scientifiques (cfr. liens) : “Images of the future drawn from the past”, dans “The Psychologist”, la revue della British Psychological Society: “Clic!

Andre Giordan Index Apprendre à apprendre Pour apprendre, il n’existe pas de pilule ! Et ce n’est pas dans les gènes que l’on trouve spontanément la solution pour réussir ! Que se soit à l’école, à l’université ou en formation professionnelle, apprendre et réussir demande d’être un vrai professionnel, bien outillé. Que veut dire apprendre ? Qu’est-ce qui le facilite ? Excel formules mathematiques · Deuxième plage de critères , la colonne du sexe, la colonne B (dans la formule B:B), · D euxième critère , le sexe saisie en cellule F2, La formule =SOMMEPROD() Socio-constructivisme Ce mouvement pédagogique est à la base des principes du social learning. Mais de quoi s’agit il ? En réalité, il font suite aux travaux de Piaget, et démontrent que le processus d’assimilation/accommodation est en réalité assuré par une médiation sociale dans laquelle l’apprenant est co-auteur dans l’acquisition de la connaissance. Ainsi, l’environnement social, affectif, émotionnel joue un rôle primordial dans le développement cognitif de l’enfant et de l’adulte.

Introduction à la neuroéducation I. Qu’est-ce que la neuroéducation ? Les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux et du fonctionnement du cerveau, depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental. Elles ont désormais un statut interdisciplinaire, et voient leurs découvertes ou avancées exploser depuis 15 ans, grâce notamment aux progrès technologiques d’imagerie cérébrale (dont l’IRM fonctionnel, pour le plus connu). La neuroéducation est le mariage entre les neurosciences et les sciences de l’éducation.

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre :

APB : exemple de lettre de motivation pour les formations sélectives - APB Certaines formations (BTS, DUT, prépas, licences...) très demandées, à la capacité d’accueil limitée, recrute sur dossier les étudiants les plus motivés. Via APB, il vous sera demandé de saisir les pièces additionnelles (cv, lettre de recommandation...) constituant votre dossier et permettant de postuler à ces formations. Vous devez démontrer que votre choix de formation est très mûrement réfléchi, et pas seulement un clic rapide sur APB... Voici nos conseils et un exemple de lettre de motivation pour vous aider dans cette étape (à compléter au plus tard le 2 avril prochain). Lettre de motivation APB : le contenu

Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir. Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance. Ce constat peut paraître évident, mais il a de profondes implications.

Qu'est-ce que la Neuroéducation ? Issue d’une rencontre entre le dr. Pierre Huc, Neurologue, Psychiatre et Brigitte Vincent-Smith, Professeur de Didactique des langues étrangères/secondes (Ottawa, Canada), l’Institut de Neurodidactique International promeut la compréhension des neurosciences pour permettre d’appliquer ses découvertes à l’apprentissage. Cet enjeu nous passionne, évidemment membre de l’INI, nous nous sommes rendues à Collioure au dernier symposium du 16 et 17 mai 2014 qui a largement tenu ses promesses ! Sciences et conscience de l’homme Profondément touchées par l’esprit de partage des intervenants, nous revenons dynamisées par ces échanges, la qualité des exposés, la volonté de proposer des solutions, la disponibilité pour chercher, l’écoute et l’accessibilité de ce qu’on a l’habitude de qualifier de « grands pontes », heureux de se retrouver ensemble sous le soleil de Collioure.

Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner Mieux comprendre le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner aux élèves? Dans un article d’Éducation Canada, on apprend qu’une meilleure connaissance de l’architecture cérébrale des élèves et de l’impact de différents types d’enseignement sur le cerveau peut nous apporter des indices pour mieux apprendre et enseigner. Steve Masson, professeur à la Faculté d’éducation de l’UQAM et directeur du Laboratoire en recherche en neuroéducation, présente trois découvertes récentes dans le domaine des neurosciences et de l’apprentissage susceptibles de changer les pratiques en enseignement : 1) L’apprentissage modifie l’architecture du cerveau À l’aide de l’imagerie cérébrale, il est donc possible d’identifier les changements cérébraux découlant des apprentissages scolaires.

Entraîner au rappel pour rehausser l’apprentissage Une étude publiée dans la prestigieuse revue Science a démontré que s’efforcer de se rappeler de nos connaissances, même sans étude supplémentaire, rehausse l’apprentissage, et ce plus que certaines formes d’étude à efficacité très élevée. La démonstration est si robuste que même des chercheurs se réclamant ouvertement d’un constructivisme assez radical admettent que les résultats sont sans appel. De façon surprenante, à temps d’étude égal, la méthode qui consiste à étudier et ensuite tenter de se rappeler le matériel s’avère plus efficace que : de faire de l’étude traditionnelle, à répétition;d’étudier et de produire des cartes conceptuelles. L’expression qui désigne ce phénomène est retrieval practice, que l’on pourrait traduire par entraînement à la récupération. La comparaison avec la méthode des cartes conceptuelles est importante.

Les gestes qui vous trahissent Orientation du regard, mouvement des mains, balancement du corps... Autant d'attitudes et gestes anodins qui traduisent votre état d'esprit. Décryptage. C'est parce qu'on ne les contrôle pas vraiment qu'ils transmettent beaucoup d'informations à vos interlocuteurs. En un mot, vos gestes parlent pour vous. La gestuelle est un langage non-verbal et inconscient que l'on peut apprendre à décrypter.

Related: