background preloader

Comprendre le cerveau

http://www.oecd.org/fr/sites/learninginthe21stcenturyresearchinnovationandpolicyapprendreauxxiesieclerechercheinnovationetpolitiques/40583325.pdf

Related:  cognition apprentissageCerveau

Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous Le cerveau est l’objet le plus complexe de l’univers connu, et c’est de sa compréhension que dépendra l’avenir de nos technologies futures et singulièrement l’intelligence artificielle et la robotique. A l’Inria, Frédéric Alexandre dirige le projet Mnémosyne, chargé de développer des modèles computationnels de notre fonctionnement cérébral, dans le but de développer à terme des agents autonomes, robotiques ou logiciels, qui soient physiologiquement crédibles. Autrement dit, dont l’architecture sera analogue à celle du cerveau humain. Au cours d’une conférence à Bordeaux, lors d’un atelier organisé conjointement par l’expédition Bodyware de la Fing et l’Inria, Frédéric Alexandre nous a présenté quelques fondamentaux concernant les mécanismes de notre mental.

Savez-vous que nous avons 3 cerveaux dans notre corps ? Savez-vous que nous avons 3 cerveaux dans notre corps ? J’ai posé la question à quelques personnes de mon entourage et la réponse est toujours 2 alors je me lance avec ce billet ! Un cerveau dans notre tête avec les 3 parties : cortex, limbique et reptilien. Il contient 100 milliards de neurones. Education et sciences cognitives Selon lui, beaucoup trop d’enseignants continuent d’ignorer les résultats des sciences cognitives, bien que ceux-ci soient directement pertinents pour l’enseignement, notamment mais pas seulement dans le domaine de la lecture. Il appelle de ses voeux une éducation fondée sur la preuve: l’évaluation systématique des manuels et des pratiques éducatives, comme on le fait en médecine afin de vérifier si un médicament est efficace. Voici le texte complet de l’article (dans une version légèrement différente — Le journal Le Monde a la fâcheuse habitude de déformer les textes qu’il reçoit, notamment en leur imposant des titres et sous-titres.

Pédagogie de la créativité : de l’émotion à l’apprentissage 1 Je remercie Nicolas Perrin pour sa lecture critique de mon texte. 1La perception que l’apprenant a de ses émotions et des manifestations physiologiques qui en découlent, a une influence très forte sur l’apprentissage et la réussite scolaire (Bandura, 1997/2007)1. Ainsi, comment construire un environnement qui induirait des émotions facilitatrices d’apprentissage et qui réduirait ainsi les émotions parasites de l’apprentissage ? Quel pourrait être le rôle de la créativité dans ce processus ? 2 Nous ne savons pas encore si le terme de paradigme est le plus approprié ou s’il serait préférable (...) 2Une pédagogie de la créativité n’implique absolument pas de modification du programme.

7 films d’animation pour expliquer le cerveau aux enfants Les films d’animation suivants vont permettre aux enfants de mieux comprendre le fonctionnement de leur cerveau. Ces informations sont essentielles car elles vont leur permettre de renforcer leur confiance en eux, mieux réguler leurs émotions et faciliter leur apprentissage (mémoire, concentration). De plus, cela constitue une excellente introduction aux neurosciences ! À quoi sert le cerveau ? L’inhibition, c’est bon pour la lecture Pour lire, il faut être capable de reconnaître et de distinguer les lettres les unes des autres. Des travaux récents montrent que, pour éviter de confondre les lettres en miroir telles que b et d, notre cerveau apprend à inhiber un mécanisme cognitif ancestral. La lecture est une faculté propre à l’espèce humaine. Toutefois, à la différence d’autres comportements spécifiquement humains comme la parole ou la bipédie, qui reposent sur des circuits neuronaux dédiés, en grande partie innés et optimisés par la sélection naturelle, la lecture et l’écriture sont apparues il y a moins de 10 000 ans ; ce qui constitue une adaptation récente par rapport aux millions d’années d’évolution de notre cerveau primate. L’inhibition est une faculté cognitive utilisée dans une grande variété de tâches intellectuelles. L’hypothèse du recyclage neuronal

Les environnements personnels d’apprentissage, étude d’une thématique de recherche en émergence France HENRI (Centre de recherche LICEF, Télé-université du Québec) 1. Introduction Les MOOC de type connectiviste ou cMOOC1, épiphénomènes du système éducatif, constituent le lieu d’application par excellence des EPA et d’une conception ouverte de l’apprentissage à l’ère numérique. Les cMOOC sont des microcosmes de l’univers numérique global. Ils partagent avec les EPA une même conception de l’apprentissage, une même culture de communication, de participation et de création, et un même accès à une information abondante et à de nombreux outils.

« Aux frontières du cerveau » : voyage au pays des neurones Spécialiste des neurosciences, Giuseppe Gangarossa nous présente ce nouveau blog dédié aux recherches sur le cerveau. Le cerveau est une machine merveilleuse : il perçoit notre environnement et s’adapte à ses changements, il pense, il code, il décide, il apprend et il mémorise, il gère nos émotions et nos fonctions cognitives, il se trompe et il corrige… Mais si cette structure biologique a suscité depuis longtemps l’intérêt de milliers de scientifiques, son fonctionnement reste finalement peu connu. Les neurosciences, disciplines dévouées à l’investigation des mystères du système nerveux, occupent aujourd’hui une place centrale dans les domaines de la biologie ou de la médecine mais aussi au sein de la société. Car comprendre le fonctionnement du cerveau, cet organe caché dans sa boîte crânienne, c’est aussi mieux se connaître soi-même.

Même les émotions négatives aident à l'apprentissage Lundi, 17 Janvier 2011 00:00 Journal FORUM Lévitation? Pas vraiment. C’est par la concentration que Claude Frasson parvient à soulever cette balle, mais grâce à l’intermédiaire d’un amplificateur et d’un récepteur d’ondes bêtas émises au cours de l’activité neuronale.

Related: