background preloader

Quesqu'un resistant ?

Quesqu'un resistant ?
60 ans après la fin de la 2e guerre mondiale, l'histoire de la résistance en France suscite encore des débats et alimente des controverses. Qui et combien étaient les résistants ? Quelles étaient leurs motivations ? Quand et pourquoi se sont-ils engagés ? Comment la résistance intérieure s'est-elle organisée ? Quels étaient ses rapports avec la résistance extérieure et le général de Gaulle, avec les Alliés ? 1. Les résistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes. 2. L'engagement dans la résistance a été plus ou moins précoce, dès 1940-1941 ou au contraire plus tardif, en 1943-1944. 3. Les résistants étaient isolés. 1. Les rares Français qui se sont engagés dans la résistance dès 1940 l'ont fait à titre individuel ou au sein de petits groupes isolés, agissant de façon spontanée, sans mots d'ordre, sans liens entre eux. 2. Quatre facteurs extérieurs à la résistance ont favorisé son développement : 3. 1. 2. 3.

http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/2GM/sujets/02resistance.htm

Related:  Exposé sur la résistance française de la Seconde Guerre MondialRésistanceangekanezaRésistance

Résistance intérieure française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Introduction[modifier | modifier le code] L'histoire de la Résistance intérieure, toute différente qu'elle soit de celle de la France libre, n'est pas dissociable de cette dernière. Le général de Gaulle, chef des Français libres, a ses agents en métropole occupée par le biais des réseaux du BCRA ou d'envoyés tels que Jean Moulin, Pierre Brossolette et Jacques Bingen. Ces derniers reçoivent la charge d'unifier la Résistance intérieure, sous l'égide de Londres puis d'Alger.

La Résistance durant l'occupation - Site de Pascal BERNARD d'Outreau L'histoire de la Résistante Edmone ROBERT SOURCE À Saint-Aubin-sur-Algot, la place devant la mairie porte le nom d'Edmone-Robert, depuis le 22 juin 1997. Edmone Robert y enseigna pendant un peu plus de trois années, à partir du 1er octobre 1937.À Airan, non loin de la, entre Mézidon et Argences, depuis deux ans, l'école publique, porte aussi le nom de cette jeune femme née en 1912. « L'âme de la Résistance communiste en pays d'Auge », écrit Jean Quellien, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Caen, spécialiste de la période de l'occupation et de la Libération en Normandie, dans son livre intitulé Résistance et sabotages en Normandie, aux éditions Charles Corlet. Attaques et sabotages Edmone Robert assura un remplacement de quelques mois à l'école d'Airan. Par la suite, elle devait enseigner à Crèvecoeur-en-Auge, à Touques et enfin à Saint-Aubin-sur-Algot.

Résistance intérieure française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire de la Résistance intérieure, toute différente qu'elle soit de celle de la France libre, n'est pas dissociable de cette dernière. Le général de Gaulle, chef des Français libres, a ses agents en métropole occupée par le biais des réseaux du BCRA ou d'envoyés tels que Jean Moulin, Pierre Brossolette et Jacques Bingen. Ces derniers reçoivent la charge d'unifier la Résistance intérieure, sous l'égide de Londres puis d'Alger.

la Résistance Ensemble des actions menées, durant la Seconde Guerre mondiale, contre les occupants et leurs auxiliaires ; ensemble de ceux qui ont participé à ces actions. Introduction De 1940 à 1944, l'Allemagne hitlérienne domine le continent européen. L'ambition de Hitler est de modeler autour du grand Reich germanique (Grossdeutschland) une Europe inféodée, contrainte de mettre ses richesses humaines et économiques à sa disposition. Mais la nazification de l'Europe se heurte dans tous les pays à des actes de résistance, qui vont aller en s'amplifiant au fur et à mesure du durcissement des conditions d'occupation et de l'amélioration de l'organisation des réseaux de résistants. Les objectifs de la Résistance sont militaires et visent à aider l'effort de guerre par le sabotage, le renseignement, le rapatriement des combattants (aviateurs par exemple) puis la formation de maquis.

Vercors et résistance. Le Vercors est une très belle région du sud de la France qui attire de nombreux touristes. Son histoire est tristement associée à la deuxième guerre mondiale. Selon certains livres et la version officielle, à partir de 1940 le Vercors est un lieu de refuge en particulier pour les victimes des mesures de discriminations politiques ou raciales du gouvernement de Vichy. Avec l’occupation de la zone sud en novembre 1942, la montagne du Vercors devient également site de résistance pour ceux qui refusent l’idée d’une France soumise. Le Vercors, visible de très loin, depuis les portes de Lyon, ressemble à une forteresse naturelle de soixante kilomètres de long sur trente de large. Liste des réseaux et mouvements de la Résistance intérieure française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Liste des réseaux et mouvements de la Résistance intérieure française (1940-44) Parmi les différentes organisations de la Résistance intérieure française, on a coutume de distinguer les réseaux et les mouvements[1]. Un réseau est une organisation créée en vue d'un travail militaire précis (renseignement, sabotage, évasion de prisonniers de guerre et de pilotes tombés chez l'ennemi).

www.cinehig.clionautes.org/hebergement/aubrac/histoire/vichy.htm L’Armistice impliquait par définition une négociation et une collaboration avec le vainqueur puisque celui-ci occupe un État resté en théorie souverain. Le gouvernement français doit dans ce cadre partager avec lui la tâche de gérer le pays, et la réussite de sa Révolution nationale dépend de la marge de main d’œuvre de celui-ci lui laisse. La stratégie connue sous le nom de « collaboration d’Etat » résulte directement de ces contraintes et de ses ambitions. Elle se distingue nettement par sa nature.

La Résistance pendant la Seconde guerre mondiale - Francetv Éducation La résistance juive aux nazis s'accrut à mesure que les déportations s'intensifiaient et que les rumeurs de l'existence des camps de la mort atteignaient les ghettos. Dans plusieurs d'entre eux, des révoltes éclatèrent : l'insurrection du ghetto de Varsovie fut la plus célèbre. En avril 1943, les troupes allemandes encerclèrent le ghetto de Varsovie, dans le but de rassembler tous les juifs restants, mais ceux-ci ripostèrent. Les forces en présence étaient déséquilibrées ; en se déplaçant habilement dans le réseau des égouts, les juifs parvinrent à tenir les Allemands en respect pendant plusieurs semaines. Malgré cela, en mai, le ghetto fut complètement détruit.

Liste de résistants Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article contient une liste de personnes qui se sont engagées dans la Résistance intérieure française durant la Seconde Guerre mondiale et qui ont osé défier l'autorité de l'occupant allemand en participant clandestinement à l'un ou l'autre des types d'action suivants, et ce de façon notable : Le service secret britannique Special Operations Executive (SOE) fait l'objet de deux listes spécifiques et d'une catégorie : Certains résistants ont été décorés de la Médaille de la Résistance. Consulter :

La Résistance: devoir de mémoire défintion de la Résistance La Résistance Intérieure française, appelée en France La Résistance, désigne l'ensemble des mouvements, opérations et réseaux clandestins qui, durant la Seconde Guerre mondiale, ont poursuivi la lutte contre l'Axe et ses relais collaborationnistes. Cette lutte a commencé à l'Armistice du 22 juin 1940 et s'est achevée lors de la Libération en 1944. " La Résistance avait développé des réflexes unitaires, enseignant la coopération entre couches sociales, confessions ou opinions différentes. Elle avait appris à mobiliser les hommes autour de quelques grandes valeurs éthiques: le courage, l'esprit de responsabilité, l'honneur, la liberté, la fraternité les droit de l'hommes, l'humanisme et la tolérance.

Résistance intérieure française « Résistance intérieure française » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Contexte[modifier | modifier le wikicode] En septembre 1939, le Troisième Reich envahit la Pologne. En réaction, la France et la Grande-Bretagne déclarèrent la guerre à l'Allemagne nazie.

Ce site nous explique qui étaient les résistants, leurs motivations et les difficultés qu'ils ont éprouvé. by cpl_pparouty Mar 16

Related: