background preloader

Histoire de l'habitat coopératif en France

Histoire de l'habitat coopératif en France

De l’expérimentation à l’institutionnalisation : l’habitat participatif à un tournant Dossier : Effervescences de l’habitat alternatif Aujourd’hui, en France, le nombre de projets d’« habitat participatif » engagés est d’environ 200 [1]. Ce nombre contraste avec le nombre de projets aboutis, évalué à une vingtaine. Toutefois, l’habitat participatif sort du strict cercle des initiés pour interpeller les acteurs institutionnels de la production de l’habitat, que sont notamment les collectivités locales et les organismes d’HLM. L’habitat participatif peut-il les conduire à repenser leur conception de l’habitat et la mise en œuvre des politiques qui y sont liées ? Est-il voué à « mourir de lui-même » ou à s’institutionnaliser [2] (Comeau 2004) ? Des intérêts bien partagés L’argumentaire des groupes d’habitants, comme celui des partenaires sollicités – collectivités et organismes d’HLM –, est éclairant. Un mouvement médiatisé et en voie de professionnalisation La deuxième condition, la professionnalisation du mouvement, paraît, quant à elle, amorcée. Bibliographie

Une autre conception d’habitat, l’habitat ‘’autogéré’’, ‘’participatif’’ ou ‘’coopératif’’ Une autre conception d’habitat, l’habitat ‘’autogéré’’, ‘’participatif’’ ou ‘’coopératif’’ A travers les multiples éditos consacrés au logement et aux interrogations qu’il suscite à travers la réalité des chiffres. Sans répondre drastiquement aux diverses questions que pose la réalité de la crise du logement, il en est deux qui semblent d’actualité, celle de faire baisser le coût du logement et celle d’innover en matière de politique d’aménagement urbain et donc de proposer une autre vision de programmes immobiliers standard. L’habitat participatif qui bâti une nouvelle forme de ‘’vivre-ensemble’’ mettant en lien des valeurs centrées sur l’habitant. L’habitant au cœur du projet impliqué tout au long du processus de construction ou de rénovation, pour mieux se caler sur les besoins tout en assurant une maîtrise des coûts. Partie prenante, ils peuvent assurer le financement, réfléchir à l'agencement de leurs futurs logements, au dispositif énergétique ou même à l'organisation générale.

Etude contributive des besoins de l'habitat participatif : PagePrincipale Bienvenue ! Ce site est le laboratoire d'expérimentation et de construction par ses futurs usagers de la prochaine plateforme de mise en lien de l'habitat participatif ! Chacun est donc invité à se l'approprier pleinement et à le modifier selon ses envies, à échanger avec les autres ses remarques, afin d'entamer ici le processus de co-construction de ce nouvel outil. Cet espace, à la basé crée par l'équipe impulseur du projet RELIER-OïSA, ainsi que ses partenaires, sera donc évolutif car ici aura lieu l'expérimentation de cette co-création, avec le test des premières fonctionnalités, les premiers échanges et documents mutualisés, la présentation des personnes et des projets. La rubrique Comment ça marche vous explique comment ce site est très facilement modifiable par tout un chacun. Les grandes questions auxquelles devait répondre ce questionnaire étaient :Qui sont et seront les usagers ? Carte de localisation de chaque contributeur de ce site.

OïSA : MassifCentral <<< retour Le mouvement de l'Habitat Coopératif en France Diversité, innovation, difficultés et perspectives Un focus sur le mouvement en Massif Central En attendant de retrouver ici la version V1 définitive Télécharger la version V0.1 du rapport intermédiaire d'OïSA (format pdf) * Lire le rapport en ligne Possibilité de lecture complète, de lecture par partie et de lecture de synthèses pour chaque partie Bientôt disponible Télécharger/Lire la synthèse du rapport (format pdf) Bientôt disponible

L’habitat participatif : une solution pour le logement abordable ? - Direction territoriale Centre Est L’analyse des 393 dossiers déposés dans le cadre de l’appel à projets EcoQuartier 2011 montre l’intention de 66 communes de se lancer dans un projet d’habitat participatif. Ce type de projet a l’ambition de répondre aux besoins des futurs habitants puisque ceux-ci sont associés à la conception de leur logement mais également de permettre de réduire les coûts pour accéder à la propriété. Des opérations émergent également en-dehors des EcoQuartiers. Mais passer du stade de l’intention à celui de la réalisation s’avère long et parfois douloureux, comme en témoignent plusieurs projets avortés. Rapport habitat participatif (format pdf - 6.1 Mo) Pour toute question, vous pouvez contacter le pôle EcoQuartier du Cete de Lyon : Adresser un courriel

Relie Toits : ReSsources Les espaces partagés des projets d’habitat groupé Au coeur de la vie des groupes d’habitat groupé et de leurs membres SOMMAIRE Avertissement ..............................................................................................5 Formation par la recherche et projet de fin d’études .....................................6 Remerciements ............................................................................................7 Introduction ............................................................................................... 11 Les modes de vie et d’habiter ............................................................................11 L’habitat groupé .................................................................................................12 Le partage et le partage dans les projets d’habitat groupé ...............................13 La question de la fonction et des usages des espaces partagés .................... 15

Témoignages vidéo et documentaires - Alter-Habitat Midi-Pyrénées Des habitants de l’habitat participatif « l’ouvert du canal » à Ramonville répondent à quelques questions : Que conseillez vous à des personnes qui se lancent dans la démarche ? Qu’est ce qui vous a motivé à vous y lancer ? Quelles difficultés vous avez rencontrés ? Maintenant que vous vivez votre lieu, quels atouts vous y trouvez ? Que conseillez vous aux architectes qui voudraient travailler avec un groupe ? ( Prise de vue Maïté Guillemet, montage Bruno Thouvenin,) Yveline Mathieu et Marieke Roland Des architectes parlent des particularités de la maitrise d’ouvrage collective (vidéos de Bruno Thouvenin) Marie Christine Couthenx pour « l’Ouvert du canal » à Ramonville Leslie Gonsalves pour « Abricoop » à Toulouse D’autres vidéos sur l’habitat participatif Un film de Anne Sophie Terral sur Periscop à Pamiers (projet du 53 rue Gabriel Peri) Un documentaire de l’association Hal’Age sur le thème du vieillissement dans un habitat groupé en Allemagne Une copropriété horizontale en Bretagne

Les coopératives d'habitants Selon un rapport de l’ONU de 2010, ce sont 800 millions de personnes qui vivent dans un habitat « irrégulier », un « slum » (bidonville). Le phénomène de l’habitat irrégulier et illégal n’est d’ailleurs pas confiné aux seuls pays en développement ou émergents. Nos riches métropoles occidentales sont elles aussi confrontées à ces questions cruciales, auxquelles il convient d’ajouter la lancinante question des expulsions locatives, des saisies immobilières et de l’insécurité de la tenure foncière. Or, dans nos sociétés contemporaines de marché, le logement est pour l’essentiel devenu un objet de spéculation financière et de rente, un objet à « forte intensité capitaliste » (Jean louis Laville 2006). La sphère immobilière s’est ainsi « désencastrée » (disembedded) (Karl Polanyi) de la cité qui en a perdu le contrôle. In de pers Etudes foncières 1 maart 2012 [...] l'intérêt de l'ouvrage réside probablement dans la multiplicité des expériences qu'il donne à voir [...] Yann Gérard

Related: