background preloader

ROI des outils pour recruter et fidéliser

ROI des outils pour recruter et fidéliser
En quelques années, les entreprises se sont appropriées les réseaux sociaux. D'une communication corporate classique, elles sont passées à davantage de collaboratif. Contribution des salariés, échanges en direct avec les candidats potentiels... L'armée de Terre : un exemple sur Facebook Plus de 275 000 fans, mais surtout une moyenne quotidienne de 2000 personnes qui en parlent. Société Générale : des communautés segmentées "Pour que mon contenu soit pertinent, je resserre ma cible", fait remarquer Franck La Pinta, responsable marketing web et RH 2.0 à Société Générale. Wyplay : la PME qui sait y faire Alors qu'il devait faire face à un accroissement de ses effectifs, Wyplay, fournisseur de solutions logicielles auprès d'opérateurs Internet, a mis en place une campagne de recrutement plutôt bien pensée l'année dernière.

▶ Les 9 Réseaux Sociaux qui Comptent en 2016 [Guide Complet] Quel réseau social choisir en 2020 ? Quels sont les réseaux sociaux majeurs ? Quels sont les réseaux sociaux sociaux importants sur lesquels positionner votre entreprise ? Avant de débuter votre tutoriel, récupérez ma Roadmap, consultez le Programme Trafic & Clients et téléchargez gratuitement guides et conseils pour créer du trafic, générer des prospects et attirer des clients : Les tendances des réseaux sociaux Quels sont les réseaux sociaux majeurs ? 1. Malgré une concurrence féroce entre marques et la baisse de la portée des publications qui en découle, le plus grand réseau social du monde frôle désormais les 2,5 milliards d’utilisateurs actifs et Facebook continue d’innover pour conforter sa place d’intermédiaire entre utilisateurs et entreprises avec : 1. Consultez le guide pour réussir votre stratégie sur Facebook 2. Les marques sur Instagram connaissent une érosion régulière de la portée de leurs publications et de la croissance de leurs abonnés. 1. 2. 3. 1. 4. 1. 5. 1. 6. 1. 7.

La liste complète des outils de sourcing en recrutement et RH J’ai hésité avant de faire cette liste mais après des années de travail avec l’équipe, je me suis dit qu’une liste voire un annuaire des outils de sourcing en recrutement et RH était nécéssaire vu leur grand nombre. Je me suis appuyé sur tous les articles écrits sur ce blog mais aussi les outils du calendrier de l’Avent et tous les outils que mes amis recruteurs ont partagé avec moi. Tous les outils présentés sont gratuits à l’exception de ceux pour lesquels je précise. Chers sourceurs et recruteurs, il manque encore beaucoup d’outils, si vous pouviez me suggérer des outils que j’ai pu oublier, n’hésitez pas en commentaires ! Je mettrai à jour cette liste d’outils sourcing recrutement en permanence et vous pourrez y revenir régulièrement ! Nous analysons et commentons les outils et techniques de sourcing sur #TruAcademy, rejoignez nous ! Moteurs de recherche gratuits Sourcehub : c’est un produit totalement gratuit développé par Social Talent. Sourcer sur Twitter, Facebook et LinkedIn

Enquête : candidats vs recruteurs, quelle est leur vision des process de recrutement Entre octobre 2015 et janvier 2016, RegionsJob a interrogé tour à tour salariés, demandeurs d’emploi et recruteurs. L’objectif : connaître les sentiments des uns vis-à-vis des autres et en savoir plus sur les pratiques des candidats comme sur celles des entreprises lors du process de recrutement. Découvrez l’intégralité des résultats de notre enquête à laquelle 6123 candidats et 180 recruteurs ont répondu. La mission, première source d’intérêt pour un poste A la lecture d’une offre d’emploi, les candidats focalisent de loin leur attention sur deux éléments en particulier : le descriptif du poste et de la mission ainsi que la localisation du poste, cités par quasiment 80% des répondants. « Aujourd’hui, les candidats s’intéressent en premier lieu au contenu de leur futur emploi et à la localisation de celui-ci, ils s’attachent au caractère stimulant de leur prochain job, en particulier les jeunes diplômés. Les recruteurs sont du même avis que les candidats. La réalité est plus complexe.

Recrutement : comment faire le bon choix ? Un recrutement n’est jamais un acte anodin car il peut coûter cher à l’entreprise. Il convient donc de ne pas partir à l’aventure, en se fiant à son instinct… Principes du recrutement Trop fréquemment, les recrutements sont menés de façon uniquement intuitive, sans réelle analyse ni de la fonction à pourvoir, ni du profil souhaité pour le poste. Il est impératif de bien préparer une embauche de manière à cerner au plus près les tenants et les aboutissants de la fonction, de définir le profil « idéal » du candidat, de définir les outils de recherche et de s’armer de… patience. On peut diviser le recrutement en quatre phases successives. Phase 1 : Mise au point d’un référentiel de recrutement Il s’agit de la phase préparatoire, lors de laquelle il importe de bien préciser les besoins de l’entreprise, le profil du candidat et les conditions liées au poste. Définition de fonction (Quel poste ? Phase 2 : Recherche et présélection Cette phase est celle de l’action. Phase 4 : Intégration

Réseaux sociaux et recherche d'emploi Entraîné par la transformation digitale croissante des RH, le recrutement connait une forte digitalisation. Le nombre d’offres sur le web en témoigne, mais aussi les processus conduisant ensuite à l’entretien, de plus en plus digitaux. Il en va de même pour la recherche d’emploi. De fait, 3 français sur 10 utiliseraient les réseaux sociaux pour chercher du travail. Parlons RH vous propose, à travers une infographie de LK Conseil, de faire le point sur le sujet et de découvrir les chiffres-clés concernant la recherche d’emploi sur les réseaux sociaux. Quelle utilisation des réseaux sociaux ?

Les questions illégales en entretien d'embauche Qu'un recruteur cherche à cerner votre personnalité, c'est son droit. Mais que vous souhaitiez préserver votre vie privée, c'est aussi le vôtre. Si les employeurs ont parfois du mal à ne pas franchir la barrière de l'intime, la loi est pourtant claire sur le sujet et protège les candidats.

Réseaux sociaux : quelle stratégie adopter ? Alors que certains établissements sont allés jusqu’à adopter l’identité des réseaux sociaux, dans leur décoration comme dans leurs services aux clients, Hospitality ON a souhaité revenir sur l’utilisation plus générale de ces véritables outils de communication et de marketing dans l’industrie hôtelière. Réseaux sociaux Certains hôtels se sont récemment fait remarquer pour leur relation étroite aux réseaux sociaux. Le groupe espagnol Melià Hotels International a par exemple souhaité aller au-delà de la simple utilisation des sites communautaires dans sa stratégie de communication et de marketing en adaptant l'image de Twitter à l'un de ses établissements. Dans un style différent, l'hôtel 1888 de Sydney a préféré le site de partage de photos Instagram pour construire son identité. Sans pousser jusqu'aux extrêmes, nombreux sont les hôteliers présents sur les réseaux sociaux aujourd'hui. Nous vous recommandons ces articles

Pourquoi inclure Facebook dans votre stratégie de recrutement Dans la guerre aux talents, les recruteurs doivent faire face à un nouveau marché du travail, et à un nouveau type de candidat. Même si les portails de recrutement sont toujours le moyen le plus efficace pour recruter de nouveaux talents, il est plus important que jamais d’avoir une stratégie variée. De nombreux recruteurs se tournent vers les média sociaux, comme LinkedIn et Xing dans leur recherche de nouveaux talents, mais les recruteurs oublient souvent une opportunité immense. Facebook est le réseau social le plus important et nous expliquons ci-dessous en quoi il peut avoir un impact important sur vos efforts de recrutement. Les statistiques Selon un sondage récent mené par Jobvite, plus de 67% des personnes à la recherche d’un emploi ont déclaré utiliser Facebook dans leur recherche d’emploi sur les réseaux sociaux, contre seulement 40% pour LinkedIn. Les autres avantages Des utilisateurs très divers Facebook est le média social le plus usité dans le monde. Intéressez plus de monde

Comment faire une accroche efficace pour son annonce Si je vous dis que l’annonce d’emploi écrite par les RH et recruteurs est catastrophique ? J’imagine que cela vous parle. Avec nos clients, nous passons du temps sur cet élément simple qu’est l’annonce. Pourtant le niveau des annonces reste très mauvais. Aujourd’hui, je voudrais vous proposer de commencer par la phrase d’accroche de votre annonce. La phrase d’accroche habituelle ? La plupart du temps, les annonces commencent comme ça : Leader sur son secteur…patatipatata J’ai même vu des start-ups qui devenaient elles aussi leaders sur leur secteur… L’idée ici est vraiment de se différencier mais surtout de donner envie aux candidats qui me correspondent le plus de candidater. Donc votre phrase d’accroche est là pour provoquer une action. Forcément avec un début d’annonce que l’on voit partout, vous n’allez pas vous différencier. J’ai même vu des annonces où il n’y a carrément pas de présentation… comment donner envie si on ne se présente pas sans phrase d’accroche ?

Test de recrutement: 10 questions clés pour ne pas paniquer Difficile aujourd'hui pour un candidat d'échapper à des tests psychométriques. De fait, il s'agit seulement de se dévoiler un peu plus sur papier, afin que le DRH ou le consultant peaufinent un profil et/ou puissent départager des compétiteurs en short-list. LIRE AUSSI >> Résister à l'épreuve de la "short-list" D'ailleurs, ces évaluations calibrées ne font pas tout, le recruteur privilégie son ressenti sur les résultats. 1. Oui. 2. Oui, mais à vos risques et périls. 3. Les tests sont quasi tous effectués en ligne, et ils le sont avant l'entretien. 4. Pour les tests d'intelligence, d'aptitudes et de capacités techniques, le temps est chronométré (1 heure au plus), afin de mettre les concurrents à égalité. LIRE AUSSI >> Cinq questions décalées à (se) poser pour connaître ses points forts Le très usité Sosie, qui jauge le caractère et la motivation, est calibré sur 1h15, afin de pousser l'individu à se concentrer, or il faut une demi-heure en ligne pour y répondre sans stress. 5. 6. 7. 8.

Recrutement : jobboards VS réseaux sociaux ? Détails Publié le mercredi 14 mai 2014 15:11 « Recruter sur les réseaux sociaux coûte cher », « les jobboards, c’est dépassé », « seuls les jeunes utilisent les réseaux sociaux ». Que d’idées préconçues sur les outils de recrutement. Jobboards, réseaux sociaux, tous deux proposent des services parfois semblables. 1. L’essor des nouvelles technologies ne cesse de faire croître l’offre des produits numériques, dont on oublie peu à peu l’utilisation originelle. Le jobboard, outil de recrutement par excellence Un jobboard (ou site d’emploi sur Internet) propose à un candidat un service gratuit de gestion de recherche d’emploi : il peut rechercher des offres, postuler, instaurer des veilles de postes et déposer son CV sur une CVthèque. L’essence même d’un jobboard est donc celle du recrutement. Le réseau social, ou seconde famille Appartenant à la famille des médias sociaux, le réseau social est utilisé pour … « réseauter » ! 2. Un budget à étudier Un processus de recrutement chronophage 3. 4.

Recrutement - Exemple de compte rendu approfondi d'entretien d'embauche Vous recevez souvent plusieurs candidats pour un même poste, et vous devrez disposer, au moment du choix final, de niveaux d'informations équivalents sur chacun d'entre eux. Une synthèse bien faite vous permettra non seulement de vous souvenir d'éléments qui vous ont marqué positivement ou négativement, mais aussi de base si vous n'êtes pas seul à décider de son intégration dans l'entreprise, et devez présenter le résultat de l'entretien à un collaborateur. Attention à la confidentialité des informations présentes sur ce document : les éléments trop personnels (situation familiale, âge, origine), si vous devez le conserver ou le faire circuler, doivent être évités. Nom prénom - Poste concerné Situation actuelle : en poste Préavis : négociable Expérience/Parcours professionnel 2012 à aujourd'hui - Directeur commercial- Entreprise Y- 74 salariés 2010- 2012 - Cadre commercial Entreprise X- 25 salariés 2005-2010 - Chef de secteur Entreprise Z - 52 salariés Formation : ESC - promo 2004 Mon avis

Baromètre Prism'emploi - l'emploi intérimaire en juin 2017 et bilan semestriel - Prisme Cette progression intervient après deux années de reprise (+4,4 % en 2015 puis +6,7 % en 2016) qui faisaient suite à trois années de baisse continue. Mi-2017, l’emploi intérimaire est désormais parvenu à effacer les effets de la crise de 2008-2009. Dans un contexte où la création d’emplois reprend, certains secteurs se trouvent en tension. La progression de l’intérim se confirme au 1er semestre 2017. Les évolutions mensuelles au cours du premier semestre sont comprises entre 6,3 et 8,7 %. Courbe globale de l’évolution des effectifs intérimaires (par mois) Redressement du secteur industriel La décélération de la croissance de l’intérim dans l’industrie, observée depuis le début d’année, s’est interrompue en juin. Le secteur du BTP, qui a renoué avec la croissance en 2016 (+8,1 %), enregistre lui une légère décélération sur cette période (+7,7 %). A nouveau, au 1er semestre 2017, la croissance de l’emploi intérimaire est la plus significative dans le secteur des transports (+15,1 %).

Related: