background preloader

Page interstitiel

Page interstitiel

http://www.tourmag.com/Page-interstitiel_a30158.html

Related:  L'avenir du tourisme durable

Vers un tourisme ( enfin ) responsable ? - L'Echo Touristique L'association Agir pour un tourisme responsable souhaite entraîner davantage de partenaires vers la certification. Mais les voyagistes ne sont pas tous prêts à modifier leurs pratiques. C'EST LE NOMBRE d'occurrences trouvées sur Google pour le terme «tourisme responsable» contre 160 000 pour «tourisme équitable». La semaine du développement durable n'est pas terminée mais on peut déjà constater que le secteur du tourisme est quasiment absent de cet événement.

L’AfSt : une association pour les Seniors du Tourisme De gauche à droite, Gilbert Baladi, Dominique Vaucy, Jean-Pierre Cosmes, Karen Bossard, Michel Messager et Bernard Didelot Compétents, actifs et disponibles les « seniors » sont de plus en plus nombreux. Dans le tourisme beaucoup souhaitent mettre leur expérience humaine et professionnelle au service des autres. Pour eux l’altruisme, la solidarité sont des mots qui ont un sens. Encore fallait-il trouver le moyen de les mettre en application.

Des résultats records pour La France du Nord au Sud Le spécialiste des vacances en France sur internet vient d’annoncer ses résultats annuels, clos au 30 septembre 2013. Le chiffre d’affaires s’élève à 28,2 M€, en progression de 63,9%. La France du Nord au Sud, détenue majoritairement par Germain Lelarge, son président fondateur, a réalisé une année record. Selon un communiqué, la croissance exceptionnelle de l’entreprise, avec chiffre d’affaires en hausse de 63,9% à à 28,2 M€, s’appuie sur de nombreux facteurs internes et externes.

TOURISME RESPONSABLE : Bilan et perspectives en France en 2011 et 2012 après la 5ème journée mondiale Tandis que beaucoup déplorent la ''jungle'' des labels (relire notre enquête chiffrée de 2010), et bien le CETO et le SNAV annoncent vouloir se lancer à leur tour à l'aventure avec la création de référentiels spécifiques. Comment aider le client à s'y retrouver ? Bizarrement, chacun semble jouer sa partition. « Il manque encore un chef d'orchestre » selon plusieurs participants. Retour sur une journée passionnante et constructive. Un succès grandissant et prometteur qui appelle d'autres initiatives. Un an avant l'élection présidentielle en France, notre rédaction propose aujourd'hui la création d'un Pacte National Pour un Tourisme Durable.

Les seniors, bouée de sauvetage du tourisme européen Une étude d’Eurostat montre que la clientèle de 65 ans et plus est la seule à avoir accru ses dépenses touristiques entre 2006 et 2011, atténuant le recul d’activité constaté sur les tranches d’âge inférieures. Le tourisme européen peut dire merci aux retraités. En pleine crise économique, ces derniers n’ont pas sauvé le secteur du marasme, mais ils ont en partie ralenti sa chute. C’est ce que révèle une récente étude publiée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Premier enseignement de ce document, la clientèle de plus de 65 ans est la seule à avoir contribué positivement à l’activité du secteur entre 2006 et 2011, aussi bien en nombre de touristes (+10%), qu’en nombre de voyages (+28%), en nombre de nuitées (+22%) et en volume de dépenses (+32%). Dans le même temps, toutes les autres tranches d’âge enregistraient une croissance faible, voire un recul d’activité, particulièrement marqué sur les 25-44 ans.

La France du Nord au Sud affiche 50% de croissance cette année "Nous avons réalisé un très bel été", souligne Germain Lelarge, président du TO-distributeur de La France du Nord au Sud, dans une interview exclusive. "Nous sommes en croissance de 25% en chiffre d’affaires par rapport à la saison estivale 2012", une progression qui correspond à la hausse du budget marketing... dont le spécialiste de la destination France refuse de dévoiler le montant. Germain Lelarge attribue aussi son essor à l’amélioration du taux de transformation et à de meilleures négociations avec ses partenaires, au niveau des prix et des stocks. Collectivités - Tourisme. Des clés pour le tourisme de demain Jean Mochon, directeur La Belle idée, Véronique Rivron, Conseillère générale de la Sarthe en charge du tourisme, Sophie Saramito conseillère régionale déléguée au tourisme, et Christophe Clergeau,vice président de Région. C'est un fait acquis aujourd'hui dans les Pays de la Loire, le tourisme est une activité économique à part entière, et se trouve inclus dans la politique d'attractivité économique de la 6e destination touristique française. Pour Christophe Clergeau, le premier vice-président du conseil régional, il faut dépasser l'attractivité essentiellement due aux châteaux de la Loire et travailler sur des initiatives innovantes pour créer de toutes pièces de nouvelles activités ou destinations, autour du triptyque nautisme, cheval, vélo. E-tourisme et M-tourisme«Le tourisme de demain tourne autour deux grands axes, la globalisation et la croissance du marché des seniors», explique Thierry Baudier, spécialiste du marketing touristique.

Tourisme : les seniors résistent bien à la crise Tourisme des seniors Une classe d’âge épargnée par la crise Le tourisme en chambre d’hôtes suit une tendance similaire. « Parmi les seniors qui ne le pratiquent pas, seuls 19% le justifient par « des raisons de budget ». La France du Nord au Sud piquée au vif par TravelHorizon La France du Nord au Sud n’aime pas quand TravelHorizon conteste l’existence de tout agrégateur exhaustif sur la France. C’est faire offense au modèle qu’il développe depuis six ans. "Nos agrégeons 22 000 produits, avec 90 passerelles, soit autant de connexions avec des fournisseurs", assure Germain Lelarge. Vers une vision collaborative du tourisme de demain Ces biens, ce sont notre logement, notre voiture, notre jardin, notre machine à laver, notre tondeuse, notre perceuse et même nos compétences. Alors pendant que l’on n’utilise pas ces objets, pourquoi ne pas les prêter, les louer et ainsi passer d’une société basée sur la propriété à une société basée sur l’usage des biens. Bien entendu, cette « révolution » est arrivée suite à l’évolution des usages d’Internet, à la la connectivité grandissante des habitants en France et à travers le monde mais également à la crise économique ! L’économie du partage permet en effet de bénéficier de revenus complémentaires par la mise en location de certains biens. Aujourd’hui, dans le tourisme, cette innovation sociétale impacte les acteurs traditionnels qui sont largement bousculés par ces start-ups qui proposent des alternatives à la consommation touristique classique.

Related: