background preloader

La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives :

La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives :
La réforme de l’enseignement fondamental mise en place au Québec entre 2000 et 2002 vient d’être évaluée par l’Université Laval, sous la direction du professeur Marc-André Deniger. Ce rapport d’évaluation1, paru en octobre et commenté dans la presse québécoise en novembre, nous intéresse particulièrement au vu des similitudes fortes entre la réforme québécoise et celle qui a cours dans nos écoles fondamentales depuis 2000 également : organisation du cursus en cycles de deux ans, acquisition de compétences, suppression du redoublement, travail en équipes des enseignants, etc. Si le rapport montre un fort taux d’adhésion des enseignants à la réforme, il ne pointe pas moins de grandes difficultés d’application notamment en matière d’évaluation des compétences. Décalage entre adhésion et difficultés pratiques Le taux d’adhésion à la réforme de l’ensemble des répondants est de 78% (71% en comprennent les objectifs). Mise en perspective

Référentiels de compétences à l’université 1Le référentiel de compétences a le « vent en poupe » dans l’enseignement supérieur. Prolongement des réformes issues de l’approche par compétences, recommandation européenne (Commission Européenne, 2004 et 2009) et aide à la décision dans un contexte de formation de plus en plus flexible sont autant de raisons qui convergent actuellement vers le référentiel de compétences. Mais qu’entend-on nous exactement par référentiel et par compétence ? 1.1 Compétence 2Le terme de compétence est porteur de définitions multiples, qualifié de nébuleuse polymorphe et polysémique (Lemaître & Hatano, 2007, p. 15). 3Selon Rey et al., « Une compétence est le fait de savoir accomplir efficacement une tâche » (2003, p. 14), c’est-à-dire une action ayant un but. 4Selon Tardif, la compétence consiste en « un savoir-agir complexe prenant appui sur la mobilisation et la combinaison efficaces d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situations » (2006, p. 22).

What’s Up With…Competency-Based Learning? It seems that every day there is a new education buzzword that pushes teachers to change the way they teach, so when people began discussing competency-based learning, educators and policymakers were cautiously optimistic. But as Illinois’ Department of Education joins New Hampshire, Michigan, and Ohio in incorporating competency-based learning into their policy, the buzz around this new learning strategy is gaining steam. Here, we define competency-based learning and discuss how can you incorporate the techniques from this new methodology into your classroom, school, and district. What is competency-based learning? Seen as an alternative to more traditional educational approaches, competency-based learning (CBL) can completely redefine a school’s way of teaching and assessing students. The best way to define competency-based learning is by explaining what it is not. How can I incorporate CBL into my school? How can teachers incorporate CBL into their classrooms? How can technology help?

Exploiter un référentiel de compétences dans la conception des situations d'apprentissage - Ecole Normale Supérieure de Lyon Exploiter un référentiel de compétences dans la conception des situations d'apprentissage Cette capsule expose comment exploiter un référentiel de compétences pour concevoir des situations d'apprentissage. Après avoir expliqué les principales caractéristiques des référentiels de compétences, elle montre comment construire un référentiel de formation à partir d'un référentiel de compétences, et souligne la place et l'importance de l'évaluation. Présentation générale du projet "CRAIES" CRAIES (Conception de Ressources pour l’Approche-programme : Innover dans l’Enseignement Supérieur) est un projet financé en 2015 par l’UNR-RA et la Région Rhône-Alpes. Les partenaires du projet étaient l’ENS de Lyon, l’Université Savoie Mont-Blanc et l’Université Claude Bernard Lyon 1. Usage des vidéosL’album présente les capsules vidéo qui ont été produites.

Un « carnet de bord » pour présenter et valoriser ses compétences Recenser, organiser et présenter ses connaissances et ses compétences formelles et Informelles afin de préparer son entrée dans la vie professionnelle Auteurs : Nathalie CHELIN, André GUYOMAR, Maurice KETEVI Chacun d’entre-nous possède des savoirs et des compétences formelles, validées par des diplômes ou des certificats, et des compétences informelles, acquises lors d’expériences extra-scolaires, dans nos environnements familiaux, sociaux ou professionnels. L’entrée dans la vie professionnelle et la mobilité, interne ou externe à l’entreprise, nécessitent de présenter ces compétences tout au long de sa vie, idéalement sous forme de portfolio. C’est cette démarche innovante que Télécom Bretagne a élaboré à travers son propre « carnet de bord » identifié sur les rubriques inhérentes au projet professionnel et personnel. Ces rubriques sont alimentées par des preuves des compétences acquises. Voici la liste des rubriques L’originalité de cette innovation pédagogique est l’aspect numérique.

Suivre et communiquer en ligne les compétences des élèves Le suivi de la progression des compétences scolaires est très utile, tant pour l’enseignant que pour l’élève. Pour optimiser ce suivi et sa communication, je propose d’utiliser un tableur en ligne (Google Doc), qui permet de : simplifier le suivi des compétences par l’enseignant, de manière flexible et adaptée ;communiquer ce suivi aux élèves, par la publication des onglets (chaque élève reçoit l’url de sa fiche de suivi) ;visualiser graphiquement les niveaux des compétences par des jauges actualisées (option d’affichage disponible dans Google Doc). L’idée est d’envoyer une fois pour toute à chaque élève son url propre (pour les grands groupes, ce n’est sans doute pas très adapté) : chaque élève accéde seulement à son onglet (sous forme de page web) et le prof peut gérer tous les élèves depuis le même classeur du tableur. Il serait sans doute aussi très important d’intégrer de l’interactivité, afin de permettre à chaque élève de commenter ses évaluations. WordPress: J'aime chargement…

La notion de compétence en éducation et formation: Enjeux et problèmes - Bernard Rey Anne Demeester - Evaluer les compétences Summary Anne Demeester est Docteure en sciences de l’éducation (Aix-Marseille Université) et en sciences médicales (Université catholique de Louvain, Belgique). Maître de conférences à l'ESPE, elle est également vice-présidente de la Société internationale francophone d’éducation médicale (SIFEM). Vous pouvez télécharger le diaporama de la conférence en cliquant sur l’onglet « Télécharger » Tags: sup Infos Added by: Julien Dziadek Updated on: Nov. 22, 2018, midnight Duration: 01:41:09 Number of view(s): 422 Type: L'université Main language: French Embed/Share 5 questions à Jacques Tardif sur l’approche par compétences | Service Universitaire d'Ingénierie et d'Innovation Pédagogique - Université de Lorraine Dans le cadre de la Conférence “Les compétences, un moyen de repenser les apprentissages ?”, organisée le 19 novembre 2015 par le SU2IP, l’intervenant, Jacques TARDIF s’est prêté au jeu de l’interview. Les 5 questions posées : En quoi consiste l’approche par compétences, et qu’est-ce qui la différencie des méthodes habituelles d’élaboration de programmes ?Quelles seraient les 3 ou 4 raisons majeures pour lesquelles s’engager dans la conception de programmes axés sur le développement des compétences ? Jacques Tardif, psychologue de l’éducation, est professeur émérite de l’Université de Sherbrooke (Québec, Canada), Faculté d’éducation. Il a été sollicité par l’université de Lorraine pour apporter son expertise dans le cadre des travaux engagés par l’UL sur l’approche par compétences.

Related: