background preloader

Femen

Femen
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexandra Chevtchenko avec le logo de son groupe tagué sur la poitrine Femen (aussi écrit FEMEN[n 1] ; en ukrainien : Фемен) est un groupe féministe d'origine ukrainienne, fondé à Kiev en 2008 par Anna Hutsol, son actuelle présidente, Oksana Chatchko et Alexandra Chevchtchenko. Le groupe devient internationalement connu en organisant des actions, essentiellement seins nus, dans le but de défendre les droits des femmes, ce qui le conduit aussi à s'impliquer sur plusieurs autres sujets, notamment pour la démocratie et contre la corruption, la prostitution ou encore l'influence des religions dans la société, au départ uniquement dans l'Ukraine post-soviétique. Les militantes de Femen sont ainsi adeptes volontaires d'un féminisme radical qu'elles appellent « sextrémisme ». Le mouvement Femen s'affirme athée, antireligieux[4], et reproche à la laïcité d'être « une façon d'accepter l'inacceptable »[5]. Historique[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Femen

Related:  TPE Le féminismeLes femmes, toute une histoireFéminismeFéminisme et théorie des genres

Femmes - Questions d'actualité "A quel candidat les Français font le plus confiance pour favoriser l’égalité hommes/femmes ?" Publié le 6 mars 2012. (Lien) Sondage réalisé par LH2 pour Yahoo !. Enquête réalisée par téléphone du 2 au 3 mars 2012 avec un échantillon de 971 personnes. Le Deuxième Sexe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Deuxième Sexe est un essai existentialiste et féministe[1], paru en 1949, l’année des 41 ans de son auteure, Simone de Beauvoir. Cet essai, divisé en deux tomes, est considéré comme une œuvre majeure de la philosophe. Le Deuxième Sexe s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, traduit dans de nombreuses langues. Il reste à ce jour la référence de la philosophie féministe.

15 mauvaises raisons de ne pas être féministe Publié initialement le 23 juillet 2011 Parce que parfois, on a l’impression que tous les prétextes sont bons… « Je ne suis pas d’accord avec les féministes » Sauf si tu es contre les droits des femmes, ça va être compliqué de ne pas être d’accord avec les féministes, tout simplement parce que leurs positions sont incroyablement variées. Veille permanente sexisme Alors moi hier j'ai cru que j'allais hurler devant l'émission"La belle et ses Pinces" sur M6replay.Non mais alors déjà le terme "princesse" (ils l'appellent tous comme ça) lancé dans les années 2000 par les nauséabonds Marie-Claire et Cie qui voudraient nous faire croire qu'on est top des princesses dans un monde de paillette et qu'on mérite le meilleur alors que y'a autant de connasse chez les hommes que les femmes NON merci. Ensuite, bon ben forcément, forcément, pour le coup c'est la fille qui est magnifique et les garçons moches et elle devrait apprendre à passer outre ses envies de beauté masculine. Et pourquoi ce genre d'émission ne fait jamais dans le sens inverse? Pourquoi ça ne serait pas une femme moche avec des prétendants beaux gosses?Et bien je pense que la réponse est…. parce que notre société ne veut pas de ça!

Ha, les FEMEN… - Les TumulTueuses Les FEMEN font parler d’elles. A priori, comme ça, on pourrait presque se dire tant mieux ! Des femmes militantes, féministes de surcroit, qui apparaissent dans le champ des médias à ce rythme là, le monde féministe devrait se réjouir... Carla Bruni prise à partie : le féminisme sert-il encore la cause des femmes ? Atlantico : Carla Bruni Sarkozy a déclenché la polémique en déclarant au cours d'une interview au magazine Vogue que « dans [s]a génération, on n'a pas besoin de féministe ». Pensez-vous qu'aujourd'hui, la nouvelle génération de femme a encore besoin du féminisme ? Marie-Noëlle Bas : Il faut préciser que madame Bruni est revenue sur la polémique en précisant que sa phrase avait été très maladroite et qu'elle aurait dû dire qu'elle n'avait personnellement jamais ressenti le besoin d'être activiste féministe. Elle a également ajouté que si être féministe c'est revendiquer la liberté, alors qu'elle l'était aussi. Toutefois, féministe, ce n'est pas revendiquer la liberté. C'est défendre les droits des femmes en général.

Chronologie du statut de la femme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article donne une chronologie du statut des femmes ; l'article est également relié à l'histoire des femmes. Moyen Âge[modifier | modifier le code] Époque moderne[modifier | modifier le code] 1622 - France Monsieur le Procureur de la République: Juger les Femen pour «exhibition sexuelle», c’est pervertir la loi Monsieur le procureur de la République, le 24 février, trois militantes du mouvement Femen ont comparu, à la suite de votre décision, devant le tribunal de Lille pour répondre de l’accusation d’«exhibition sexuelle». Le 10 février 2015, elles avaient manifesté le torse recouvert de slogans contre la prostitution et les violences sexuelles faites aux femmes devant le palais de justice de Lille, à l’occasion du procès dit «du Carlton». Au cours de ce procès pour proxénétisme, ceux qui ont reconnu avoir eu des pratiques sexuelles violentes à l’encontre de femmes prostituées ont été relaxés. Et ce sont finalement les militantes venues dénoncer ces violences qui sont poursuivies sur le fondement inique d’une prétendue «agression sexuelle». Les femmes seraient-elles encore et toujours coupables et jamais victimes ?

Les Féministes et ce qu'on attend d'elles ~ Des Filles Comme Ca Ô combien de fois croise-t-on cette phrase sur les internets. Je passe la syntaxe douteuse et je préfère plutot m'attarder sur l'idée. C’est donc à partir de là que j’ai décidé d’expliquer à ces filles qui parfois vont parfois plus loin que les machistes alphas etc.

Related: