background preloader

Ouvrages

Facebook Twitter

Les mots indispensables pour parler du sexisme - Syros. En amour sommes-nous des FEMMES ? Collection : Les Petites Pommes du SavoirEditeur : LE POMMIER En amour sommes-nous des femmes ?

En amour sommes-nous des FEMMES ?

Les femmes ont-elles une manière bien à elles d’aimer, différente de celle des hommes ? Mais les femmes aiment-elles toutes de la même manière ? Et une femme d’une seule manière ? Plutôt que de nous embarquer dans des théories où la chair serait bien triste, l’auteur choisit de mettre la question en pratique. Philosophe, Florence Ehnuel cherche à mettre sa discipline en contact le plus étroit possible avec la vie individuelle, c’est pourquoi elle a choisi de l’enseigner dans un lycée technique. Que font les petits garçons aujourd'hui ?

Marre du rose. L'avis de Ricochet Nathalie Hense et Ilya Green signent un album qui épingle les stéréotypes en matière de différence fille et garçon.

Marre du rose

C’est de l’expression « garçon manqué » dont il est ici question. L’héroïne de cette histoire n’apprécie pas trop cette étiquette même si elle confesse volontiers aimer le noir, les dinosaures, les grues ou encore les fossiles. Ce qui l’insupporte c’est le mot « manqué » de cette expression assez assassine qui n’a pas d’équivalent pour les garçons qui ont des affinités avec les jouets et activités traditionnellement associés aux fille. Les illustrations réalistes et expressives d’Ilya Green aux traits fins baignent de couleurs acidulées.Un personnage vif pour une histoire qui mène la vie dure aux stéréotypes et apporte une bouffée d’air aux petites filles qui se sentent enfermées dans des goûts qui ne sont pas les leurs.

L'éditeur : Albin Michel Jeunesse Les livres jeunesse ont eu leur place au catalogue dès la création d’Albin Michel en 1900. Dis non ! J'appelle pas ça de l'amour (violences conjugales) On croit toujours tout savoir sur un sujet auquel on s'intéresse depuis longtemps.

J'appelle pas ça de l'amour (violences conjugales)

Le titre n'est pas sexué, puisque la violence à l'encontre des hommes existe aussi, mais très vite les auteurs, travaillant au Planning Familial, viennent empêcher la tentation de renvoyer hommes et femmes dos à dos : si quelques femmes frappent ou tuent leur conjoint (un homme meurt tous les quinze jours, contre une femme tous les trois jours), la majorité d'entre elles sont en état de légitime défense, pour elles-mêmes ou leurs enfants quand elles (contre-)attaquent.

Le grand coupable est bien le patriarcat, les représentations de soumission de la femme et la pression à la compétition sur les hommes. Si l'état des lieux paraît complet (dans la tradition d'Amnesty International) et devrait être un ouvrage de référence, ce qu'il manque, ce sont des solutions. le législateur seul a essayé de pallier la société machiste, qui le suit en traînant des pieds. Frisson de fille (détournement barbe bleue)

L'avis de Ricochet Lecteurs en recherche d’émotions fortes, ce livre est pour vous.

Frisson de fille (détournement barbe bleue)

Il parle de la vie, de celle qui fait frémir, bondir, agir. Louise voudrait s’amuser à se faire peur, jouer avec le feu, tester sa capacité à affronter le danger. Elle se dit qu’ « Etre grande : c’est rasoir. » « Elle pense : Je suis rasoir. » « Elle regarde son jardin bien ratissé et se demande s’il y reste quelque chose de drôle, de palpitant. Des petites fleurs féroces ? Pascale PineauVoir la chronique de Pascale Pineau L'éditeur : Rouergue Le département jeunesse des éditions du Rouergue a été créé en 1994 par Olivier Douzou juste après la parution de son premier album, Jojo la Mache. On n'est pas des poupées. L'avis de Ricochet « Tékitoi ?

On n'est pas des poupées

», demande un homme aux pantalons rouges et au crâne chauve à une jeune femme sautant à la corde. Surprise, elle lui rétorque qu'elle est une fille. Mais son statut ne signifie pas qu'elle aime le rose, les tutus et les princesses. Au contraire, cette héroïne troque volontiers balayette et paillettes contre un habit de corsaire. . « Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour lutter contre les stéréotypes », voici un manifeste féministe qui ne mâche pas ses mots, destiné aux enfants dès 4 ans. Emmanuelle PelotVoir la chronique de Emmanuelle Pelot Brève présentation par l'éditeur Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour lutter contre les stéréotypes... un premier manifeste féministe destiné aux enfants à partir de 4 ans. Voir un extrait.

Nunuche (revue féministe pour ados)