background preloader

Femmes, magie et politique, de Starhawk

Femmes, magie et politique, de Starhawk
En Europe, certains connaissent Starhawk, la sorcière néopaïenne de San Francisco, pour l’avoir croisée lors des rassemblements de Seattle, de Gênes ou de Québec. Femmes, magie et politique, qu’ont publié ce printemps les Empêcheurs de penser en rond, est son premier livre traduit en français. Il date de 1982 - elle avait alors trente ans -, mais les enjeux qu’il définit, élaborés dans le contexte du reaganisme triomphant et de ce que l’on apercevait de l’évolution globale du monde à cette époque, collent parfaitement aujourd’hui. Si bien que c’est un livre qui tombe à pic, et même, qui produit une accélération, qui bouscule sérieusement, qui invite à s’aventurer plus loin, à penser autrement. Pourquoi « sorcière » ? Dans une annexe captivante du livre, « Le temps des bûchers », elle étudie le coup de force qui s’est joué en Europe au moment de l’Inquisition. « Prendre le risque de faire ricaner » Il reste que Femmes, magie et politique est une lecture aussi dérangeante que stimulante.

http://www.peripheries.net/article215.html

Related:  FéminismeEngagementouvragesSorcières

CORALIE TRINH THI « LA VOIE HUMIDE » Laurent Courau LaSpirale.org - Un eZine pour les Mutants Digitaux ! Commençons par le titre de ton dernier livre La Voie humide (Oeuvre au rouge) qui fait implicitement référence à l’Alchimie. Peux-tu expliquer aux profanes ce que sont cette « voie humide » et cette « oeuvre au rouge », puisqu’il ne s’agit pas de références à ta « chatte » comme tu le soulignes dans une interview récente ? En réalité, j’ai dit qu’il ne s’agissait pas seulement d’une référence à ma chatte… J’ai conscience de la connotation sexuelle du titre, et je l’assume pleinement.

« J’ai boucop d’histoire dans mon corps à dire » Propos recueillis par Clémence Durand et Ferdinand Cazalis Qu’est-ce que les migrant-e-s extra-occidentalisé-e-s nous apprennent en arrivant en Europe de l’Ouest ? Cette question n’est presque jamais posée, selon le philosophe Jérémie Piolat. L’auteur du Portrait du colonialiste, L’effet boomerang de sa violence et de ses destructions (éd. La découverte, coll. Sorcières, sages-femmes et infirmières. Une histoirE des femmes soignantes Sorcières, sages-femmes et infirmières. Une histoirE des femmes soignantes Engagées dans le Mouvement pour la santé des femmes dans les années 1970, Barbara Ehrenreich et Deirdre English enquêtent sur les racines historiques de la professionnalisation du corps médical. Portant un regard féministe sur les chasses aux sorcières en Europe et la suppression de la profession de sage-femme aux États-Unis, elles s’interrogent : et si, derrière ces événements, se cachait une véritable monopolisation politique et économique de la médecine par les hommes de la classe dominante, reléguant peu à peu les femmes à la fonction subalterne d’infirmière docile et maternelle ? Depuis sa parution aux États-Unis en 1973, cet essai concis et incisif a ouvert la voie à de nombreux travaux de recherche et prises de conscience.

Starhawk (écrivain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Starhawk. Starhawk (née Miriam Simos en 1951) est une écrivaine et militante des États-Unis, qui se revendique comme sorcière. Elle a eu une grande influence sur la Wicca féministe américaine. Selon Wouter Hanegraaff[1], elle serait à l'origine de la création de milliers de covens.

La République de Star Wars a-t-elle été détruite par l'absence de bons gynécos ? Le conflit majeur au coeur des six premiers Star Wars est assez simple : une république démocratique se transforme peu à peu en dictature autoritaire. L'un des éléments clés de cette évolution dramatique est Anakin Skywalker, qui se tourne vers le côté obscur et devient Dark Vador. La manière dont tout cela est raconté laisse entendre que la chute de la République et celle d'Anakin Skywalker sont liées - le jeune Anakin est présenté au départ comme celui qui "ramènera l'équilibre dans la Force", selon une prophétie Jedi. Et de fait, la rédemption puis la mort de Dark Vador coïncident avec la chute de l'Empire et la naissance de la Nouvelle République.

« Emmerder tous ceux qui vous emmerdent ! » — Miguel Benasayag Précision : comme pour le précédent entretien (que vous pouvez retrouver ici), la forme que j’ai privilégiée est une alternance de passages sans questions et de bouts de conversations, auxquels j’ai intriqué des citations de ses bouquins en sauts de coq-à-l’âne. La plupart des gens écrasent l’intentionnalité et la puissance de l’enfant… Et ils l’écrasent sur des raisons à la con ! Parmi les plus courantes, tout ce qui est prestance, pouvoir et maîtrise. À propos du livre de Silvia Federici : "Caliban et la Sorcière" S. Federici, Caliban et la sorcière. Femmes, corps et accumulation primitive, Paris, Entremonde, 2014, traduction de l’anglais (États-Unis) par le collectif Senonevero, revue et complétée par Julien Guazzini. À l’occasion de la publication en français de son livre, Antoine Artous discute de façon critique des analyses de Silvia Federici sur « l’esclavage et l’anéantissement des femmes » qui seraient portés par l’accumulation primitive et la période de transition du féodalisme au capitalisme.

Sorcier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sorcier/Sorcière Représentation d'une sorcière. Créature D’où vient le symbole féministe avec le poing levé? En Iran, un simple tatouage a suffi à créer une polémique d’une ampleur nationale. L’objet du scandale? Un poing levé dans le «symbole de Vénus», ou «symbole féminin», inscrit dans la chair de l’actrice Taraneh Alidoosti, que le New York Times qualifie de «Natalie Portman de l’Iran».

Related: