background preloader

Vandoncourt, un village auto-géré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire

Vandoncourt, un village auto-géré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire
==> Dossier sur Vandoncourt de Cathy Firmin (pdf de 15 pages) PROBLÉMATIQUE : Démocratie directe, pouvoir aux citoyens. Le 28.09.2010. Banqueroutes frauduleuses, crise du climat, chômage, pollutions, exclusions… S’il est un sentiment largement partagé par la population dans son ensemble, c’est bien celui de l’impuissance généralisée du citoyen face aux grands problèmes de notre temps. La démocratie représentative a réussi ce tour de force de détourner le pouvoir de l’individu au profit d’assemblées et d’états sans pouvoirs et sans scrupules face aux diktats économiques de la pensée unique. Le Jura, c’est comme le nord de la chanson, c’est d’abord un gros cœur, depuis longtemps. Inspiré d’un système communautaire traditionnel Lire : Sociétés gentilices : les premières organisations humaines Démocratie directe, autogestion et contrôle populaire Le consensus, garant de la cohésion Cet engouement n’a pas empêché les difficultés et l’usure de s’installer. Communication et formation des jeunes Related:  Résistance & activismeAutogestion

Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand Tordères est connu pour sa démocratie participative. Comment le projet et l’équipe municipale se sont-ils constitués ? Aux dernières élections, le maire sortant en avait ras la casquette, et le précédent (qui était resté 14 ans à la mairie), plutôt procédurier et bétonneur, voulait y retourner. Très vite, des idées essentielles se sont imposées, quant à la constitution de la liste et au fonctionnement de l’équipe municipale : 1. Comment se sont déroulées les élections ? Des 20 personnes retenues, seules 11 se sont finalement présentées, afin de pouvoir faire face à la liste adverse malgré le panachage électoral. Quelles priorités pour le village ? « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste… » C’est l’esprit de notre programme. Comment les habitants participent-ils à la prise de décision ? Pour le premier conseil municipal, nous avons envoyé une lettre aux habitants : tous pouvaient s’inscrire dans les commissions municipales et extra-municipales de leur choix. Un dernier mot ?

Dans un village de la Drôme, la révolution participative est en marche ! Cet article a initialement été publié dans le journal L’âge de faire. Mardi 20 mai. Ce soir, l’ambiance est studieuse chez Joachim Hirschler. Attablés dans son salon, six villageois planchent sur un projet de réduction de l’éclairage public : pour éviter le gaspillage d’électricité et la pollution lumineuse, les lampadaires ne resteront plus allumés toute la nuit. « Et si on faisait un achat en gros de lampes de poche à manivelle, que la mairie revendrait à petit prix aux habitants ? Gap ? Fonctionnement collégial plutôt qu’organisation pyramidale « Si j’avais géré seul l’éclairage public, j’aurais choisi des horaires standards », confie Joachim avec son accent allemand. Cette organisation a été élaborée par le collectif avant les élections. « On a fait un travail de fond, pendant deux mois, sur ce que c’est qu’un fonctionnement collégial », indique Fernand Karagiannis. « Tu t’attends à une discussion PMU… Et tac tac tac, gommettes ! Mercredi 21 mai. « Néo » et « anciens » Jeudi 22 mai.

« Il y a quelqu’un dans ma tête, mais ce n’est pas moi » Piotr Ouspenski disait en 1947 qu’un fait d’une importance prodigieuse avait échappé à la psychologie occidentale, à savoir que l’homme ne se rappelait pas lui-même, qu’il vivait, agissait et raisonnait dans un profond sommeil, dans un sommeil non pas métaphorique mais absolument réel. Depuis les développements récents en neurosciences et en sciences cognitives, la psychologie occidentale vient de rattraper son retard, et le tableau qu’elle dresse s’accorde parfaitement avec l’ésotérisme chrétien ravivé par Gurdjieff et Mouravieff. L’homme est effectivement une machine gouvernée par les influences extérieures. La recherche sur l’inconscient adaptatif suggère que la plupart de ce que nous voulons voir est invisible. Cet étranger à l’intérieur de nous-même, pour reprendre le titre de l’ouvrage de Wison, contrôle la majorité de ce que vous faites, bien que vous n’ayez aucune conscience de cela. Pensée rapide et pensée lente Prenons l’exemple de la mémoire. Source « L’homme est une machine.

‘Anarchism could help to save the world’ Ed Miliband’s late-night pilgrimage to Russell Brand’s loft apartment, days before the last election, was seen by supporters as a canny bid for the youth vote, and by critics as a cringe-worthy attempt to harness the Shoreditch Messiah’s charisma. Yet neither view captures its real significance as a sign of the profound weakness of mainstream social democracy and its desperate efforts to co-opt the energies of the most dynamic element of today’s left: anarchism. In their eagerness to ridicule Brand’s “ramblings”, commentators have ignored his strong identification with the left-anarchist tradition. For among the works he has recommended to his followers is a collection of writings by another charismatic figure who sometimes lived in London, the father of anarchist communism: Prince Peter Kropotkin. Comparisons between Kropotkin and Brand may seem strained. It is no surprise that anarchist sages and prophets should be so fashionable, both then and now.

¿ Curieuses Démocraties ? Ekiga ~ Free Your Speech 1200 salariés, pas de patron et aucune hiérarchie : les secrets de la coopérative Cecosesola au Venezuela Des supermarchés, un hôpital, des productions agricoles, des services d’épargne… La coopérative vénézuelienne Cecosesola propose ses services à des dizaines de milliers de personnes et des prix très abordables. L’entreprise fonctionne sans hiérarchie ni patron. Son secret : l’autogestion intégrale et un fonctionnement horizontal permanent. Une initiative présentée dans un webdocumentaire, « Poder sin poder, l’autogestion au quotidien », qui nous emmène à la rencontre de douze projets radicalement démocratiques, en Espagne, en Argentine et au Venezuela. Cecocesola est un groupement de coopératives qui propose à la communauté de la ville de Barquisimeto – un bon million d’habitants – plusieurs services à des prix très accessibles. Ils disposent de plusieurs supermarchés (ferias), d’un hôpital, d’un funérarium, d’un service de crédit et d’épargne, d’un réseau de production agricole… Mais leur spécificité est dans leur mode d’organisation. Un apprentissage constant A découvrir ici.

Démocratie&Economie : en Pays Midi-Quercy la Société Civile s'organise avec les collectivités locales Redaction Caylus redaction.caylus@cfmradio.fr Photo lors de la conférence Démocratie&Economie: que peut faire la Société Civile ? salle des associations à Caylus le 23 Novembre 2015 La vie civique s'exprime de moins en moins dans les urnes, ne pas prendre en compte cette évidence est un danger pour la démocratie et la république. Le système de gouvernance a besoin de replacer dans ses fondements le sens civique lié à l'intérêt général de l'économie réelle. C'est le moyen d'éviter en priorité : la course aux intérêts des opportunistes ( conscients ou inconscients s'enfermant dans des partis faisant de la vie politique des moyens personnels d'échapper aux crises que subissent tous les Français) et d'éviter d'autre part à notre pays de sombrer tel le Titanic. Une suite à cette conférence: Démocratie&Economie : que peut faire la Société Civile ? "La multiplication des crises nous touchent socialement et individuellement . Réunions d'informations sur le fonctionnement de Lien en Pays d'OC

Le frigo du désert : une alternative écologique au réfrigérateur France / / Europe Des économies de sous et d’énergie, une alternative au réfrigérateur naturelle et efficace. UneTouteZen ous fait découvrir le frigo du désert. © Practical Action Initialement conçu pour économiser les ressources en Afrique où les conditions sont précaires, le frigo du désert, appelé également Pot Zeer, est un moyen écologique de conservation des fruits et légumes. Le système est celui du système de l’évaporation par l’eau apportée aux aliments. Entre les 2 pots, on place du sable que l’on arrose 2 fois par jour, le tout est recouvert d’un linge humide. Vidéo : Pour en savoir un peu plus sur le Zeer : Une étude scientifique a confirmé l’efficacité de ce système, en moyenne, les aliments sont conservés 10 fois plus longtemps que d’ordinaire. A titre comparatif : un frigo ordinaire coûte environ 300€ et consomme en moyenne 250 kW par anun frigo américain coûte environ 800€ et consomme en moyenne 530 kW par anle frigo du désert coûte environ 10€ et ne consomme rien A acheter :

Andalousie : des centaines d'ouvriers se réapproprient des terres livrées à la spéculation « Quand nous sommes arrivés à Somonte pour occuper les terres, c’était un matin très tôt, au lever du soleil, se souvient Javier Ballestero, ouvrier agricole andalou. J’ai été surpris par le silence. Il n’y avait pas d’oiseaux sur ces terres ! Pas de vie ! Rien ! Le SOC-SAT [1], syndicat d’ouvriers agricoles qui a organisé l’occupation, est habitué aux luttes foncières. « La terre est à vous. En ce matin hivernal, une trentaine de personnes se pressent autour d’un brasero, installé devant la petite cuisine de la « finca ». Une dizaine de militants portugais d’extrême gauche, en visite, et quelques militants français et espagnols, de passage ou séjournant à Somonte, se dirigent vers le hangar où est entreposé le matériel agricole. Développer une agriculture biologique paysanne Peu à peu, la brume se lève. Contre une répartition « féodale » des terres Droit d’usage Une partie de ces terres sont alors louées à des coopératives de petits paysans. Somonte, symbole d’une lutte populaire

NOTRE-DAME-DES-LANDES, LES TRITONS CONTRE LE BÉTON Mercredi 13 janvier, journée décisive pour la ZAD (Zone À Défendre) de Notre-Dame-des-Landes. « Ni procès, ni expulsions ! » : plusieurs milliers de personnes se sont réunies devant le palais de justice de Nantes pour soutenir les onze habitants et quatre fermes assignés par Vinci qui réclame, au nom de l’État qui lui a concédé l’exploitation de la zone, leur expropriation et leur expulsion. La décision du Tribunal de Grande Instance sera rendue le 25 janvier prochain. Le béton contre les tritons [1h25] Télécharger le MP3- Écouter dans une nouvelle fenêtre - Là-bas si j’y suis était en direct mercredi 13 janvier depuis les studios de Jet FM à Nantes avec, autour de Daniel MERMET : Dominique FRESNEAU, co-président de l’ACIPA (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d’Aéroport de Notre-Dame-des-Landes) Jean-Baptiste HULIN, membre de COPAIN 44 (Collectif des Organisations Professionnelles Agricoles INdignées par le projet d’aéroport) 01. 01. 02. 03. 04.

Related: