background preloader

Www.ciep.fr/expert_educ/general/docs/rapport-final-ntic-en-education.pdf

Www.ciep.fr/expert_educ/general/docs/rapport-final-ntic-en-education.pdf

L'utilisation du numérique et des Tice à l'École Faire entrer l'école dans l'ère du numérique : présentation de la stratégie pour le numérique à l'école Transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent en effet de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements. Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, a présenté la stratégie pour le numérique à l’École, jeudi 13 décembre 2012. Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : un impératif pédagogique et un projet de sociétéUne stratégie globale et partenariale permettant d’inscrire effectivement et durablement l’École dans l’ère du numériqueDes nouveaux services proposés aux enseignants, aux élèves et aux parents dès la rentrée 2013 Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé

The Age of Coworking: Collaborative Consumption for the Creative Community Report Maria Popova Many coworking spaces are housed in meticulously designed lofts. Photo from Green Spaces, NYC. The shift from an ownership economy to an economy of sharing has been one of the most important movements of the past few years – a concept most eloquently captured in Rachel Botsman's notion of collaborative consumption. From car- and bike-sharing to bookcycling reading clubs, the decentralization of resources is enabling us to have more by owning less — because, as Kevin Kelly puts it, "access trumps possession." A rapidly proliferating number of coworking spaces worldwide is attracting creative entrepreneurs and freelancers across the entire spectrum of vocations, from startup founders to professional proofreaders. In New York City alone, dozens such coworking spaces exist. Coworking spaces fused with incubators are even popping up under the wings of existing funds. Mine, too. Not sure how to find one?

Et si les filtres Internet dans les écoles envoyaient le mauvais signal ? Par Mario Asselin "Les gouvernements, les entreprises et les lieux citoyens s'adaptent à la réalité de l'omniprésence des nouveaux médias de communication et en tirent parti. Pourquoi l'école refuserait de prendre avantage des opportunités que ces moyens offrent ?" Consultant écouté des deux cotés de l'Atlantique, rédacteur d'un blog célèbre, Mario Asselin est aussi un ancien directeur d'école. Alors qu'un mouvement se dessine au Québec pour retirer des réseaux des écoles les filtres Internet, Mario Asselin interpelle l'Ecole : vaut-il mieux censurer ou éduquer ? « L’urgent n’est pas de former les enseignants aux nouvelles technologies, il est d’abord de les former à la pédagogie. » P. Depuis plusieurs années, le réseau Internet est devenu accessible au grand public autant dans les agglomérations urbaines que dans les campagnes. «L’enquête montre que les jeunes ne sont pas satisfaits de leur utilisation d’Internet à l’école, car ils se sentent bridés dans leurs pratiques. Mario Asselin

Le Blended Learning pas à pas : épisode 1 Dans un article récent pour ThotCursus, à propos d’une étude du groupe Demos intitulée “Blended Learning et tutorat”, Christine Vaufrey écrit : Un constat que je partage. Je profite donc de l’occasion pour vous proposer une série d’articles sur la conception de dispositifs Blended Learning. Mon intention n’est pas de proposer une méthode systématique, mais plus modestement d’ouvrir des pistes de réflexion pour ceux qui se demandent comment constituer leurs parcours hybrides. Aujourd’hui, première épisode de la série : le temps et l’espace… Etape 1 : Présentiel vs Distantiel Le Blended Learning évoque immédiatement 2 modalités complémentaires : la formation en face à face (présentiel) et les contenus e-Learning (distanciel). L’évolution des outils informatiques nous amène donc à compléter cette vision spatiale par une vision temporelle… Etape 2 : Synchrone vs Asynchone Il est généralement admis que le présentiel est par nature synchrone. Etape 3 : Lieu de formation vs Lieu de travail

Y a-t-il de nouvelles pédagogies avec les TIC Trois questions ont ponctué quelques échanges récents (parfois vifs) avec des groupes d’enseignants qui travaillent sur « l’intégration des TIC » dans l’enseignement au sein de leur établissement scolaire : 1 – Peut-on encore parler dans le domaine des TIC en éducation, « d’intégration », ne faut-il pas préférer le terme beaucoup plus simple de « présence » ? 2 – Les TIC sont elles à la source de nouvelles pédagogies ? 3 – Est-ce que ces TIC ne sont qu’un outil ? 1 – J’ai moi même jeté la première question au débat, tant il me semblait que les discours sur l’intégration des TIC en éducation me paraîssait vain en regard de nombreuses réalités tangibles du quotidien scolaire. 2 – Au cours des échanges avec les enseignant d’un établissement, alors que je venais de parler des pédagogies favorisant l’intégration des TIC, j’ai été pris à partie par une enseignante, par ailleurs formatrice des collègues de sa discipline : « mais ce ne sont pas de nouvelles pédagogies ? A suivre

"Questions Numériques 2011-2012" : Cahier d’enjeux Quelles sont les émergences puissantes, les opportunités transformatrices, les questions difficiles, qui vont marquer les prochaines années ? La Fing publie un cahier d’enjeux traitant de sept tensions majeures, identifiées et formulées collectivement par 120 décideurs, chercheurs et innovateurs, lors de la journée "Questions numériques" (octobre 2010). Sommaire Le cahier d’enjeux, pour quoi faire ? Le 26 octobre 2010, la Fing réunissait 120 décideurs, chercheurs et innovateurs pour identifier et formuler ensemble les "Questions numériques" qui les concerneront en 2011, et au-delà. En février 2011, la Fing publie les résultats de ce travail collectif dans le "Cahier d’enjeux". Les objectifs Découvrir des émergences que vous n’aviez pas repérées ; Identifier les questions et les opportunités-clés qui méritent d’être explorées en commun ; Les rendre lisibles et actionnables : Comment ? Cliquer pour agrandir l’image À propos de la journée Questions Numériques" 3 interventions introductives

PrimTICE (scénarios pédagogiques 1er degré) - Qu'est-ce que PrimTICE ? Accompagner la mise en œuvre des TICE dans le primaire « La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication » constitue l’une des 7 composantes du « socle commun de connaissances et compétences » (loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005). Pour accompagner le développement des TIC dans l’enseignement et favoriser l’échange de bonnes pratiques, le ministère de l’Éducation nationale a créé le dispositif PrimTICE. Objectifs : repérer, décrire, indexer et mutualiser les usages des TICE dans le premier degré. Un répertoire en ligne de près de 1000 scénarios PrimTICE s’appuie sur un répertoire de plusieurs centaines de scénarios pédagogiques développés par les enseignants et mettant en oeuvre les TICE, de la maternelle au cycle 3. Plusieurs opérations d’impulsion Dans le cadre de PrimTICE, plusieurs opérations favorisant le développement des TIC ont été menées : Interopérabilité et synergie Utiliser PrimTICE Fonctionnalités principales

Gunter Pauli : “Il ne faut pas polluer moins, il faut arrêter de polluer” “Aujourd’hui, on donne des prix environnementaux aux hommes d’affaires qui annoncent qu’ils vont polluer un peu moins. Mais il ne faut pas polluer un peu moins : il faut arrêter de polluer.” C’est sur cette base, qui pourrait paraître totalement provocatrice, que Gunter Pauli a planté le décor de son impressionnante intervention (voir la vidéo). Gunter Pauli est un industriel belge qui, dans les années 90, a lancé une société fabricant des produits biologiques pour la lessive et la vaisselle, Ecover. Pour l’exposition universelle de Hanovre en 2000, il contribua à réaliser un pavillon (le Guadua Pavilion de Manizales) construit uniquement en bambou, afin de montrer que le bambou – le matériel de la pauvreté, celui avec lequel plus d’un milliard de personnes dans le monde construisent leur maison -, pouvait être un matériel durable et de qualité. “Il faut changer fondamentalement nos façons de penser. Image : Gunter Pauli par Ivo Näpflin pour la LiftConference. Autre exemple.

Comment caractériser un environnement numérique de travail et ses usages ? - Yannis Delmas-Rigoutsos Pourquoi un autre séminaire sur les ENT ? Depuis deux ans, quantité de colloques et réunions ont été organisés sur la question des outils pédagogiques en ligne. Pourquoi cette multitude de séminaires sur la question ? Y a-t-il beaucoup de choses à dire à ce sujet ? Guère, semble-t-il. Par ailleurs, un argent considérable étant dépensé pour la réalisation, la mise en œuvre, l’expérimentation et l’exploration des ENT, la question de la rentabilité se pose, comme pour tout type d’investissement, qu’il s’agisse d’une rentabilité pour la société ou d’une rentabilité pédagogique. Pour y répondre, et en préalable aux communications qui vont suivre, nous commencerons par l’introduction d’éléments de vocabulaire, pour recadrer certaines approximations et dégager quelques perspectives dans le cadre de l’enseignement supérieur, applicables également, pour l’essentiel, à l’enseignement scolaire. Dans la question « Comment caractériser un ENT et ses usages ? Notes

Ca n’est pas parce qu’on collabore mieux que l’entreprise y gagne… Résumé : lorsqu’on présente les nouvelles dynamiques collaboratives attendues dans l’entreprise on donne souvent l’impression d’une multitude de flux et d’intéractions à créer autours du collaborateur. Mais c’est oublier une donnée principale : le contexte. Si les intéractions tournent autours du collaborateur, ce dernier tourne autour d’un flux de production qui a pour objectif de transformer une demande de quelque ordre que ce soit en réponse ou solution. C’est la différence entre collaborer pour atteindre ses objectifs et collaborer pour créer de la valeur.C’est une donnée capitale car elle nous fait remettre en perspective des actions individuelles et mesurer leur utilité et leur valeur ajoutée non par rapport à la personne qui les exécute mais par rapport à leur contribution à un flux de production, soit il informationnel et intangible. Essayons de réfléchir un peu au sens, au but de l’activité de chacun dans l’entreprise. Au départ il y a un “input”, une demande. Sur ? Google+

Related: