background preloader

Donatien Alphonse François de Sade

Donatien Alphonse François de Sade
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Sade. Donatien Alphonse François de Sade On ne possède aucun portrait authentique[1] de Sade, y compris ce profil qualifié de « portrait supposé », dessiné par Charles van Loo vers 1770[2]. Les dépositions du procès de Marseille le décrivent, à trente-deux ans, « d’une jolie figure, visage rempli », yeux bleus, cheveux blonds, petite bouche avec la lèvre inférieure proéminente, élégamment vêtu d'un frac gris doublé de bleu, portant canne et épée. Œuvres principales Donatien Alphonse François de Sade, né le 2 juin 1740 et mort le 2 décembre 1814, est un homme de lettres, romancier, philosophe et homme politique français, longtemps voué à l'anathème en raison de la part accordée dans son œuvre à l'érotisme, associé à des actes de violence et de cruauté (tortures, incestes, viols, pédophilie, meurtres,etc.). Son nom est passé à la postérité sous forme de substantif. Biographie[modifier | modifier le code] Related:  Auteurs et ouvrages érotiques

Hugues Rebell Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Georges Grassal de Choffat, dit Hugues Rebell, est un écrivain français né à Nantes le 27 octobre 1867 et mort à Paris le 6 mars 1905. Hugues Rebell est un écrivain méconnu, souvent considéré rapidement comme un auteur érotique, voire pornographique, dont on ne retient généralement qu'un seul titre, Les nuits chaudes du Cap Français (1902), qui lui a valu le prix Nocturne en 1966. Pourtant, c'est aussi un poète dont Les Chants de la pluie et du soleil, dédiés à son ami René Boylesve, ont inspiré André Gide dans Les Nourritures Terrestres. Il était également connu comme un polémiste proche du royalisme dans Union des trois aristocraties (1894) (celles du nom, de l'argent et du talent), ce qui lui valut d'être remarqué par Charles Maurras et l'Action française. Biographie[modifier | modifier le code] Son père meurt l'année suivante, lui laissant une fortune de 500.000 francs. En 1900, il a fait un dernier voyage en Espagne. Portail de la poésie

Guillaume Apollinaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guillaume Apollinaire Apollinaire en 1916. Signature Biographie Sa mère, Angelika Kostrowicka (clan Wąż, ou Angelica de Wąż-Kostrowicky), est née à Nowogródek dans le grand-duché de Lituanie, appartenant à l'Empire russe (aujourd'hui Navahrudak en Biélorussie) dans une famille de la noblesse polonaise. En juillet 1901, il écrit son premier article pour Tabarin, hebdomadaire satirique dirigé par Ernest Gaillet, puis en septembre 1901 ses premiers poèmes dans la revue La Grande France sous son nom Wilhelm Kostrowiztky[7]. Entre 1902 et 1907, il travaille pour divers organismes boursiers et parallèlement publie contes et poèmes dans des revues. Il tente de s'engager dans l'armée française en août 1914[Note 4], mais le conseil de révision ajourne sa demande car il n'a pas la nationalité française. Mais la jeune femme ne l'aimera jamais, du moins comme il l'aurait voulu ; ils rompent en mars 1915 en se promettant de rester amis. Regards sur l'œuvre

My Secret Life (erotic memoir) The title page of a My Secret Life reprint published in 1888 My Secret Life, by "Walter", is the memoir of a Victorian gentleman's sexual development and experiences. It was first published in a private edition of eleven volumes, which appeared over seven years beginning around 1888. The work itself is enormous, amounting to over one million words,[1] the eleven original volumes amounting to over 4,000 pages. The text is repetitive and highly disorganised,[2] but its frank discussion of sexual matters and other hidden aspects of Victorian life make it a rare and valuable social document. It has been described as "one of the strangest and most obsessive books ever written".[3] The first edition was probably printed by Auguste Brancart,[4][5] in an impression of only 25 copies.[1] In the twentieth century My Secret Life was pirated and reprinted in a number of abridged versions that were frequently suppressed for obscenity. ^ Jump up to: a b Sutherland, John, ed. (2009).

Thérèse philosophe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thérèse philosophe, ou mémoires pour servir à l’histoire du Père Dirrag et de Mademoiselle Éradice, plus connu sous le nom de Thérèse philosophe est un roman de 1748 à l'attribution contestée. Produit d'une audacieuse entreprise éditoriale à cheval sur l'actuelle Belgique et la France, il est vraisemblablement composite. On peut citer parmi les attributions les plus solidement étayées pour ses différentes parties celle à Jean-Baptiste Boyer d'Argens, ainsi que celle à Louis-Charles Fougeret de Monbron. Concepts philosophique et social[modifier | modifier le code] En dépit de la dépravation qu’elle dépeint, cette œuvre a un certain mérite philosophique dans ses concepts fondamentaux. Comme dans la très grande majorité des romans libertins, les personnages féminins sont plus jeunes que les personnages masculins. Édition moderne[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] (en) William C.

Pierre Mac Orlan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Mac Orlan Œuvres principales Au cours de sa jeunesse dans les premières années du XXe siècle, Mac Orlan vécut à Montmartre, où il se lia d'amitié avec Guillaume Apollinaire, Francis Carco ou encore Roland Dorgelès. Témoin attentif de son temps, fasciné par les techniques modernes et les nouveaux moyens de communication, mais se tenant autant que faire se pouvait à distance des vicissitudes de l'histoire, il forgea la notion de « fantastique social » pour définir ce qui lui apparaissait comme étant l'envers trouble et mystérieux de son époque. Biographie[modifier | modifier le code] La connaissance de ces années est cependant décisive pour comprendre la genèse de l'œuvre ultérieure, tant celle-ci puiserait ses matériaux dans le « noyau de matière vivante »[4] que fut la jeunesse de son auteur, époque où Pierre Mac Orlan fit sa moisson de souvenirs. Enfance[modifier | modifier le code]

Aragon - Le Con d'Irène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce roman a été adapté comme support d'une chorégraphie de danse contemporaine intitulée Pas de panique de Toméo Vergès en 1999. Pascal Pia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pascal Pia, de son vrai nom Pierre Durand, né à Paris le 15 août 1903 et mort à Paris le 27 septembre 1979, est un écrivain, journaliste et érudit français. Nul ne connaît l'origine de ce pseudonyme. Biographie[modifier | modifier le code] Ce que nous savons de son enfance est relaté par l'écrivain néerlandais Edgar du Perron. En 1938, il est directeur d'Alger Républicain, où Albert Camus, qui lui dédia Le Mythe de Sisyphe, fit ses débuts dans le journalisme. En 1953 il devient Satrape du Collège de 'Pataphysique. Pia était l'homme le plus fermement nihiliste et le plus « calmement désespéré », qui aurait mis la littérature au-dessus de tout s'il n'avait pensé qu'il y avait quelque chose au-dessus de l'écriture : le silence. Bibliographie[modifier | modifier le code] Préfaces[modifier | modifier le code] Sur Pascal Pia[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] (en) Bibliographie Portail de la littérature française

10 бестселлеров эротической литературы // KP.RU …Не всем этим произведениям суждено было стать бестселлерами. «50 оттенкам» очень повезло явиться на свет как раз в ту пору, когда сексуальность обрела наконец официальный статус как часть человеческой культуры, когда люди насексовались и перебесились. В большой литературе секс давно сделался объектом сатиры, а с бестселлерами еще проще. Достаточно написать на обложке «18+» - и все дела. Взрослые плетками балуются, дети ходят в школу. А ведь еще века не прошло с тех пор, когда любые книги, содержащие откровенные сцены, продавались из-под полы. 1. Имеет смысл начать с писателя, который заварил всю нынешнюю кашу. 2. Из всего великолепного массива французской романной эротики мы выбрали этот текст, потому что его автор уж очень загадочный. Ведь до самых последних лет с дамской эротической литературой творилось странное. Поэтому некоторые прятались под именами знакомых – уже раскрученных - литераторов. 3. Мы этого автора взяли не потому, что он хороший писатель. 4. 5. Всего вдоволь. 6. 7.

Related: