background preloader

Les enfants « dyspraxiques », poissons-pilotes du numérique

Les enfants « dyspraxiques », poissons-pilotes du numérique
Cet article est le fruit de la collaboration entre Jean-Marc Roosz (Président d’Ecole2demain) et Philippe Liotard (Université Lyon 1) qui ont accepté d’apporter leur contribution à Actualitice à propos de la notion de dyspraxie. En effet, la popularisation du terme « Dys », peu signifiant, a rapidement provoqué une occultation de ce qu’il était censé signifier. Il renvoie à des troubles cognitifs qui perturbent les apprentissages spécifiques et génèrent des situations de handicap réelles (Dyspraxie, Dysphasie, Dyslexie, TDAH…) qui touchent des personnes elles aussi bien réelles. Le potentiel de l’éducation numérique permet de développer des dispositifs facilitants qui enrichissent, par la suite, l’expérience d’apprentissage pour tous les élèves. Le terme de « dys » se popularise et se galvaude presque. Cependant il recouvre des handicaps bien réels. Le numérique et les Tice facilitent l’apprentissage Le potentiel du numérique et des TICE est venu proposer d’arrêter ce supplice.

http://www.actualitice.fr/les-enfants-dyspraxiques-poissons-pilotes-du-numerique

Related:  "Élèves à risques" : Handicap, Dys- , Zèbres, discrimination ...définition DYSEcole Inclusivedysneurosciences éducatives

Prebs.info, une plateforme d’aide aux enfants à besoins spécifiques En Fédération Wallonie-Bruxelles, il est reconnu qu’un enfant sur quatre a des besoins spécifiques et un enfant sur deux est concerné à un moment donné. On entend par besoin spécifique une situation de handicap, un problème de santé, de troubles d’apprentissage, de haut potentiel, de dyslexie, de dyspraxie, d’hyperactivité, d’autisme … la liste est longue. Cela peut concerner autant un enfant qu’un adolescent. Seulement voilà, bien qu’il existe nombreuses ressources, il n’est pas toujours facile pour les parents de trouver celles qui répondent aux besoins.

Pour tout savoir sur la dyslexie et la dysorthographie [Dossier thématique] - Publications pédagogiques - Les sites web conseillés par Instit.info « Lad ysl exie es tun trou bl espéci fiqued el’app renti ssaged ela lect ure. » Cette première phrase peut sembler ardue à lire. C’est malheureusement ce que ressentent les enfants atteints d’un trouble d’apprentissage. Pour mieux comprendre cette problématique que vivent plusieurs élèves, ce dossier thématique propose des articles du RIRE, des recherches et des ressources sur la dyslexie et la dysorthographie.

Troubles des apprentissages : les troubles "dys" Dossier réalisé en collaboration avec le Dr Caroline Huron, laboratoire de Neuroimagerie cognitive U992 Inserm-CEA, avec le Dr Johannes Ziegler, laboratoire de Psychologie Cognitive, UMR7290 CNRS et avec le Pr Michel Habib, neurologue à l’hôpital La Timone à Marseille, centre de référence des troubles de l’apprentissage Résodys - Octobre 2014 © Fotolia Différents troubles de l’apprentissage se manifestent chez des enfants qui ont une intelligence et un comportement social normaux et qui ne présentent pas de problèmes sensoriels (vue, ouïe). Dyscalculie, les bases cérébrales La recherche en génétique, en neurobiologie et en épidémiologie a montré que la dyscalculie, de la même manière que les autres troubles de l’apprentissage, est un trouble lié au cerveau et en particulier à un dysfonctionnement des régions/connexions cérébrales impliquées dans le calcul. La recherche clinique sur l’acalculie (généralement acquise à la suite d’un accident vasculaire cérébral) est le premier acteur de la compréhension du mécanisme cérébral de la dyscalculie, du fait de la similarité qui existe entre les deux troubles. Les patients acalculiques ne présentent pas de troubles du langage, de la lecture ou de la mémoire.

#TICE : comment l’école inclusive peut-elle se servir du numérique ? Pour les élèves en situation de handicap, les outils numériques constituent maintenant une alternative avérée pour dépasser certaines difficultés d’apprentissage et d’intégration. Qu’en disent les retours d’expérience, quelles sont les bonnes pratiques pour adapter les ressources numériques ? À la veille de l’ouverture du salon Educatec Educatice, l’emedia fait le point. Les caractéristiques des tablettes servent « les élèves fatigables et dyslexiques ». Qui sommes-nous ? Ce site a été crée dans le cadre de mémoires d’orthophonie. Le but est de mettre à disposition des AVS des guides pratiques portant sur des pathologies rencontrées en orthophonie. Élaboré sur 2 ans, ce site vous propose des guides sur les pathologies suivantes: Les dyslexies / dysorthographies (difficultés pour lire et orthographier)La dyscalculie (difficultés pour le calcul)Les dysphasies (difficultés pour parler et comprendre)Les dyspraxies (difficultés d’organisation des gestes)Les Troubles de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H)Les Troubles Envahissants du Développement (TED) comme l’autisme (troubles de la relation)L’Infirmité Motrice Cérébrale ou IMC (difficultés de coordination motrice)La surdité (trouble de l’audition qui pose problème pour parler et comprendre) Notre projet a été de créer ces guides pratiques avec un maximum de pistes concrètes à personnaliser en fonction de l’enfant que vous accompagnez. Et l’orthophoniste, qui est-ce ?

Impressionnant : ce que voit un dyslexique La dyslexie est un trouble spécifique et significatif de la lecture dont les symptômes sont assez connus : difficultés à identifier les lettres et les mots, à lire sans erreur et de manière fluide, etc. Mais parvenir à se faire une idée précise de ce que vivent au quotidien les dyslexiques placés face à un texte n'est pas un exercice aisé. Aussi, des initiatives originales proposent parfois d'en offrir une expérience directe à ceux qui ne rencontrent pas de difficultés de lecture et d'écriture, comme ce designer qui avait dessiné une police d'écriture à même de rendre compte d'une expérience de dyslexie. Cette fois, c'est un développeur suédois, Victor Widell, qui a conçu sur son site Web une page proposant une expérience de ce type. Pour réaliser cette page, il a travaillé avec l'une de ses amies atteinte de dyslexie. "Elle m'a décrit son expérience de la lecture.

Des liens utiles Le cartable fantastique. Ce site propose des ressources permettant de faciliter la scolarisation des élèves en situation de handicap et notamment dyspraxiques Tous à l’école. L’objectif premier de ce site est d’informer pour mieux scolariser les enfants malades Déficit de l’attention: une question de génétique et non.. Avoir un enfant avec TDAH a trop souvent été associé à une éducation laxiste, alors que l’on sait que ce trouble de l’attention est partiellement d’origine génétique. Comme souvent avec les maladies psychiatriques, les parents ont longtemps été culpabilisés. Avoir un enfant avec TDAH a trop souvent été associé à une éducation laxiste alors que l’on sait aujourd’hui que le déterminisme génétique explique l’héritabilité du trouble à 70%! «D’ailleurs, lorsque le TDAH est diagnostiqué chez un enfant, l’un de ses parents au moins a le même trouble depuis l’enfance dans 40% des cas, précise le Dr Hervé Caci, pédopsychiatre au CHU Lenval de Nice. Ce qui accroît encore le risque que la famille soit stigmatisée.»

EduCanon. Créer facilement des vidéos interactives pour ses étudiants EduCanon est un outil tice qui permet de créer facilement des vidéos intégrant des questions, quizzs et compléments multimédias. Un outil idéal pour la classe inversée qui permet de proposer des leçons en vidéo intégrant des moments de contrôle de la compréhension par l’apprenant. EduCanon est une alternative a EdPuzzle ou Zaption dont j’ai déjà parlé sur les Outils Tice. Troubles DYS, profil kinesthésique, troubles de l’attention : comprendre ses difficultés et exploiter ses ressources La semaine dernière, Laetitia a déposé un commentaire sous mon article "Comment travailler lorsque l'on est de profil pédagogique kinesthésique". Cette maman de trois enfants expliquait combien le système éducatif avait mis sa fille en difficulté, et surtout comment elle avait mené de nombreuses recherches et expérimentations pour aider sa fille à mieux comprendre ses difficultés et à trouver comment s'adapter. Je suis convaincue que le témoignage de Laetitia et l'expérience de sa fille peuvent aider d'autres personnes confrontées aux mêmes difficultés, c'est la raison pour laquelle je lui ai proposé de répondre à quelques questions complémentaires (interview ci-dessous). D'une manière générale, ceux parmi nous qui ont besoin de bouger, toucher, expérimenter et parler pour apprendre sont plus ou moins mis à mal au cours de leur scolarité (lorsqu'elle est suivie dans un environnement classique). Comment exploiter ses ressources (car nous en avons tous !) A bientôt,

je partage cette pensée profonde pleine de ce bon sens "paysan" qui me caractérise aussi !!! lol amitiés GG by ggay Nov 28

Il faut faire de tout bois: numérique, classique, recette de grand-mère ou futuriste, tout ce qui marche pour aider les enfants est bon à prendre. by millemots Nov 28

Related:  dyspraxie