background preloader

Théories et Méthodes de la Conception Innovante

Théories et Méthodes de la Conception Innovante
La chaire Théorie et Méthodes de la Conception Innovante, lancée en janvier 2009 au Centre de Gestion Scientifique de MINES ParisTech, est l’aboutissement d’un programme de recherche sur l’ingénierie de la conception et l’innovation en cours depuis 1994. Ce programme, né d’une double motivation – celle de la rationalisation des activités de R&D et de la quête d’une fondation scientifique pour les sciences de conception – a donné lieu à des percées essentielles tant sur le plan théorique que sur le plan pratique. La présente chaire soutient ces avancées par des travaux de recherche fondamentales sur plusieurs axes, des collaborations industrielles et par des programmes de formations et de diffusions académiques et professionnalisants. Voir les axes de la chaire et la plaquette de présentation de la chaire pour plus d’informations. Related:  Innovation / CreativityAvenir

Armand Hatchuel Courriel: hatchuel(-at)ensmp.fr Tel: 01 40 51 91 09 Professor of Mines ParisTech Civil Engineer from Ecole des Mines de Paris, 1970, Phd Mines ParisTech (Engineering and Management Science 1983) Courses and Curricula at Mines Paris Tech: Mathematical StatisticsEngineering Design and Management Curricula ( « Option Ingenierie de la Conception »): Introduction to Design ScienceElements and applications of C-K theoryMathematics and DesignInnovative design organization and strategy Other Courses given at Universities and Design Schools Books (French and English) « L’Expert et le Systeme. « Service public? « Regards sur l’Innovation » (avec F.Aggeri et D. « Les nouveaux fondements des sciences de gestion » (Collectif dirige avec A.David et » R. « L »innovation, le liberalisme et la question des limites » (avec R.Laufer) Logiques philosophiques L’harmattan Paris (2003) « »Les nouvelles raisons du Savoir », avec Th. « Les nouveaux regimes de la conception » (avec B.Weil), Vuibert et Cerisy, 2008.

Politecnico di Milano: Detail The Master of Science programme in Urban Planning and Policy Design offers advanced training in the field of spatial planning and regional policy design through plans, projects and programmes on varying scales. It is intended primarily for L 21 Bachelor of Science graduates (Regional, Urban, Landscape and Environmental Planning) and is also open to graduates from other degree programmes that fulfil the necessary supplementary course requirements, with particular focus on international students. The aim of the M.Sc. programme is to train highly-qualified individuals in the areas of spatial planning and policies at an urban and rural level, as well as in the construction, assessment and management of complex programmes and projects for the governance and transformation of cities and regional areas. Are available the results of the satisfaction questionnaires of students and graduates, and the percentage of graduates entering the job market in the section of the

Innovation de rupture: comment rechercher l’inimaginable | ParisTech Review Au milieu des années 80, Garry Hamel, un des grands gourous californiens du management, avait jeté un pavé dans la mare : l’ère du progrès conventionnel et linéaire était révolue. Le changement n’était plus ni additif, ni linéaire. Il était discontinu. Pour chevaucher ce progrès-là, les entreprises devaient inventer un système créatif non linéaire. Trouver le secret de la rupture réussie n’est pas donné à tout le monde. L’innovation incrémentale se déploie dans un contexte connu, dit de « conception réglée ». En revanche, quand un fabricant automobile passe du véhicule à essence au véhicule tout électrique, quand un entrepreneur de travaux publics délaisse le béton ordinaire au profit du béton de chanvre, il quitte le havre de la « conception réglée » et travaille sans filet. Le chercheur de la rupture ne change pas seulement l’objet. Certains industriels ont fait de la rupture et de l’inconnu une routine. Parallèlement au défi intellectuel de la rupture, émerge un défi managérial.

ALT-U / alternatives urbaines | Le site du DSAA (diplôme supérieur d'arts appliqués) design mention espace, de vitry/seine Repenser la gestion : le point sur une analyse d’Arman Hatchuel A l’évolution du capitalisme, s’est bien évidemment adjointe celle des organisations et du management des firmes, soit, de la gestion. Armand Hatchuel revient donc dans ce papier sur les révolutions majeures qui ont marqué l’histoire de la gestion des firmes et s’interroge sur le modèle de gestion contemporain : quel modèle les entreprises ont-elles aujourd’hui adopté ? Pour quelles raisons ? Ce modèle est-il durable ? Contrairement à bon nombre de publications économiques, l’intérêt de l’article d’Armand Hatchuel vient de sa volonté d’analyser la gestion des firmes et leur émergence même, comme le résultat d’un procès historique. La théorie économisciste abstraite est donc écartée. Tout d’abord, Armand Hatchuel décèle 3 révolutions majeures dans l’histoire de la gestion : Cette histoire commence avec la compagnie italienne, née à la Renaissance en Italie comme réponse à la complexification et à l’intensification des échanges marchands au Moyen Age.

WILD HUMAN LIFE What We Need: Moderation, Innovation, and Entrepreneurial Solutions On a late September morning I walked into the FOX Business studio in New York to sit down with host Stuart Varney and former EPA head Christine Todd Whitman. We were talking about why environmentalists seemed to be increasingly disgruntled as 2010 was coming to a close. "The environmentalists were disappointed they didn't get all they wanted," I told Varney. "They thought they had a mandate with the president and Congress lined up." "It's about over-reach and over-expectation," Governor Whitman agreed. Varney turned to me and asked, "Just for the record, you are an environmentalist?" "Yes, but I'm a practical environmentalist," I answered. Later in the segment, I expressed my concern that the environment had become a "left issue," pointing out that many of the strides made in protecting the environment had come from the Republican side, including the EPA, and the Clean Air and Water Acts. "The environment is a universal issue. Photo by k_vohsen. Connect: Authored by: Scott Edward Anderson

Ecole de la Cite - Ecole de cinema Formation auteur scénariste Formation réalisateur Cite du cinema L'Ecole de la Cité propose deux cursus : auteur/scénariste et réalisateur, deux métiers phare du cinéma. Chaque promotion est constituée de 30 étudiants. D'une durée de deux ans, ces formations sont ouvertes à tous les jeunes âgés de 18 à 25 ans. Elles sont entièrement gratuites*, à l'exception des frais d'inscription et de sécurité sociale. * les frais d'inscription s'élèvent à 200€ et peuvent être réglés en 4 fois. L'Ecole de la Cité entend délivrer un enseignement professionnel. L'expérience du terrain occupera également une large place dans la formation. Grâce à cet enseignement basé sur la pratique et la connaissance du terrain, les étudiants disposeront d'un diplôme reconnu par les professionnels de l'audiovisuel.

Build It, Try It, Fix It July 30, 2007 Here is another “innovation tip.” This one is simple, yet incredibly powerful. In fact, I am using this concept right now with this website. But more on that later. One of the biggest barriers to success is analysis paralysis. Rather than using the “analyze, design, build, test, deploy” model, use the “build it, try it, fix it” model – build something, try it out for a while, and learn from your “experiences.” The process is simple. Example: A clothing manufacturer wanted to venture into retail stores. How am I using the “build it, try it, fix it” concept with this website? Next I tried “The Science of High Performance.” My latest tag line is: “Unconventional Thinking for Explosive Business Growth.” What do you think?

Département montage « Les choses sont filmées, on ne les voit pas. Ce qui est filmé, ça a beau être filmé, on ne le voit pas. Voir - entendre, c’est du travail et non pas du donné. [...] Le doute règne au montage : le doute sur ce qui est filmé. [...] C’est donc un apprentissage du regard et de l’écoute qui suppose que rien n’a été vu, rien entendu, rien gagné définitivement au tournage, et qu’il vaut mieux mille fois risquer de perdre que risquer d’avoir gagné d’avance. [...] Le montage est cette postulation du film comme autre, comme ce qui est à venir. » Jean-Louis Comolli Voir et pouvoir - Editions Verdier « Par l’apprentissage conjugué des techniques et du fonctionnement du récit, il s’agit de penser et de pratiquer le montage comme un moment décisif de la mise en scène. Une pratique inventive et créatrice du montage ne peut s’envisager sans une maîtrise réfléchie de toute la chaîne de postproduction tant du point de vue de l’image que de celui du son.

'Eureka moments' and other myths about tech innovation Innovation happens best in group settings, not when people ponder alone, according to writer Steven Johnson. Several writers are debunking myths of innovation The "eureka moment" isn't common, writes author Steven Johnson An MIT study finds ordinary people, not big companies, invest more in innovation (CNN) -- An apple fell on Isaac Newton. Electricity struck Benjamin Franklin. Based on those well-worn historical examples, you might think all inventors, creators and idea dudes are hit with wonderfully brief "eureka moments" that instantly propel our culture to new heights of innovation and discovery. But what if that's all baloney? A number of writers this month have been challenging these and other long-held beliefs about innovation -- from the fact and fiction of that "a-ha" moment to the kinds of people who tend to innovate, and which ideas are best. Drawing much of the attention is Steven Johnson's new book, "Where Good Ideas Come From." Myth No. 1: Ideas just pop into people's heads

Département scénario « L’enseignement du scénario à La Fémis explore tous genres et tous styles de narrations, selon la sensibilité de chaque étudiant. La pédagogie s’articule autour de l’écriture de quatre longs métrages. à chaque fois, l’étudiant répond à une commande sous la direction d’un maître d’atelier qui, d’une part, l’encourage à déterminer et approfondir le champ de son imaginaire, et d’autre part, lui suggère les outils dramaturgiques nécessaires à l’accomplissement de son histoire. Encadrant chacune de ces écritures, des rappels de la dramaturgie classique sont proposés afin de lui permettre de trouver sa propre façon. À plusieurs reprises des ateliers de travail sur les textes avec les comédiens sont prévus pour aider l’étudiant à trouver les axes, le ton de l’histoire et consolider l’incarnation des personnages. Par ailleurs, il s’initie à la co-scénarisation avec les étudiants réalisateurs à l’occasion de films de courtes formes que ceux-ci réalisent.

Is the Tipping Point Toast? -- Duncan Watts -- Trendsetting | Fa Département réalisation " Qu’est ce qu’un réalisateur ? Impossible à définir. Chacun est d’une essence singulière, voit, entend et filme différemment. Chacun invente son langage, sa forme sa méthode. Alors comment apprendre à être unique à un « élève » réalisateur ? Quels sont ces outils que fourni l’École ? Production, scénario, direction d’acteur, image, son, décor, scripte, montage, mixage, distribution, un réalisateur doit tout connaitre, chaque technique, interdépendante, toutes à diriger dans un sens, et avec nuance, vers ce qu’il veut exprimer, révéler, questionner. Dans chaque domaine, des gestes, des manières, des styles différents sont proposés aux étudiants, par des personnes différentes, chacune ayant une approche personnelle de son métier. Compositeur et chef d’orchestre, peintre et architecte, un réalisateur doit sans cesse passer de l’idée à son incarnation, via la technique, l’humanité, l’économie.

Related: