background preloader

Médias transhumanisme

Facebook Twitter

Djihadisme, transhumanisme : drame subi, désastre consenti. >>> Article paru dans Marianne daté du 10 avril Après des siècles de déni et de résignation, la mort se trouve soudainement concernée par la prétention de maîtrise.

Djihadisme, transhumanisme : drame subi, désastre consenti

Thanatos vient de prendre place dans la loi grâce à la médicalisation de la « fin de vie » par des actions contrôlées balançant entre assistance et euthanasie. Au même moment, la science aussi prend la mort à bras-le-corps et, cette fois, ce n'est pas l'empathie qui l'inspire mais la volonté de dépasser la condition humaine : le transhumanisme, venu des Etats-Unis, proclame l'ambition inédite (sauf dans les fictions) d'annuler la mort (1) comme en écho prétendument rationnel aux vieilles promesses religieuses.

Mais la mort vient aussi de faire irruption avec une rare barbarie quand des fanatiques l'imposent aux personnes dont les idées ne sont pas conformes à leurs croyances. Edouard Kleinpeter. Edouard Kleinpeter est ingénieur et responsable de la médiation scientifique à l'Institut des sciences de la communication (CNRS, Paris Sorbonne, UPMC).

Edouard Kleinpeter

Son dernier ouvrage : L’humain augmenté, CNRS Éditions, coll. "Les Essentiels d’Hermès" paru en 2013. Ses interviews C'est un vieux rêve, déjà caressé par le romancier Isaac Asimov, le théoricien des "3 lois de la robotique". La réalité est plus complexe : à défaut de pouvoir être une copie conforme de l'homme sur le plan moral, le robot pourra au moins faire semblant. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies qui nous permettent de vous proposer des services et une offre adaptés à vos centres d’intérêts.

Le pouvoir du transhumanisme. Intelligence artificielle : la science rongée par le mythe - Sciences CritiquesSciences Critiques. Pour la première fois, une étude scientifique, menée par une équipe de recherche multidisciplinaire de l'Université d'Oxford, affirme que le développement de l'Intelligence artificielle représente la principale menace d'extinction de la civilisation humaine.

Intelligence artificielle : la science rongée par le mythe - Sciences CritiquesSciences Critiques

Mythe ou réalité ? ES 12 scénarios possibles de la fin du monde. The Human Brain Project - Video Overview. Les vertiges du transhumanisme - LeMonde.fr. Techno-religion. Société, L'homme amélioré est-il l'avenir de l'homme ? Singularitysummit. Klaus-Gerd Giesen - Humanisme et transhumanisme: l’Homme en question - 2004. Eric de Rus* Né dans les années 80 aux États-Unis, le courant de pensée transhumaniste tend aujourd’hui à s’étendre.

Klaus-Gerd Giesen - Humanisme et transhumanisme: l’Homme en question - 2004

Selon le site officiel de la World Transhumanist Association, «le transhumanisme est une approche interdisciplinaire qui nous amène à comprendre et à évaluer les avenues qui nous permettrons [sic] de surmonter nos limites biologiques par les progrès technologiques» (1). En quelques mots, le projet transhumaniste vise principalement à développer et à faire usage des nouvelles technologies, et en particulier de la génétique et des nanotechnologies, pour permettre à l’Homme de «s’améliorer». Il ne s’agit plus ici seulement d’utiliser la science à des fins thérapeutiques, mais bien de créer un «post-homme» dont les qualités ou capacités auront été génétiquement et technologiquement augmentées ou même créées. I. Ray Kurzweil: Get ready for hybrid thinking. Singularity HUB. Programme 2014-2015 octobre à janvier. ROBOLUTION BANDE ANNONCE. Société, L'homme amélioré est-il l'avenir de l'homme ? Radical body design “Primo Posthuman”

Primo 3M+ is a prototype future body, a conceptual design with superlongevity in mind.

Radical body design “Primo Posthuman”

Primo by design is multi-functional. It is reliable, changeable, upgradeable, and complete with enhanced senses. Primo is the new designer body. Originally posted 2002 and excerpted from www.natasha.cc/primo.htm. Published on KurzweilAI.net February 20, 2002. If you could design your own body–give it any shape, size, color, contour, texture and elegant design–what would you choose? What if your body could regenerate healthier, fresher skin and substitute worn out tendons, ligaments and joints with replaceable ones? The architecture of Primo’s physique is designed formobility, flexibility and longevity. We like to think of it as a cross between Frank Lloyd Wright, Le Corbusier and Valentine. Primo’s radical body design is more powerful, better suspended and more flexible–its body offering extended performance and modern style.

Primo Posthuman Future Body Design. Paper delivered at Ciber@RT Conference, Bilbao, Spain April, 2004 International Conference "Challenges for a Ubiquitous Identity" "Planetary Art: Art in search of a new image for human nature" "The New [human] Genre — Primo Posthuman"

Primo Posthuman Future Body Design

Primo Posthuman Future Body Design. « En France, on est effrayé par le transhumanisme. À l’occasion du colloque international Transvision, organisé fin novembre à Paris, Usbek & Rica a rencontré l’américaine Natasha Vita-More, artiste, designer et professeur à l’Université de la Singularité.

« En France, on est effrayé par le transhumanisme

L’occasion d’échanger avec elle sur Humanity +, l’organisation transhumaniste qu’elle préside. Quand on s’intéresse de près au transhumanisme, on connaît forcément Natasha Vita-More. Esprit brillant dans un corps bodybuildé, elle est l’épouse de Max More, philosophe transhumaniste et apôtre de la cryogénisation qui considère que « la mort n’existe pas » (voir Usbek & Rica n°14).

Il y a deux ans, l’Américaine avait déjà répondu à nos questions, mais par mail et sur un autre sujet qui lui tient à cœur : l’avenir de la sexualité. Depuis le temps qu’on lui tournait autour, il était donc temps de la rencontrer enfin « pour de vrai » afin d’en savoir plus sur sa vision du mouvement transhumaniste et sur l’organisme qu’elle dirige. Laurent Alexandre : "Les gens soutiendront en majorité le transhumanisme à l'avenir"o-transhumanisme" Laurent Alexandre lors d'une conférence TEDx à Paris.

Laurent Alexandre : "Les gens soutiendront en majorité le transhumanisme à l'avenir"o-transhumanisme"

Photo : Flickr Laurent Alexandre est chirurgien-urologue. Il a fondé le site Doctissimo.fr (revendu depuis à Lagardère) et préside aujourd'hui la société belge DNA Vision, spécialisée dans le séquençage ADN. Les transhumanistes veulent sortir de l'ombre avec le colloque Transvision. Inhumain, angoissant...le cyborg est-il aussi l'avenir de l'homme? Inhumain, angoissant...le cyborg est-il aussi l'avenir de l'homme? {*style:<a href='javascript:void(0);'>*} 1 / 3 2 / 3 Des implants dans le cerveau contre la maladie de Parkinson?

Inhumain, angoissant...le cyborg est-il aussi l'avenir de l'homme?

Des nanorobots dans le corps pour manger à volonté sans devenir obèse? Le cyborg, l'avenir de l'homme qui fait peur - 22 novembre 2014. Des implants dans le cerveau contre la maladie de Parkinson?

Le cyborg, l'avenir de l'homme qui fait peur - 22 novembre 2014

Des nanorobots dans le corps pour manger à volonté sans devenir obèse? L'homme "amélioré" ou cyborg fascine autant qu'il angoisse, mais pour les transhumanistes, notre survie en dépend. Le cyborg est-il l'avenir de l'homme? Interface homme-machine, stimulation crânienne, prothèse mémorielle: nous ne sommes pas dans un roman de Aldous Huxley, mais au premier colloque international du transhumanisme à Paris où neuroscientifiques, bioéthiciens, philosophes, anthropologues et sociologues discutent progrès technologique et avenir de l'humanité. Le mythe de l’humain augmenté. «Rendre une sensation de toucher à un sujet amputé appareillé», «dévier des nerfs pour améliorer la commande de prothèses robotiques», «fixer directement une prothèse de bras sur l’os» : autant d’innovations de laboratoires porteuses d’espoir pour les patients.

Pourtant cela semble peu face au spectacle technologique qu’offrent les films de science-fiction. Techno-religion. «Google ? un petit joueur dans la santé» Directeur général de Sorin Group, un des leaders mondiaux des technologies cardio-vasculaires (pacemakers, stents…), André-Michel Ballester copilote un des 34 projets industriels visant à dynamiser les technologies médicales innovantes en France. Basée à Milan, présente dans l’Hexagone et aux Etats-Unis, son entreprise emploie 3 700 salariés pour un chiffre d’affaires de 738 millions d’euros en 2013. Il ne craint pas la concurrence des «Gafa» qu’il voit plutôt en «partenaires» du big data de la santé.

La révolution numérique, qui a déjà chamboulé la distribution de la musique et la presse, va-t-elle rebattre les cartes dans la santé ? Je ne le crois pas. Les nouveaux acteurs comme Google ou Amazon travaillent plus sur le bien-être que sur la santé. Qui contrôlera demain le big data de la santé : les géants du Web ou les systèmes de santé ? C’est sûr, vu les moyens mis en œuvre, ils ne vont pas s’arrêter à la montre ou au tensiomètre connecté.

C’est vraisemblable. Un courant de pensée en augmentation. Le transhumanisme et l'homme de demain. TRANSHUMANISME Un monde sans humains. Transhumanisme: un corps pièces et main d'oeuvre. «Quand on me demande mon âge, j’ai envie de répondre : mon bras gauche a 10 ans, mon sein droit a 2 ans, mes dents 5 ans…» Cette bonne blague, lancée par la bien nommée Natasha Vita-More («vivre plus») lors du colloque Transvision sur «les implications sociétales du transhumanisme» (1), en dit long sur le projet de ce courant de pensée en pleine ascension qui prône «l’augmentation» du genre humain par la technologie… Silhouette avantageusement moulée dans sa robe de créateur, l’artiste, auteure et culturiste ne fait pas ses 64 ans.

Loin s’en faut. Mais de plus près, on voit en effet que toutes les pièces ne sont pas d’origine… La notion de corps alternatif, c’est justement le business de cette Californienne, à l’origine d’un prototype de corps post-humain, bardé de techno-produits. L’homme vivra 1000 ans, selon le biogérotonlogue Aubrey de Grey. 01net. le 25/11/14 à 15h08 Le chercheur britannique Aubrey de Grey Aubrey de Grey est une sommité pour les transhumanistes. Cet ingénieur en informatique devenu biogérontologue pense que la vieillesse est une maladie qui peut se traiter comme les autres.

Avec en filigrane la promesse de vivre plus longtemps en bonne santé. Le transhumanisme en cinq questions. 01net.