background preloader

2012_couturat_version_archivage.pdf (Objet application/pdf)

2012_couturat_version_archivage.pdf (Objet application/pdf)
Related:  dysgraphieEcriture et neurosciences

Surcharge cognitive et dysgraphie Vous avez peut-être entendu parler d'un phénomène dont souffrent une grande majorité des enfants dysgraphiques : je veux parler de la surcharge cognitive. De quoi s'agit-il exactement? Levons un coin du voile sur ce phénomène maintenant mieux connu. La mémoire de travail étant limitée, si trop d'informations sont à avoir en tête en même temps pour réaliser une tâche, il se produit le phénomène de surcharge cognitive, c'est à dire que le cerveau ne peut plus gérer simultanément le flux de données qu'on lui demande. Pour bien comprendre de quoi il s'agit, prenons un exemple concret familier: un enfant est à l'école, en train de faire une dictée. Pour réaliser cette exercice banal à priori, l'enfant a besoin de gérer en même temps une grande quantité de données. Tout d'abord, il lui faut respecter les consignes habituelles, et donc se les remémorer (je commence à trois carreaux du bord, je mets la date en bleu, dictée en rouge au centre de la feuille, je n'écris pas dans la marge...) Pourquoi?

Latéralité FicheDysgraphies (Les) Qu'est-ce que la dysgraphie? La dysgraphie est un trouble qui affecte l'écriture et son tracé (du grec dus- difficulté et graphein – écriture). L'écriture manuelle est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante, demandant dans tous les cas un effort cognitif majeur. Le plus souvent la dysgraphie est isolée, sans déficit ni neurologique ni intellectuel, en l'absence de troubles psychologiques, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation ordinaire. La dysgraphie peut parfois être secondaire à une pathologie neurologique présente dès la naissance ou évolutive. Elle s'intègre aux autres pathologies dys- auxquelles elle est fréquemment associée (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie). Pourquoi ? L'écriture est une activité motrice fine complexe, de construction longue et difficile, dont la maîtrise demande plusieurs années pour tout enfant. Quels symptômes et quelles conséquences ? Quelques chiffres Traitement L'avenir

Des scientifiques découvrent une variante génétique associée à la manualité et à la dyslexie Des scientifiques découvrent une variante génétique associée à la manualité et à la dyslexie [Date: 2010-11-08] Une nouvelle cartographie génétique des enfants atteints de dyslexie révèle un rapport entre la manualité (ou prévalence manuelle) et les troubles associés au langage, soutenant ainsi un problème communément discuté. Des scientifiques britanniques ont découvert une variante du gène PCSK6, gène associé à la manualité chez les enfants souffrant de dyslexie. Présentée dans la revue Human Molecular Genetics, l'étude était en partie financée par le projet NEURODYS («Dyslexia genes and neurobiological pathways»), à hauteur de 3 millions d'euros au titre du domaine thématique «Sciences de la vie, génomique et biotechnologie pour la santé» du sixième programme-cadre (6e PC) pour l'étude de la base biologique de la dyslexie. La droiterie manuelle est beaucoup plus répandue que la gaucherie. Pour de plus amples informations, consulter: NEURODYS:

Lignages d'écriture agrandis Lorsque l'on apprend à écrire, il est particulièrement important d'avoir de bons outils, crayon, feuilles blanches ou lignées. En France, pour l'écriture cursive, nous utilisons un modèle de ligne appelé réglure Seyès, que nous sommes les seuls à utiliser. Ce lignage peut sembler difficile, surtout dans sa taille classique trop petite pour les petits. De plus, la multiplication des lignes rend ce lignage compliqué pour beaucoup d'enfants. Aujourd'hui, ce lignage est pourtant la règle en France pour l'apprentissage de l'écriture cursive au primaire, et présente un avantage essentiel : Notre culture de l'écriture cursive fait que nous exigeons que l'écriture des lettres t et d soit plus petite que l'écriture des lettres h,k,l,f. J'attire votre attention sur le fait que tous les cahiers d'écriture utilisant la réglure Seyès ne se valent pas. En rééducation, j'utilise parfois des lignes d'écriture basées sur du Seyès, mais modifiées afin d'aider les enfants en difficulté.

Test de Mesker et Latéralité grapho-motrice Dr Jean Raynaud Ce travail est fondé sur la traduction du livre de P.MESKER qui porte originellement le titre « la main humaine », traduction réalisée dans le cadre de l’Association Française d’audio-psycho-phonologie. Ce livre fonde une pratique et il pose un certain nombre de questions essentielles que j’ai essayé de préciser. En premier lieu celui du développement psychomoteur qui doit être centré sur l’exécution motrice. Il révèle l’importance du bilatéralisme et pose la question fondamentale de la dominance cérébrale. Il permet une évaluation du degré de maturité cérébrale donc motrice et met en évidence l’importance du corps calleux, le grand oublié des méthodes pédagogiques actuelles. Il permet de comprendre les raisons principales les plus fréquentes des échecs scolaires si nombreux et souvent si catastrophiques pour l’avenir d’un certain nombre d’enfants, dont les plus défavorisés socialement mais aussi ceux qui le sont le moins. Jean RAYNAUD By P. F = Firmnes ­ = Centrifugal G = Good

Dysgraphie : le tiers temps aux examens La dysgraphie au même titre que la dyslexie est reconnue comme handicap par les autorités scolaires et donne lieu à la possibilité d’utiliser le tiers-temps lors des examens. Cette aide permet de gommer en partie le handicap. En France, le texte officiel concernant l'usage du tiers temps par les personnes dûment diagnostiquées avec une dysgraphie a été publié au Bulletin officiel n°1 du 4 janvier 2007 du Ministère de l'éducation nationale. Les élèves peuvent exercer leur droit pour demander des dispositions spéciales aux examens. Les élèves victimes d’une situation handicapante (l'éducation nationale parle de trouble spécifique des apprentissages, TSA) peuvent bénéficier d’une compensation adaptée à la hauteur de leur désavantage : tiers-temps, demande spécifique de ne pas prendre en compte l'orthographe, usage d'un ordinateur ou d'une calculatrice, aide d'un secrétaire. Les formulaires :

Les droitiers, les gauchers et l'anatomie de leur cerveau. Depuis plusieurs années, on voit beaucoup d'articles mettant en évidence l'avantage d'être gaucher dans certaines circonstances et particulièrement dans le sport. Etre gaucher est presque devenu une lettre de noblesse à tel point que certaines personnes, droitières, se posent la question de la réalité de leur latéralisation. Ne seraient-elles pas des gauchères contrariées ?, question humble qui cache peut-être une autre question, moins modeste, : ne seraient-elles pas plus géniales qu'elles ont en l'air ?. Alors question bête: qu'est ce qu'un gaucher. Réponse générale : un gaucher, c'est quelqu'un qui écrit de la main gauche. D'un point de vue scientifique, ce n'est pas si simple que cela. Quand on compare l'anatomie d'un cerveau de gaucher prédominant avec celui d'un cerveau de droitier prédominant, on constate comme principale différence un volume accru du corps calleux chez les gauchers. Le cerveau est donc une structure très souple, qui s'adapte.

Comment ça marche ? Les séances ont pour but d'observer votre écriture ou celle de votre enfant, la tenue du crayon, la formation des lettres, et de déterminer les problèmes qui font obstacle à la fluidité et à la lisibilité de l'écriture. Pensez à venir au premier cours avec un échantillon d'écriture habituelle — cahier de classe, contrôle, devoir, par exemple. Une fois les problèmes identifiés, je vous propose des exercices à réaliser quotidiennement chez vous durant une quinzaine de minutes. Ainsi, c'est vous-même qui vous rééduquez, ou qui rééduquez votre enfant, à partir des indications que je vous donne. Sauf handicap, une rééducation ne doit pas durer plus de 8 à 10 séances au maximum. Chaque cours dure environ 50 mn. Il est conseillé d'apporter à chaque cours le travail effectué depuis la séance précédente, ainsi que des cahiers de classe ou tout autre support d'écriture habituel.

Les gauchers célèbres - Les gauchers Voici une petite liste de gauchers célèbres, non pour justifier d’une normalité, encore moins pour démontrer une prévalence des gauchers sur les droitiers, mais pour sacrifier à une coutume qui veut que presque toutes publications sur les gauchers s’accompagnent de cette liste. Jimi HENDRIX Le mime MARCEAU MICHEL-ANGE Ernö RUBIK Paul VERLAINE Léonard de VINCI Pierre Michel Bertrand vous propose aussi le : Conseiller cet article ...

Précoce et dysgraphique M. est un jeune homme brillant, scolarisé en 5ème. Enfant à haut potentiel, il a sauté une classe en primaire. Comme beaucoup d'enfants précoces, l'écriture a toujours été un problème pour lui : écrire est un acte qui prend beaucoup trop de temps, et qui ne lui sert pas à grand chose puisqu'il n'a pas besoin d'écrire pour retenir ses leçons. Au collège, ses résultats sont toujours aussi bons, mais son écriture est devenue illisible. Pour lui permettre de continuer ses études dans de bonnes conditions, M utilise depuis le début de l'année un ordinateur en classe, ce qui lui convient beaucoup mieux que le traditionnel stylo. Voici le résultat de ses efforts, sur une durée de rééducation de 4 mois, soit 6 séances en tout. Tout n'est pas parfait, mais l'objectif est atteint : M. peut prendre des notes lisibles au collège à la vitesse exigée par son niveau scolaire.

Les gauchers et l'écriture Pour écrire, il est net que chacun a une main préférée pour la tenue de son stylo. La majorité utilise sa main droite, tandis qu'une minorité utilise la main gauche : ce sont les gauchers. Même si notre modèle d'écriture se déroule de la gauche vers la droite et que la main gauche n'est pas la plus favorable pour écrire de gauche à droite comme dans notre écriture, il n'y a pas de raison particulière pour que les gauchers souffrent plus de dysgraphie que les droitiers. Contrairement aux idées reçues, répandue en maternelle et en CP, un gaucher tenant correctement son stylo ne cache pas son écriture avec sa main, et peut voir ce qu'il écrit. La main, qui devrait se trouver sous la ligne d'écriture, n'a pas de raisons d'étaler l'encre déposée sur le papier. Suivant ce constat, que faire pour que les élèves gauchers apprennent à écrire dans les meilleures conditions? Première chose, un enfant gaucher a le droit d'écrire de la main gauche. Conseils de bon sens, et ce qu'il ne faut pas faire :

Related: