background preloader

Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes

Le transhumanisme français : que des surhommes, pas de sous-hommes
Progrès en neurologie, robotique et informatique... Les cyborgs, c’est pour bientôt ? Les transhumanistes en sont persuadés, et militent pour l’homme 2.0. Cela fait cinquante ans que le cyborg, créature mi-homme mi-robot, est apparu dans l’univers de la science-fiction. Depuis, l’esprit fécond des auteurs et réalisateurs a enfanté de nombreux surhommes, glorieux représentants d’une humanité dépassée : L’homme qui valait trois milliards, Robocop et autres Terminators. Le cyborg : l’homme amélioré Sauf que tout ceci ne relève plus vraiment que de la science-fiction, au regard des avancées enregistrées en biologie, chimie, neurologie, robotique et informatique. Un homme contrôle une main robotique avec son esprit Tous les transhumanistes ne s’entendent pas sur ce que sera le « post-humain », ou l’humain amélioré. Une bande d’allumés qui aurait trop lu Isaac Asimov ? Une transition déjà amorcée Marc Roux, président de l’association transhumaniste française Technoprog ! « Détruire l’humanité »

http://rue89.nouvelobs.com/2013/03/11/le-transhumanisme-francais-que-des-surhommes-pas-de-sous-hommes-240310

Related:  TransHumanismede l'homme augmente au transhumanismeTranshumanisme & autresTranshumanismeTranshumanisme

Johann Roduit: L'homme qui voulait devenir cyborg: conférence transhumaniste Conférence « Global Future 2045 » LINCOLN CENTER, NEW YORK. Le temps d'un week-end, la ville qui ne dort jamais a rêvé de devenir immortelle. Transhumanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables. Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d'autres techniques émergentes. Les dangers comme les avantages que présentent de telles évolutions préoccupent aussi le mouvement transhumaniste[1].

Transhumanisme, Homme augmenté, singularité et futurologie.- CoBloging Comme je vous l’ai expliqué dans la première partie, le transhumanisme est déjà beaucoup plus présent dans nos vies qu’on ne pourrais le penser. Prothèses bioniques et exosquelette: On en a tous déjà vu, que ce soit dans Terminator ou dans IRobot, les prothèses hollywoodiennes nous ont tous fait rêver. Les prototypes mis au point par les ingénieurs sont peut-être moins esthétiques mais ils permettent d’accomplir des performances sur-humaines. Ainsi, Oscar Pistorus a pu concourir lors des championnats du monde des valides en Corée du sud où il a obtenu le 14ème temps mondial.

Projet Avatar 2045 – le Dalaï-Lama soutient un projet qui vise l’immortalité Be Sociable, Share! Un nouveau projet de recherche russe du nom de Avatar 2045 entend offrir l’immortalité par la transplantation de nos cerveaux dans des corps robotiques puis dans des hologrammes. (ce projet se situe dans la même veine que celui de Ken Hayworth). Le magnat russe des médias, Dmitry Itskov, a intitulé « Avatar », un projet multidisciplinaire de recherche extrêmement ambitieux et de grande envergure qui vise à atteindre l’immortalité chez les êtres humains au cours des trois prochaines décennies. Il prévoit de le faire en plaçant des cerveaux humains dans des véhicules/engins/supports de plus en plus désincarnés, d’abord en les transplanter dans les robots et puis, d’ici l’an 2045, par du reverse-engineering du cerveau humain, en « téléchargeant » de manière effective, la conscience humaine dans une puce d’ordinateur.

Chapitre 2. L’AVÈNEMENT DES TECHNOPROPHÈTES Pour expliquer ce qu’est le transhumanisme, le spécialiste Kyle Munkittrick prend pour modèles quatre célèbres superhéros. Quand je dis aux gens que j’étudie le transhumanisme, j’obtiens trois types de réponses : “Comment ?”, “Ouah” et “Est-ce que c’est comme le posthumanisme ?” Avec Calico, Google veut s'attaquer à la vieillesse et à la maladie Le géant de la recherche sur Internet veut repousser les limites de l'espérance de vie, même si les détails de son projet sont encore flous. Google a annoncé mercredi 18 septembre le lancement de Calico, une entreprise s'attaquant au défi "de l'âge et des maladies associées", a annoncé l'entreprise dans un communiqué. L'entreprise sera dirigée par Arthur Levinson, l'ancien patron de Genentech, un des pionniers des biotechnologies. "Ces problèmes nous affectent tous, de la diminution de notre mobilité et de notre agilité mentale qui surviennent avec l'âge, jusqu'à des maladies mortelles qui font payer un lourd tribu aux familles. Et même si c'est clairement un pari à long terme, nous croyons pouvoir faire de très bons progrès dans des délais raisonnables", a expliqué Larry Page, le patron du géant de Mountain View, sur sa page Google+.

Transhumanisme, Homme augmenté, singularité et futurologie.- CoBloging Comme je vous l’ai expliqué dans la première partie, le transhumanisme est déjà beaucoup plus présent dans nos vies qu’on ne pourrais le penser. Prothèses bioniques et exosquelette: On en a tous déjà vu, que ce soit dans Terminator ou dans IRobot, les prothèses hollywoodiennes nous ont tous fait rêver. Ethique : faut-il condamner le transhumanisme ? Tout d’abord il me faut remercier à mon tour Jean-Michel Besnier pour sa réaction plus que courtoise, amicale, à mon propos précédent, qui pourtant mettait en question une partie de sa réflexion. Forts de cette sympathie, il nous sera [...] Tout d’abord il me faut remercier à mon tour Jean-Michel Besnier pour sa réaction plus que courtoise, amicale, à mon propos précédent, qui pourtant mettait en question une partie de sa réflexion.

"Bienvenue à Gattaca" : cette fois, nous y voilà On vous en parlait déjà cet été, dans notre dossier sur le transhumanisme. A savoir que dans le futur, l'on pourra peut-être "fabriquer" un enfant via un utérus artificiel, avec la couleur des yeux ou d'autres caractéristiques physiques au choix. Comme dans le film "Bienvenue à Gattaca", une façon de "donner le meilleur départ à son enfant". Avec tous les risques que cela comporte, eugénisme, etc. Ce n'est pas que de la science fiction, loin de là. Aux Etats-Unis, la société 23andMe a réussi à faire breveter, en septembre, une méthode de sélection génétique, en cas de procréation médicalement assistée.

Singularité technologique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De telles conséquences ont été débattues dans les années 1960 par I. J. Good. Selon Ray Kurzweil[5], cofondateur de la Singularity University[6], cette notion de singularité technologique aurait été envisagée par John von Neumann dans les années 1950[7].

Related:  Définition