background preloader

Cybernétique, la science des systèmes

Cybernétique, la science des systèmes
La cybernétique est une science du contrôle des systèmes, vivants ou non-vivants, fondée en 1948 par le mathématicien américain Norbert Wiener. Notre monde est intégralement constitué de systèmes, vivants ou non-vivants, imbriqués et en interaction. Peuvent ainsi être considérés comme des "systèmes": une société, une économie, un réseau d'ordinateurs, une machine, une entreprise, une cellule, un organisme, un cerveau, un individu, un écosystème… Les ordinateurs et toutes les machines intelligentes que nous connaissons aujourd'hui sont des applications de la cybernétique. La cybernétique a aussi fourni des méthodes puissantes pour le contrôle de deux systèmes importants: la société et l'économie. (voir le document sur les "Armes silencieuses", un manuel de programmation de la société directement inspiré par la cybernétique) Ces échanges constituent une communication, à laquelle les éléments réagissent en changeant d'état ou en modifiant leur action. Feedback et auto-régulation

http://www.syti.net/Cybernetics.html

Related:  TRANSHUMANISMEInformatique théoriqueCybernétiqueanthonyaylagas

Robotique : les grands défis à venir Revue futuribles, n° 399, mars 2014 Robotique : les grands défis à venir Voilà plus de 60 ans que le premier robot industriel, construit par Unimate, a été installé dans une usine de General Motors, ouvrant la voie à un essor croissant de la robotique, destinée dans un premier temps à remplacer l’homme dans ses tâches de production considérées comme « ingrates ». Pour autant, les robots peuplent notre imaginaire culturel depuis près d’un siècle, que l’on pense aux créatures artificielles à la Frankenstein et à toutes les œuvres de science-fiction les mettant en scène (de la pièce de Karel Capek de 1920, RUR, Rossum’s Universal Robots, qui a introduit le terme, au cycle d’Asimov, en passant par les romans de Philip K. Dick et les nombreux films produits sur le sujet depuis les années 1960).

cybernétique et physiologie Cybernétique et Physiologie Gilles Furelaud, Bernard Calvino (Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de Paris) La cybernétique peut être définie comme l'ensemble des sciences du pilotage, c'est à dire les mécanismes commandant l'évolution d'un système vers un but défini. Ces mécanismes se rapportent donc à une notion de finalité, au sens cybernétique du terme : on dit qu'un système est finalisé quand il évolue vers un nouvel état antérieurement défini, quelles que soient les péripéties imprévisibles qui accompagnent cette évolution. L'utilisation d'une approche cybernétique de l'étude de la physiologie est proposée dans le cadre des programmes de première et de terminale S. Toutefois, ces notions restent inconnues pour bon nombre d'enseignants.

Corps augmenté : rêve bionique ou cauchemar prométhéen ? Matthew Naggle est un jeune Américain de vingt-six ans qui eut la malchance de recevoir un coup de couteau dans le cou lors d’une vulgaire bagarre de rue. Il resta tétraplégique. Son nom ne demeurera pas dans les annales des innombrables faits divers de ce genre. En revanche, Matthew Naggle est le premier être humain à commander un ordinateur par la pensée. Il est le premier homme à établir une connexion entre neurone et électron.

Sous le signe du calcul Alan Turing a non seulement défini l’objet d’étude de l’informatique, le calcul, mais aussi révolutionné notre rapport aux machines. Il a fondé l’informatique comme un domaine scientifique autonome et a ouvert le chemin vers un nouveau continent à explorer et à habiter. Le mot « calcul » vient du latin calculus et rappelle l’utilisation de cailloux dans les procédures de comptage depuis au moins le IVe millénaire avant notre ère. Des cailloux jetés dans un bol à l’entrée de la bergerie pour vérifier qu’il y avait autant de moutons qui rentraient le soir que d’animaux qui en étaient sortis le matin, aux bits dans la mémoire d’un ordinateur qui comptabilisent notre compte en banque, le chemin est long et il peut faire oublier que le calcul ne se résume pas aux opérations arithmétiques. Compter, calculer, une histoire ancienne

Qu’est ce que la cybernétique, ou son père fondateur Norbert Wiener La cybernétique est mot étrange. Elle renvoie à nos fantasmes de lecture de sciences fiction… Elle renvoie à l’ordinateur, la machine, le robot, l’intelligence artificielle… Mais elle s’applique largement à notre place de l’homme dans un monde de communication. De l’homme augmenté au transhumanisme Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ? Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. Ensuite, les robots de nouvelle génération. Longtemps tenus à l’écart dans les usines à cause de leur dangerosité, ils seront de plus en plus mélangés aux hommes sur les chaînes de production.

Commutation de contexte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une commutation de contexte (context switch) en informatique consiste à sauvegarder l'état d'un processus pour restaurer à la place celui d'un autre dans le cadre de l'ordonnancement d'un système d'exploitation multitâche. Elle peut être plus ou moins coûteuse en temps processeur suivant l'architecture matérielle, le système d'exploitation, ou le type de processus utilisé. En effet, dans le cas des processus lourds elle nécessite toujours un changement d’espace d’adressage, alors que les processus légers de même père partagent ce dernier, qui n'a alors pas besoin d'être rechargé.

Cybernétique La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction. Elle est issue en particulier du passage par la théorie entre l'étude du système nerveux et sa reproduction en intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des...). Le mot cybernétique (La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction.) formalisé en 1948 par Norbert Wiener (Norbert Wiener (26 novembre 1894, Columbia, Missouri - 18 mars 1964, Stockholm, Suède) était un mathématicien américain, connu pour être le fondateur de la cybernétique. Techniquement, c'est une méthode interdisciplinaire qui étudie l'évolution dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement.

Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable Sommaire Qu’est que le transhumanisme ? Passage de l’homme au posthumain. État de l’art : aujourd’hui ou en est on ?

Related: