background preloader

De quelques compétences du formateur-expert

De quelques compétences du formateur-expert

http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_1999/1999_15.html

Related:  CAFFAEvolution du rôle du formateurlotus971

Les 7 compétences clés du travail de demain Michel Serres nous rappelait récemment que l’évolution des technologies nous force à être intelligents. Les technologies révolutionnent en effet notre environnement de travail et nous poussent à développer de nouvelles compétences. De nombreuses prospectives alimentent le débat et mettent en lumière les compétences qui feront la différence sur le marché du travail de demain. Quelles sont les évolutions dans les compétences distinctives ? Quelles doivent être les priorités en termes de développement des compétences ? Essayons de creuser. Où l’enseignement est individualisé Classe de cinquième. Une séquence d’une heure et demie d’enseignement individualisé en physique-chime (électricité) au cours de laquelle les élèves ont l’occasion de travailler des compétences spécifiques à la discipline et d’autres plus larges et interdisciplinaires.Cette séquence [2] a été mise au point par l’auteure au sein du groupe « Apprendre aujourd’hui » de l’académie de Poitiers. C’est la cinquième semaine de cours.

Lexique pedagogie 2 définitions préalables : Didactique: Théorie et méthode de l'enseignement d'une discipline. Pédagogie: Théorie, science de l'éducation des enfants. La Pédagogie est-elle une science ? Oui ! Que devient le formateur Il est banal de dire que le formateur est « personne ressource ». Manière de dire, à la lumière de théories pédagogiques comme le constructivisme et le socio-constructivisme, que c’est l’apprenant qui est acteur de ses apprentissages. Le formateur exerce ses missions à la charnière entre le contenu et les apprenants.

Un jour avec… la classe coopérative du collège Van Gogh d’Émerainville L’année dernière, lors de la journée académique de la Cardie intitulée « Chercher pour comprendre, Coopérer pour apprendre », nous avions eu le plaisir d’accueillir Sylvain Connac, spécialiste des pédagogies coopératives. Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paul Valéry de Montpellier et professeur des écoles, Sylvain Connac est aussi l’auteur d’Apprendre avec les pédagogies coopératives. Démarches et outils pour l’école (Paris, ESF éditeur, collection pédagogies – 2009), un ouvrage de référence donc il nous a donné un aperçu au cours de sa conférence intitulée « Coopération entre élèves et apprentissages scolaires ».

932.n°932 - Sylvain Connac : « La pédagogie différenciée se heurte aux carences de la formation des enseignants » Auteur d‘Enseigner sans exclure (ESF), Sylvain Connac est enseignant-chercheur en sciences de l’éducation à l’université Paul-Valéry de Montpellier La pédagogie différenciée est parfois dévalorisée dans son principe même et résumée à « moins d’exigences pour les plus faibles ». Qu’en dites-vous ? Cela dépend de l’angle sous lequel on la considère. Différencier, en théorie, c’est un principe clair et irréprochable : faire en sorte que chaque élève profite au maximum de toutes les situations scolaires. C’est simultanément élever le niveau moyen d’acquisitions et lutter contre le développement des inégalités sociales par l’école.

Le métier de formateur à l’heure de la réforme - L'entreprosophe – l'entreprise en questions Le métier de formateur à l’heure de la réforme De nombreux métiers évoluent à toute vitesse, c’est aussi le cas du métier de formateur qui nécessite une véritable remise en question des acteurs ! Nouvelles technologies, changement des attentes des employeurs, besoins plus spécifiques des participants, évolution des entreprises, difficultés économiques, réformes de la formation professionnelle, sécurisation des parcours…. Autant de sujets qui ont une influence considérable sur le métier de formateur et qui nécessitent une prise de conscience rapide des cabinets ainsi qu’une capacité à innover pour répondre à ces mutations.

Autonomie, responsabilité et coopération : ce qu’en disent les élèves utilisant un plan de travail 1 consul (...) 1Le socle commun de connaissances et de compétences correspond au minimum à maîtriser par chaque élève français à la fin de sa scolarité obligatoire. Depuis 2005, il regroupe les connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour « réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.1 » Les compétences relatives aux piliers 6 (Les compétences sociales et civiques) et 7 (L’autonomie et l’initiative) du socle commun revêtent une dimension transversale. Cela signifie qu’elles ont un statut d’une égale importance à celles des autres piliers (Décret du 11 juillet 2006, p. 4.) mais qu’elles ne disposent pas de durée spécifique d’enseignement. Il est donc demandé aux enseignants de développer les apprentissages tout au long du temps passé par leurs élèves à l’école, ce qui favorise le caractère polyvalent de leur fonction dans le premier degré (Baillat, G., Espinoza, O., & Vincent, J., 2001).

S. Connac : Construire la fraternité en classe Il arrive d’entendre des enseignants, des parents, des animateurs se plaindre que la jeunesse ne respecte plus les règles. Ce n’est pas nouveau : « Les élèves n'ont cure de leurs professeurs, pas plus que de tous ceux qui s'occupent d'eux ; et, pour tout dire, les jeunes imitent les anciens et s'opposent violemment à eux en paroles et en actes. » (Platon, La République, 563 a). Mais construire une classe sereine et fraternelle est possible, quels que soient les élèves accueillis. Mais cela ne va pas de soi.

Galerie de portraits des professionnels de la formation La galerie de portraits à suivre donne à voir un aperçu des nouvelles figures pédagogiques qui apparaissent et des anciennes qui changent de face. A quoi ressemblent les responsables et dirigeants de formation ? Les responsables et dirigeants de formation sont de plus en plus chargés d’imbriquer les solutions formation qu’ils préconisent aux stratégies de l’entreprise, bien au-delà des stratégies de gestion des ressources humaines habituelles, ils apprennent à penser l’acte d’apprendre comme un moteur. Ils favorisent le déploiement de processus et de systèmes de développer leur capital de savoir. Ce dernier est devenu un axe de différenciation essentiel à un moment requérant un surcroit d’innovation. Ils s’intéressent aussi bien au développement des capacités individuelles à résoudre des problèmes, qu’aux capacités collectives à se coordonner et agir en synergie.

Related: