background preloader

Le sociogramme

Le sociogramme
une alerte ; l’effet « paresse sociale » Ringelmann, agronome français du début du siècle, a réalisé une expérience où il demandait à des jeunes hommes de tirer le plus fort possible sur une corde, seul, par deux, par trois ou par huit. Il avait constaté préalablement que l'individu moyen pouvait exercer une force moyenne de 63 kg. Deux personnes qui tirent ensemble la corde devraient donc, en toute logique, exercer une force de 126 kg, trois personnes devraient exercer une force de 189 kg, etc. Les résultats ont montré que plus le nombre de personnes augmente, moins les efforts individuels fournis sont importants. Tout se passe comme si les membres du groupe réduisaient leurs efforts en faisant reposer le travail à fournir sur les autres. D’après Ringelmann, M. (1913). [Navigation] Related:  Travail de groupe, motivation & Jigsaw puzzle

The Jigsaw Classroom Elliot Aronson is currently Professor Emeritus at the University of California in Santa Cruz. He has long-standing research interests in social influence and attitude change, cognitive dissonance, research methodology, and interpersonal attraction. Professor Aronson's experiments are aimed both at testing theory and at improving the human condition by influencing people to change dysfunctional attitudes and behaviors. Professor Aronson received his B.A. from Brandeis University in 1954, his M.A. from Wesleyan University in 1956, and his Ph.D. in psychology from Stanford University in 1959. Outil : Tableau Répartition des Tâches (TRT) | MCV Formations – Pascal DEGAIL Le tableau de répartition des taches est un outil qui permet de représenter et/ou d’améliorer la répartition des taches entre les acteurs dans un domaine ou un processus. Finalités : Clarifier le QUI FAIT QUOI dans un domaine ou dans un processus Structurer l’analyse descriptive et alimenter la critique de la répartition des taches actuelles Vérifier la cohérence entre l’activité principale et la mission d’un service (et la cohérence avec les fiches de poste) Identifier les tâches non effectuées Repérer la dispersion ou la redondance des tâches Repérer les surcharges ou sous charges Guider la construction d’une nouvelle répartition (recherche de solutions) Servir de support à une communication synthétique sur l’activité Mode d’emploi : - en colonnes : les postes ou les acteurs participants au processus- en lignes : les différentes tâches du domaine ou processus analysé Source : anfh association

Des cours de solidarité et de gentillesse à l'école primaire, trois pays donnent l'exemple EDUCATION - Les cours d'empathie et de gentillesse font leur entrée dans les écoles primaires. Au Danemark, ils sont désormais obligatoires pour les 6-16 ans. Et dans d'autres pays, ces enseignements existent depuis un bon moment. En Russie, depuis près d'une douzaine d'années, des cours de gentillesse sont dispensés dans les écoles moscovites. Aux Pays-Bas, des ateliers d'entraide entre grands et petits de la même école sont mis en place. Voilà des applications concrètes des bienfaits de l'empathie, qui ont été démontrés dès 2002, dans une étude scientifique démontrant que les enfants attentifs à autrui étaient meilleurs à l'école. Une étude datant de 2010 réalisée sur 14.000 collégiens américains, démontrait qu'ils étaient moins empathiques - capables de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent, résume Larousse - que les enfants ayant grandi dans les années 1980 et 1990. • Danemark L'information a fait le tour des réseaux sociaux depuis la fin du mois d'août. • Russie

Formation gestion des conflits, gérer les conflits au quotidien Les conflits font partie intégrante de la vie professionnelle. En effet, de nombreuses situations auxquelles sont confrontées les personnes et les équipes favorisent les relations conflictuelles. Face au conflit, le manager démuni laisse souvent la situation se dégrader et provoque ainsi une perte d’efficacité dans son équipe. Le manager doit faire face à ces situations difficiles tout en préservant la relation. Lors de cette formation à la gestion des conflits seront traités : Le conflit interpersonnel ; Le conflit dans son équipe ; Au-delà des techniques, cette formation apportera au manager la capacité de réguler et de faire du conflit une réelle opportunité d’apprentissage. Le programme de la formation 1 Différencier problème, tension, crise et conflit Qu'est-ce qu'un conflit ? 2 Adopter des comportements efficaces pour sortir des conflits Intégrer dans les stratégies des acteurs, les notions de contrainte et de pouvoir. 3 Assumer ses responsabilités face aux conflits Pour qui Prérequis

Témoignage de pratique de classe - Educaroline : CM2 Suite à la lecture de certains articles un peu « déprimants », cet écrit veut montrer que l'école prépare bien à la société de demain et elle pourrait le faire encore plus. C'est mon témoignage en tant qu'enseignante dans une classe de CM2... mais je sais que bon nombre des « amis de mon réseau pédagogique » mais aussi les collègues de mon école, en font de même. Je pense qu'il faudrait tout simplement plus médiatiser toutes nos démarches afin qu'elles soient connues de tous, qu'elles se répandent encore plus et encouragent les collègues qui n'osent pas se lancer à faire de même. L'école favorise la créativité. - Nous avons commencé l'année en participant au concours de nouvelles médiévales organisé par notre communauté de communes dans le cadre d'un festival médiéval. - Nous avons enchaîné avec une participation au festival « court-métrange » où il fallait produire un commentaire critique pour justifier son vote. Les erreurs permettent d'apprendre. Concrètement, dans ma classe...

Affaires RH > Le coin du gestionnaire : La mobilisation, gage de réussite organisationnelle – Les pistes d’intervention (63510) La mobilisation, gage de réussite organisationnelle – Les pistes d’intervention Par Jean-Charles Lamoureux, CRHA, fondateur de Strategis Conseil. Ce texte est le troisième et dernier d’une série d’articles sur le thème de la mobilisation. Les deux premiers, déjà parus, s’intitulent Les leviers de mobilisation et Les impacts de la mobilisation. Comment intervenir dans l’organisation pour encourager et optimiser la mobilisation des employés? Des pratiques de gestion mobilisatrices Les activités en entreprise deviennent des pratiques de gestion lorsqu'elles ont pour objectif : la coordination des processus ou des rapports entre les personnes[1] ou leur organisation; leur exécution; leur contrôle. Ces pratiques peuvent être officielles, c’est-à-dire issues de politiques et de procédures clairement établies, ou officieuses, soit le produit de traditions ou la conséquence de croyances et de valeurs propres aux personnes de l’entreprise. Des savoir-faire mobilisateurs Les facteurs de succès

⭐La mise en commun. (D après Michel Barlow, Le travail en groupes des élèves, Paris, A. Colin, 1993, pp ) 1 La mise en commun (D après Michel Barlow, Le travail en groupes des élèves, Paris, A. Colin, 1993, pp ) 1. Définition et buts. Après le travail en groupe d élèves, la mise en commun permet de «reconstituer le groupe-classe et de faire profiter chacun du travail accompli par les différentes équipes» (Barlow, 1993, 38). 2 suggestions émanant des autres groupes par le biais de leur porte-parole respectif. 3 f) L intercommunication rotative consiste, elle aussi, à faire circuler les idées par le mouvement des personnes, mais, à la différence de la procédure précédente, pendant le déroulement du travail en équipes. 4 4.

Créer un outil : L’organisation du travail, identifier, répartir et planifier les tâches Pour organiser un travail il faut au préalable identifier l’ensemble des tâches qui lui sont liées, les planifier et attribuer les responsabilités nécessaires à leur réalisation. Si on ignore qui fait quoi et pour quelle date, il y a peu de chance que quelque chose se fasse ! Une bonne organisation – individuelle et en équipe – permet au projet d’avancer. Il s’agit d’un facteur de motivation important. Faites en sorte que les premières mesures prises par votre groupe soient concrètes même si elles semblent secondaires. Imprimer ce schéma 1. La « marguerite » permet de représenter des idées, des tâches, des problèmes à résoudre. Comment faire ? 1. 2. 3. La marguerite permet d’aller de l’abstrait vers le concret, du général vers le spécifique. 2. Prioriser les tâches signifie organiser dans le temps les différentes tâches liées au projet selon deux variables : le degré d’urgence (pour quand la tâche doit-elle être réalisée ?) Une tâche prioritaire est donc une tâche urgente et importante. 1.

Trouver la bonne organisation De nombreux pédagogues soulignent les bénéfices apportés par le travail de groupe au sein de la classe. Chacun d’eux en préconise une organisation précise. Or, certaines organisations testées en classe ne sont pas toujours satisfaisantes. Nous en proposons une nouvelle approche à partir d’une expérience menée en classe de seconde. Dans un enseignement basé sur le travail de groupe, c’est la mise en activité des élèves qui est recherchée avant tout. Renverser les rôlesLe travail a été mené en s’appuyant sur un ensemble de références bibliographiques : chaque groupe comporte quatre élèves regroupés par affinité ; un rôle précis est attribué à chacun : leader, secrétaire, critique, rapporteur. Supprimer les rôlesUne étape de formation initiale de chaque élève est mise en place, s’inspirant des données de MEIRIEU. Proposition d’une démarche Un travail individuel préalable au travail de groupe est nécessaire. Changer de rôleM. Géraldine Dargent, enseignante de SVT, Collège F. REID, J.

Une carte conceptuelle pour agir sur la motivation- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Des enseignants volontaires, membres du groupe Apprendre Aujourd’hui, se sont réunis pour réfléchir sur les méthodes qui pourraient permettre une plus grande motivation des élèves. Ils ont construit une carte mentale ou carte conceptuelle (format jpg) qui montrent les déterminants de la motivation ainsi que les indicateurs. Les déterminants sont de deux natures : Les déterminants intrinsèques, sur lesquels les enseignants peuvent peu agir sauf par l’image renvoyée aux élèves Les déterminants extrinsèques où le rôle de l’activité proposée est fondamental. Les indicateurs L’implication et la persévérance, qui sont des indicateurs de l’engagement de l’élève, favorisent aussi la motivation. L’idéal serait que toutes les activités pédagogiques d’apprentissage répondent à tous ces déterminants, mais il est plus réaliste de les intégrer lors d’une séquence de plusieurs activités

Un pour tous et tous pour un- Economie Gestion LGT • 1. Définition de la situation actuelle : Classe : BTS Technico-commercial 1, 20 étudiants issus de Bac pro pour la plupart. La mise au travail est lente, peu active. • 2. Une implication constructive de chaque étudiant pour la production mutualisée d’une synthèse qui rende compte et mette en valeur le travail réalisé. Chaque acteur doit se ressentir comme un maillon indispensable de la construction attendue. • 3. Sujet de la séquence : thème 8 : La place et le rôle de l’État dans l’économie - La politique économique Durée estimée : 2 X 2 heures Contraintes matérielles : une salle qui permette à la fois un travail de groupe et un accès à un ordinateur avec accès à internet. 1. • 4. Utilisation du principe de la pédagogie JIGSAW Les étudiants sont placés dans des groupes d’apprentissage de 4. L’organisation de la séquence est en pièce jointe. La pédagogie Jigsaw favorise la différenciation pédagogique en offrant sur une séquence • 5. Toutefois, je ferai deux remarques :

Comment utiliser la diversification des rôles dans la classe comme facteur Au rebours du mouvement d’organisation différenciée qui anime inexorablement les secteurs de la vie sociale, le système éducatif a placé dans une division régressive les rôles d’enseignants et d’élèves, ramenés et réduits à leur bi-polarité constitutive. Ce fait est toutefois relativement récent : historiquement, des modes anciens d’enseignement ont distingué au siècle dernier des voies multiples d’accès au savoir et précisé pour les élèves, des structures diverses de rôles, même à destination pédagogique [1]. Mais les irrésistibles processus de rapprochement, d’unification, qui ont beaucoup contribué à la démocratisation de l’enseignement, ont cependant entraîné des effets pervers (le « mythe identitaire »). Ainsi, au niveau des élèves, dans les classes et établissements, une indistinction inerte est mainte nue entre eux dans le déroulement de leurs apprentissages. du domaine sportif : capitaine, arbitre, supporter, soigneur, spectateur, réserviste. André De Peretti Rôles d’instruction

Related: