background preloader

Corps augmenté : rêve bionique ou cauchemar prométhéen ?

Corps augmenté : rêve bionique ou cauchemar prométhéen ?
Matthew Naggle est un jeune Américain de vingt-six ans qui eut la malchance de recevoir un coup de couteau dans le cou lors d’une vulgaire bagarre de rue. Il resta tétraplégique. Son nom ne demeurera pas dans les annales des innombrables faits divers de ce genre. En revanche, Matthew Naggle est le premier être humain à commander un ordinateur par la pensée. Il est le premier homme à établir une connexion entre neurone et électron. Il ne s’agit pas de télépathie, mais d’une prouesse technologique dévoilée par la revue Nature du 13 juillet dernier. L’intérêt médical d’une telle expérimentation est immense. Cette nouvelle mérite toutefois qu’on dépasse l’euphorie de la découverte scientifique et médicale, et qu’on s’interroge sur la nature étrange de cette hybridation entre technologies et corps humain. L’information numérique, par les langages, était extérieure à l’homme. Le corps, virtualisé, échappe à sa réalité et aux frontières de son organisation biologique.

http://mobile.agoravox.fr/actualites/technologies/article/corps-augmente-reve-bionique-ou-11710

Related:  TRANSHUMANISMEavenir santédevelon

De l’homme augmenté au transhumanisme Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ? Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. La phagothérapie, une alternative aux antibiotiques ? Les bactériophages sont des virus qui infectent les bactéries. © Zappys Technology Solutions, Flickr, CC by 2.0 La phagothérapie, une alternative aux antibiotiques ? - 2 Photos

Le scénario prospectif, outil d'exploration de l'intention stratégique ? L’objet de cette communication est de montrer l’intérêt du scénario prospectif comme outil permettant d’explorer l’intention stratégique des acteurs dans un environnement organisationnel ayant subi des ruptures d’ordre sociétal, environnemental, politique... Elle s’appuie sur une étude prospective réalisée en 2006 pour le 3e Programme de Recherche, d’Expérimentation et d’Innovation dans les Transports terrestres (PREDIT), subventionnée par l’ADEME. Cette recherche, destinée à explorer les organisations logistiques du commerce de détail à l’horizon 25-30 ans, nous a permis d’étudier les conséquences potentielles de l’institutionnalisation du développement durable (DD) sur les choix stratégiques des entreprises, à travers les intentions projetées des acteurs en matière de stratégies collectives. 1.2 - La théorie néo-institutionnaliste sociologique (IS) 1.1.1 - Présentation 1.1.2 - Institutions et organisations

Robotique : les grands défis à venir Revue futuribles, n° 399, mars 2014 Robotique : les grands défis à venir Voilà plus de 60 ans que le premier robot industriel, construit par Unimate, a été installé dans une usine de General Motors, ouvrant la voie à un essor croissant de la robotique, destinée dans un premier temps à remplacer l’homme dans ses tâches de production considérées comme « ingrates ». GE HEALTHCARE FAIT ENTRER LE DIAGNOSTIC IRM DANS UNE NOUVELLE ERE Soyez le premier à réagir En mettant au point les techniques d'acquisition IRM FOCUS, TURBO et DISCO, les ingénieurs GE Healthcare ont mis à disposition des radiologues un arsenal de technologies leur permettant, selon le cas clinique, des zooms en haute définition, des temps d'acquisition records ou un compromis spatio-temporel inégalé. Les praticiens exercent ainsi en toute confiance quant à la spécificité et à la sensibilité de leurs protocoles d'acquisition. En matière de technologies innovantes, GE Healthcare dispose des dispositifs les plus avancés afin de répondre aux toutes dernières tendances diagnostiques. En IRM notamment, le constructeur propose aux radiologues une palette d’applications conçues pour relever les défis spécifiques à l'environnement clinique actuel. FOCUS, pour un zoom haute définition en IRM

Prochain arrêt, la Singularité (4/4) : Un mythe venu du futur Par Rémi Sussan le 11/09/08 | 20 commentaires | 7,257 lectures | Impression Evidemment la singularité n’a pas que des adeptes. Clive Thompson, journaliste au New York Times et à Wired, se moque ainsi des perspectives eschatologiques de Kurzweil et consorts. Remarquant à propos des lames de rasoir qu’“il a fallu quatre-vingts ans à l’industrie pour ajouter une seconde lame, mais qu’il n’en a fallu que quinze pour en ajouter une troisième, et il ne s’est écoulé que deux ou trois ans entre le Schick Quattro à quatre lames et le Gillette Fusion qui en possède cinq.

Le transhumanisme: ce qui est possible n’est pas toujours souhaitable Sommaire Qu’est que le transhumanisme ? Passage de l’homme au posthumain. État de l’art : aujourd’hui ou en est on ? Qui sont les acteurs du transhumanisme? Innovation très controversée : extrait des arguments des partis Quand l'insensibilité à la douleur fait avancer la recherche ALARME. A première vue, ne pas ressentir la moindre douleur semble conférer un avantage non négligeable dans la vie : on peut se donner des coups de marteau sur les doigts ou se brûler en sortant un plat du four sans jamais perdre le sourire ! Sauf que cette "analgésie congénitale", qui touche les malades dès leur naissance, s’accompagne de troubles qui, eux, n’ont rien d’enviables. Car la douleur agit précisément comme un signal d’alarme lors d’une lésion de la peau ou d’un contact trop rapproché avec un objet menaçant.

Prochain arrêt, la Singularité (3/4) : De la réalité intelligente au Computronium Par Rémi Sussan le 08/09/08 | 8 commentaires | 5,381 lectures | Impression Dans quel monde vivront nos successeurs, qu’il s’agisse d’humains “augmentés” ou de pures intelligences artificielles ? Peut-être dans un monde rendu lui aussi “intelligent”, capable de se conformer au moindre de nos désirs. Deux voies pour accomplir ce but ultime, sont présentées dans le numéro spécial de IEEE Spectrum.

--> application civile aux tétraplégiques : commandes d'un robot ou porteur par le biais de la liaison neuronale de l'utilisateur. Connexion directe du cerveau à la machine. by adrient Dec 6

Related: