background preloader

Ben Ali, un ami si généreux

Ben Ali, un ami si généreux

http://www.marianne.net/

Related:  Liaisons dangereusesPluralisme

Le passé de Gérard Longuet peut-il gêner le gouvernement ? En choisissant de se séparer de Michèle Alliot-Marie, Nicolas Sarkozy souhaitait en finir avec la polémique sur les vacances tunisiennes de la ministre, la dernière d'une série de scandales ayant touché, depuis un an, nombre de ministres. Face à l'agacement croissant de l'opinion publique devant ces affaires à répétition de conflits d'intérêts, d'abus de privilèges et de soutiens politiques contestables, qui minent la popularité de l'exécutif, l'Elysée sait qu'il faut agir. Pourtant, en choisissant de faire entrer Gérard Longuet au gouvernement, Nicolas Sarkozy prend le risque de devoir faire face à de nouvelles polémiques. S'il n'a jamais été condamné, l'ancien patron de la majorité UMP au Sénat possède en effet un passé judiciaire complexe, et continue d'être à l'origine de polémiques régulières, le plus souvent dues à son "franc-parler". Il y a d'abord une jeunesse passée à la droite de la droite.

Lettre ouverte à Jean Tirole - AFEP Cher Monsieur, La diversité intellectuelle n’est pas source d’obscurantisme et de relativisme mais d’innovations et de découvertes ! La dépêche AFP du jeudi 23 janvier fait état d’un courrier que vous avez adressé au ministère de l’Éducation nationale. Cette lettre, a-t-on dit, aurait joué un rôle dans le recul du ministère concernant son intention de créer une nouvelle section en économie. Il nous semble utile d’y répondre car vos propos illustrent les motivations qui nous poussent à souhaiter quitter la section de « sciences économiques » pour une nouvelle section « Économie et société », ouverte et interdisciplinaire. A ce propos, vous évoquez une possible « catastrophe pour la visibilité et l’avenir de la recherche en sciences économiques dans notre pays ».

Les Débats samedi 14 avril 2012 Le directeur des Etablissements pénitentiaires révèle L'écrasante majorité des prisonniers sont à propos d'@si La vocation principale d’@rrêt sur images est la réflexion critique sur les médias. L’unique ressource de notre site est constituée par les abonnements, ce qui garantit notre totale indépendance par rapport à tous les pouvoirs, institutions, entreprises, annonceurs, ou aux autres médias. Le tarif normal est de 40€ par an, ou 3,5€ par mois. Le site d’@rrêt sur images prolonge l’émission du même nom, émission de relecture des images télévisées, créée par la chaîne publique de télévision France 5 en 1995, et supprimée en 2007. Le site élargit le champ d’intervention de l’ancienne émission : tous les médias sont désormais concernés, et plus seulement la télévision. Par ailleurs, dans certains domaines (critique littéraire, économie) le site ne se contente plus de critiquer les médias existants, mais entreprend ponctuellement de suppléer à leurs carences, en produisant des articles et des émissions qui lui semblent faire défaut dans l'offre existante.

Quand Longuet séjournait en Tunisie aux frais du régime de Ben Ali Après Michèle Alliot-Marie, un autre ministre est pointé du doigt pour ses accointances avec le régime tunisien. Selon une enquête très documentée à paraître mercredi 1er juin dans Les Inrockuptibles, et déjà en partie disponible sur le site de l'hebdomadaire, Gérard Longuet, actuel ministre de la défense, aurait bénéficié en 2006 d'une prise en charge par l'Etat tunisien de ses frais de séjour dans un hôtel de luxe. A l'époque sénateur UMP, M. Longuet serait venu en vacances en Tunisie en compagnie du journaliste économique Jean-Marc Sylvestre, avec qui il pratique le bateau.

Economistes : la guerre entre orthodoxes et hétérodoxes est déclarée Rien ne va plus dans le petit monde des économistes divisés entre orthodoxes – les tenants d’une vision néolibérale de l’économie – et les hétérodoxes – les autres. Objet de cette guerre ouverte à coup de courriers au ministère ou de tribunes publiées dans les médias ? La création d’une nouvelle section d’économie au sein du Conseil national des universités (CNU) qui délivre, entre autres, les sésames pour enseigner. Cette nouvelle section souhaitée par l’Association française d’économie politique (AFEP) – qui regroupe les hétérodoxes – a tout d’abord été soutenue par la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem avant qu'elle fasse volte-face sous pression des orthodoxes.

Phelps, athlète le plus médaillé de l'histoire olympique Michael Phelps n'est plus seulement une légende vivante du sport : le voilà devenu mardi à Londres le véritable seigneur des anneaux olympiques, avec désormais 19 médailles autour du cou. Le 19 septembre 2000, un gamin américain de 15 ans plonge dans le bassin olympique de Sydney pour décrocher la 5e place du 200 m papillon. Seuls quelques spécialistes à l'œil averti, et un entraîneur nommé Bob Bowman, qui couve la pépite depuis ses 10 ans, peuvent deviner ce jour-là que Phelps va devenir le plus grand nageur de l'histoire. Celui qui va faire tomber le record légendaire de la natation (les sept médailles d'or de l'Américain Mark Spitz à Munich en 1972) et supplanter la gardienne du temple olympique (la gymnaste soviétique Larisa Latynina et ses 18 médailles entre 1956 et 1964). L'Américain, plus à l'aise dans les bassins que devant micros et caméras, s'est hissé aux sommets de façon précoce et a su durer dans un sport à l'exigence extrême.

Brave Patrie Le président de la République vient de lancer un grand débat démocratiquement participatif sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Soucieux de prendre de la hauteur et de traiter des questions de fond qui passionnent les électeurs - et rejetant ainsi, comme à son habitude, le sinistre populisme épidermique qui caractérise certains opposants de sombre mémoire - Nicolas Sarkozy invite les Français à débattre de son bilan à mi-parcours. Ou en tout cas à mi-premier mandat, soit un quatre-centième d’un Parcours de Mille Ans.

Une nouvelle affaire embarrassante pour Villepin - Presidentielle 2012 L’enquête pour « escroqueries en bande organisée et abus de confiance », ouverte à Strasbourg en janvier 2009 et dans laquelle six anciens dirigeants de l’association des Relais & Châteaux ont été mis en examen, pourrait désormais s’intéresser à Dominique de Villepin. L’ancien Premier ministre n’a jamais caché ses liens d’amitié avec Régis Bulot, ex-patron des Relais & Châteaux, actuellement écroué. La justice soupçonne ce dernier d’avoir profité entre 2002 et 2008 d’un système de commissions occultes en marge de la fabrication du guide annuel de l’enseigne. Les revues de sciences humaines et sociales (2) : l’évaluation de la recherche et des chercheurs La bibliométrie et les SHS L’instrument privilégié de l’étude de la production scientifique, la bibliométrie, consiste à mesurer cette production à partir des articles publiés dans les revues et à l’évaluer à partir des citations de ces articles dans les autres revues. À l’origine il ne s’agissait pas de classer les revues et les chercheurs (et par extension, les laboratoires de recherche, les universités, etc.).

BiblioEnge Vous avez constitué une jolie petite bibliothèque avec Calibre, l’avez organisée presque amoureusement au cours de longues veillées…Vous êtes content de vous et vous aimeriez bien en faire profiter quelques privilégiés bibliophiles. Une petite application vous le permettra assez facilement : Calibre2opds (ne pas confondre avec Calibre – tout court ^^). Vous aurez besoin d’un espace de stockage / partage en ligne : DropBox. Au gré des options, vous pouvez faire un catalogue seulement consultable, pour montrer vos centres d’intérêt, les livres que vous aimez… et aller jusqu’à permettre le téléchargement de vos livres. I. S’occuper d’abord du stockage du catalogue : DropBox

Guerre de l'électricité : prix de revente, GDF et le "pillage" d'EDF La guerre fait rage depuis des semaines entre EDF et ses concurrents privés (menés par GDF Suez) pour définir le prix de revente de l'électricité nucléaire produite par EDF, que l'électricien public va devoir désormais céder dans le cadre de la libéralisation des marchés de l'énergie. En jeu ? Rien de moins que l'avenir du service public de l'électricité en France, géré depuis la fin de la seconde guerre mondiale par l'opérateur historique... Les choses sont simples. Dans le cadre de la loi Nome (poussée par l'Union européenne), EDF doit céder une partie de sa production nucléaire (jusqu'à 25%) à ses concurrents privés à un prix fixé par les pouvoirs publics. Et le gouvernement doit trancher dans les semaines à venir pour déterminer le montant de rachat du mégawattheure.

ENQUETE. L'étrange Monsieur Russie de Sarkozy - Politique C'est une lettre restée jusqu'ici secrète. Un courrier de président à président. Le 17 janvier 2011, Nicolas Sarkozy écrit à son homologue russe, Dmitri Medvedev, pour vanter les mérites d'un homme dont il a décidé de faire son émissaire en Russie. Un homme qui, souligne-t-il, "jouit de toute [sa] confiance" et qui est "une personnalité économique respectée en France". Un homme qui a "une connaissance intime des milieux économiques français et russe avec lesquels il travaille depuis des années". Le président de la République, qui a fait du rapprochement avec Moscou un des axes majeurs de sa politique étrangère, précise qu'il va ordonner aux autorités françaises d'apporter "leur soutien" à son représentant et demande à son "ami Dmitri" de lui ouvrir les portes du Kremlin et des grandes entreprises de son pays.

Nouvelle section d’économie : risques et opportunités Des rumeurs contradictoires ont couru sur la création d’une nouvelle section d’économie au Conseil national des universités (CNU), qui suscite des controverses. L’existence de plusieurs sections du CNU pour une même discipline n’est pas, a priori, une aberration : il existe trois sections pour le droit ou la chimie par exemple. Cette pluralité peut se justifier par l’éloignement thématique ou méthodologique : les spécialistes de l’économétrie non linéaire des taux de change ont peu de choses en commun avec ceux de l’analyse institutionnelle de la relation salariale.

Related:  Brice HortefeuxEconomie verte / Green economyjournauxNewsFRJournauxMediatorAprès le 11 juillet Ca continueePressejournauxNo sarkozy dayPresse 17/7/09PressePressnewsNewsMédias_tradNewsHEBDOinfosFFF et quotasHebdosAutres RessourcesPresseLivrevracMédiasweb journauxPresse