background preloader

Education et sciences cognitives: le coup de gueule

Education et sciences cognitives: le coup de gueule
Selon lui, beaucoup trop d’enseignants continuent d’ignorer les résultats des sciences cognitives, bien que ceux-ci soient directement pertinents pour l’enseignement, notamment mais pas seulement dans le domaine de la lecture. Il appelle de ses voeux une éducation fondée sur la preuve: l’évaluation systématique des manuels et des pratiques éducatives, comme on le fait en médecine afin de vérifier si un médicament est efficace. Voici le texte complet de l’article (dans une version légèrement différente — Le journal Le Monde a la fâcheuse habitude de déformer les textes qu’il reçoit, notamment en leur imposant des titres et sous-titres. Le titre “Enseigner est une science” n’est pas de l’auteur). Pour quiconque sait que « l’enfant est l’avenir de l’homme », l’enquête PISA est un véritable électrochoc. Que nous apprend le Programme international pour le suivi des acquis des élèves de l’OCDE ?

http://moncerveaualecole.com/education-et-sciences-cognitives-le-coup-de-gueule/

Related:  Apprentissage de la lectureneuromadoc7Neurosciences

Evaluer scientifiquement les méthode d'apprentissage de la lecture Avec 3 invités : - Franck Ramus, Directeur de recherches au CNRS et au Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique, ainsi qu'à l'Institut d'Etude de la Cognition. Ses recherches portent sur le développement cognitif de l'enfant, les troubles spécifiques du langage, la dyslexie etc.. Introduction à la neuroéducation I. Qu’est-ce que la neuroéducation ? Les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux et du fonctionnement du cerveau, depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental. Elles ont désormais un statut interdisciplinaire, et voient leurs découvertes ou avancées exploser depuis 15 ans, grâce notamment aux progrès technologiques d’imagerie cérébrale (dont l’IRM fonctionnel, pour le plus connu). La neuroéducation est le mariage entre les neurosciences et les sciences de l’éducation. Cette discipline est reconnue officiellement ; encouragée par un rapport de l’OCDE (publié en 2007 et intitulé : "comprendre le cerveau : naissance d’une science de l’apprentissage") ; enseignée dans des universités prestigieuses comme Harvard ou Cambridge ; se trouve déjà développée dans des pays pionniers en éducation, comme la Finlande ou le Québec.

Un CDI adapté aux élèves dyslexiques Le collège Jean Jaurès à Montauban est engagé depuis 5 ans dans un projet d’accueil des enfants ayant des troubles « dys » (Albadys). Voici la version réactualisée de l’article paru en 2010 et surtout, le descriptif complet du projet en PDF. Bonne lecture ! Sommaire du dossier Albadys (fichier PDF) Ce que les enfants devraient savoir sur leur cerveau à l'école Les neurosciences apparaissent comme un domaine réservé aux meilleurs étudiants en sciences. Or une étude américaine a démontré que Au plus tôt on apprend à l’école comment fonctionne notre cerveau, au mieux c’est. Suite à une étude menée sur des enfants de 4 à 13 ans, les psychologues Peter Marshall et Christina Comalli ont découvert que les jeunes enfants ne connaissent ni les fonctions ni le fonctionnement de leur cerveau. Les scientifiques attribuent cet état de fait à plusieurs facteurs : 1. les parents et les enseignants ne mentionnent que très rarement le cerveau quand ils apprennent aux enfants comment leurs corps fonctionnent.

L’inhibition, c’est bon pour la lecture Pour lire, il faut être capable de reconnaître et de distinguer les lettres les unes des autres. Des travaux récents montrent que, pour éviter de confondre les lettres en miroir telles que b et d, notre cerveau apprend à inhiber un mécanisme cognitif ancestral. La lecture est une faculté propre à l’espèce humaine. Toutefois, à la différence d’autres comportements spécifiquement humains comme la parole ou la bipédie, qui reposent sur des circuits neuronaux dédiés, en grande partie innés et optimisés par la sélection naturelle, la lecture et l’écriture sont apparues il y a moins de 10 000 ans ; ce qui constitue une adaptation récente par rapport aux millions d’années d’évolution de notre cerveau primate. L’inhibition est une faculté cognitive utilisée dans une grande variété de tâches intellectuelles.

Tableau de sons et syllabes Tableau de sons et syllabesVous trouverez ci-dessous les tableaux de sons et les syllabes étudiées en classe à partir de la méthode de lecture Justine et Compagnie. Chaque son (au format pdf) est également représenté par son codage via la méthode Borel Maisonny. Certains exercices en ligne permettent de travailler ces sons. Pour y accéder, cliquez simplement sur l'image située en-dessous. Bien apprendre, conseils avisés Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov.

« A Silent Voice », harcèlement scolaire et handicap Exclusion, handicap, harcèlement, autant de thèmes sensibles abordés dans « A Silent Voice », un manga émouvant qui met les pieds dans le plat. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Benjamin Benoit Il y a dix ans naissait la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qui propose un accompagnement approfondi pour la scolarisation des élèves handicapés. A la fin de janvier est sorti en France un manga sur le thème sensible et peu traité du harcèlement des handicapés en milieu scolaire. Edité par Ki-Oon, A Silent Voice a bien été reçue par la critique comme par les internautes.

Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré Impressionnant: sept expériences scientifiques récentes confirment toutes que dessiner permet de mieux mémoriser les mots que de les écrire.Les expériences Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans.Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon,fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner. Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute.

Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous Le cerveau est l’objet le plus complexe de l’univers connu, et c’est de sa compréhension que dépendra l’avenir de nos technologies futures et singulièrement l’intelligence artificielle et la robotique. A l’Inria, Frédéric Alexandre dirige le projet Mnémosyne, chargé de développer des modèles computationnels de notre fonctionnement cérébral, dans le but de développer à terme des agents autonomes, robotiques ou logiciels, qui soient physiologiquement crédibles. Autrement dit, dont l’architecture sera analogue à celle du cerveau humain. Lire au CP - Les étapes de l'apprentissage de la lecture Si lire consiste à déchiffrer un message codé pour lui donner sens, on peut partir du principe qu’un enfant sait lire s’il comprend ce qu’il est en train de lire. Bien sûr, le niveau de difficulté engendré par le texte proposé à l’enfant influera sur son degré de compréhension. Savoir-lire reste donc toujours relatif.

Related:  Sciences cognitives et écriture