background preloader

Les sionistes démasqués restent bouche bée face à l'éloquent michel collon

Les sionistes démasqués restent bouche bée face à l'éloquent michel collon

Israël: "mauvais traitement" des enfants palestiniens en détention (UNICEF) Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a accusé l'Etat hébreu de maltraiter les enfants palestiniens détenus dans les prisons militaires israéliennes. Selon le Fonds, qui a publié mercredi un rapport spécial sur ce thème, chaque année, environ 700 enfants palestiniens de 12 à 17 ans sont "arrêtés, interrogés et détenus par l'armée, la police et les agents de sécurité israéliens". Dans la plupart des cas, il s'agit de garçons soupçonnés d'avoir lancé des pierres contre des soldats ou des véhicules militaires en mouvement. Le Fonds affirme que les droits des enfants sont violés à toutes les étapes de la procédure, depuis leur arrestation "chez eux entre minuit et cinq heures du matin par des soldats armés" jusqu'à leur procès à l'issue duquel ils se voient condamner à de lourdes peines de prison. "Israël œuvrera à leur application dans le cadre de sa coopération avec l'UNICEF", a conclu le diplomate.

Gaza : Amal Alameddine, la fiancée de Clooney, va enquêter contre Israël Amal Alameddine, la fiancée britannico-libanaise de Georges Clooney, a été nommée lundi à la commission d’enquête du Conseil des droits de l’homme de l’Onu. Elle enquêtera sur les violations des lois humanitaires par l’armée israélienne à Gaza, alléguées par les Palestiniens. Diplômée d’Oxford et de la faculté de droit de New York, Amal Alameddine, 36 ans, est une juriste internationale expérimentée, elle a défendu, entre autre, les intérêts de Julian Assange, le controversé fondateur de WikiLeaks, un sympathisant de l’organisation terroriste chiite libanaise du Hezbollah. En 2004, elle a travaillé à la Cour Internationale de Justice, l’avocate a aussi été conseillère pour le procureur du Tribunal spécial pour le Liban. Muriel Bensimon – © Le Monde Juif .info © Photo : DR

SNCF : discrimination sur injonctions israéliennes ? En visite à Paris, le président israélien aurait exigé que la SNCF « trie » ses salariés sur critères d’« origine ». La SNCF aurait-elle accepté sans broncher les prescriptions odieuses des autorités israéliennes ? En visite officielle le 8 mars dernier, le président israélien, Shimon Peres, arrive à Paris, en gare du Nord, à bord d’un train Thalys. Jusque-là, tout va bien. « À la question de savoir qui avait transmis ses instructions, le responsable de site a répondu aux salarié-e-s, dans un premier temps, que cela venait du protocole de la gare du Nord, puis de l’ambassade d’Israël, puis que cela venait du ministère de l’Intérieur et de l’ambassade d’Israël », écrit le syndicat SUD rail, dans un communiqué publié samedi. Nul ne sait pour l’heure si des plaintes ont été déposées, mais, selon SUD rail, une pétition a été envoyée par les salariés d’Itiremia de Paris Nord à leur direction, « lui rappelant qu’Itiremia et la SNCF étaient signataires de la charte de la diversité ».

Des centaines d’Israéliens défient l’interdiction de la police de manifester contre la guerre à Gaza Malgré l’interdiction policière d’effectuer des rassemblements publics, des centaines d’activistes pacifistes ont rempli les rues de Tel Aviv samedi dernier pour dire « non » à l’offensive militaire meurtrière d’Israël à Gaza. Les rapports divergent quant au taux de participation à la manifestation. Reuters parle d’une centaine de personnes. Le webzine israélien +972 parle quant à lui de « près de 500 activistes qui ont rempli le Rabin Square de Tel Aviv ». Les manifestants ont chanté des slogans tels que « Arrêtez le massacre ! « L’occupation est un crime qui nous blesse tous »; Signez [notre pétition] lors de la manifestation pacifiste à Tel Aviv cette nuit. Des dizaines de manifestants de droite ont organisé une contre-manifestation à proximité, mais aucun incident n’a été rapporté entre les deux groupes. Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a déclaré qu’aucun manifestant ayant pris part à ces manifestations illégales n’a été arrêté. Note de la rédaction de Croah

Des Israéliens donnent leur vote aux Palestiniens : rébellion sur Facebook « Je suis un citoyen israélien et je voudrais donner mon vote à un Palestinien sous l’occupation ou en exil ». A l’approche des élections législatives israéliennes, des centaines de citoyens israéliens délèguent leur vote, via Facebook, pour protester contre un système électoral qu’ils considèrent comme antidémocratique. Sur la page « Real Democracy » (Vraie Démocratie), les participants postent donc leur intention de « transférer » leur droit civique – souvent assortie d’une critique sévère du système – et attendent les consignes de vote. Capture d’écran sur la page Facebook de « Real Democracy » « Bonjour. Le 22 janvier se tiendront les élections législatives en Israël – élections anticipées à la suite de la dissolution du Parlement en octobre dernier par Benjamin Netanyahou. Pour ces élections israéliennes, les Palestiniens qui vivent sur les territoires occupés n’ont pas le droit de vote.

France: 4 mois de prison ferme pour avoir manifesté pour Gaza Procès en appel de Mohamed : est-ce un crime de soutenir la Palestine ? Dimanche 13 juillet 2014. L’offensive de l’armée israélienne dure depuis près d’une semaine. Des milliers de manifestant-e-s défilent à Paris pour dénoncer l’horreur dans laquelle sont plongé-e-s les habitant-e-s de Gaza, en plein mois de Ramadan. Parmi les personnes qui défilent, se trouvent Mohamed S., manutentionnaire de 23 ans, et son frère cadet. Ils font partie de ces millions de personnes, qui de Sydney à Londres, refusent de laisser la population de Gaza souffrir en silence. Le cortège arrivé à destination, la dispersion des manifestant-e-s se fait dans le calme, sous la pluie fine qui tombe alors sur Paris. « Tu n’as rien à faire en France. Deux jours plus tard, c’est pourtant Mohamed, le visage encore tuméfié, qui est présenté devant le juge, pour « violences sur agent dépositaire de l’autorité publique ». Pour triste qu’elle soit, l’affaire aurait pu en rester là. Liberté pour Mohamed !

La LDJ revendique l’agression d’un jeune, actuellement dans le coma ! La LDJ revendique dans un communiqué l’agression d’un jeune qui serait actuellement dans le coma, sur leur page Facebook il se glorifie de cette acte qui ferait suite à une altercation à Saint-Mandé (94), ce communiqué n’est plus accessible, étant donné qu’assumer n’est pas véritablement un point fort chez eux, mais j’ai pris soins de faire une capture d’écran. Ce n’est pas la première fois que ce groupe considéré comme terroriste aux États-Unis et interdit en Israël se permet de faire la pluie et le beau temps sans être inquiété par les autorités Françaises, l’affaire Bourarach en est l’exemple flagrant. J’en appelle à vos témoignages et recherches pour faire la lumière sur cette histoire, n’hésitez pas à donner vos informations en commentaire sur cette acte odieux et stopper l’impunité de cette association planquée Rue des Rosiers. Pensetouseul

Six prix Nobel appellent à un embargo sur les armes destinées à Israël Le grand quotidien londonien The Guardian a publié le 18 juillet 2014 un appel demandant un embargo sur les armes destinées à Israël. Il est signé par soixante-quatre éminentes personnalités dont six prix Nobel de la Paix. À Gaza, soulignent les signataires, Israël commet « des crimes de guerre et probablement des crimes contre l’Humanité ». Voici le communiqué des signataires appelant à l’embargo des armes à destination d’Israël : Une fois encore, Israël a déchaîné toute la puissance de ses forces militaires contre la population palestinienne captive, particulièrement dans la bande de Gaza assiégée, commettant un acte inhumain et illégal d’agression militaire. Parmi les signataires, on compte les prix Nobel de la Paix suivants : Mgr Desmond Tutu (Afrique du Sud, 1984), Betty Williams (Irlande du Nord, 1976), Jody Williams (États-Unis, 1997), Adolfo Peres Esquivel (Argentine,1980), Maired Maguire (Irlande du Nord, 1976) et Rigoberto Menchu (Guatemala, 1992). Lire sur Leaders

Les soldats israéliens torturent des enfants palestiniens, dit l'ONU Le comité a cherché à vérifier dans quelle mesure Israël respectait un accord de 1992 sur le droit des enfants. Il regrette le refus d'Israël de fournir plus d'informations sur la sort des enfants dans les territoires occupés et sur le Plateau du Golan depuis le dernier rapport qui date déjà de 2002. "Les petits Palestiniens sont régulièrement interrogés en hébreu, une langue qu'ils ne maîtrisent pas", selon le rapport. Le comité dispose de témoignages émanant d'anciens soldats israéliens stipulant que les enfants sont régulièrement arrêtés sans aucune raison. La plupart des enfants interrogés sont accusés d'avoir jeté des pierres, un délit pour lequel ils risquent jusqu'à 20 ans de prison. Ces dix dernières années, quelque 7000 enfants palestiniens âgés entre 12 et 17 ans, et parfois même d'à peine 9 ans, ont été interpellés, interrogés et détenus, précise le rapport. Belga

Le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec Israël | Offensive d'Israël à Gaza «La république bolivarienne du Venezuela, en cohérence avec sa vision d'un monde de paix, de solidarité et de respect du droit international, a décidé, en définitive, de rompre ses relations diplomatiques avec Israël», a indiqué un communiqué du ministère lu à la télévision publique VTV. Caracas a justifié sa décision, «face à la persécution inhumaine du peuple palestinien, dirigée par les autorités d'Israël», selon le texte. «Israël a refusé de tenir compte, systématiquement, des appels des Nations unies, violant de manière répétée et honteuse les résolutions approuvées» par l'ONU, selon le communiqué, qui ajoute qu'Israël «s'écarte, de plus en plus chaque jour, du droit international». Peu auparavant, le président bolivien Evo Morales avait annoncé que son pays rompait ses relations diplomatiques avec Israël, en signe de protestation contre l'offensive menée à Gaza, une semaine après l'expulsion de l'ambassadeur israélien de Caracas par son homologue vénézuélien. M.

YOU TUBE
MICHEL COLLON explique la stratégie US pour contrôler le Monde

Mise en ligne par mdi2008paca
le 25 janv. 2009
aucun pseudo intellectuel tel que bhl finkelkraut max gallo elie wiesel........n'a eu le courage d'accepter l'invitation de taddei, sans doute avaient ils peur de Mr collon qui les auraient également remis à leur place.
. by epc Feb 8

Related: