background preloader

Vandoncourt, un village auto-géré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire

Vandoncourt, un village auto-géré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire
==> Dossier sur Vandoncourt de Cathy Firmin (pdf de 15 pages) PROBLÉMATIQUE : Démocratie directe, pouvoir aux citoyens. Le 28.09.2010. Banqueroutes frauduleuses, crise du climat, chômage, pollutions, exclusions… S’il est un sentiment largement partagé par la population dans son ensemble, c’est bien celui de l’impuissance généralisée du citoyen face aux grands problèmes de notre temps. La démocratie représentative a réussi ce tour de force de détourner le pouvoir de l’individu au profit d’assemblées et d’états sans pouvoirs et sans scrupules face aux diktats économiques de la pensée unique. Le Jura, c’est comme le nord de la chanson, c’est d’abord un gros cœur, depuis longtemps. Inspiré d’un système communautaire traditionnel Lire : Sociétés gentilices : les premières organisations humaines Démocratie directe, autogestion et contrôle populaire Le consensus, garant de la cohésion Cet engouement n’a pas empêché les difficultés et l’usure de s’installer. Communication et formation des jeunes Related:  Résistance & activismeAutogestion

Tordères : commune autogérée, mode d'emploi - Marion Dumand Tordères est connu pour sa démocratie participative. Comment le projet et l’équipe municipale se sont-ils constitués ? Aux dernières élections, le maire sortant en avait ras la casquette, et le précédent (qui était resté 14 ans à la mairie), plutôt procédurier et bétonneur, voulait y retourner. Très vite, des idées essentielles se sont imposées, quant à la constitution de la liste et au fonctionnement de l’équipe municipale : 1. Comment se sont déroulées les élections ? Des 20 personnes retenues, seules 11 se sont finalement présentées, afin de pouvoir faire face à la liste adverse malgré le panachage électoral. Quelles priorités pour le village ? « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste… » C’est l’esprit de notre programme. Comment les habitants participent-ils à la prise de décision ? Pour le premier conseil municipal, nous avons envoyé une lettre aux habitants : tous pouvaient s’inscrire dans les commissions municipales et extra-municipales de leur choix. Un dernier mot ?

CommentReparer.com - Apprenez à tout réparer Liberté, Égalité, Fraternité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] En 1848, elle a été adoptée comme devise officielle par le Grand Orient de France et comme devise nationale par la IIe République lors de sa proclamation. Origine[modifier | modifier le code] À propos des origines de la devise, l'historienne Mona Ozouf explique : « Sans doute a-t-on pu retracer l'histoire pré-révolutionnaire de la formule, et faire remarquer que les trois mots magiques de nos frontons étaient déjà parmi ceux qu'affectionnaient, au XVIIIe siècle, les sociétés de pensée. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 fixe deux des trois principes clés de la République : la liberté et l’égalité. Considérations historiographiques[modifier | modifier le code] Toujours selon Mona Ozouf, « la naissance de la devise manque d'éclat et de netteté (...) ». Premiers usages[modifier | modifier le code] Enseigne (?) Postérité[modifier | modifier le code] Liberté[modifier | modifier le code]

Dans un village de la Drôme, la révolution participative est en marche ! Cet article a initialement été publié dans le journal L’âge de faire. Mardi 20 mai. Ce soir, l’ambiance est studieuse chez Joachim Hirschler. Attablés dans son salon, six villageois planchent sur un projet de réduction de l’éclairage public : pour éviter le gaspillage d’électricité et la pollution lumineuse, les lampadaires ne resteront plus allumés toute la nuit. « Et si on faisait un achat en gros de lampes de poche à manivelle, que la mairie revendrait à petit prix aux habitants ? Gap ? Fonctionnement collégial plutôt qu’organisation pyramidale « Si j’avais géré seul l’éclairage public, j’aurais choisi des horaires standards », confie Joachim avec son accent allemand. Cette organisation a été élaborée par le collectif avant les élections. « On a fait un travail de fond, pendant deux mois, sur ce que c’est qu’un fonctionnement collégial », indique Fernand Karagiannis. « Tu t’attends à une discussion PMU… Et tac tac tac, gommettes ! Mercredi 21 mai. « Néo » et « anciens » Jeudi 22 mai.

« Il y a quelqu’un dans ma tête, mais ce n’est pas moi » Piotr Ouspenski disait en 1947 qu’un fait d’une importance prodigieuse avait échappé à la psychologie occidentale, à savoir que l’homme ne se rappelait pas lui-même, qu’il vivait, agissait et raisonnait dans un profond sommeil, dans un sommeil non pas métaphorique mais absolument réel. Depuis les développements récents en neurosciences et en sciences cognitives, la psychologie occidentale vient de rattraper son retard, et le tableau qu’elle dresse s’accorde parfaitement avec l’ésotérisme chrétien ravivé par Gurdjieff et Mouravieff. L’homme est effectivement une machine gouvernée par les influences extérieures. La recherche sur l’inconscient adaptatif suggère que la plupart de ce que nous voulons voir est invisible. Cet étranger à l’intérieur de nous-même, pour reprendre le titre de l’ouvrage de Wison, contrôle la majorité de ce que vous faites, bien que vous n’ayez aucune conscience de cela. Pensée rapide et pensée lente Prenons l’exemple de la mémoire. Source « L’homme est une machine.

‘Anarchism could help to save the world’ Ed Miliband’s late-night pilgrimage to Russell Brand’s loft apartment, days before the last election, was seen by supporters as a canny bid for the youth vote, and by critics as a cringe-worthy attempt to harness the Shoreditch Messiah’s charisma. Yet neither view captures its real significance as a sign of the profound weakness of mainstream social democracy and its desperate efforts to co-opt the energies of the most dynamic element of today’s left: anarchism. In their eagerness to ridicule Brand’s “ramblings”, commentators have ignored his strong identification with the left-anarchist tradition. For among the works he has recommended to his followers is a collection of writings by another charismatic figure who sometimes lived in London, the father of anarchist communism: Prince Peter Kropotkin. Comparisons between Kropotkin and Brand may seem strained. It is no surprise that anarchist sages and prophets should be so fashionable, both then and now.

Comptabilité générale copyleftDes liens ne fonctionnent plus ?Avez-vous des suggestions ?des commentaires, des corrections, un encouragement... ?Pour info : Non, il n'y a pas de version papier ou DOC, PDF, etc. de ces notes. Envoyez-moi un E-Mail (cuy(point)w(at)skynet(point)be)Attention (at) signifie @ et (point) signifie . Accueil CUY = See you why? EasyCounter BelStat ¿ Curieuses Démocraties ? Ekiga ~ Free Your Speech 1200 salariés, pas de patron et aucune hiérarchie : les secrets de la coopérative Cecosesola au Venezuela Des supermarchés, un hôpital, des productions agricoles, des services d’épargne… La coopérative vénézuelienne Cecosesola propose ses services à des dizaines de milliers de personnes et des prix très abordables. L’entreprise fonctionne sans hiérarchie ni patron. Son secret : l’autogestion intégrale et un fonctionnement horizontal permanent. Une initiative présentée dans un webdocumentaire, « Poder sin poder, l’autogestion au quotidien », qui nous emmène à la rencontre de douze projets radicalement démocratiques, en Espagne, en Argentine et au Venezuela. Cecocesola est un groupement de coopératives qui propose à la communauté de la ville de Barquisimeto – un bon million d’habitants – plusieurs services à des prix très accessibles. Ils disposent de plusieurs supermarchés (ferias), d’un hôpital, d’un funérarium, d’un service de crédit et d’épargne, d’un réseau de production agricole… Mais leur spécificité est dans leur mode d’organisation. Un apprentissage constant A découvrir ici.

Pico turbine hydroélectrique Vous trouverez dans cet article le compte-rendu de la réalisation d'une pico centrale "hydroélectrique" (hydraulique et électrique). La fonction principale de ce système est de recharger un parc de batteries semi-stationnaires destinées à l'alimentation électrique d'un chalet d'alpage, en association avec des cellules photovoltaiques (je ne traiterai pas de la partie photovoltaique dans cet article). Pour la petite histoire, l'idée même du projet est née alors que je nettoyais ma brouette après quelques travaux de maçonnerie. En manipulant le pistolet à jet d'eau, j'ai toujours été frappé par la force qu'excerçait ce dernier sur mon poignet: a chaque pression sur la gachette, mon bras reculait systématiquement. Quelques travaux plus tard, lors d'un énième nettoyage, la brouette sur le dos, la roue s'est mise à tourner alors que je dirigeais le jet dans sa direction, l'idée était née ... Ce document a pour but d'exposer mon travail et de partager mon expérience. Chapitre 2. Note 2. 2. 3.

Related: