background preloader

Transhumanisme

Facebook Twitter

Général +sources

Service/robotique. Commercial. SF. Miss Arab USA. La robotisation domestique. La notion de médecine préventive est fort ancienne mais il a fallu attendre le début du XXème siècle avec le développement de l’imagerie médicale pour pouvoir diagnostiquer les maladies, suivre leur évolution et ainsi pouvoir mieux les soigner puis prévenir et anticiper le développement de ces maladies.

la robotisation domestique

Les grandes innovations qui ont permis le développement de la médecine préventive sont tout d’abord la radiologie au Rayon X qui est apparue en 1885 et qui s’est affinée avec l’association de l’informatique qui a permis l’apparition du scanner. Dans un deuxième temps dans les années 1950 est apparu l’imagerie ultrasonore (basée sur l’effet Doppler) appelée l’échographie qui est une application au corps humain du sonar.

Et enfin une troisième innovation essentielle est apparu dans les années 1970, il s’agit de l’imagerie par résonnance magnétique qui permet d’analyser en profondeur les parties molles du corps ,ses formes et ses anomalies. Intelligence artificielle, transhumanisme : la technique ne doit pas remplacer la médecine. Jusqu'où ira le transhumanisme ?

Intelligence artificielle, transhumanisme : la technique ne doit pas remplacer la médecine

(Flickr/Jef Safi/CC) L’astrophysicien britannique Stephen Hawking, que l’on ne peut soupçonner d’être technophobe, tant la technique et ses appareillages ont soutenu sa vie, vient pourtant de lancer un cri d’alarme : "Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite. […] Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés. " La médecine aussi ? Les progrès considérables de la médecine contemporaine sont indéniables. Attendons-nous de la médecine le sauvetage ou le salut ? L'utopie d'une "santé parfaite" Nous avons tous indéniablement un désir de "santé parfaite", somme toute légitime : nous ne voulons ni avoir mal, ni être diminué, ni mourir. Cette utopie, car c’en est une, ne date pas d’aujourd’hui.

Qu’est ce que le transhumanisme? Qu’est ce que le transhumanisme?

Qu’est ce que le transhumanisme?

Version 3.2 Nick Bostrom Departement de philosophie, de logique et de methodologie scientifique Ecole d’Economie de Londres Au cours des dernieres annees, un nouveau paradigme de reflexion concernant l’avenir de l’humanite a commence a prendre forme chez les chefs de file scientifiques tels les concepteurs d’ordinateurs, les neuroscientifiques, les nanotechnologistes et les chercheurs a l’avant-garde du developpement technologique. Le nouveau paradigme rejette une presomption cruciale implicite autant dans la futurologie traditionnelle que pratiquement dans toutes les pensees politiques. Cette assertion ne tient plus la route. “Le transhumanisme” a acquis ses assises en etablissant une facon de penser qui met au defi la premisse suivante: la nature humaine est et devrait rester essentiellement inalterable. Des machines intelligentes Un bien-etre emotionnel tout au long de notre vie grace a un ajustement des centres du plaisir Medicaments de la personnalite.

Qui sont les transhumanistes ? Photo : Hand, Yoshikawa, 1993.

Qui sont les transhumanistes ?

L'orée du 21e siècle, datée traditionnellement du début des années 1990 avec l'effondrement du bloc soviétique et la fin de la bipolarité, semble devoir exprimer avec force et clarté un besoin de rupture avec le siècle précédent en exacerbant les concepts d'ouverture et de complexité. Bien que la continuité de l'histoire humaine s'impose naturellement au bon sens, chaque période transitoire porte avec elle son lot d'espoirs avoués et de rêves secrets qui relègue le principe de filiation au second plan au profit d'idéaux de renouveau et de changement. Les technosciences, nées au plein cœur du 20e siècle, apparaissent ainsi sous une nouvelle lumière, celle issue de la révolution Internet et des nanotechnologies tout particulièrement.

Le téléphone, l'ordinateur, ou les transports sont quelques uns des symboles les plus marquants de la mutation de grande ampleur qui désormais façonne la civilisation humaine. I.3 Des marginaux en quête de reconnaissance sociale. Transhumanistes sans gêne. L’homme percera-t-il un jour le secret de son cerveau ?

Transhumanistes sans gêne

Dans vingt ans, cinquante ans, un siècle ? Les spéculations les plus aléatoires circulent. Cette quête apparaît comme la prochaine frontière de l’homme, celle qui lui permettra de se dépasser, prétend le mouvement transhumaniste. Les efforts de la recherche tendraient à les conforter. Simuler le cerveau humain sur un ordinateur. C’est l’incroyable défi du Human Brain Project , initié par le neurobiologiste Henry Markram, associant treize centres de recherche en Europe et réclamant un milliard d’euros sur dix ans. «Matrix» et «Avatar» Une vieille lune qu’on pensait cantonnée à la littérature de science-fiction. Le transhumanisme, frange extrême de la cyberculture californienne, professe que l’humanité se trouverait au seuil de la plus grande transformation de son histoire.

Ce courant de pensée radical se développe dans la Silicon Valley, en pleine révolution numérique retrace R émi Sussan dans Les utopies post humaines . Transhumanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables.

Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d'autres techniques émergentes.