background preloader

L'accompagnement professionnel des jeunes enseignants - Espace Gourdon

L'accompagnement professionnel des jeunes enseignants - Espace Gourdon
Un témoignage éclairé d’une pratique de PEMF longuement travaillée, interrogée, mise à distance permettant de traduire le plus « simplement » possible quels sont les gestes professionnels d’un enseignant chargé d’accompagner, de guider, de conseiller un enseignant débutant. Le propos se situe bien : au niveau de l’accompagnement et non de la formation, au niveau de la classe, un système complexe que l’on cherche à analyser partiellement pour repérer des points d’appui et d’évolution. Qu’observer ? Comment faire ? (mise en situation - quel questionnement ?) Bref des repères pour guider le travail des enseignants qui accueillent des débutants. Merci à Jean-Louis Lamaurelle Téléchargez le compte rendu de la conférence ci-dessous Conférence JL Lamaurelle

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/EspaceGourdon/SPIP/spip.php?article293

Related:  Pédagogie formationCAFFAebooksmémoire cafi redaction

20 sites qui vous donnent envie d’apprendre De nombreuses initiatives visant à « révolutionner » l’apprentissage tout au long de la vie ont émergé avec le numérique. Des enseignants et universités ont mis en ligne leurs cours, les ont ouverts aux commentaires et aux échanges. Certains ont même lancé des Massive Open Online Courses (MOOC), des sessions de cours en ligne ouvertes à des milliers de participants qui partagent et alimentent le programme. Des particuliers se sont également investis dans cette transformation de l’apprentissage par le numérique en proposant des échanges entre pairs, accessibles au plus grand nombre. Petit tour d’horizon de ses initiatives intéressantes et inspirantes pour apprendre autrement, à son rythme, à sa façon (1). Les plateformes de ressources éducatives libres (REL)

cafipemf - FORMATEUR Je propose d'héberger ici des mémoires cafipemf ou caffa. J'y ajouterai un commentaire pour expliciter le cadre si besoin. Avec quelques précautions: Anne Jorro Postures et gestes professionnels de formateurs JORRO Anne. « Postures et gestes professionnels de formateurs dans l’accompagnement professionnel d’enseignants du premier degré ». eJRIEPS (En ligne), n° 2, avr. 2016, pp. 114-132 La professionnalité du formateur accompagnant les débuts dans le métier d’enseignants du premier degré est étudiée du point de vue des postures professionnelles mobilisées. Comme « expression primordiale de l’agir » (Merleau-Ponty, 1960), la posture professionnelle engloberait des gestes professionnels qui façonnent les interactions plus ou moins propices, plus ou moins opportunes, plus ou moins efficaces en situation de formation. À la suite des travaux issus de l’ethnologie, de la phénoménologie et de l’anthropologie historique allemande, cet article propose une analyse à grains fins de postures et gestes professionnels de formateurs dans des situations d’accompagnement professionnel. Lire la suite :

Écriture collaborative (outils, exemples, avantages, inconvénients…) Tout d'abord, des outils, les différentes types d'écriture, un module interactif multimédia d’auto-formation en ligne pour faire découvrir les notions de travail collaboratif, des exemples d'utilisation… Draft est un traitement de texte collaboratif dans les nuages, il suffit d’indiquer dans le document les mails des personnes avec lesquelles vous souhaitez partager votre document. La nouveauté de ce traitement de texte collaboratif : Sur les services similaires, les collaborateurs vont écrire directement sur le document original. Former sans ennuyer - Concevoir et réaliser des.... Bruno Hourst - Decitre - 9782212558722 "Savoir ne suffit pas, il faut savoir transmettre." Faute de suivre cet adage, bien des formateurs et des enseignants se retrouvent face au "mur de l'ennui" et à ses conséquences directes : désintérêt et faible motivation des apprenants, faible efficacité du cours, mal-être dans leur métier. On peut pourtant apprendre et transmettre un savoir avec plaisir et efficacité. Ce guide s'appuie sur les fondements du "mieux-apprendre", approche pédagogique ouverte issue de l'Accelerative Learning, permettant de trouver ou de retrouver le plaisir d'apprendre. Cette approche est développée dans Au bon plaisir d'apprendre (InterEditions) du même auteur. Un outil général de conception de vos formations, divisé en 7 sections principales.

LE MEMOIRE CAFIPEMF Patrick ROBO septembre 2000 site : courriel : patrick.robo@laposte.net Didactique professionnelle : vademecum pour débutants La didactique professionnelle a pour but d’analyser le travail en vue de la formation des compétences professionnelles. Elle est née en France dans les années 1990, au confluent d’un champ de pratiques, la formation des adultes, et de trois courants théoriques : la psychologie du développement, l’ergonomie et la didactique. S’intéressant d’abord au travail en milieu industriel, elle s’étend aujourd’hui aux activités de service et d’enseignement.Trois piliers fondateursPour la didactique, c’est Bachelard, Brousseau ou Chevallard qui forment le cadre initial. Les disciplines sont mises à contribution, avec le concept de « situation didactique », c’est à dire les conditions à remplir pour confronter celui qui apprend avec ce qu’il y a à apprendre. La « transposition », c’est le passage du savoir savant en savoir à enseigner, et plus généralement les transformations à réaliser pour permettre les situations d’enseignement.

Quatre conditions pour que le conseil pédagogique contribue à du développement professionnel des débutants... Dans le contexte socio-économique du début du XXI siècle, l’éducation reste un enjeu sociétal majeur. Dans cette perspective, la question de la formation des enseignants et plus précisément celle de l’accompagnement à l’entrée dans le métier des débutants apparaît centrale. En se plaçant dans le cadre d’une recherche qualitative, les travaux effectués visent à comprendre dans quelle mesure le dispositif actuel de conseil pédagogique contribue au développement professionnel des professeurs débutants du primaire.

Le travail en équipe des enseignants Le travail en équipe des enseignantsProblèmes et perspectives Un texte de Daniel Calin Une réflexion sur le travail en équipe doit d’abord resituer ce type d’organisation du travail parmi les différents modes d’organisation collective du travail. Contrairement à une préconception fréquente chez les tenants du travail en équipe, ce n’est pas du tout le seul mode d’organisation de communautés laborieuses. Quelles que soient ses modalités d’organisation, tout système éducatif repose à l’évidence sur un travail collectif hautement organisé. La scolarité d’un enfant met directement en jeu la succession des enseignants auxquels il a affaire.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ?

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. En même temps, l’évolution sans précédent des savoirs et des moyens de leur diffusion, la transformation dans nos pays développés des modes de vie (travail, loisirs, mentalités) questionnent en profondeur la place de l’école, ses visées et ses modes d’enseigner. La transposition nécessaire d’un ensemble très riche de travaux théoriques

Réflexions sur l'observation d'une classe Observer est une activité d’investigation qui oscille entre 2 attitudes : objective et subjective En sciences : observer s’apprend et développe des compétences : s’interroger, ordonner les observations, dégager des relations entre les éléments observés, analyser (sélectionner les éléments pertinents par rapport au questionnement), communiquer. Regard extérieur avec des outils (mesure, quantification) qui tent vers une attitude objective En observation d’un sujet sur d’autres, l’autre, les autres ne laissent pas indifférents ce qui amènera souvent à une attitude subjective L’articulation entre ces 2 attitudes est à construire : outil adapté ; référentiel : programmes, enjeux de l’école, ... nécessité d’une définition des objets à observer Pratiques collaboratives Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes.

Related: