background preloader

Dans le labyrinthe du cerveau

Dans le labyrinthe du cerveau
Related:  Cerveau`test 1022

Les 6 super-neurotransmetteurs de votre cerveau Les neurotransmetteurs suivants sont les plus importants du cerveau pour le contrôle qu’ils exercent sur les neurones. Ce sont aussi les plus étudiés, et ceux qui sont le plus souvent la cible des molécules naturelles (nutrition) ou de synthèse (médicaments). Acétylcholine : le mémorisateur L’acétylcholine est le seul neurotransmetteur majeur qui n’est pas fabriqué à partir d’un acide aminé (constituant de base des protéines). L’acétylcholine est un neurotransmetteur « à tout faire » qui intervient dans le contrôle des mouvements, y compris le pouls, ainsi qu’une multitude de fonctions physiologiques. Pour résumer, l’acétylcholine commande la capacité à retenir une information, la stocker et la retrouver au moment nécessaire. Lorsque le système qui utilise l’acétylcholine est perturbé apparaissent des troubles de la mémoire, voire dans les cas extrêmes des formes de démence sénile. Pour favoriser la synthèse de l'acétylcholine Dopamine : le moteur Pour favoriser la synthèse de dopamine

Actualité - WANTED - Appel à témoin ! Crédit photo : Pierre Gros. (A gauche, vue de dessous, à droite, vue de dessus). Un Plathelminthe (ver plat) terrestre, prédateur de lombrics (ver de terre), vient d’être détecté cet hiver dans trois localités françaises (Finistère, Alpes-Maritimes, Corse). Ce genre de ver n’existe pas naturellement en Europe. Dans son naturelle, les lombrics ont développé des stratégies d’évitement qui leur permettent de se maintenir malgré ce prédateur. Le ver plat invasif est assez facile à reconnaître. Nous lançons donc un appel à témoin afin de réaliser une cartographie de son implantation. Si vous avez observé un tel animal, contactez le Professeur Jean-Lou JUSTINE. Mise à jour : 7 mai 2013 Devant le grand nombre de questions et les multiples informations que nous recevons, le professeur J.

DARPA SyNAPSE Program Last updated: Jan 11, 2013 SyNAPSE is a DARPA-funded program to develop electronic neuromorphic machine technology that scales to biological levels. More simply stated, it is an attempt to build a new kind of computer with similar form and function to the mammalian brain. Such artificial brains would be used to build robots whose intelligence matches that of mice and cats. SyNAPSE is a backronym standing for Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics. The ultimate aim is to build an electronic microprocessor system that matches a mammalian brain in function, size, and power consumption. Latest news As of January 2013 the program is currently progressing through phase 2, the third of five phases. Background The following text is taken from the Broad Agency Announcement (BAA) published by DARPA in April 2008 (see the original document): Project phases No phase should last more than 18 months. Phase 0 Feasibility study for nine months. Phase 1 Phase 2 Phase 3 Phase 4 Papers:

Les secrets de notre cerveau Ayant fait l’expérience d’une forme rare d’accident vasculaire cérébral et d’une lourde opération chirurgicale du cerveau, le Dr. Taylor a observé et stimulé la « reconstruction » son propre cerveau de l’intérieur. Aujourd’hui, elle témoigne et fascine : elle s’est désormais « engagée à informer le public sur la beauté et la résilience de l’esprit humain, sur la réadaptation neurologique, et la valeur essentielle du don d’organe (notamment du cerveau) pour la recherche » . La 4ème de couverture de « Voyage au-delà de mon cerveau » annonce la couleur : nous sommes face à une expérience unique ! Le jour où Jill Bolte Taylor, chercheuse en neurosciences à Harvard, est victime à trente-sept ans d’un accident vasculaire cérébral, sa vie bascule : elle assiste à la dégradation de ses facultés au point qu’en l’espace de quelques heures elle ne peut plus marcher, parler, lire, écrire, ni même se rappeler à quoi sa vie ressemblait jusque-là. Éléments biographiques: Vidéo de la conférence : A lire

Les insectes agricoles 1921 : les C Vers la page d'accueil d'OPIE-Insectes Entre crochets (en bleu), un lien ou une indication pour actualiser le nom de l'insecte ou une piste vers une ressource internautique proche (sites opie-insectes ou HYPPZ). Les préconisations de lutte sont scrupuleusement recopiées, sans plus. A la page des C : Cadelle, Calandre, Callidie, Calosome, Cantharide, Capnodis, Carotte (ennemis), Casside, Cécidomye, Cèphe,Cérambyx, Cercope, Cétoine, Chenille, Chlorops, Chou (ennemis), Chrysalide, Chrysanthème (insectes nuisibles), Chrysomèle, Cicindèle, Cigale, Clyte, Cnéthocampe, Cocotier (ennemi), Coléophore, Coléoptère, Coliade, Colza (insectes nuisibles), Cossus, Courtilière, Cousin, Criocère, Criquet, Curculionidés, Cynips. Cadelle Calandre(Charançon du blé) Petit Coléoptère du groupe des charançons [Sitophilus granarius , Col. Callidie Genre d'insectes Coléoptères longicornes, famille des Cérambycidés (fig, 761), renfermant des capricornes aplatis, dont il existe une trentaine d'espèces en Europe. Casside

Decarbonization of industrial sectors: The next frontier | Sustainability The industrial sector is a vital source of wealth, prosperity, and social value on a global scale. Industrial companies produce about one-quarter of global GDP and employment, and they make products and materials that are integral to our daily lives. Their activities, like those of most businesses, also take a toll on the environment. Roughly 28 percent of global greenhouse-gas (GHG) emissions came from industry in 2014. Lowering industrial GHG emissions won’t be easy, but it is possible. The challenges to reducing industrial CO2 emissions The vast majority of industry’s GHG emissions, 90 percent, consists of CO2. Abating CO2 emissions in the focus sectors is more difficult than it is in most others for four technical reasons (Exhibit 1). We strive to provide individuals with disabilities equal access to our website. Economic factors add to the challenge of abating emissions. Options for industrial decarbonization Investment pathways toward low-carbon industry

Les ondes cérébrales du cerveau et niveau de conscience | Portail sur les expériences avancées de Conscience Les ondes cérébrales et le cerveau… Comprendre les bases du fonctionnement cérébral nous aide à mieux nous comprendre et à utiliser à bon escient des outils tels que ceux que nous utilisons dans les expériences exceptionnelles de conscience très élargie ou d’expériences extraordinaires. Nous verrons que le niveau d’énergie et l’alignement lors d’une expérience reste important pour introduire de la conscience à des niveaux vibratoires correspondant aux différents stades ondulatoires du cerveau. En particulier, lorsque le cerveau entre en résonance et en conscience dans le lieu de traitement de l’information le plus puissant du cerveau, notre inconscient. Le cerveau est certes un territoire énigmatique, mais depuis une cinquantaine d’années, la science a élucidé certains de ses mystères. Mentionnons par ailleurs que le cerveau est divisé en deux hémisphères, puis en plusieurs aires, chacune ayant une fonction importante : aires du langage, de la sensibilité corporelle, de l’émotion, etc.

Les oiseaux CrédiPro : « pour que le financement ne soit plus une barrière à la création/reprise d’entreprise » Le cabinet de courtage en financements professionnels CrédiPro de Clermont-Ferrand souffle sa deuxième bougie en avril 2014. Jérôme Pouce, son dirigeant, accompagne commerçants, professions libérales, TPE/PME, investisseurs et autres industriels dans leur projet afin d’obtenir la meilleure offre bancaire disponible sur le marché et adaptée à leur projet. Créateur d’entreprises, repreneur d’affaires, investisseurs… Tous sont amenés à réaliser une demande de financement auprès d’une banque pour porter leur projet. 5 ans d’existence, 25 cabinets dans toute la France, 85 % d’acceptation des demandes de financement… La franchise CrédiPro se positionne comme leader sur trois marchés : la reprise, la cession de fonds de commerce et d’entreprise ; le financement de création d’entreprises ainsi que le financement d’investissements (nouvelle machine, locaux, flotte de voitures, travaux, etc.). « Je développe mon cabinet comme un commerce de proximité.

Les ondes cérébrales Des chercheurs ont découvert que nos différents états de conscience correspondent à des ondes cérébrales spécifiques. La fréquence de nos ondes cérébrales change en fonction de nos états mentaux. Les ondes Bêta 13 Hz et plus : concentration, état de veille actif, affirmations et intentions spirituelles. La ondes Alpha 8 à 12 Hz : rêve éveillé, méditation, hypnose, visualisation… Les ondes Thêta 5 à 7Hz : visualisation lucide, début de la phase vibratoire, états de transe ; hypnose et méditation profondes, état hypnagogique. Les ondes Delta 0,5 à 4 Hz : Guérison, conversion de rêve et réveil onirique, sommeil profond. Les ondes bêta correspondent à notre état de veille normal. L’état thêta est aussi appelé « état crépusculaire », car il se situe entre la veille et le sommeil. Ces ondes sont encore plus lentes que les ondes thêta, leur fréquence se situant sous la barre des 4Hz. Le procédé Hemisync Sans Hemisync Avec Hemisync Source : Like this:

Diaspora Diaspora is the privacy aware, personally controlled, do-it-all, open source social network. On November 23, 2010 was announced that Diaspora is in private alpha phase. Since August 27, 2012 Diaspora is ruled by the community (announcement). Prerequisites Since Diaspora can run on MySQL and PostgreSQL you need to decide which one you want to use. Installation Obtain the diaspora package from the AUR and build and install your desired database support with makepkg -si --pkg diaspora-mysql or makepkg -si --pkg diaspora-postgresql. Now edit /etc/webapps/diaspora/database.yml and fill out the needed values. Ensure your database is running and then switch to the diaspora user: $ su diaspora $ cd Create the database and initialize the schema: bin/bundle exec rake db:create db:schema:load If the user you specified in the database.yml file can't create databases leave the 'db:create' out and create a database named diaspora_production by hand. Updating Updating is very analogous. Add yourself as an admin

Les chercheurs ont fait un pas de géant pour comprendre la façon dont notre cerveau génère des émotions Des chercheurs ont découvert que malgré leur diversité et leurs différentes méthodes de fonctionnement, les émotions étaient enregistrées dans le cerveau de manière très conventionnelle. C’est une grande avancée dans la compréhension de notre système cognitif que DGS vous explique en détail. Une étude menée par Adam Anderson et son équipe de l’Université de Cornell a mis en évidence le fait que les émotions étaient en fait générées par une seule partie du cerveau, contrairement à ce que les précédentes recherches avaient prouvé. « Nous avons découvert que des modèles spécifiques d’activité cérébrale dans le cortex orbitofrontal, une zone du cerveau associée aux émotions, agissaient comme un code qui capture les sentiments subjectifs d’un individu », explique Adam. L’équipe a demandé à 16 participants de regarder 128 scènes visuelles pendant 3 secondes chacune, puis de leur donner une note de 1 à 7, par rapport au sentiment négatif ou positif qu’ils ont ressenti.

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) 1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. En fait, moi, je parle de “projet de domination”, de “réseau de domination” », explique Alain Soral le 23 mars 2011 sur RFI. 2. « Disons-le tout net : je ne crois pas à la version officielle que les médias nous présentent en boucle ad nauseam », s’enorgueillit un contributeur de Médias-Presse-Info (1). 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Neurones miroirs (I) Une découverte monumentale mais ignorée En 1996, Giacomo Rizzolatti, neurologue de l’Université de Parme, fit la surprenante découverte des neurones miroirs. Une découverte qui, bien que très peu connue du grand public, pourrait être à l’origine d’une révolution scientifique majeure dont on ne pressent que quelques contours. 1. Découvertes des neurones miroirs. Evoquer les neurones miroirs en un seul billet risque de laisser de côté nombre d’implications scientifiques mais aussi philosophiques. Rappel des faits. « Les neurones miroirs constituent une classe particulière de neurones initialement identifiés dans le cortex précentral du macaque. Depuis 1996, la présence des neurones miroirs a été confirmée par nombres d’études ouvrant la voie vers une compréhension des mécanismes perceptifs ainsi que des processus cognitifs essentiels comme l’interprétation des actions perçues. Chez l’homme, on a observé la présence des neurones miroirs dans le cerveau encore immature du jeune enfant. 2.

Related: