background preloader

Théorie et Méthodes de la Conception Innovante: Mines ParisTech

Théorie et Méthodes de la Conception Innovante: Mines ParisTech
La chaire Théorie et Méthodes de la Conception Innovante, lancée en janvier 2009 au Centre de Gestion Scientifique de MINES ParisTech, est l’aboutissement d’un programme de recherche sur l’ingénierie de la conception et l’innovation en cours depuis 1994. Ce programme, né d’une double motivation – celle de la rationalisation des activités de R&D et de la quête d’une fondation scientifique pour les sciences de conception – a donné lieu à des percées essentielles tant sur le plan théorique que sur le plan pratique. La présente chaire soutient ces avancées par des travaux de recherche fondamentales sur plusieurs axes, des collaborations industrielles et par des programmes de formations et de diffusions académiques et professionnalisants. Related:  Innovation / CreativityAvenir

Armand Hatchuel Courriel: hatchuel(-at)ensmp.fr Tel: 01 40 51 91 09 Professor of Mines ParisTech Civil Engineer from Ecole des Mines de Paris, 1970, Phd Mines ParisTech (Engineering and Management Science 1983) Courses and Curricula at Mines Paris Tech: Mathematical StatisticsEngineering Design and Management Curricula ( « Option Ingenierie de la Conception »): Introduction to Design ScienceElements and applications of C-K theoryMathematics and DesignInnovative design organization and strategy Other Courses given at Universities and Design Schools Books (French and English) « L’Expert et le Systeme. « Service public? « Regards sur l’Innovation » (avec F.Aggeri et D. « Les nouveaux fondements des sciences de gestion » (Collectif dirige avec A.David et » R. « L »innovation, le liberalisme et la question des limites » (avec R.Laufer) Logiques philosophiques L’harmattan Paris (2003) « »Les nouvelles raisons du Savoir », avec Th. « Les nouveaux regimes de la conception » (avec B.Weil), Vuibert et Cerisy, 2008.

Innovation de rupture: comment rechercher l’inimaginable | ParisTech Review Au milieu des années 80, Garry Hamel, un des grands gourous californiens du management, avait jeté un pavé dans la mare : l’ère du progrès conventionnel et linéaire était révolue. Le changement n’était plus ni additif, ni linéaire. Il était discontinu. Pour chevaucher ce progrès-là, les entreprises devaient inventer un système créatif non linéaire. Trente ans plus tard, le postulat est passé dans les mœurs « corporate » et chaque dirigeant sait que l’innovation incrémentale, ce changement graduel, modeste et continu de l’existant, ne suffit plus. Pour gagner sur des marchés en maturation de plus en plus rapide, en particulier les marchés technologiques, il faut pratiquer l’innovation de rupture, c’est-à-dire enclencher un processus de dislocation des habitudes de réflexion et d’utilisation. Trouver le secret de la rupture réussie n’est pas donné à tout le monde. L’innovation incrémentale se déploie dans un contexte connu, dit de « conception réglée ».

Les Grands Prix de l'Innovation 2011 Découvrez les 8 lauréats qui ont été dévoilés lors de la cérémonie de remise des prix du 2 décembre 2014 à la Cité de la Mode et du Design en cliquant ici : Lauréats 2014 Revivez les Grands Prix de l'Innovation en cliquant ici : Galerie Photos et Galerie Vidéos Découvrez ou redécouvrez les Grands Prix de l'Innovation en cliquant ici : Book des Grands Prix de l'Innovation 2014 ! et sur vos smartphones en cliquant ici : Application GPInnov Revivez les meilleurs moments des Grands Prix de l'Innovation du 2 décembre dernier ! Soutenir l'innovation Les Grands Prix de l'Innovation de la Ville de Paris ont pour vocation de soutenir le développement d'entreprises innovantes franciliennes dans des secteurs en forte croissance, et de récompenser celles qui vont, par leur innovation, améliorer la vie de la cité et développer le tissu économique parisien. Pour en savoir plus sur les organisateurs des Grands Prix de l'Innovation, cliquez ici. Une cérémonie prestigieuse

C'est quoi une entreprise collaborative ? — L'entreprise collaborative Bienvenue dans ce blog expert sur l'entreprise collaborative ! J'aimerais consacrer ce 1er billet à la courte description de ce que j'appelle l'entreprise collaborative. Ainsi, vous aurez une petite idée de de sur quoi nous allons ECHANGER ENSEMBLE autour de ce blog. Revenons à nos moutons.. Une entreprise est collaborative, par essence, me direz-vous puisqu'elle héberge des individus travaillant de façon coordonnée à l'accomplissement d'un objectif commun. Ne nous voilons pas la face, l'Entreprise avec un "E" majuscule est en crise...et je ne parle pas de ses taux de croissance. Ca tombe bien, tous les chantiers de transformation digitale lancés par les enterprises qui font les gros titres de la presse économique devraient les amener à muter vers l'entreprise 2.0. Sauf que n'oublions pas que le numérique n'est qu'un moyen et pas une fin en soi. Nous y voilà donc, comment définir une entreprise collaborative ? Collaborative, ça veut tout d'abord dire "humaine".

Politecnico di Milano: Detail The Master of Science programme in Urban Planning and Policy Design offers advanced training in the field of spatial planning and regional policy design through plans, projects and programmes on varying scales. It is intended primarily for L 21 Bachelor of Science graduates (Regional, Urban, Landscape and Environmental Planning) and is also open to graduates from other degree programmes that fulfil the necessary supplementary course requirements, with particular focus on international students. The aim of the M.Sc. programme is to train highly-qualified individuals in the areas of spatial planning and policies at an urban and rural level, as well as in the construction, assessment and management of complex programmes and projects for the governance and transformation of cities and regional areas. Are available the results of the satisfaction questionnaires of students and graduates, and the percentage of graduates entering the job market in the section of the

Repenser la gestion : le point sur une analyse d’Arman Hatchuel A l’évolution du capitalisme, s’est bien évidemment adjointe celle des organisations et du management des firmes, soit, de la gestion. Armand Hatchuel revient donc dans ce papier sur les révolutions majeures qui ont marqué l’histoire de la gestion des firmes et s’interroge sur le modèle de gestion contemporain : quel modèle les entreprises ont-elles aujourd’hui adopté ? Pour quelles raisons ? Ce modèle est-il durable ? Contrairement à bon nombre de publications économiques, l’intérêt de l’article d’Armand Hatchuel vient de sa volonté d’analyser la gestion des firmes et leur émergence même, comme le résultat d’un procès historique. Tout d’abord, Armand Hatchuel décèle 3 révolutions majeures dans l’histoire de la gestion : Cette histoire commence avec la compagnie italienne, née à la Renaissance en Italie comme réponse à la complexification et à l’intensification des échanges marchands au Moyen Age. A quel modèle sommes nous désormais confrontés ?

What We Need: Moderation, Innovation, and Entrepreneurial Solutions On a late September morning I walked into the FOX Business studio in New York to sit down with host Stuart Varney and former EPA head Christine Todd Whitman. We were talking about why environmentalists seemed to be increasingly disgruntled as 2010 was coming to a close. "The environmentalists were disappointed they didn't get all they wanted," I told Varney. "They thought they had a mandate with the president and Congress lined up." "It's about over-reach and over-expectation," Governor Whitman agreed. "They want the perfect, and if they can't have the perfect they don't want to settle for anything." Varney turned to me and asked, "Just for the record, you are an environmentalist?" "Yes, but I'm a practical environmentalist," I answered. Later in the segment, I expressed my concern that the environment had become a "left issue," pointing out that many of the strides made in protecting the environment had come from the Republican side, including the EPA, and the Clean Air and Water Acts.

L'innovation sociale pour l'inclusion active : étude de neuf bonnes pratiques européennes Présentation de pratiques d’inclusion active innovantes expérimentées en milieu urbain par les villes du Réseau des villes en faveur de l’inclusion active, EUROCITIES-NLAO. Résumé Les neuf villes du réseau ont effectué des recherches sur les pratiques innovantes pour l'intégration active au niveau local. Ces expérimentations montrent comment les nouveaux défis et tendances sociales incitent constamment les gouvernements locaux à s'adapter et à développer de nouvelles manières de mettre en œuvre des politiques d'inclusion active. Contexte Dans un contexte de crise économique et de réduction importante des finances publiques, l'innovation sociale est plus que jamais nécessaire pour répondre au nombre grandissant de personnes vulnérables. L'objectif de ces études de cas est de montrer comment l'innovation sociale peut contribuer à l'inclusion active des personnes dans la société, ainsi que d'alimenter le débat plus large sur la question. Approche Résultats L'impulsion de partenariats novateurs

Strate, Ecole de Design à Sèvres & Paris ALT-U / alternatives urbaines | Le site du DSAA (diplôme supérieur d'arts appliqués) design mention espace, de vitry/seine Axes de la chaire Axes de la chaire Axe 1 – fondements des théories de la conception et du raisonnement dans l’inconnu Cet axe explore les fondements du raisonnement dans l’inconnu et les développements de la théorie C-K D’une part, en examinant les différentes interprétations mathématiques de la théorie. Sur cette voie, d’importants résultats ont été obtenus en lien avec le Forcing en théorie des ensembles, ou les logiques intuitionnistes. D’autre part, en étudiant l’impact des différentes modélisations des connaissances dans la construction du raisonnement de conception. Il a été ainsi acquis que la théorie C-K retrouve en cas particuliers la plupart des théories classiques de la conception. Axe 2 – outils et organisation de la conception innovante Axe 3 – approches cognitives, neuropsychologiques et culturelles de la conception innovante Axe 4 – régimes de conception, économie et histoire de la conception Axe 5 - création et réception, identité des objets et nouveaux discours critiques

Build It, Try It, Fix It July 30, 2007 Here is another “innovation tip.” This one is simple, yet incredibly powerful. One of the biggest barriers to success is analysis paralysis. Rather than using the “analyze, design, build, test, deploy” model, use the “build it, try it, fix it” model – build something, try it out for a while, and learn from your “experiences.” The process is simple. Example: A clothing manufacturer wanted to venture into retail stores. How am I using the “build it, try it, fix it” concept with this website? Next I tried “The Science of High Performance.” My latest tag line is: “Unconventional Thinking for Explosive Business Growth.” Unconventional Thinking about Innovation (this is my 24/7 Innovation content)Unconventional Thinking about Creativity (this is my SpeedInnovating content)Unconventional Thinking about Goals & Performance (this is my Goal-Free Living content)Unconventional Thinking about Thinking (this is the content of my TV show) What do you think?

Marc Giget : l’innovation, de la découverte à la “synthèse créative” Par Daniel Kaplan le 22/06/05 | 3 commentaires | 6,995 lectures | Impression Dans le cadre de l’Université de printemps de la Fing qui s’est tenue à Aix-en-Provence les 8, 9 et 10 juin 2005, InternetActu.net vous propose une série de compte rendus synthétiques d’une sélection d’ateliers et de plénières. Pour nos lecteurs désirant aller plus loin, les enregistrements vidéos sont disponibles en ligne. Co-fondateur du cabinet Euroconsult, titulaire de la chaire d’économie de l’innovation du Cnam, dans le cadre de laquelle il anime les “mardis de l’innovation”, initiateur du projet “Expérience 2035, im@ginons le futur“, Marc Giget livre, en introduction à la seconde journée de l’Université de printemps de la Fing, sa vision de l’innovation dans la “société de la connaissance”. Qu’est-ce que l’innovation ? Je me limiterai aux NTIC, tout en rappelant que d’autres secteurs bougent aussi beaucoup, par exemple dans le vivant. La technologie ne fait pas rêver. Sur ces mêmes sujets

Bluekiwi la solution en quelques mots Bluekiwi est une solution de réseau social prête à l‘emploi, distribuée en SaaS et un acteur français historique du RSE. La solution est principalement centrée sur des espaces de conversation, au sein desquels différents types de contenu peuvent être partagés (messages, documents, liens, idées, questions, sondages). Bluekiwi peut aujourd’hui être utilisé comme plateforme communautaire, réseau social, ou même intranet social avec l’utilisation des fonctions de CMS de la solution. Stratégie et positionnement de l'éditeur Bluekiwi s’adresse aujourd’hui aux entreprises de toutes tailles, avec un outil SaaS complet capable de répondre à des contextes de grandes entreprises et intégré à Microsoft Office, Sharepoint et aux outils de messagerie instantanée. Les belles références acquises avant 2012, ainsi que le projet Atos, permettent à l’éditeur de conserver une légitimité sur le marché. Une refonte ergonomique des publications est également annoncée.

Related: