background preloader

Semaine de la presse : Revue de presse - Transhumanisme : Vers l'homme parfait ?

Facebook Twitter

Tableau pour faire la revue de presse sur le transhumanisme.

Revues de presse : exemples

DOC 1 Qu'est-ce que le transhumanisme ? du 02 mai 2013. DOC 2 Transhumanisme: jusqu’où ira le fantasme de la vie éternelle? Dans la Silicon Valley, on rêve d’immortalité.

DOC 2 Transhumanisme: jusqu’où ira le fantasme de la vie éternelle?

DOC 3 Ces transhumanistes qui promettent l'immortalité. Un badge défie la gravité au bout de l’annulaire de Dorian Kodelja.

DOC 3 Ces transhumanistes qui promettent l'immortalité

Comme dans tous les tours de magie, il y a une explication logique. Celle-ci est tout de même un peu inattendue. Le badge, loin d’échapper aux lois de la physique, est plutôt maintenu entre ciel et terre grâce à un petit aimant que Dorian s’est fait implanter au bout du doigt. Le jeune homme, doctorant en intelligence artificielle, est un transhumaniste. Il croit que le corps de l’humain peut passer outre à certaines limites, et il est prêt à expérimenter de nouvelles sensations et fonctions avec son propre corps. DOC 4 Humain demain, la nouvelle exposition du Quai des Savoirs : «Les technologies de demain ne doivent pas remplacer l'humain» - 14/02/2018. Du 16 février au 2 septembre , le Quai des Savoirs présente l'exposition Humain Demain.

DOC 4 Humain demain, la nouvelle exposition du Quai des Savoirs : «Les technologies de demain ne doivent pas remplacer l'humain» - 14/02/2018

L'occasion de découvrir les innovations scientifiques et techniques, notamment dans les domaines de la santé et du corps. Directeur du Quai des Savoirs, Laurent Chicoineau explique comment demain l'humain vivra accompagné de techniques nouvelles : intelligence artificielle, prothèses, ADN, robotique… Co produite par le Quai des Savoirs et le Muséum de Toulouse, l'exposition Humain Demain est une plongée dans le futur. Entretien. DOC 5 Ne ratez pas : "Humain 3.0 : l'homme réparé" Appelons cela une impression mitigée : ce documentaire suscite autant d’enthousiasme que l’inquiétude. "L’homme réparé 3.0" s’ouvre en effet sur les espoirs suscités par les dernières innovations technologiques en matière de prothèses robotisées. Finies les jambes en plastique : un homme en fauteuil roulant pourra bientôt glisser ses gambettes dans un exosquelette (une sorte d’armure truffée de capteurs) et marcher en le guidant grâce à sa pensée.

DOC 6 Homme réparé ou augmenté, les défis de la médecine de demain. Google et les transhumanistes. Le transhumanisme est encore quasi inconnu en France. Le terme "transhumanisme" remonte aux années 1950, mais sa popularisation date des années 1990. C'est à cette période que les chercheurs commencent à cerner les promesses de la convergence NBIC. Les nanotechnologies (N), la biologie (B), l'informatique (I) et les sciences cognitives (intelligence artificielle et sciences du cerveau) (C) progressent et convergent, en ce sens que les découvertes dans un domaine servent aux recherches dans un autre. L'humain technologiquement augmenté : les dessous d'un mythe - Fête de la science. L’imposture du transhumanisme.

Demain, il verra dans le noir et il entendra les ultrasons.

L’imposture du transhumanisme

Il courra plus vite, ne connaîtra plus la fatigue et ne se cassera pas le col du fémur en glissant sur l’herbe mouillée. Ses capacités intellectuelles auront décuplé, sa mémoire sera prodigieuse, il se souviendra de tout, même à 100 ans ! Car les signes de vieillesse auront disparu et les maladies graves du cerveau, telles que la maladie d’Alzheimer, auront été éradiquées.

Après-demain, son cerveau sera transféré dans une machine et son esprit sera quelque part dans les nuages, débarrassé de ce corps vieillissant. Le handicap, la maladie, la vieillesse et la mort auront disparu. Qui « il » ? L’avènement de l’Homme Dieu ? Le transhumanisme est donc un mouvement qui défend l’idée de transformer/dépasser l’Homme pour créer un post-humain, ou un trans-humain, aux capacités supérieures à celles des êtres humains actuels. Transhumains, tracas d’espèce. La disparition de l’humanité ?

Transhumains, tracas d’espèce

Marc Roux ne peut s’y résoudre. «Dans 800 millions d’années, notre système solaire sera fichu. Il faudra s’adapter ou aller voir ailleurs, quitte à modifier notre biologie pour résister au voyage intersidéral.» Le salut ne viendra pas de notre lente évolution darwinienne, s’inquiète-t-il. Alors ce père de famille, président de l’Association française transhumaniste (AFT), prépare le terrain. Voilà maintenant cinq ans que l’association tente de mobiliser sur la question du transhumanisme. Transhumanisme : de l’illusion à l’imposture.

Transhumanisme : l’Homme du futur sera-t-il amélioré ? Entre craintes et fantasmes, les adeptes du transhumanisme, c'est-à-dire de l'Homme amélioré, se sont réunis à Paris pour débattre de l'avenir de l'humanité.

Transhumanisme : l’Homme du futur sera-t-il amélioré ?

À quoi devons-nous nous attendre ? Vers l'homme parfait : Il nous faut des garde-fous. Si des limites éthiques ne sont pas posées, nous risquons d’engendrer des surhommes, s’inquiète un expert britannique.

Vers l'homme parfait : Il nous faut des garde-fous

Les ingénieurs sont formés à chercher comment accomplir des choses que les êtres humains ne peuvent pas faire. Le défi est le même en nanoscience et dans les nanotechnologies. Nombre des avancées les plus excitantes en la matière visent à réduire les handicaps humains dans des domaines comme la mémoire, l’audition, l’énergie ou l’intellect. En nanomédecine, mon champ d’activité, l’amélioration humaine, est souvent un moyen de traiter la maladie.J’ai toujours trouvé fascinante la relation entre la technologie et son utilisation pour “améliorer” les capacités humaines, parce que la limite au-delà de laquelle toutes sortes de problèmes éthiques se posent est très difficile à déterminer.

Transhumanisme: un corps pièces et main d'oeuvre. «Quand on me demande mon âge, j’ai envie de répondre : mon bras gauche a 10 ans, mon sein droit a 2 ans, mes dents 5 ans…» Cette bonne blague, lancée par la bien nommée Natasha Vita-More («vivre plus») lors du colloque Transvision sur «les implications sociétales du transhumanisme» (1), en dit long sur le projet de ce courant de pensée en pleine ascension qui prône «l’augmentation» du genre humain par la technologie… Silhouette avantageusement moulée dans sa robe de créateur, l’artiste, auteure et culturiste ne fait pas ses 64 ans.

Transhumanisme: un corps pièces et main d'oeuvre

Loin s’en faut. Mais de plus près, on voit en effet que toutes les pièces ne sont pas d’origine… La notion de corps alternatif, c’est justement le business de cette Californienne, à l’origine d’un prototype de corps post-humain, bardé de techno-produits. Egérie de l’organisation internationale Humanity+, qui compterait quelque 6 000 membres, elle défend une «utilisation éthique» des technologies émergentes pour renforcer les capacités humaines. «Tuer la mort» Huit œuvres de science-fiction pour réfléchir au transhumanisme. A l’issue de six jours de festival, les Utopiales de Nantes, événement annuel consacré à la science-fiction, ferment leurs portes lundi 5 novembre. L’édition 2018 avait pour thème central le corps. Le transhumanisme, soit l’amélioration du corps humain grâce à la technologie, a donc naturellement occupé une bonne partie des discussions.

Pixels a sélectionné huit œuvres incontournables sur la question. Roman : « La musique du sang »