background preloader

CODEX ALIMENTARIUS – Au sommaire pour 2011 : ALINORM REP11/AMR Groupe intergouvernement spécial du Codex sur la résistance aux

CODEX ALIMENTARIUS – Au sommaire pour 2011 : ALINORM REP11/AMR Groupe intergouvernement spécial du Codex sur la résistance aux

http://www.codexalimentarius.org/?year=11

Related:  Références résistance antimicrobienne (OIE - OMS – FAO - CODEX)

OATAO - 2006 - Pour une prescription et une délivrance raisonnées du médicament vétérinaire : L'exemple de la mise en place du g Lhermie, Guillaume. Pour une prescription et une délivrance raisonnées du médicament vétérinaire : L'exemple de la mise en place du guide de bonnes pratiques du médicament vétérinaire. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2006, 102 p. Le marché du médicament vétérinaire, structuré en différents étages, atteint un chiffre d affaires de 896 millions d euros en France en 2003. L’OIE lance un espace web dédié à l’antibiorésistance Paris, 3 octobre 2011 - Dans le cadre de son mandat en faveur de la protection de la santé animale et de la santé publique vétérinaire, y compris la sécurité sanitaire des aliments, l’OIE est très concerné par l’antibiorésistance et a décidé de créer un espace web dédié fournissant des informations pertinentes et à jour sur le sujet. « Selon le mandat accordé par ses Pays Membres, l’OIE considère la prévention de l’antibiorésistance et l’utilisation prudente des antibiotiques chez les animaux comme une de ses responsabilités et activités clés » a souligné Dr. Bernard Vallat, Directeur Général de l’OIE.

SANTE CANADA 28/08/15 Liste des limites maximales de résidus (LMR) de drogues pour usage vétérinaire dans les aliments Santé Canada www.sc-hc.gc.ca Accueil > Médicaments et produits de santé > Médicaments vétérinaires > Limites maximales de résidus (LMR) Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange. FAO - MARS 2015 - Rôle de la FAO dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens La résistance aux antimicrobiens est un problème mondial majeur de santé publique et animale de plus en plus préoccupant. Le risque paraît particulièrement élevé dans les pays dotés de systèmes peu efficaces ou inadéquats pour surveiller et contrôler la législation et la règlementation concernant l’utilisation de ces médicaments. C’est la raison pour laquelle la FAO joue un rôle clé en aidant les gouvernements, les producteurs, les commerçants et les autres parties prenantes à adopter des mesures pour réduire au minimum l’emploi des antimicrobiens et empêcher que se développe une résistance à ces substances.

RABHI : "Dépôt de Bilan Planétaire" D’où peut venir le changement ? D’abord de chaque individu ou de transformations portées collectivement ? Vous pouvez manger bio, recycler votre eau, vous chauffer à l’énergie solaire, tout en exploitant votre prochain, ce n’est pas incompatible ! Le changement radical de la société passe par une vision différente de la vie. FAO - JUILLET 2014 - Commission du Codex Alimentarius - Genève, 14-18 juillet 2014. Au sommaire: Médicaments vétérinaires La commission du Codex Alimentarius est chargée de protéger la santé des consommateurs et de veiller aux pratiques équitables dans le commerce des denrées alimentaires La Commission du Codex Alimentarius, l'organe des Nations Unies chargé de l'établissement des normes alimentaires, se réunit à Genève cette semaine pour examiner les normes de sécurité sanitaire et de qualité des aliments. Chargé de protéger la santé des consommateurs et de veiller aux pratiques équitables dans le commerce des denrées alimentaires, le Codex Alimentarius est une initiative conjointe de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les décisions prises à la 37ème session de la Commission sont publiées ci-après. Limites maximales de résidus de pesticides ADOPTÉ

OIE 08/10/15 Vers une meilleure surveillance de l’utilisation des antibiotiques en santé animale La lutte contre la résistance des pathogènes aux antibiotiques est un des sujets prioritaires de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Dans un contexte où l’efficacité des antibiotiques se heurte de plus en plus à l’émergence de résistances bactériennes, l’OIE prône au travers de ses réseaux scientifiques et de ses normes intergouvernementales un usage prudent et responsable des agents antimicrobiens par des vétérinaires bien encadrés et bien formés. Le Plan d’action global de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’antibiorésistance, adopté par ses Pays membres et publié en mai dernier, souligne l’importance des normes intergouvernementales de l’OIE en appui à ce Plan et alloue une place centrale à notre Organisation en matière de surveillance de l’utilisation des antimicrobiens chez les animaux dans le monde. L’OIE participera activement à la Semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques du 16 au 22 novembre 2015, en collaboration avec l’OMS. © OIE/ J.

Rev. sci. tech. Off. int. Epiz.,- Vol. 32 (2) Coordination des politiques de surveillance de la santé animale et de la sécurité sanitaire des aliments « de l'étable à la table ». Au sommaire: Le rôle des autorités chargées de la réglementation des médicam Résumé : Tout programme réglementaire en médecine vétérinaire qui se veut efficace doit disposer de moyens factuels permettant de vérifier systématiquement l’innocuité et l’efficacité des produits avant qu’ils ne soient produits, commercialisés ou utilisés dans un pays ou une région en particulier. Un tel programme doit également prévoir un suivi et un contrôle adéquats de l’usage qui est fait de ces substances. Il est évident que de tels programmes offrent une meilleure garantie aux vétérinaires, aux éleveurs et aux autres utilisateurs de médicaments vétérinaires quant à l’innocuité et l’efficacité des produits vétérinaires et biologiques utilisés dans le cadre de la prévention et de la lutte contre les maladies.

Rev. sci. tech. Off. int. Epiz.,- Vol. 32 (2) Coordination des politiques de surveillance de la santé animale et de la sécurité sanitaire des aliments « de l'étable à la table ». Au sommaire: La surveillance intégrée de la santé animale et de la sécurité Résumé : Les informations recueillies lors de la surveillance de la résistance aux agents antimicrobiens des bactéries commensales et zoonotiques pathogènes présentes chez l’homme et les animaux ainsi que dans les denrées alimentaires sont essentielles pour concevoir des mesures visant à améliorer la sécurité sanitaire des aliments. Un ensemble exhaustif de normes couvrant les programmes de surveillance de l’antibiorésistance a été élaboré par les organisations internationales compétentes (l’Organisation mondiale de la santé, l’Organisation mondiale de la santé animale, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et la Commission du Codex Alimentarius), qui s’efforcent de promouvoir la mise en place de programmes de surveillance intégrée. Mots-clés Résistance aux agents antimicrobiens – Suivi intégré des populations animales et humaines – Surveillance – Utilisation d’agents antimicrobiens. 08acar383392.pdf

Jardin en lasagne TweetTweet En voilà une drôle de formule, à coup sûr c’est l’étonnement, ou un sourire un peu incrédule. Les lasagnes ; à peu près tout le monde se représente bien le bon plat italien. En revanche, le jardin en lasagne c’est déjà beaucoup plus flou. Podcast: Lire dans une autre fenêtre | Télécharger Rev. sci. tech. Off. int. Epiz.,- Vol. 32 (2)  Prise en compte de la sécurité sanitaire des aliments dans l’enseignement de la médecine vétérinaire (...) Résumé : Au cours des dernières décennies, de grandes mutations sont intervenues dans le secteur des productions animales destinées à l’alimentation humaine, qui s’expliquent notamment par la croissance démographique et la hausse de l’espérance de vie dans les populations humaines, l’urbanisation croissante, l’intensification des migrations, l’apparition de maladies infectieuses émergentes à potentiel zoonotique et de toxi-infections alimentaires, les problèmes de sécurité alimentaire, les progrès technologiques enregistrés dans les élevages, la mondialisation des échanges commerciaux et les modifications de l’environnement. Des orientations ont été élaborées au niveau mondial dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et de l’initiative « Une seule santé », sur les manières d’aborder le plus efficacement possible les problèmes de salubrité des denrées alimentaires et de sécurité alimentaire ainsi que les risques liés aux zoonoses.

OIE 26/06/14 Unir toutes les forces contre l’antibiorésistance La Haye, 26 juin 2014 - Les 25 et 26 juin 2014, les ministres de la santé et de l’agriculture, les représentants des État membres de différentes régions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), ainsi que les Directeur généraux de l’OMS, de l’OIE et de la FAO se sont réunis à La Haye (Pays-Bas) pour discuter ensemble des moyens d’affronter la menace de l’antibiorésistance. La nécessité d’une action commune face à ce problème a été unanimement reconnue, impliquant aussi bien des mesures de santé publique que des politiques agricoles. Les discussions ont mis en lumière une volonté partagée de concevoir cette action comme une approche graduelle visant à réduire la prévalence de l’antibiorésistance, sans compromettre les ressources alimentaires ni les systèmes économiques. Les antimicrobiens sont un bien public essentiel à la santé animale et humaine.

Jean PAIN Site Officiel des Méthodes Jean Pain Equipe Jean Pain BP 16 F 89520 TREIGNY Tél. : +33 (0)3 8674 7220 E-MAIL : infos@jean-pain.com Ce site a été optimisé pour Mozilla Firefox Version 3.6. ou supérieures. Résolution conseillée pour une navigation optimale: 1280px de largeur minimum. Hébergé par

Related: